L’ÂGE D’OR de la médecine

 L'ÂGE D'OR de la médecine dans GUERISON perso_agrippa  L’âge d’or de la cueillette des simples, des « remèdes de bonne femme », de la médecine empirique, sorcière et magique dura quinze siècles. Albert-le-Grand, Arnaud de Villeneuve, Nostradamus, Paracelse, pour ne citer que les plus grands furent à la fois mages et médecins. 

Agrippa de Nettesheim (1486-1535), premier médecin de la cour de François Ier et de Louis de Savoie, contemporain de Paracelse, fut emprisonné à cause de ses exorcismes et de ses « enchantements ». Il fut libéré, grâce aux guérisons qu’il obtint pendant son emprisonnement, en appliquant sa méthode hypno-magnétique. Paradoxalement, ce fut à l’aube du 19e siècle, lorsque la médecine enfin libérée de tout carcan religieux ou philosophique allait redevenir expérimentale, que survint le grand schisme, la médecine officielle reléguant avec mépris au rang de charlatans ceux d’entre eux qui pratiquaient le magnétisme (ou même l’homéopathie). 

barreseparation8 dans GUERISON

Source : La Santé à la Pharmacie du Bon Dieu : Édition W. Ennsthaler, Steyr, Autriche. (Diffusion Soleils). Les Guérisons de Maria Treben (Même éditeur).
Marie-Antoinette Mulot : Secrets d’une Herboriste, Editions du Dauphin 43, rue de la Tombe Issoire 75014 PARIS
 

Publié dans : GUERISON |le 16 mai, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3