Alimentation

Message d’Hilarion : L’Alimentation et la Santé.

Alimentation dans MALADIE ble

« Tu sais que tu as un corps physique et un corps éthérique. Le premier est le siège des sensations physiques et le second répond essentiellement à la pensée, elle continue de former l’éther en lui transmettant son propre modèle. Cependant il existe pour les émotions elles-mêmes un corps distinct qui réagit très fortement : c’est le corps astral. Toute émotion qui n’est pas « Amour » ou « amitié » l’affaiblit. Ceux qui vivent des émotions comme la haine, le ressentiment, l’angoisse ou la peur endommagent leur corps astral.

Après la mort, tu retrouveras et occuperas le corps astral que tu as toi-même formé. Si tu nourris sans cesse des émotions nocives, ton corps astral sera affaibli ou infirme. Tu devras néanmoins continuer à l’habiter. Il est donc important d’agir en conséquence.

Pour s’alimenter, les hommes utilisent tantôt la source animale et tantôt la source végétale. Le premier groupe comprend la viande, les oeufs, le lait et ses dérivés; le second, tous les fruits, les légumes et les céréales connus.

Un corps astral se forme autour du fruit ou du légume, comme autour de ton propre corps. Quand on les cueille, ils résistent. Cette légère résistance contamine le corps astral du fruit ou du légume, mais ne nuit pas vraiment au corps astral de celui qui l’absorbe, car l’énergie et la vibration de ces aliments sont différentes des émotions humaines.

L’animal par contre, ressemble davantage à l’homme. Certains croient que la vache ou l’agneau ignorent qu’on les mène à l’abattoir. C’est faux. Les animaux sont très instinctifs, ils savent parfaitement qu’on veut les tuer. Cette sensation provoque chez eux la panique et un immense désespoir. Le corps astral de l’animal abattu dégage une très grande quantité d’émotions négatives qui l’empoisonnent.

L’homme qui mange cette chair absorbe aussi le poison qui a contaminé le corps astral de la bête.

Le corps humain commence à se détériorer après avoir longtemps consommé des aliments ainsi empoisonnés. Cette déchéance est le résultat de la dégénération du corps astral.

À la longue, le corps physique épouse les faiblesses du corps astral. C’est alors le vieillissement et la mort prématurés. La vie physique pourrait être prolongée si l’on n’absorbait pas de poison.

Une expression populaire dit que l’homme est fait de ce qu’il mange. Si tu observes bien, c’est exactement ce qui se passe autour de toi. On mange la mort par la chair des bêtes: on se rapproche ainsi de la mort.

Nous avons déjà parlé du karma. Tu conçois sans doute que l’humanité accumule une grande quantité de karma par la douleur et la peur infligées aux animaux abattus pour satisfaire son appétit. Ce karma est partagé, à des degrés divers, par tous les humains. Les éleveurs d’animaux de boucherie auront un énorme fardeau de dette karmique à acquitter, contrairement aux végétariens. Le fardeau karmique de celui qui consomme la viande sans participer au carnage est habituellement puni par les maladies les plus courantes. Cette faiblesse provient du poison astral qui contamine la viande. 


On rencontre bien sûr des « carnivores » que la maladie semble épargner. Leur héritage génétique les a dotés d’un puissant métabolisme qui les protège pendant un certain temps, mais le karma entraîné par leur consommation de viande se manifestera inévitablement par une mort prématurée. » 

 

 

 

fc273f80e7 dans MALADIE

Source Hilarion : http://erenouvelle.nous-les-dieux.org/editemer.htm – Extrait du livre « Chère Michelle », Éd. Louise Courteau 

 

 

 

Publié dans : MALADIE |le 8 mai, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3