La guérison et la force vitale

 La guérison et la force vitale dans SEXUALITE gif-anime-fleur-27-gratuitLa guérison découlant de votre compréhension des priorités de votre vie se produira lorsque vous saisirez cette force vitale nommée sexualité. C’est là un des rétablissements clés qui doivent avoir lieu sur cette planète. 

Lorsque les hormones de l’attirance s’agitent, vous faites l’expérience d’un échange d’énergie entre tous vos chakras et ceux de votre partenaire. Vos énergies se fusionnent. Si vous faites monter l’énergie plutôt que de la garder dans les régions génitales, vous pouvez augmenter la circulation d’énergie et fonctionner en ayant une conscience nouvelle. Apprenez l’un de l’autre à faire monter l’énergie le long de la colonne vertébrale et à la faire circuler dans vos corps, reportant l’orgasme. Pendant l’acte sexuel lui-même, peut-être constaterez-vous que vous passez dans une fissure temporelle. 

L’expérience de l’orgasme diffuse des énergies de guérison et de rajeunissement dans votre corps. Dans plusieurs cas, elle peut susciter une libération émotionnelle intense, et vous vous trouvez inondé de sentiments. 

Maitrise de l’éjaculation 

De la même manière qu’on a vendu aux femmes l’idée qu’elles ne peuvent empêcher la grossesse si elles ne désirent pas d’enfants, on a vendu aux hommes l’idée que l’éjaculation est la seule forme d’orgasme. Le sperme peut être retenu, transformé dans son énergie, et redistribué dans le corps. Il s’agit d’une forme supérieure de la sexualité pratiquée en Orient depuis plusieurs éons. Si les hommes éjaculent chaque fois qu’ils atteignent l’orgasme, ils perdent leur force vitale, dans l’une des versions de la réalité. 

Si vous êtes un homme, vous pouvez apprendre à retenir le sperme et à ne pas éjaculer pendant l’acte sexuel. Il existe des techniques pour ce faire. En appuyant sur le périnée, la région entre l’anus et le scrotum, la force vitale est retenue à l’intérieur du corps, et l’orgasme se transforme. Les humains ont été amenés à avoir un orgasme génital, qui constitue une expérience localisée à une partie du corps, au lieu d’une expérience impliquant tout le corps et d’élévation spirituelle. Si vous réfléchissez au nombre de corps dont vous êtes constitués (voir article Corps subtils), vous prenez conscience qu’il vous est possible d’avoir un orgasme dans chacun de ces corps. Alors, lorsque vous reconsidérez et redéfinissez les manières qui vous mènent au plaisir, vous commencez à faire l’expérience de différentes façons de recevoir le plaisir et vous sortez de la région restreinte des organes génitaux. 

Le sperme est une force catalytique d’existence. Chaque fois qu’un homme émet du sperme, il épuise son corps en quelque sorte. Idéalement, un homme devrait éjaculer par choix, lorsqu’il y a besoin de procréation ou désir de l’expérience. On vous a transmis des idées qui vous maintiennent dans un état vibratoire très bas vous menant à la dégénérescence plutôt qu’au rajeunissement. 

La culpabilité inutile 

Vous avez d’abord été imprégné de l’idée que le sexe est négatif. Par la suite, des institutions furent établies qui pardonnaient ces actes répréhensibles. Vous oscillez entre les deux pôles de cette dualité. Plusieurs hommes et quantité de femmes, particulièrement dans le monde occidental, ne comprennent pas à quel point ils sont imprégnés de cette idée que le sexe est mauvais. Ceci nuance leur comportement à tel point qu’ils se précipitent tout au long de l’expérience sexuelle parce que, s’ils font quelque chose de mal, ils ne veulent pas se faire prendre. 

Le juste équilibre existe. Vous pouvez le trouver. Vous n’éprouvez alors aucune culpabilité ni honte après l’acte sexuel. C’est pourquoi nous disons qu’il est essentiel d’avoir de profonde liens amoureux avec votre partenaire. L’amour que vous partagez empêche, en général, la honte et la culpabilité. Sans l’amour, la honte et la culpabilité sont souvent importantes, et l’anéantissement émotif peut être considérable. 

La joie 

Faites de l’expression de votre sexualité un moment de joie. Le sexe n’a rien à voir avec la performance; c’est le lien et le partage le plus intime qui soit. Cela n’a pas à voir avec: Ah oui! tu étais fantastique. Il s’agit d’intimité, de la fusion avec un autre tout en maintenant votre souveraineté. C’est le fait d’être soutenu et de soutenir parce que cela deviendra essentiel à mesure que vous maintiendrez votre souveraineté et redécouvrirez ce que sont le plaisir et la joie. Votre corps commencera à se souvenir.

barre de séparation

Merci à Barbara Marciniak
Les intertitres et les mises en évidence en caractères gras sont de A. Boudet 
Le pouvoir alchimique du sang menstruel et de l’union sexuelle par Barbara Marciniak Extraits de son ouvrage : Terre, (channeling) clés pléiadiennes de la Bibliothèque vivante – Ariane éditions, 1998 (épuisé) sélectionnés par Alain Boudet. issu du site : http://spirit-science.fr/doc-intro.html 

Publié dans : SEXUALITE |le 3 juin, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3