Communiquer

ShaNiraa – Lettre aux enfants de la Lumière (LAEL) – Transformation (2ème partie) + Message de Myriam – Titre original : « ShaNiraa – Brief an die Kinder des Lichts Umwandlungen (Teil 2) » – 6 Juin 2010 – Transmis par ShaNiraa (Autriche) – Aimablement traduit de l’Allemand par Sophia (Belgique) pour le site ashtar.sheran.free.fr – Un grand merci à Sophia

Communiquer dans HUMANITE cours_de_magnetisme

Bienvenue mes chers « transmutants de la lumière » pour la 2ème partie que j’aimerais consacrer entièrement au domaine des relations humaines car celui-ci aussi se trouve visiblement en « pleine transformation ». 

Après toutes ces années d’intériorisation et de changement, il arrive maintenant de plus en plus souvent que le cercle d’amis commence à changer, voire dans la plupart des cas il a déjà complètement changé. En ce moment, la famille terrestre peut nous sembler encore plus étrangère, alors que des soi-disant étrangers que nous rencontrons peuvent nous donner l’impression d’être des familiers. Certes, ce n’est pas nouveau, mais actuellement cela arrive d’une manière si accrue qu’on peut de moins en moins se le dissimuler. Comme je l’ai déjà expliqué dans la 1ère partie, cela a des répercussions au niveau de la communication et est à mettre en rapport avec la transformation du corps mental. Ce n’est pas comme si on n’aimait plus sa famille terrestre, tout au contraire, grâce à l’ouverture du cœur, on l’aime d’une façon tout à fait nouvelle et certainement plus authentique. Le problème, c’est qu’on ne sait tout simplement plus parler avec eux ou, dans certains cas, on ne le désire pas. La plupart d’entre nous sont plus ou moins des « marginaux » dans leur famille en ce qui concerne la voie spirituelle. En 2010, les chemins de l’ancien et du nouveau monde s’écartent de plus en plus. Cette soi-disant « séparation » des mondes mène inévitablement à la conscience de l’unité mais, au niveau actuel du changement, elle peut néanmoins être ressentie comme une séparation des mondes. On pourrait dire – c’est une séparation de la séparation !   

Et, vu qu’en Dieu, la contradiction ne se contredit pas, j’aimerais le formuler ainsi : la séparation de la séparation ramène à l’affection et à la prise de conscience que la séparation en soi n’existe pas ! 

Du point de vue des relations humaines, cette phase n’est évidemment pas toujours simple. La tristesse et une irritabilité accrue créent des tensions. Au niveau subconscient, la raison peut être une certaine peur de la perte, mais le champ collectif qui, en raison des événements globaux, est actuellement nourri par la peur et la colère, y participe également. En cette époque, permettez-vous autant que possible d’entretenir principalement des contacts dans lesquels vous vous sentez bien. En cette période où tout veut se dévoiler, les visites de politesse peuvent se terminer dans un chaos et demandent inutilement de l’énergie. Les membres de votre famille terrestre ou de l’ancien cercle d’amis qui ont décidé de rester sur l’ancien chemin ne sont, à la longue, pas perdus car Dieu est UN et nous sommes UN en Dieu.    

Ensuite, j’aimerais également parler de la sexualité qui est en train de changer car, ces derniers temps, on m’a à plusieurs reprises interpellé à ce sujet. 

Actuellement, les symptômes suivants se voient chez de nombreuses femmes : des troubles du cycle, des douleurs importantes lors des menstruations, une sensation très désagréable dans le bas-ventre, des douleurs dans le bas du dos. 

Chez les hommes et les femmes : un besoin accru d’uriner, une pression au niveau des reins allant jusqu’à des douleurs rénales. 

Cela est en rapport avec les « travaux de transformation » des deux chakras inférieurs et avec un processus simultané de guérison de la sexualité sur Terre, car le domaine de la sexualité a été très déformé, mal utilisé et mal compris durant les derniers millénaires de l’histoire de la Terre. 

La sexualité est très semblable au magnétisme. Les contraires se sentent attirés l’un l’autre afin de fusionner dans l’amour et cela se passe actuellement à de nombreux niveaux. Le corps mental réunit des idées soi-disant contraires, le corps émotionnel des sentiments contradictoires et cela nécessite notre énergie sexuelle. L’énergie sexuelle ne peut pas être réduite seulement à l’homme et à la femme, l’Univers entier est imprégné d’énergie sexuelle. La sexualité aussi est en train de changer et cela peut s’exprimer de manière très différente selon les personnes. Alors que certains ont un désir sexuel intensifié, d’autres semblent réellement avoir perdu l’accès à leurs sentiments sexuels. En outre : même dans les mondes où les habitants sont androgynes, il y a encore une attirance sexuelle, même si les corps n’ont plus de caractéristiques spécifiques de masculin ou de féminin. 

L’acte sexuel est amour dans son expression de fusion. C’est un acte créateur pur et sacré qui, à de multiples égards, a été mal utilisé sur Terre. Cet abus est également en voie de guérison et de nombreuses femmes, mais également quelques hommes ont, à un niveau supérieur, accepté de guérir cet abus en eux. Cette tâche n’est pas simple. Souvent, des sentiments se font jour qui peuvent vous laisser croire que vous avez été réellement abusés dans votre enfance et bien que cela n’a pas été le cas, ces symptômes persuaderaient tout psychothérapeute que ce fut le cas. De même, les perturbations du cycle et d’autres symptômes dans le bas-ventre peuvent avoir un rapport avec cela. 

Si vous faites partie de ce groupe, alors vous pouvez arrêter de vous demander si, dans votre enfance, il ne s’est tout de même pas passé quelque chose dont vous n’avez pas souvenance. Vous, qui depuis si longtemps déjà avez entamé votre chemin, vous avez mis à jour et clarifié tant de choses. Croyez-moi, s’il y avait eu quelque chose, cela aurait depuis longtemps éclaté au grand jour. Tout est en ordre et l’humanité ne perdra pas la sexualité lors de l’ascension, elle se transformera en quelque chose de pur, de magnifique et d’encore plus extatique. 

Ceux qui ne participent pas à la guérison de l’abus sexuel, peuvent déjà percevoir cette nouvelle qualité de la sexualité. Cela peut justement s’exprimer par un désir sexuel intensifié. Cependant, ce désir ne peut plus être satisfait au niveau purement physique. Pour l’exprimer en d’autres termes, cela peut être ressenti comme un prélude sacrément long. 

On peut même vivre alternativement les deux possibilités. Les phases où nous guérissons le thème de l’abus, de même que des phases où on a une sorte d’avant-goût de la nouvelle sexualité guérie. 

Beaucoup sont à cent lieues de ce que la société désignerait comme étant une sexualité saine, mais heureusement la plupart d’entre nous savent que ce que la société désigne somme toute comme sexualité est encore à cent lieues de l’expression de la sexualité divine. 

Même si, jusqu’à présent, nous n’avons qu’une vague idée de ce qui nous attend : ce sera certainement merveilleux ! Et, pour finir la 2ème partie, j’aimerais laisser s’exprimer l’énergie d’une très grande déesse. 

Dans un amour profond  et avec une grande affection pour tous les 

‘transmutants’ de cette planète. 

Votre Shari Lanceya 

barre de séparation

Source : Traduit de l’Allemand par Sophia (Belgique). Le texte original se trouve en allemand sur : http://www.sternenkraft.atCe texte peut être reproduit, diffusé et utilisé en public à condition de : citer les auteurs tel qu’ils se sont définis eux-mêmes (http://www.sternenkraft.at). Le texte ne peut pas être retravaillé ou modifié. En cas de diffusion, les personnes qui lisent/écoutent ce texte doivent être informées des conditions de la licence de ce texte. Chacune de ces conditions peut être annulée après un accord écrit des auteurs/ayants droit 

Publié dans : HUMANITE, SEXUALITE |le 5 juin, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3