Archive pour avril, 2011

Demandez

Gif fleurs autre   Co-création : demandes à formuler 

 

Quelles sont les choses appropriées à demander? 

 

Sachez ceci : vous pouvez demander de l’abondance pour vous-mêmes. Dans votre culture, vous pouvez demander une source de revenus. Vous pouvez demander la paix, dans des cas où il pourrait sembler qu’il n’y en a pas. Vous pouvez demander un objectif à poursuivre. Vous pouvez demander à ce que la tolérance vous guide dans des situations et face à des choses qui ont activé vos boutons karmiques magiques auparavant, et qui vous ont mis en colère… et vous obtiendrez des résultats. Ces co-créations sont toutes appropriées, mais lorsque vous faites cela, il y a un attribut mécanique à connaître : ne demandez pas de détails précis. Si vous avez besoin de résultats monétaires, ne demandez pas à l’esprit de faire en sorte que quelqu’un vous paie ce qu’il vous doit. Dites à l’Esprit ce qui est considéré comme nécessaire dans votre culture pour être dans l’abondance afin de pouvoir exister : puis laissez le soin à l’Univers de trouver les bons moyens. Ne faites pas de suppositions en ce qui concerne les moyens mis en œuvre pour obtenir les résultats que vous désirez, car faire cela reviendrait à limiter l’Esprit. Rappelez-vous que nous (l’Esprit) comprenons le sens littéral des choses, et que nous tentons de satisfaire à la réalité des requêtes présentées. Vous avez donc maintenant une description claire des quatre mécanismes de la co-création. Vous pouvez indiquer quels sont vos buts, mais ne dites pas à l’Esprit comment s’y prendre pour les réaliser. (p. 116-117) 

 

Ça peut sembler étrange, dans une culture où l’on vous a enseigné à vous sublimer, de vous considérer comme une portion de Dieu. Ça peut sembler bizarre, dans une culture où vous êtes considérés comme un parmi tant d’autres, que l’Esprit vous demande de co-créer uniquement pour vous. Mais les mécanismes sont merveilleux, et le pouvoir est immense, car vous serez considéré comme quelqu’un de spécial. Et ceux qui vous entourent laisseront tomber leurs interactions karmiques, car les vôtres seront rendues inopérantes… réduites au silence et disparues. Voyez-vous quelle forme l’interaction peut prendre? (p. 117)

 

  

Pour en savoir plus rejoignez le site en cliquant ICI (cliquez

 

 

Gif fleurs autre

Extraits du channeling Manifestation – Co-création, 19 juin 1993
SOURCE : ALLER AU-DELÀ DE L’HUMAIN
– Kryeon canalisé par Lee Carroll

Ariane Éditions, 1996, p. 110-118. 

 

Publié dans:CO-CREATION |on 24 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Auto-création

Gif fleurs autre   CO-CREATION :  Auto-création 

 

La quatrième et dernière chose est un autre attribut crucial de la conscience. Vous devez apprendre comment cela fonctionne. Vous pouvez co-créer tout ce que vous désirez de manière tout à fait appropriée. Si vous avez éliminé tout karma, et si vous êtes illuminés, vous ne pourrez pas créer des événements qui soient mauvais pour vous ou pour les autres autour de vous. Si ce n’est pas votre cas et que vous essayez de toute façon, vous ne pourrez pas créer. Lorsque vous co-créez, créez uniquement pour vous. Permettez-moi d’expliquer ce concept difficile à saisir. L’élévation de la vibration de la planète est ce que vous faites personnellement. Il est vrai qu’il existe du karma de groupe, une action de groupe et un pouvoir de groupe. Il est vrai que lorsque vous êtes assemblés ici en face de l’Esprit, vous êtes un groupe; mais lorsque vous utilisez votre pouvoir, vous l’utilisez personnellement. Le motif de votre présence ici ne concerne que vous, n’ayant d’effet que pour vous personnellement. N’impliquez pas d’autres humains dans vos créations, ou alors vous ne pourrez employer votre pouvoir. « Mais », pourriez-vous dire, « comment peut-il en être ainsi lorsque je désire créer la paix dans une relation, ou de bonnes choses pour mes enfants? » Je vais vous donner un exemple de la façon dont cela fonctionne. (p. 114-115) 

 

Imaginez que vous vous trouvez dans une fosse tapissée de goudron en compagnie de nombreux autres êtres humains, tous couverts de goudron… et vous êtes sale de la tête au pied, incapable de vous déplacer rapidement d’un endroit à l’autre tant le goudron est visqueux. Tel est votre état imaginaire. Subitement, vous découvrez un outil magique donné par Dieu qui nettoie votre corps et le garde propre même lorsque vous êtes dans le goudron! Votre apparence serait vite remarquée par les autres, car vous seriez différent- blanc et propre tandis que les autres autour de vous sont toujours dans le goudron. Vous vous êtes donc co-créé de la propreté. À présent, pensez-vous que les autres autour de vous vont vous ignorer alors que vous circulez librement au milieu d’eux sans que le goudron ne vous touche ou ne colle à vos pieds?… alors qu’ils voient le goudron toucher votre corps et ne jamais vous salir? Ah ahh… observez bien! Ils sont sur le point de changer! La première chose qui se produira est que où que vous alliez, il y aura toujours de l’espace autour de vous, car ils vous ouvriront le passage. La deuxième chose qui se produira est qu’ils vous demanderont comment une telle chose est possible. Et lorsqu’ils trouveront l’outil secret de Dieu, chacun d’eux se mettra alors à l’utiliser pour lui-même et il y en aura plus qui seront propres, chaque personne créant pour elle-même personnellement. Au bout d’un certain temps, un simple coup d’œil au groupe vous permettra de voir que la moitié des gens sont maintenant propres. Arrêtez-vous un instant pour réfléchir à ce qui s’est réellement passé. Vous n’avez demandé à aucun d’entre eux d’être propre, et néanmoins le résultat est exactement le même, une création pour tous! (Pour une analyse de cette parabole, veuillez vous référer à l’Annexe B, chap. 14) (p. 115-116) 

 

Il en est ainsi lorsque vous vous retrouvez dans une situation que vous savez inappropriée avec une autre personne… une personne remplie d’attributs karmiques négatifs et de noirceur… et que tout ce que vous désirez c’est de créer la paix autour de tout cela. Alors créez-la pour vous-mêmes et surveillez ce qui arrive à la personne se trouvant près de vous! Car lorsque vous recevez la paix en regard de cette situation, vous aurez éliminé le karma (qui ouvrait la voie à la négativité) et l’interaction ne sera plus justifiée. Souvenez-vous bien de ceci chers amis : s’il y a quoi que ce soit que vous trouvez difficile, ou qui vous dérange dans vos rapports avec les autres, votre karma personnel est responsable de cette situation dans une proportion de 50 au moins. Lorsque votre partie personnelle du karma est liquidée, il manquera la moitié du motif karmique, et le contrat karmique ainsi que la convention de jouer le karma seront désactivés et annulés. Par conséquent, la personne se trouvant à vos côtés changera. Il en est également ainsi lorsque vous priez pour vos enfants. Priez et créez pour vous-mêmes, et observez ce qui leur arrive, car il y aura une réaction instantanée chez ceux et celles qui vous entourent lorsque vous changerez. (p. 116) 

 

Pour en savoir plus rejoignez le site en cliquant ICI  (cliquez

 

 

Gif fleurs autre

 

Extraits du channeling Manifestation – Co-création, 19 juin 1993
SOURCE : ALLER AU-DELÀ DE L’HUMAIN – – Kryeon canalisé par Lee Carroll
Ariane Éditions, 1996, p. 110-118. 

Publié dans:CO-CREATION |on 24 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Verbalisation

Gif fleurs autre   Co-création : Verbalisation 

 

La troisième chose concerne le mécanisme de la manifestation; c’est aussi un sujet qui revient fréquemment. Il s’agit de la verbalisation. Vous avez fait le message de ce qu’est votre INTENTION, et l’univers l’a reçu. Vous voyez la réalité des outils qui s’offrent à vous et vous allez maintenant exprimer à l’Univers, par l’entremise de vos guides, l’utilisation que vous comptez en faire, afin que vous, en tant qu’être humain en apprentissage, puissiez les entendre par vous-mêmes. Ne prenez pas ces détails à la légère, mes très chers, car la verbalisation a un but précis. Si vous n’avez pas déjà entendu quel en est le mécanisme, je vais maintenant vous le décrire. Il est important que vos propres oreilles entendent ce qui est présenté par votre propre bouche. Vos paroles sortent dans l’air et reviennent dans votre propre esprit, un esprit humain, qui entend ce que vous demandez. Et durant ce processus, il établit un lien avec ce que l’Esprit veut également entendre de vous. Et vous avez donc le corps physique et le corps astral qui entendent simultanément le même message, et vous obtenez alors le mélange des deux esprits (physique et astral). (p. 113) 

 

Je vous ai parlé de l’amour et de la lumière. Je vous ai dit qu’ils sont la même chose. Je vous ai personnellement amenés, dans cette salle même à faire un voyage dans la partie la plus secrète de l’atome. Je vous ai montré comment cet invisible pouvoir de l’amour définit en fait les arcs (orbites) des atomes, les empêchant de se toucher, les maintenant à distance les uns des autres… vous montrant que l’énergie dont l’amour est fait est présente au niveau cellulaire, au niveau atomique, et aussi au niveau astronomique. Nous nous sommes référés à l’amour comme ayant de la substance, et comme étant dense. Alors même que vous sentez en ce moment les bras de l’Univers autour de vous, vous savez que tel est bien le cas, car c’est une énergie fluide. (p. 113-114) 

 

Lorsque vous exprimez vos intentions de vive voix, c’est à ce moment-là que le fluide circule entre ce qui est votre essence en tant que portion de Dieu, et votre essence en tant qu’humain en incarnation. C’est un élément crucial! La verbalisation de ce que vous voulez et de ce dont vous avez besoin doit être faite à haute voix. Dans l’ancienne énergie, vous pouviez vous contenter de formuler des pensées, et elles pouvaient se manifester, en ces jours où vous pouviez soulever temporairement le voile et attraper ce que vous pouviez, jusqu’à ce qu’il se referme. Il vous suffisait alors de penser à ces choses, car la pensée est aussi de l’énergie. À présent, pour utiliser votre pouvoir absolu, il vous faut également les exprimer de vive voix. 

 

 

Pour en savoir plus rejoignez le site en cliquant ICI   (cliquez

 

 

Gif fleurs autre

Extraits du channeling Manifestation – Co-création, 19 juin 1993
SOURCE : ALLER AU-DELÀ DE L’HUMAIN – Kryeon canalisé par Lee Carroll
Ariane Éditions, 1996, p. 110-118. 

 

Publié dans:CO-CREATION |on 24 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Réalité

Gif fleurs autreCO-création  : Réalité 

 

C’est la deuxième chose à connaître parmi les quatre. C’est la plus difficile. Il vous arrive constamment somme humains d’avoir à déposer le poids de votre corps dans une chaise, et pourtant jamais vous ne vous demandez si la chaise pourra porter votre poids. Voilà toute la réalité de la chaise pour votre esprit humain. Votre chaise est un outil. Elle vous supporte pendant que vous êtes assis. Le pouvoir de co-création de la nouvelle énergie est un outil. Il vous supporte alors que vous vivez. Et à moins que vous ne l’abordiez avec la même perception de réalité que la chaise, rien ne se produira. (p. 111) 

 

Laissez-moi vous donner un exemple de ce qu’est la réalité, alors que je vous emmène dans un voyage au gré de l’imagination. Notre destination n’est pas il y a 3 200 ans, comme à l’époque de Moïse et de la Mer Rouge; ce voyage nous amène à seulement 200 ans dans le passé. Visualisez-vous en train de vous joindre à une réunion des aînés d’une petite ville de votre côte est, lorsque votre pays et votre culture étaient très jeunes, et que votre religion était très, très intense. Apportez avec vous, si vous le voulez bien, un de vos petits appareils de calcul fonctionnant à l’électricité, du genre de ceux qui tiennent dans le creux de la main. Présentez-le aux gens assistant à la réunion. Souriez-leur en tout amour, et observez en imagination leur réaction, car vous leur avez apporté quelque chose de MAGIQUE… et voyez la réaction de peur qui s’empare d’eux! … (p. 111-112) 

 

Examinons l’objet que vous avez amené. Dans votre culture, cet objet coûte moins cher que les repas d’une seule journée… Est-ce quelque chose de MAGIQUE? Bien sûr que non… Si vous ameniez cet appareil lors d’une réunion dans votre culture, que se passerait-il? La réponse : rien. Car c’est un objet accepté; ça fait partie de la réalité d’aujourd’hui. Vous êtes toujours humains… cela se passait il y a tout juste 200 ans; où réside la différence? Aahhh! Comprenez-vous maintenant que ce qui était de la MAGIE hier est devenu la réalité d’aujourd’hui? (p. 112) 

 

Par conséquent, la deuxième chose à comprendre dans notre série de quatre consiste pour vous à accepter les nouétant la RÉALITÉ. Voyez-les comme la chaise. Attendez-vous à des résultats lorsque vous les utilisez, et sachez qu’il vous suffit de le demander pour qu’ils soient vôtres, puisqu’ils vous appartiennent. Ces outils ne sont pas issus de l’imagination de quelqu’un. Mais si vous abordez ces choses avec curiosité et incrédulité, ils ne fonctionneront pas, et vous serez frustrés… et ces choses ne vous seront d’aucune utilité ainsi qu’elles étaient destinées à l’être. (p. 112-113) 

 

Pour en savoir plus rejoignez le site en cliquant ICI (cliquez)

Gif fleurs autre

Extraits du channeling Manifestation – Co-création, 19 juin 1993
SOURCE : ALLER AU-DELÀ DE L’HUMAIN – Kryeon canalisé par Lee Carroll
Ariane Éditions, 1996, p. 110-118

 

 

Publié dans:CO-CREATION |on 24 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Situation planétaire au Japon

Message d’Annie Marquier,
suivi d’une communication des Frères des étoiles
:

Situation planétaire au Japon dans PLANETES banner_intern_japan37111

 

Chers amis, 

Les événements qui se sont produits depuis quelques semaines au Japon suscitent bien des réflexions. En voici quelques-unes que je me permets de vous soumettre aujourd’hui, après que l’effervescence médiatique soit passée. 

Devant une catastrophe de cette envergure, il est important de prendre du recul et d’essayer d’avoir la  vision la plus large possible de la situation.  Même s’il manque encore beaucoup d’information, nous pouvons déjà tirer quelques leçons de ce qui vient de se produire. D’autres sont à venir…  

Drag and drop meCommunication des Frères des étoiles :

Chers amis, Les événements qui se sont produits depuis quelques semaines au Japon suscitent bien des réflexions. En voici quelques-unes que je me permets de vous soumettre aujourd’hui, après que l’effervescence médiatique soit passée. Devant une catastrophe de cette envergure, il est important de prendre du recul et d’essayer d’avoir la vision la plus large possible de la situation. Même s’il manque encore beaucoup d’information, nous pouvons déjà tirer quelques leçons de ce qui vient de se produire. D’autres sont à venir. Il est important de regarder en premier lieu la réaction internationale, car il s’agit évidemment d’un phénomène planétaire et non pas simplement japonais. N’eût été l’explosion des réacteurs de la centrale nucléaire, cet événement aurait suscité certainement beaucoup de compassion et d’aide au niveau international, mais peu de réflexion profonde. Pourtant, ce peuple souffre énormément en ce moment, et il est important que l’aspect nucléaire ne minimise pas l’aide que l’on peut apporter, autant au niveau matériel qu’au niveau énergétique. L’opinion publique a vite fait d’oublier ce point. Mais ces personnes, elles, ne peuvent oublier instantanément ou en quelques jours les pertes majeures qu’elles viennent de subir, autant au niveau moral et humain que matériel. Il nous faut donc garder notre cœur ouvert et transmettre beaucoup d’énergie et de courage à cette nation qui est dans la souffrance et le besoin. Mais il est bien évident que ce peuple connaît aussi une autre source de détresse, à savoir la menace d’irradiation nucléaire de leur corps physique et de leur terre. Ceci, il le partage avec le reste de la planète.
 

Drag and drop meLe test de passage  

L’aspect nucléaire de cette situation est important, non seulement dans son impact strictement matériel et physique à court, moyen et long terme, mais plus encore à un niveau plus profond de prise de conscience collective. 

Devant les risques évidents d’une telle source d’énergie, on est en droit de se demander si elle est vraiment juste et appropriée. La réponse dépasse la question, car nous nous trouvons en fait à un moment précis de l’évolution planétaire où la conscience collective de l’humanité doit faire face à certains tests de passage. 

Tout d’abord, à quoi servent ces centrales ? À produire de l’énergie, bien sûr, pour faire fonctionner un pays. C’est évident. Mais quel type de fonctionnement, et à quel prix ? Au-delà des discussions et des choix technologiques, nous nous trouvons, en fait, devant les conséquences concrètes de la manifestation dans le plan physique de différents niveaux de conscience. 

Il devient évident que la recherche du profit à court terme (pas seulement au Japon, loin de là) a certainement amené et amène encore certains pouvoirs en place, constructeurs et utilisateurs de ces centrales, à chercher à produire le plus possible, sans prendre les précautions de protection de la population qui auraient coûté cher et donc diminué leurs profits. D’une façon générale, il faut le reconnaître, beaucoup de ces centrales ont été construites à partir d’intentions bien mitigées : non seulement dans un but humanitaire pour soutenir les peuples dans leur bien-être, mais plus souvent pour produire de plus en plus d’énergie rapportant des profits substantiels et donc à des fins de pouvoir. Dans ce cas, il est évident que les êtres humains sont encore une fois manipulés et exploités par de grandes forces matérialistes qui visent peu le réel bien-être des êtres humains mais principalement, encore une fois, leur propre profit. 

Sommes-nous impuissants devant cet état de fait ? Pas du tout, car ces forces ne peuvent jouer leur jeu que parce qu’elles trouvent une résonance dans les populations, elles aussi avides et égoïstes. Elles trouvent une résonance chez toutes ces personnes qui cherchent leur propre avantage au détriment des autres ou de l’environnement, qui ne pensent qu’à posséder et consommer plus pour avoir plus de plaisir ou plus de pouvoir, ou pour assurer une fausse sécurité parce qu’elles vivent dans la peur. Nous connaissons bien le mécanisme des trois P ! (Mécanisme de survie qui a présidé à l’évolution humaine jusqu’à présent, profondément ancré dans la conscience collective, que j’ai décrit dans la première partie de mon livre Le Maître dans le Cœur, et qui amène les humains à vivre comme des robots programmés, donc manipulables…). Il n’y a donc pas, d’un côté, les méchantes forces matérialistes et, de l’autre, les pauvres humains exploités. Il y a un état de conscience collective qui maintient cette dynamique d’avidité et recherche de pouvoir. Cette dynamique inférieure de la conscience nourrit en permanence un désir de consommation insatiable, avec le gaspillage qui s’ensuit. Et pour répondre à cette course effrénée de «toujours plus », il faut effectivement produire de plus en plus d’énergie. Tant que cette dynamique psychologique consciente, et surtout inconsciente, sera active au sein de l’humanité, les actions et comportements qu’elle génère conditionneront notre monde et les risques que ce genre d’événements se produise ne pourront qu’augmenter. Évidemment, puisqu’il s’agit d’un niveau de conscience collectif de l’humanité, ces événements pourront se produire n’importe où sur cette planète, y compris dans notre cher Québec. Ce n’est pas ce que nous souhaitons, nous voulons un autre monde. Alors, on abolit le nucléaire ? 

Pas nécessairement. L’énergie nucléaire est un outil extrêmement puissant. Et comme tout outil, elle peut être utilisée pour le bien comme pour le mal. Un couteau bien affilé peut servir au cuisinier à couper des carottes ou au sculpteur à créer une belle statue, et c’est très bien. Mais ce même couteau peut aussi servir à agresser le voisin… Plus l’outil est puissant et performant, plus ses capacités en bien ou en mal sont grandes, et plus il doit être manipulé avec conscience et sagesse. 

Si elle doit être utilisée, l’énergie nucléaire devrait donc l’être avec des intentions pures, un détachement du profit personnel et une intention claire et forte de servir les peuples et non pas de les exploiter. C’est à dire avec conscience, sagesse et compassion. Là est la véritable question. En fait, la venue de l’énergie nucléaire dans notre monde moderne fait partie des tests de passage que l’humanité doit confronter pour avoir la possibilité de guérir et transformer nos sociétés actuelles et créer un monde complètement nouveau. Ce genre d’événement est un avertissement qui nous amène à réfléchir et faire des prises de conscience majeures sur la façon dont nous vivons personnellement et collectivement. 

Au niveau strictement pratique, en attendant que ce niveau de conscience soit répandu chez ceux qui détiennent le pouvoir de décision, il est certain qu’il vaut mieux s’abstenir d’utiliser le nucléaire ou au moins le faire de façon limitée, ou faire preuve d’une très grande vigilance car les risques sont vraiment trop grands. Le niveau de conscience collective n’est pas encore assez élevé pour que l’on puisse se servir largement et sagement d’un tel outil, qui autrement pourrait apporter de grands bienfaits. La question n’est donc pas l’utilisation de l’énergie nucléaire en tant que telle, mais bien, encore une fois, le niveau de conscience des êtres humains qui l’utilisent. 

 Drag and drop meL’illusion de la technologie  

Faisant partie de ce manque de conscience – délibéré ou dû à l’ignorance – on peut se laisser prendre par l’illusion que la technologie règlera tous nos problèmes. Il devrait pourtant être clair maintenant, que la technologie ne nous sauvera pas. Certes, elle peut apporter beaucoup de bien aux êtres humains. Elle fait partie du processus évolutif de l’humanité et a certainement sa place, mais elle a ses limites qui sont dues aux limites de la conscience humaine. Une des leçons de ces événements du Japon est que le risque zéro n’existe pas, technologiquement parlant. La seule chose qui peut assurer une protection totale et permanente est le niveau de conscience supérieur avec lequel cette technologie est manipulée. Ceci n’est pas une vaine philosophie; c’est une réalité énergétique. 

Il est certain que la technologie se doit d’être la plus raffinée possible. Mais quel que soit son raffinement, c’est l’intention derrière qui en détermine finalement les effets. Si cette intention repose sur la peur, l’égoïsme, l’avidité, la séparation ou la recherche du pouvoir, alors les lois de l’univers trouveront toujours un moyen de déjouer tous les raffinements technologiques. Une des raisons pour cela, tel que je l’ai exposé dans Le Maître dans le Cœur, c’est que cet état d’esprit limite notre intelligence, quel que soit l’ampleur de nos connaissances techniques. Par contre, si une technologie performante est utilisée dans un but de service et de bien-être pour tous, alors les vibrations présentes seront tellement hautes que même une erreur technologique pourra être rectifiée « par hasard ». Nous savons bien qu’il n’y a pas de hasard, il y a simplement de grandes lois énergétiques dans l’univers favorisant l’évolution. Si, guidés par l’énergie supérieure du cœur, nous suivons les lois de bon et de bien, les lois d’unité, de respect, de simplicité et de partage, alors nous aurons toutes les chances d’être protégés et guidés de façon juste, quelles que soient les limites de nos technologies. L’une des raisons en est que, dans ce cas, l’être humain se trouve dans un état d’intelligence supérieure et d’intuition créatrice exceptionnelle (voir Le Maître dans Le Cœur, deuxième partie). Un autre type d’intelligence, toujours bienfaisante celle-là, est alors en action. On se trouve alors capable de poser des actions justes, souvent originales et surprenantes, puissantes, efficaces et toujours bénéfiques dans leurs effets. Par contre, si nos comportements suivent les lois de la séparation, de l’égoïsme, de la peur, de l’avidité et de la recherche du pouvoir personnel, alors aucune technologie ne sera jamais assez raffinée pour assurer la sécurité des peuples. 

 Drag and drop meTout est parfait  

Mais rappelons-nous que tout ceci, catastrophes ou bien-être des peuples, fait partie du grand processus évolutif de l’humanité et c’est parfait. Tant que les êtres humains sont prisonniers des mécanismes de leur ego (les 3 P), ils ne peuvent évoluer qu’à travers la souffrance, c’est la loi. C’est une loi juste et bonne même si elle paraît rude, car elle permet aux êtres humains de se développer et d’extraire de la gangue de leur ego leur vraie nature supérieure faite de sagesse et d’amour. 

En passant, chaque individu et chaque peuple est en train de vivre ce processus aride de l’initiation, soit brutalement, soit par étapes, chacun à sa façon, car c’est la planète entière qui change de taux vibratoire. En ce qui concerne le Japon, un effet bénéfique d’éveil de ce peuple a pu déjà avoir lieu dans une certaine mesure. Ce peuple technologiquement sophistiqué, vivant dans un confort matériel élevé, a pu se rendre compte des limites de leur société. La jeunesse en particulier s’est réveillée pour sortir de son confort et se mettre en très grand nombre et spontanément au service de ceux qui souffraient. Il ne serait pas surprenant que l’on observe des changements de fond dans cette société qui commençait à se replier de plus en plus sur elle-même. L’avenir le dira. 

Pour l’instant, nous sommes aujourd’hui témoins de la souffrance d’un peuple, mais à cause du phénomène nucléaire et de sa propagation possible sur toute la planète, ainsi que des risques réels présents au sein de tous les pays du monde, cette souffrance appartient à l’humanité toute entière. 

Resterons-nous sourds à cet avertissement ou choisirons-nous personnellement et collectivement de changer nos valeurs ? En particulier, changerons-nous notre façon de consommer de plus en plus d’énergie indûment et n’importe comment pour assouvir nos petits plaisirs personnels ? Choisirons-nous de rester passifs et ignorants en autant que notre petit confort ne soit pas dérangé, ou ferons-nous l’effort de changer nos mentalités, de nous informer réellement et d’avoir le courage d’exiger des pouvoirs en place des politiques plus claires et plus saines ? (Ceci, d’ailleurs, autant au sujet des centrales nucléaires que d’autres sources d’énergie polluante). Prendrons-nous responsabilité du bien-être et de la sécurité de nos peuples ou nous laisserons-nous manipuler encore longtemps par les forces matérialistes égoïstes ? 

Le temps est venu de nous réveiller, de modifier nos valeurs et nos comportements, d’aller chercher le maximum d’informations, de poser des questions, de réfléchir et de passer à l’action de façon sage, intelligente et créatrice. Un nouveau monde veut naître ! 

Selon le message que nous avons reçu pour l’année 2011, de grandes forces de lumière sont actuellement en action dans le monde pour aider ceux qui veulent changer intérieurement et créer un monde meilleur. Il est encore possible que des événements très douloureux se produisent sur cette planète. Si ces difficultés se présentent, au lieu d’y résister et d’avoir peur, nous pourrons choisir de les accueillir pour nous propulser encore plus directement dans ce grand courant de lumière transformatrice favorisant le partage et la fraternité, qui est particulièrement actif en ce moment sur la terre. Nous nous trouverons alors puissamment soutenus vers une action juste et bonne pour nous et pour toute l’humanité. Les mots du moment sont conscience, créativité et courage. Et avec conscience et courage, c’est le temps de passer à l’action, autant pour transformer nos vies personnelles que pour participer à la grande transformation collective qui veut s’installer maintenant dans le monde… Les grandes forces de lumière nous attendent…

 dans PLANETES

 

 

Publié dans:PLANETES |on 23 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Crop circle reçu en 2007

CROP CIRCLE 

Nos Frères de l’espace viennent de nous envoyer un merveilleux crop circle en forme de papillon pour nous montrer le chemin qui conduira prochainement notre humanité à son Ascension. 

Au cours des dernières semaines, les observateurs du monde entier ont assisté à une étonnante recrudescence des matérialisations de crop circles en de nombreuses régions de notre planète.. Des agroglyphes sont même apparus pour la première fois dans des pays où jamais aucune observation de ce type ne s’était encore produite (Exemple : le 4 juillet 2007 en Suisse – Cf. illustration ci-dessous). 

Crop circle reçu en 2007 dans CROP CIRCLES 220px-CropCircleW

 

Ceux qui ont travaillé inlassablement à recouper les nombreuses observations émanant de témoins directs ou indirects, de scientifiques, de médiums et de chercheurs, sont peu à peu parvenus à recueillir des bribes d’informations sur la technologie utilisée par nos Frères et Sours de l’espace pour matérialiser des crop circles.

Le processus semble immuablement se dérouler suivant 3 étapes principales :

1) Conception du futur pictogramme dans le cadre d’une mission spirituelle d’éveil de notre humanité, puis transmission des données du glyphe à un traceur magnétique, c’est-à-dire une sonde pilotée à distance depuis un vaisseau de l’espace par un ordinateur à mémoire térahertzienne.

2) Humidification et ionisation des blés par les micro-ondes émises à partir du traceur magnétique, suivant un mouvement rapide à l’intérieur d’un périmètre ciblé (en l’occurrence un champ de céréales) situé de préférence à proximité d’un portail énergétique (Stonehenge par exemple). La proximité d’un portail accroît la susceptibilité (c’est-à-dire la réceptivité électromagnétique) du milieu environnant au rayonnement émis par la sonde. L’opération s’effectue en mode invisible ou partiellement matérialisé (boule de lumière).

3) Les « aménagements » à la forme naturelle des céréales se trouvent alors directement « imprimés » par le mouvement de la sonde. Les blés ionisés par le champ de micro-ondes sont aimantés et suivent fidèlement les oscillations imposées au cours de son déplacement, d’où l’apparition de torsades sur les tiges. Le crop circle se « matérialise » ainsi en une infime fraction de seconde, selon notre échelle de temps actuelle.

Mais ce qui compte avant tout, ce n’est pas tant cet aspect technologique (que nous découvrirons vraisemblablement dans son intégralité et dans ses multiples détails d’ici quelques années), que l’aspect spirituel et éducatif de ces « missions artistiques » auxquelles se consacrent actuellement certains de nos cousins galactiques, Arcturiens pour la plupart.

Les extraterrestres à l’origine des formations de crop circles ont étudié depuis longtemps l’impact de l’art sur l’évolution de l’humanité terrestre. C’est la raison pour laquelle ils ont choisi d’utiliser des ouvres d’art d’une exceptionnelle pureté pour frapper nos imaginations.

Les ouvres d’art dignes de ce nom n’ont jamais eu pour vocation d’aiguiser l’appétit de collectionneurs dépourvus de tout discernement ni de servir de placements financiers à des hommes d’affaires ignorants et cupides. La nature nous montre qu’elles sont par essence éphémères, telles les fleurs des champs qui s’ouvrent à l’aurore ou les ailes que les papillons déploient aux premiers rayons du Soleil, tels les cristaux de neige immaculée et toutes les formations fractales qui nous émerveillent l’espace d’un instant avant de retourner se fondre dans la Matrice universelle.

Les Arcturiens ont ainsi choisi d’imprimer leur art en pleine nature, dans des champs de céréales, et sous forme de symboles, car cet art n’est pas destiné aux musées ni aux coffres des banques, mais bien aux consciences qui s’ouvrent et qui aspirent à la Lumière.

Parmi ces extraordinaires pictogrammes apparus un beau matin de manière aussi soudaine qu’imprévisible au milieu de nos champs de céréales, il en est un qui frappe à la fois par sa beauté et la puissance de son message spirituel à notre humanité. Il s’agit du merveilleux papillon imprimé depuis l’espace sur un champ de blé à Hailey Wood, au sud de l’Angleterre, dans la nuit du 15 au 16 juillet dernier. 

61bf0923ec491b1014cabd27c31515f0 dans CROP CIRCLES


Crop circle matérialisé à Hailey Wood, dans le sud de l’Angleterre, le 16 juillet 2007 

Le symbole du papillon n’a évidemment pas été choisi au hasard. Il est sans doute le mieux adapté à notre expérimentation terrestre actuelle et aux importantes mutations auxquelles nous allons tous être confrontés au cours des prochaines années. Il renferme par ailleurs la synthèse de l’ensemble des enseignements spirituels adressés à notre humanité depuis l’aube des temps.

En le présentant dans toute sa splendeur et sa magnificence à Hailey Wood, nos Frères de l’espace ont tenté d’attirer une nouvelle (et peut-être une dernière ?!!!) fois notre attention sur l’importance de ce symbole, car il décrit et résume à lui seul le processus mystérieux que l’ensemble de notre humanité s’apprête à devoir traverser, et qui n’est autre que celui d’une extraordinaire transformation. 

barre de séparation

Olivier de Rouvroy – ÈRE NOUVELLE – Juillet 2007 

Publié dans:CROP CIRCLES |on 23 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Le message du papillon

 par Hailey Wood  (crop circle) 

Le message du papillon dans CROP CIRCLES 18


Il est écrit dans chacun des quatre principaux Évangiles : « Si vous ne mourez pas, vous ne vivrez pas. » Or, ces paroles du Christ ont presque toujours été interprétées au premier degré.
Mourir pour vivre est en apparence la formule la plus absurde que nous ait transmise le Christ, mais c’est cependant le plus grand secret de la Science spirituelle. Car l’idée de « mort », telle qu’elle nous fut transmise par Jésus, ne signifie en réalité rien d’autre qu’un changement d’état de conscience, un changement de fréquence vibratoire.

Lorsque nous posons à la nature ou à notre Guide intérieur la question suivante : « Où trouver une créature qui accepte de se laisser mourir pour vivre ? » la réponse est toujours la même et chaque fois elle revient sous la forme d’un papillon. 

papillon3yx1 dans CROP CIRCLES


Aujourd’hui, les papillons, comme les abeilles, disparaissent très rapidement partout dans le monde. Les raisons physiques essentielles en sont la destruction rapide des biotopes où ils se reproduisent, la généralisation de l’agriculture intensive avec l’utilisation de plus en plus massive des pesticides, l’urbanisation et la pollution galopantes. Mais la principale raison est d’ordre spirituel : elle tient à l’égoïsme et à la stupidité de l’être humain qui préfère voir sa planète mourir plutôt que de renoncer à ses mauvaises habitudes et à ses pensées égoïstes. 

Gif papillon

Malheureusement, à l’exception de quelques rares Initiés et Maîtres spirituels, bien rares sont ceux qui ont sérieusement réfléchi à ce grand secret que la nature a inscrit en nous et à ce qu’elle a voulu nous montrer en transformant les chenilles en papillons.

Alors prenons le temps d’y réfléchir ensemble quelques instants.

La chenille est une bestiole désagréable, et même répugnante; elle se traîne goulûment sur les feuilles dont elle se nourrit, saccage et souille tout sur son passage. Mais, comme l’a expliqué si admirablement le Maître spirituel bulgare Omraam Mikhaël Aïvanhov, elle est également « une sorte de philosophe ». Un jour, elle se met à réfléchir sur elle-même: elle prend conscience de sa laideur, de ses limitations, des dégâts qu’elle occasionne sur son environnement, et elle décide de se transformer. Elle pénètre à l’intérieur d’elle-même, profondément, et elle s’enferme dans un cocon. Des forces mystérieuses commencent alors à travailler en elle, qui, peu à peu, la transforment…  

Et un jour, de ce cocon où s’était enfermée la chenille, de cette chrysalide, c’est-à-dire de ce berceau christique, sort un nouvel être merveilleux, un papillon avec des ailes qui lui permettent de voler de fleur en fleur et de se nourrir de leur nectar sans jamais en ternir l’éclat ni la beauté.

La chenille transformée en papillon est le symbole de l’homme incarné appelé à sortir de ses limitations. D’une certaine manière, les véritables aspirants à l’Ère Nouvelle ne désirent et ne pensent qu’à se transformer en papillons; ce qu’ils veulent, c’est tout simplement sortir de leur état de chenille.

Le moment est à présent venu pour chaque être humain de comprendre qu’il doit mourir à la vie limitée de la chenille dans laquelle on ne peut rien comprendre de la splendeur de l’univers, pour naître à une vie de papillon, à une vie de joie, de beauté, de liberté. Telle est la quintessence du message d’Hailey Wood.  

Si la chenille refuse de s’arrêter de manger des feuilles (ce qui se produit concrètement dans un grand nombre de cas), au bout de 40 jours, elle meurt; mais ce n’est plus une mort qui permet un changement, c’est une mort définitive.

Gif abeille

Omraam Mikhaël Aïvanhov explique : « La nature travaille avec des nombres très significatifs, et 40 est le nombre de la mort, le nombre du Scorpion. En hébreu, Mèm (בּ) est la treizième lettre de l’alphabet; elle correspond au M français et son nombre kabbalistique est 40. Cette lettre est liée à la mort, dont le nombre qui lui correspond, 40, est pris comme une limite. 

On doit savoir traverser ce nombre 40. Il est dit que Jésus a jeûné 40 jours dans le désert. Et Moïse est resté 40 années dans le désert après avoir lui aussi jeûné 40 jours…

 

Si la chenille veut continuer plus de 40 jours sa vie de chenille, elle meurt; mais si elle s’arrête, jeûne et s’enferme dans un cocon, elle se métamorphose en papillon.

 

Auparavant, la chenille détruisait les feuilles pour se nourrir, et tout le monde se plaignait d’elle. Maintenant elle est devenue une charmante jeune fille plus somptueusement habillée que les princesses, et loin de se plaindre, les fleurs se réjouissent d’être visitées par cette créature ravissante et délicate à laquelle elles offrent leurs feuilles pour se reposer et leurs corolles remplies de nectar à butiner. »

Malheureusement, la plupart des hommes sont beaucoup moins sages que les chenilles ! Ils comptent uniquement sur les feuilles de la vie matérielle et refusent d’admettre qu’il existe quelque chose de plus subtil dans la nature. Ils se disent à eux-mêmes : « À quoi bon se priver des plaisirs de ce monde ? Nous aimons tant manger des feuilles et aussi les collectionner ! » Cela se produit effectivement partout sous forme d’acquisitions de biens matériels inutiles, d’ouvres d’art ridicules, de moyens de locomotion polluants, et de bien d’autres choses encore. Et cela se réalise toujours au détriment de la santé de notre planète qui continue à agoniser en silence, victime de nos puériles préoccupations de croissance économique et d’enrichissement personnel !

 

Si les Énarques et tous ceux qui se conforment à cette logique savaient à quel point ils se trompent lourdement ! Dans le domaine spirituel il existe des joies si subtiles, si délectables qu’on ne peut les comparer à aucun plaisir terrestre. Mais pour connaître ces joies-là, il faut accepter de mourir à tout ce qui est inférieur. Il faut mourir à la haine pour vivre dans l’amour, il faut mourir à la crainte pour vivre dans la sérénité, il faut mourir à l’ambition pour vivre dans l’humilité, il faut mourir au doute pour s’épanouir dans la foi… Chaque fois que l’on mourra à un sentiment inférieur, on naîtra immédiatement à une joie supérieure. C’est ainsi que fonctionne le grand Plan Divin en vue de l’élévation spirituelle de notre humanité.

 

Saint Paul a dit: « Ni l’oil n’a vu, ni l’oreille n’a entendu ce que Dieu prépare pour ceux qui L’aiment. » Dans la vie spirituelle on trouve une multitude de joies, mais pour les connaître, nous devons cesser de manger les feuilles, c’est-à-dire cesser de chercher à nous gaver de plaisirs grossiers. Tel est le grand message du Papillon d’Hailey Wood transmis à notre humanité par nos Frères des Vaisseaux.

 

Après 25 années de végétarisme, je suis toujours étonné que certaines personnes continuent à se délecter en mangeant des viandes faisandées, des cadavres d’animaux infects qu’elles préfèrent à la pureté des fruits, exactement comme les chenilles préfèrent les feuilles au nectar des fleurs. Cela ne doit plus exister désormais ! Tel est aussi le message de ce merveilleux crop circle d’Hailey Wood.

 

Il concerne d’ailleurs également nos sentiments et nos pensées. Bien souvent nos pensées et nos sentiments ressemblent à de la chair putréfiée et on les trouve délectables. Il faut cependant savoir que nos Géniteurs cosmiques nous ont, à nous aussi, accordé 40 journées d’expérimentations diverses, tolérant au cours de ce laps de temps nos transgressions et crimes les plus divers.

 

Ce qui nous différencie des chenilles, c’est simplement que ce temps qui a été accordé à notre humanité se comptabilise en jours cosmiques, chacun correspondant à 2.167 années, c’est-à-dire à la durée d’une ère zodiacale (ce qui porte donc à 86.680 années, en terme de temps 3D, le cycle karmique qui s’achèvera en 2012). Alors, à la veille de l’avènement de la Nouvelle Ère, du Nouveau Monde, nous voici avertis : « Maintenant cela suffit – nous ont dit les Arcturiens – enfermez-vous dans votre chrysalide, travaillez, priez, méditez, jeûnez, sinon vous mourrez physiquement ! »

 

Celui qui aspire à devenir un véritable disciple du Christ comprendra le sens de ce magnifique crop circle et décidera de changer sa vie. Comme le scorpion, il se piquera lui-même afin de mourir au monde inférieur et de naître à la conscience spirituelle.

 

Ceux qui ne veulent pas croire en cet aspect véridique de la réalité, le vérifieront prochainement à leurs dépens. Alors, agissons, pendant qu’il en est encore temps, car le temps, notre temps est désormais compté. 

barre de séparation

Olivier de Rouvroy – ÈRE NOUVELLE – Juillet 2007 

Publié dans:CROP CIRCLES |on 23 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Gravité spirituelle

Les crop circles, manifestation de la gravité spirituelle. 

Gravité spirituelle dans CROP CIRCLES xxkeutp6

 


L’Entité spirituelle identifiée sous le nom de « Tobias » (Cf.
notre page consacrée au Crimson Circle) a transmis récemment à son canal Geoffrey Hoppe une révélation fort intéressante que l’on pourrait résumer ainsi : la Terre ne possèderait pas seulement une gravité physique; elle possèderait aussi une sorte de gravité spirituelle.

Chacun a entendu parler du principe de l’attraction universelle, de l’expérience de Newton avec sa pomme qui lui a permis de mettre ce principe en évidence, puis de mesurer la force de l’attraction de la Terre envers les objets qui circulent à sa périphérie et à l’intérieur de son champ gravitationnel. Mais ce qu’a capté Geoffrey Hoppe, c’est qu’il existe non seulement une gravité physique, mais une gravité éthérée qui attire littéralement les êtres des autres mondes vers notre planète. Ce que nous appelons la troisième dimension attire vers elle différents êtres de notre galaxie, y compris des êtres très évolués et très lumineux; elle les attire spirituellement et les pousse à venir s’y livrer à des expérimentations diverses et variées.

Les extraterrestres ont naturellement tendance à rester loin de la Terre (hormis certaines races de prédateurs) car ils ne vibrent pas sur les mêmes fréquences que les nôtres : tout ce que nous pensons, tout ce que nous ressentons et tout ce que nous expérimentons en 3D est d’une essence éloignée de leur vibration et de leurs préoccupations. Ils perçoivent et ressentent cependant la gravité spirituelle de l’énergie terrestre, et subissent en conséquence une attraction spirituelle vers notre planète.

On peut dire de la gravité spirituelle que c’est cette force mystérieuse qui nous maintient ici, sur la Terre. Sinon, nous n’accepterions nous-mêmes de venir ici-bas que pour de courtes visites, et puis, à la première occasion, au premier rhume de cerveau, à la première petite désillusion amoureuse, nous voudrions instantanément partir, partir le plus vite possible quelque part ailleurs. Mais cette gravitation nous lie à la Terre dans nos corps physiques denses, elle nous pousse à écarter la tentation de suicide, y compris dans les moments les plus pénibles de notre incarnation.

Or, cette force extraordinaire que les médiums et les télépathes les plus perspicaces peuvent ressentir avec acuité, nos Frères de l’espace la ressentent également, et c’est sans doute ce qui les pousse à s’intéresser à notre planète et à venir nous y manifester des signes amicaux et fraternels de leur présence invisible à nos côtés.

Parmi ces signes, figurent bien sûr les cryptogrammes qu’ils impriment depuis leurs vaisseaux sur nos champs de céréales afin de nous ouvrir nos yeux spirituels. Geoffrey Hope affirme que lorsqu’ils viennent, il y a des légions d’êtres angéliques qui les aident à ne pas se laisser attirer ni absorber par l’énergie de la Terre, afin qu’ils puissent rester dans les royaumes non physiques et continuer à y travailler tout en participant à la guidance des humains, en les aidant à accéder à la Nouvelle Énergie et au Nouveau Monde, et en favorisant les conditions du déclenchement de notre éveil spirituel.

Le crop circle séphirotique apparu le 17 juillet 2007  dans le Wiltshire est probablement ainsi directement lié à l’expérience à laquelle certains d’entre nous ont participé à l’occasion de la journée « Fire the Grid » (Cf. notre page Allumons la Grille). 

 

papillon6 dans CROP CIRCLES

 

Crop circle matérialisé dans le Wiltshire en Angleterre le 17 juillet 2007, au soir le la journée des méditations « Fire the Grid »

Ce cryptogramme est peut-être le signe que notre appel a été entendu par nos Amis de l’espace et qu’une partie de notre humanité est désormais prête à s’élever de sphère en sphère jusqu’au point final de son Ascension spirituelle.

hlbmx5j2

Olivier de Rouvroy
ÈRE NOUVELLE – Août 2007 

Publié dans:CROP CIRCLES |on 23 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Mécanismes de la co-création

Gif fleurs autreMÉCANISMES DE LA CO-CRÉATION
par
KRYEON
 
  

Il y a quatre choses que vous devriez savoir à propos de la co-création. Si vous désirez vous servir de ce nouveau pouvoir de co-création, vous devez apprendre le fonctionnement de ces quatre mécanismes. 

l’Intention 

Pour que vous parveniez à co-créer, et permettre à l’électricité qui est Esprit d’affluer dans votre corps humain (pour que votre pleine essence spirituelle se mette à circuler dans votre essence physique), vous devez d’abord exprimer à l’Univers votre intention qu’il en soit ainsi. Pour ce faire, il vous faut reconnaître le karma autour de vous. Vous devez soit traverser ce karma, ou bien demander l’implant, car il est très important d’annuler le karma et d’être le corps de lumière pour que le pouvoir co-créateur puisse se manifester. C’est pourquoi le premier livre de Kryeon, tel que traduit par mon partenaire, concernait l’implant neutre… afin de vous laisser voir les possibilités qui s’offrent à vous pour neutraliser tout votre karma. C’est la Première étape si critique. Sachez cependant qu’après avoir verbalement transmis l’intention par l’entremise de vos guides, et après qu’elle ait été reconnue par l’Univers, vous n’avez pas à attendre. (L’Univers est littéral, et il honore votre intention comme si des années de travail s’étaient écoulées pour la former). Votre intention met en mouvement les mécanismes qui annuleront votre karma, et concrétiseront des situations qui auraient pu autrement perdurer dans l’arrière-plan de votre vie. Elle apporte également un changement de guides. (p. 111) 

Mais pendant que tout cela se passe, vous pouvez commencer immédiatement à co-créer… parce qu’avant tout c’est l’intention qui compte. Elle est absolue. Vous ne pouvez annuler votre intention.. Soyez très prudents avant de la verbaliser, car des choses vous arriveront, et se produiront pour vous, en tout amour et justesse lorsque vous le deman derez. Soyez conscients de ce qu’est l’intention (et de la façon dont il faut l’exprimer). C’est un moment de calme lorsque vous parlez à l’Esprit, un moment sacré de votre choix lorsque vous dites à l’Esprit : « Je souhaite utiliser mon pouvoir et co-créer. Mon intention est de devenir un être de lumière. Mon intention est d’utiliser le don de la nouvelle énergie comme il se doit. » C’est tout ce que ça prend. (L’expression être de lumière est le nom que Kryeon donne à ceux et celles qui ont exprimé une intention, annulé leur karma, et laissé jaillir le pllein potentiel de leur essence spirituelle en l’intégrant dans le corps physique). (p. 111) 

Mécanismes de la co-création dans CO-CREATION mini_fleche_f_dr_002     Pour en savoir plus rejoignez le site en cliquant ICI (cliquez

barre de séparation

Extraits du channeling Manifestation – Co-création, 19 juin 1993
SOURCE : ALLER AU-DELÀ DE L’HUMAIN – Kryeon canalisé par Lee Carroll
Ariane Éditions, 1996, p. 110-118. 

Publié dans:CO-CREATION |on 22 avril, 2011 |Pas de commentaires »

La paix intérieure

Gif fleurs autreLe pouvoir de co-créer la paix intérieure 

 

« Je parle de la nouvelle énergie, et je dis que je suis arrivé à votre instigation, car vous avez permis que cela soit. Vous avez fait le changement. La Terre est maintenant prête pour quelque chose que nous n’attendions pas, et vous êtes les joueurs. Il y en a tant parmi vous qui ont demandé à être ici maintenant, dressant vos contrats pendant que vous étiez de l’autre côté du voile de l’incarnation, sachant fort bien que cette situation avait la chance de se produire de cette manière. Vous en faites partie comme vous l’avez demandé! Alors que vous êtes assis devant moi maintenant (ou que vous lisez ces mots), ces paroles vont pénétrer dans votre esprit et y demeurer. Elles vont y rester, et vous garderez le souvenir de ces communications alors que vous progresserez lentement vers le choix de les accepter ou de ne pas les accepter. Si vous choisissez de bouger dans le sens de l’énergie, nous honorerons votre intention, et nous ferons en sorte que les choses bougent avec vous dans votre culture afin de permettre votre croissance et l’essor de votre pouvoir. Soyez bien conscients, cependant, que si vous acceptez d’aller de l’avant, vous y serez amenés que vous soyez prêts ou non à y aller. Ne consentez pas à bouger à moins d’être certains de le vouloir.  » 

 

«  Vous avez en vous la capacité de créer avec vos guides… en exprimant verbalement, à haute voix, tout ce que vous désirez. Vos pièces d’abondance, de paix et d’essence intérieure sont prêtes et vous attendent. Vous pouvez y entrer en tout temps, si vous voulez bien enclencher le processus en verbalisant avec vos guides la co-création des choses dont vous avez besoin. Vous pouvez être en des lieux de paix où vous n’auriez jamais pensé pouvoir être auparavant. Les choses qui risquaient de réveiller vos vieilles anxiétés seront complètement désengagées. Vous serez alors libres des bulles noires karmiques que vous portez comme bagage en vous incarnant. Tout ce que vous avez à faire, c’est de demander. Cela est nouveau, et ça vous est offert dans l’amour.  »  

 

 La paix intérieure dans CO-CREATION mini_fleche_f_dr_002 Pour en savoir plus sur Mickaël Thomas, rejoignez-moi ICI (cliquez) 

 

Gif fleurs autre

Extraits du livre Aller au-delà de l’humain – Kryeon canalisé par Lee Carroll
Ariane Éditions, 1996 

 

Publié dans:CO-CREATION |on 22 avril, 2011 |Pas de commentaires »

LES FANTÔMES DU KARMA

Gif fleurs autre

  

Le karma issu de nos vies antérieures 

«  Chacun de vous, en vertu d’une entente et d’un contrat, est venu ici de nombreuses fois. Au fil des incarnations, en naissant sur cette planète, en y mourant, et en y revenant, vous créez une énergie que nous appelons le karma. Le karma est joué et vécu à maintes et maintes reprises, et il devient un ensemble d’instructions, ou un livre de règles du jeu établissant comment votre prochaine incarnation se présentera. Les attributs qui sont maintenant les vôtres en tant qu’humains en incarnation sont une réponse directe aux choses qui se sont produites dans le passé. Je vous dis ces choses parce qu’il est nécessaire pour vous de savoir que ce moteur du karma est le plus important attribut expliquant pourquoi vous êtes ici… car il s’agit ici de l’école où vous avez été placés, afin que vous puissiez vous dégager de ces attributs, issus des expressions passées. » 

Les attributs karmiques chargés de peur ou d’anxiété portent un cadeau 

« Chaque attribut d’énergie du karma est comme une intimidante bulle noire, créée exprès pour vous afin que vous puissiez passer à travers ou entrer en elle. Nous {de ce côté-ci du voile) appelons ces bulles noires des fantômes, car elles peuvent venir à vous empreintes de peur et de terreur, ou encore d’anxiété. Mais il est facile de les rendre inopérantes et de les crever, et elles disparaîtront comme les machinations de peu d’importance qu’elles sont réellement. À l’intérieur de chacune d’elles se trouve un cadeau qui brille avec éclat, et qui se révèle de lui-même par un simple examen… et pour revendiquer ce cadeau il suffit de pénétrer directement dans la bulle et de faire face au fantôme. Le cadeau est d’avoir réussi la leçon, ou le karma, et de voir cette bulle se dissiper et disparaître à jamais des leçons de votre vie. Dans le cours du processus de dissipation, l’énergie qui avait été emmagasinée à cette fin est libérée. Le résultat final est la liberté pour vous et une transmutation du négatif en positif pour la planète, ce qui par conséquent en élève la vibration. Pouvez-vous voir que la planète n’est rien sans vous? Elle n’est que l’arène qui vous est fournie pour votre travail karmique, et maintenant votre arène est en voie d’être transformée pour permettre la puissance. » 

L’effet de nos expériences antérieures sur nos peurs fantômes 

« Laissez-moi apporter un complément d’explications à propos de ces peurs fantômes. Elles réagissent toutes en réponse directe à la façon dont vous avez vécu vos expressions passées… selon que vous étiez un homme ou une femme, que vous étiez agressif ou passif, selon ce que vous avez fait alors que vous étiez ici, la manière dont vous êtes mort, et l’interaction avec les autres humains incarnés autour de vous. Mes très chers, voici une vérité à enchâsser dans votre cœur : l’Univers ne porte pas de jugement sur quoi que ce soit que vous ayez fait. Il ne porte pas de jugement sur ce que vous êtes en train de faire, car vous êtes des étincelles de Dieu incarnées sur Terre pour apprendre, et vous êtes responsables de vous-mêmes et du système de karma qui agit en toute justesse. Cependant, tout ce que vous faites entraîne des conséquences. Cela n’a rien à voir avec le principe de cause et d’effet, ou avec la culpabilité et la punition. Il n’y a rien de tel dans le moteur karmique de votre vie, car l’Univers est littéral et voit les choses que vous faites soit comme des leçons apprises, soit comme des mises en situation destinées à vous faire apprendre de nouvelles leçons, les deux générant une énergie d’un type ou l’autre. »  

LES FANTÔMES DU KARMA dans VIES ANTERIEURES mini_fleche_f_dr_002  Pour en savoir plus sur Kryeon, rejoignez-moi ICI  (clique)

barre de séparation

Extraits du livre Aller au-delà de l’humain – Kryeon canalisé par Lee Carroll
Ariane Éditions, 1996 

Publié dans:VIES ANTERIEURES |on 22 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Bien-aimé

 Gif coeur

Certains esprits ténébreux cherchent parfois à séduire et à égarer les humains à travers des transmissions et des canalisations en apparence inspirées par la Lumière, mais qui en réalité ne le sont pas. – Alors comment se protéger d’eux ?

En guise de réponse à cette question, la plupart des sites et forums Internet consacrés à la spiritualité et à l’éveil des consciences préconisent de « faire appel à notre discernement ! » Mais est-il vraiment judicieux de s’attendre à ce que ceux qui ne sont pas encore parvenus à une certaine maîtrise de leur ego utilisent leur discernement à bon escient ? C’est un peu comme si l’on suggérait à un novice en matière de conduite de participer à un rallye automobile avant même l’obtention de son permis ! Serait-ce bien raisonnable ?

Comment en effet utiliser correctement une faculté lorsque celle-ci n’a pas encore été suffisamment développée ni maîtrisée ? C’est tout aussi impossible que d’écrire un mot sans connaître les lettres de l’alphabet !

Et comment un être en recherche spirituelle mais encore peu familiarisé à la méditation et à l’écoute de la voix intérieure, pourrait-il identifier les messages véritablement inspirés par la Lumière et les distinguer des pièges tendus par les créatures de l’Ombre ? Cela semble relever de la gageure !

Gif coeur

Il existe pourtant un moyen assez simple de ne pas se laisser absorber par l’énergie des entités malignes.

Les esprits ténébreux ont le droit et le pouvoir de se draper d’une sorte de vêtement de Lumière que les occultistes désignent parfois sous l’expression de « Lumière sombre », et de l’utiliser pour tenter de projeter le mensonge et l’illusion dans les consciences. Il n’y a d’ailleurs rien d’étonnant ni de choquant à ce que le nom de « Lucifer » signifie étymologiquement « le Porteur de Lumière ». Mais aucun esprit malin ne connaît, ne reconnaît ni ne pratique le langage de l’Amour.

L’Amour est cette quintessence divine qui s’écoule en permanence depuis le Trône du Père à travers le cour des âmes rayonnantes, qui inspire et guide les véritables Maîtres de la Hiérarchie spirituelle. Pour savoir si le message que nous recevons ou que nous consultons provient d’un véritable Maître ou d’une Entité liée à la Lumière christique, il suffit d’ouvrir son cour et

de ressentir intérieurement si les paroles de ce Maître ou de cette Entité vibrent sur la fréquence du mot AMOUR.

Tel est le secret ! Il n’en existe aucun autre !

Un merveilleux message de Sananda transmis récemment à notre correspondant, Sébastien Dutruel, en est la vivante illustration.

Vous n’y trouverez aucune tentative habile et dissimulée de séduction, de récupération, de manipulation, mais simplement un vibrant appel à nos cours, guidé par l’Amour de Celui qui en est l’Inspirateur.

Voici ce court message.
 

 

Gif coeur

« Sébastien,

Je suis avec toi maintenant et toujours, je te remercie de ton appel. Je souhaite te communiquer un message pour toi et tes frères qui désirent avancer sur le chemin de la Lumière.

Vois-tu : en ces temps difficiles sur votre Terre, il est important que vous puisiez dans l’énergie qui continue à vous être distribuée en abondance, afin que vous puissiez accomplir votre tâche en ce monde.

Je veux dire par là que vous devez apprendre à vous centrer sur votre cour, chaque jour quelques minutes pour commencer, ensuite vous serez capable de ressentir cette connexion à l’éternité, à chaque instant de la journée.

Ceci est important pour vous permettre d’élever vos vibrations, afin de vous préparer aux grands changements qui vont se produire sur votre Terre.

Vous devez être capables de puiser en vous cette énergie qui vous permettra d’affronter les plus grandes épreuves qui s’annoncent imminentes.

Vois-tu : de grands bouleversements vont bientôt avoir lieu ; vous devez vous y préparer.

Votre Terre a subi de nombreuses mutilations et elle va devoir se purifier elle aussi pour se préparer à passer dans une nouvelle ère, celle de l’Amour.

Or pour accomplir cette transition, il va lui falloir se transformer et subir de grands cataclysmes.

C’est pour cela que je vous demande de prendre quelques minutes chaque jour pour insuffler de l’Amour dans vos cours afin d’élever vos vibrations.

Et n’oubliez pas de transmettre un peu de votre énergie à la Terre qui en a besoin pour accomplir sa mutation.

Sachez que je veille sur vous et que vous êtes mes préférés puisque moi-même, j’ai vécu ce que vous vivez en ce moment à l’époque ou je suis venu sur cette Terre.

Surtout, ne perdez jamais espoir et rappelez-vous que je fais partie de vous.

Merci pour le temps que tu consacres à prendre ces messages et paix à ton âme,

Ton Ami Sananda »

 

barre de séparation

Transmis par le bien-aimé Sananda
à Sébastien Dutruel le 22 juillet 2007
ÈRE NOUVELLE – Août 2007 

Publié dans:AMOUR |on 21 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Telos

Transmission de Monique Matthieu, canal d’Êtres de Lumière.

Telos dans LEMURIENS AtelierTelos200804

Question : « Bonsoir Frères de Lumière ! Pourriez-vous nous parler des Lémuriens vivant à Telos sous la Terre ? Est-il exact que, pour apparaître à la surface de la Terre, ils attendent que le degré de compassion et d’ouverture de cour du collectif humain ait atteint 90% ? »

Réponse du canal : Je vois un grand point d’interrogation ! Il est lumineux cependant ! C’est très drôle ! Ils me disent (et c’est d’ailleurs la première fois) :  » Nous ne savons pas comment répondre à une telle question ! Elle est importante mais gênante ! »

Ils semblent malgré tout décidés à en ignorer l’aspect gênant et à y répondre.

 » L’élévation du niveau de conscience ne peut se définir à l’aide de chiffres, et cet objectif que tu as défini en terme de pourcentage n’a pas de réalité pour nous. Les Intraterrestres, eux, ont une réalité, et nous allons vous en dire quelques mots.

Les Intraterrestres connaissent exactement le devenir de l’humanité mais également ses possibilités d’évolution et la programmation pour cette Terre.

Nous ne donnerons pas de noms, nous vous dirons simplement qu’il y a un premier niveau où se trouvent certains frères qui ne sont pas de ce monde et que nous considérons comme un peu « inamicaux » – ce mot n’est d’ailleurs pas tout à fait correct.

Au deuxième niveau se trouvent effectivement des civilisations qui se sont réfugiées à l’intérieur de la Terre lors de très grands cataclysmes. Il y a des Lémuriens, des Atlantes, mais ils ont considérablement évolué. Ils ont la capacité de venir à la surface et, bien évidemment, de vivre à l’intérieur de la Terre. Ils ont aussi celle de communiquer en permanence avec des frères d’autres sphères.

Ensuite il y a un autre niveau encore plus profond où réside celui que vous pourriez appeler le « Maître du Monde ». C’est un plan intemporel où se trouve l’Agartha. Les êtres qui y demeurent travaillent principalement à l’élévation de la conscience humaine et actuellement ils aident à la grande transition pour la Terre et toutes les formes de vie qu’elle porte. Ils sont peu nombreux mais ont une existence réelle et peuvent évacuer la Terre très rapidement parce qu’ils vivent simultanément sur différents plans.

Au centre se trouve le grand cristal de l’Âme de la Terre. Le « Roi du Monde » et les êtres qui l’entourent sont en communication permanente avec cet immense Cristal.

Il peut paraître étrange de dire qu’il y a plusieurs niveaux au centre de la Terre. Pour le comprendre, il faudrait que vous puissiez concevoir que la Terre est un immense vaisseau qui voyage dans l’Univers. Considérez que votre plan, le plan du dessus est le plan le plus bas. Mais c’est aussi un plan d’expérimentation extraordinaire.

Nous pouvons vous dire que vos frères intraterrestres quitteront la vieille Terre dès que la transition commencera à s’accomplir. Ils se préparent eux aussi, dans leur âme, à vivre cette immense transition, car celle-ci ne concerne pas uniquement la Terre mais aussi tout le système solaire et même l’ensemble de notre Univers.

Les Intraterrestres savent très bien qui nous sommes et ce qu’ils peuvent faire pour nous aider. Ils nous aident à nous transformer par l’énergie d’Amour qui émane de leur cour. Les énergies d’Amour venant de leur plan et de tout l’Univers vous ont déjà permis de beaucoup évoluer en conscience.

Chacun d’entre vous a pu remarquer les progrès énormes qu’il avait réalisés quant à son ouverture de conscience au cours de cette incarnation. Essayez simplement de faire un retour en arrière de dix ou vingt ans, et vous verrez à quel point vous avez changé dans vos comportements, dans vos aspirations, dans vos désirs.

Tout cela est l’ouvre de ceux qui vous aident, ils vous permettent d’accélérer le processus de votre éveil, car nombre d’entre vous sont encore endormis, et vous devez impérativement vous éveiller à la vraie conscience spirituelle, à la vraie conscience du Divin AVANT LA TRANSITION. Cela est très important! Pour y parvenir, vous bénéficiez d’aides occultes, d’aides que vous ne soupçonnez même pas.

On ne vous a pas mis sur la Terre en vous disant : débrouillez-vous, faites tout ce que vous voulez ! C’est beaucoup plus complexe que cela !

Dans une école telle que la Terre, il y a d’un côté les élèves et de l’autre les professeurs. N’oubliez pas que vous êtes à l’école et que des professeurs sont là pour vous éduquer et pour vous empêcher de trop faire d’erreurs, même si cela se passe sur des plans invisibles, imperceptibles à la conscience du corps.

Certains frères d’en bas ou d’en haut sont aussi vos professeurs dans le visible. Il peut vous arriver de rencontrer ces professeurs extraordinaires au coin d’une rue. Un simple échange de regard peut vous permettre de vous éveiller un peu plus à cette conscience.

Vous ne savez pas qui vous entoure. Parfois il vaut mieux ne pas le savoir et continuer à avancer sagement.

N’oubliez pas que ce que nous vous disons s’adresse à plusieurs niveaux de conscience. Aujourd’hui vous pouvez capter un niveau de conscience et demain vous pourrez capter autre chose.  »

564uney1 dans LEMURIENS

Extrait du bulletin N° 59 de l’Association du Ciel à la Terre
(3ème trimestre 2004) 

 

Publié dans:LEMURIENS |on 20 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Hisoire de L’ALOÈS

L’histoire légendaire de l’aloès et la connaissance de ses propriétés médicinales remontent à la nuit des temps. Les civilisations les plus anciennes ont décelé dans cette plante les vertus qui ont fait sa renommée. 
Les premières allusions à ses vertus thérapeutiques furent gravées dans les tablettes sumériennes du temps des rois d’Akkad, peintes sur les vases égyptiens de l’époque archaïque, mentionnées dans les pharmacopées chinoises et hindoues, avant de figurer dans la Bible et les traités médicaux grecs et romains. 


la reine des plantes médicinales 
                                    Hisoire de L'ALOÈS  dans PLANTES field

Aloe vera barbadensis Miller 

ANTIQUITÉ 

Les vertus curatives de l’aloès étaient déjà bien connues dans l’antiquité. Expériences, observations, témoignages et récits légendaires parsèment sa fabuleuse histoire.
  

Il semble que ce soit chez les Sumériens, à l’époque des rois d’Akkad, que l’on trouve sur des tablettes d’argile, la première allusion à l’usage thérapeutique de l’aloès (musabbar). Les Assyro-Babyloniens l’utilisaient, avec l’absinthe vraie, contre la paresse d’estomac.
  
L’aloès figure aussi sur des vases peints égyptiens de l’époque archaïque. Le Livre égyptien des remèdes du fameux papyrus Ebers (XVe siècle av. J.-C.) fait également mention de l’aloès parmi des formules de guérison remontant peut-être au IIIe millénaire avant notre ère. Pour les Hindous, l’aloès figure en bonne place parmi les plantes secrètes de l’Atharvaveda qui le surnomme «le guérisseur silencieux».
  
Dans la Bible, on en trouve la trace dans plusieurs Livres sacrés: (Nombres, Cantique des Cantiques, Évangiles). L’Évangile selon saint Jean relate:«Nicodème, qui auparavant était allé de nuit vers Jésus, vint aussi, apportant un mélange d’environ cent livres de myrrhe et d’aloès. Ils prirent donc le corps de Jésus, et l’enveloppèrent de bandes, avec les aromates, comme c’est la coutume d’ensevelir chez les Juifs.»
  

aloegypt dans PLANTES

MOYEN ÂGE ET RENAISSANCE 

Dans un célèbre ouvrage de médecine de l’École de Salerne, Constantin l’Africain et ses disciples accordent une place de choix aux vertus thérapeutiques de l’aloès. Robert Dehin, dans son livre Le Docteur vert ou Docteur Aloès (voir bibliographie), rapporte ces vers fameux dédiés à la plante fétiche: 


  

Il sèche une blessure, il ravive la chair
Du prépuce malade il détruit le cancer
Purge d’humeur les yeux, la tête dégagée
L’oreille oblitérée et la langue chargée
D’un débile estomac ranime la vigueur
Arrête des cheveux la chute et la langueur
Il soulage le foie et guérit les ictères.

  

Ce fut lors des Croisades que les chrétiens d’Occident découvrirent les vertus de l’aloès que leurs adversaires musulmans considéraient comme le remède par excellence. Au cours de leurs conquêtes, les Arabes acclimatèrent l’aloès en Afrique du Nord et en Andalousie. C’est grâce à l’aloès que les marins espagnols de la Santa Maria, décimés par la maladie et la malnutrition seront partiellement sauvés, incitant Christophe Colomb à l’appeler le «docteur en pot». Dès lors, les Espagnols en transportèrent toujours à bord de leurs navires pour se préserver du scorbut. 

Paracelse, le grand médecin de la Renaissance, découvre l’aloès à Salerne, puis en Espagne et au Portugal. Dans une lettre à Amberg, il parle à mots couverts de « la mystérieuse et secrète «Aloe» dont «le suc d’or» guérit les brûlures et les empoisonnements du sang ». 

Mais ce sont surtout les pères jésuites portugais et espagnols qui, sur les pas des premiers explorateurs, cultivèrent l’aloès dans toutes les colonies, une plante dont ils connaissaient les propriétés curatives. Les Indiens convertis l’appelaient «l’arbre à Jésus». 

separation

 

(© Marc Schweizer & APB) 

Publié dans:PLANTES |on 19 avril, 2011 |Pas de commentaires »

L’Aloès et symbolisme

L'Aloès et symbolisme dans PLANTES ALOES        ÉGYPTE ANCIENNE 

Chez les anciens Égyptiens, l’aloès avait la réputation de garder aux femmes leur beauté et leur éclat. Les pharaons le considéraient comme un élixir de longue vie. La tradition voulait que l’on apportât un plant d’aloès, symbole du renouvellement de la vie, comme cadeau, lors des cérémonies funéraires.
  
Planté autour des temples, des pyramides et le long des routes menant à la Vallée des Rois, l’aloès accompagnait le pharaon dans son passage vers l’au-delà, afin de le soigner et de le nourrir tout au long de son voyage. Quand il fleurissait, c’était signe que le défunt avait heureusement atteint l’«autre rive». Les prêtres associaient la «plante de l’immortalité» à leurs rites funéraires, l’incorporant à la composition de la formule de l’embaumement. 

Les anciens Égyptiens, inventeurs du clystère, l’employaient en lavements purgatifs. 

En outre, l’aloès possédait pour les anciens des vertus cosmétiques. On dit que les yeux de Cléopâtre devaient beaucoup de leur légendaire éclat à un collyre à base d’aloès confectionné par l’une de ses esclaves numides, et que le secret de la beauté de la peau et du teint de Néfertiti résidait dans ses bains quotidiens de lait d’ânesse et de pulpe d’aloès. 

ALOES dans PLANTES   Grèce et Rome 

Pour les Grecs, l’aloès symbolisait la beauté, la patience, la fortune et la santé. 

Dans ses traités, Hippocrate décrit quelques propriétés curatives de l’aloès: repousse des cheveux, guérison des tumeurs, soulagement des dysenteries et des maux d’estomac. 

On dit que vers 330 avant J.-C., Alexandre le Grand blessé au siège de Gaza (Palestine) par une flèche ennemie, vit sa plaie s’infecter durant sa chevauchée conquérante à travers l’Égypte et le désert de Libye. 

Proclamé fils de Zeus à l’oasis d’Amon, un prêtre envoyé par le célèbre Aristote, (son précepteur et mentor), l’oignit d’une huile à base d’aloès en provenance de l’île de Socotra, qui le guérit de sa plaie. Il semblerait que ce fut également sur l’incitation d’Aristote qu’Alexandre le Grand entreprit une expédition navale pour s’emparer de l’île de Socotra afin de mettre la main sur ses plantations d’aloès. On prétendait en effet que le suc de cette plante rendait les guerriers invulnérables. Pour de nombreux Orientaux, l’huile d’aloès a la réputation de procurer la sagesse et l’immortalité. Les Phéniciens faisaient sécher la pulpe extraite de ses feuilles dans des outres en peau de chèvre et l’exportaient à travers tout le monde gréco-romain jusqu’en Inde. 

Pour de nombreux Orientaux, l’huile d’aloès a la réputation de procurer la sagesse et l’immortalité. Les Phéniciens faisaient sécher la pulpe extraite de ses feuilles dans des outres en peau de chèvre et l’exportaient à travers tout le monde gréco-romain jusqu’en Inde. 

Ce fut au cours des guerres puniques que les Romains découvrirent avec étonnement les vertus de l’aloès dont leurs prisonniers carthaginois faisaient grande consommation pour soigner leurs blessures. 

Au Ier siècle de notre ère, Celse, «le Cicéron de la médecine», vanta lui aussi les mérites de l’aloès dans son livre De arte medica. Quant à Dioscoride, médecin grec qui servit longtemps dans les armées romaines, il décrivait avec enthousiasme dans son De materia medica les propriétés de l’aloès, dont il notait, entre autres vertus, celles de faire coaguler le sang des blessures, de cicatriser les écorchures et les plaies ouvertes, de guérir les furoncles, les hémorroïdes. Il prétendait aussi que la pulpe fraîche d’aloès arrêtait la chute des cheveux et enrayait les ophtalmies. 

Mais restons prudents. Cette réputation de «plante miraculeuse», ces louanges, ce dithyrambe, n’est-ce pas trop beau, ne serait-ce pas qu’une belle légende ou une vulgaire campagne de propagande pour favoriser la promotion des mille produits à base d’aloès, plus ou moins purs et plus ou moins efficaces qui déferlent d’ores et déjà sur le monde ? 

Pline l’Ancien (23-79 ap. J.-C.) confirmant les découvertes égyptiennes, décrit dans son Histoire naturelle la manière originale de guérir la dysenterie en injectant de l’aloès à l’aide d’une poire à lavement.

separation

(© Marc Schweizer & APB) 

Publié dans:PLANTES |on 19 avril, 2011 |Pas de commentaires »

ALOES

 de l’EXTRÊME-ORIENT 

Au Japon, l’aloès est une plante reine. Une demie douzaine d’espèces sont cultivées pour de multiples usages. Il se boit, il se mange, il se consomme et il soigne. Jadis, avant le combat, les samouraïs enduisaient leur corps de pulpe d’aloès pour chasser les démons et se rendre immortels. Aujourd’hui, la pulpe de l’Aloe saponaria sert à faire des savons et des cosmétiques, l’Aloe ferox, l’Aloe thraskii, l’Aloe marlothii, l’Aloe vera entrent dans la composition de nombreuses préparations pharmaceutiques et cosmétiques. 

Les Chinois, non moins friands d’aloès que leurs voisins japonais, l’utilisent également tant dans leur nourriture que dans leurs soins. Depuis des siècles, l’aloès y est reconnu comme médicament spécifique contre les brûlures et les affections de la peau. 

Le poète Liu Yu Xi (8e siècle) raconta comment enfant il fut guéri d’un eczéma tenace dont aucune médecine ne venait à bout par un marchand d’herbes ambulant qui élabora pour lui une préparation de deux tiers d’aloès et d’un tiers de réglisse qui le soulagea instantanément. 

L’aloès fit longtemps partie des plantes médicinales réservées à la famille impériale. Il figure notamment dans le Ben Cao (1505) ouvrage rédigé sur l’ordre de l’empereur Xiao Zong. 

La pharmacopée chinoise de Li Shih-Shen (1518-1593) cite l’aloès parmi les plantes aux vertus thérapeutiques majeures et le nomme: «remède d’harmonie». Les épines de l’Aloe ferox servaient d’aiguilles d’acupuncture aux fameux «médecins aux pieds nus», thérapeutes itinérants. 

Notons que la médecine chinoise traditionnelle, très précise dans ses indications pharmacologiques et ses formulations, prescrivait des règles très strictes pour l’administration des médicaments. Les phases lunaires, la hauteur du soleil, le moment de la journée faisaient partie des ordonnances, concept repris de nos jours par des adeptes des médecines alternatives et même, depuis peu, par certains praticiens officiels 

La médecine chinoise moderne utilise la pulpe de l’aloès dans le traitement de l’artériosclérose. 

ALOES dans PLANTES separation

(© Marc Schweizer & APB) 

Publié dans:PLANTES |on 19 avril, 2011 |Pas de commentaires »

ALOES

 des INDIENS D’AMÉRIQUE 

L’aloès était avec l’agave l’une des 16 plantes sacrées des Amérindiens*. Les Indiens cuisaient les feuilles d’aloès sous la cendre pour les manger, arrêtaient les hémorragies et cicatrisaient les blessures avec sa pulpe. Fermenté, le gel amer était réputé «calmer» le ventre, nettoyer les reins et la vessie, dissoudre les calculs, arrêter la toux, soulager les fluxions de poitrine et provoquer les menstrues. Les jeunes Indiennes enduisaient leur visage de jus d’aloès pour attirer les garçons (et chasser les parasites), comme le faisaient déjà les belles de l’antiquité. 

Avant de partir à la chasse ou à la guerre, les guerriers frottaient leur corps de sa pulpe. Pour les Mazahuas, l’aloès était la plante magique par excellence. Il guérissait de toutes les maladies celui qui en consommait, lui procurait la force en «faisant venir le dieu en lui», donnait l’esprit clair au fou, à l’ivrogne, à celui qui déraillait. Une curieuse tradition indienne affirmait que si le pulque, (vin de l’agave) rend fou, le vin d’aloès guérit de la folie. Les Jivaros l’avaient surnommé «le médecin du ciel» car ils croyaient que la plante sacrée les rendait invulnérables.

 Le ticitl ou guérisseur était chez les Nahuas l’homme un peu sorcier qui connaissait les plantes de pouvoir et les plantes qui guérissent. Il soignait les blessures, les piqûres d’insectes et les morsures de serpents en enduisant les plaies avec du «sang» de l’aloès. Les Indiens chassaient la migraine en l’appliquant en cataplasmes autour de leur tête souffrante. En fait, ce sont les Jésuites qui popularisèrent l’aloès dans les colonies d’Amérique. 

ALOES dans PLANTES aloe


  
* La plupart des botanistes affirment que l’aloès fut une plante importée et acclimatée sur le continent américain par les conquérants espagnols. Pourtant, les récits dignes de foi de voyageurs et d’auteurs ibériques de l’époque de la Conquête mentionnent la présence d’aloès en Amérique à l’arrivée des Européens. D’autres scientifiques estiment que l’Aloe barbadensis serait indigène du Cap Vert et de Madère, qu’il aurait pu être amené dans les Amériques par des oiseaux de mer ou les courants marins. L’aloès a souvent été confondu avec l’agave, plante indigène de l’Amérique précolombienne.
  

(© Marc Schweizer & APB) 

Publié dans:PLANTES |on 19 avril, 2011 |Pas de commentaires »

ALOE VERA

DE LA LÉGENDE À LA SCIENCE 

 

Dans de nombreux pays où la médecine occidentale n’a pas tout à fait chassé les médecines traditionnelles, l’aloès demeure la plante médicinale par excellence. Les traditions locales attribuent à cette plante magique des vertus de protection et de porte-bonheur. 

 

Au retour d’un pélerinage, les Musulmans suspendent à la porte de leur demeure des feuilles d’aloès ramenées de la Mecque, témoignant ainsi qu’ils ont bien effectué leur devoir afin que le Prophète vienne à son tour leur rendre visite. 

Pour les Afrikanders et les Zoulous, l’aloès est «la plante qui guérit tout». Certaines peuplades du désert en tirent un savon liquide dont ils enduisent le corps et les cheveux, ce qui leur procure une peau resplendissante, une chevelure abondante et luxuriante. 

 

Carol Miller Kent, dans son livre Aloe vera prétend qu’un onguent contre les brûlures à base d’aloès fit partie de la pharmacie emportée à bord de la capsule spatiale qui se posa sur la lune en 1969. 

 

Les travaux du biologiste soviétique Israël Brekhman, restés longtemps secrets, prouvent l’efficacité de l’aloès dans les cas d’irradiation atomique. C’est Brekhman qui proposa le concept d’«adaptogène» pour expliquer son effet régulateur sur l’organisme. 

 

La réputation séculaire de l’aloès et la renommée de ses vertus légendaires ont évidemment incité d’innombrables scientifiques à étudier ses propriétés médicinales et ses effets thérapeutiques. Or, malgré leur prévention devant ce remède de «bonne femme», ils durent admettre, non sans surprise, que beaucoup de ses vertus légendaires n’étaient pas du tout imaginaires, mais, de plus, ils lui en ont découvert d’inédites.  

ALOE VERA dans PLANTES separation

 

(© Marc Schweizer & APB) 

Publié dans:PLANTES |on 19 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Le Lys du désert

ORIENT ET AFRIQUE

 Les bédouins de la péninsule arabique et les guerriers touareg du Sahara connaissent depuis la plus haute antiquité les vertus de l’aloès qu’ils appellent «lys du désert». 

Pour protéger leurs demeures, les habitants de Mésopotamie ornaient leurs portes de feuilles d’aloès. En cas d’épidémie ou de disette, les Parthes et les Scythes avaient coutume de se nourrir de feuilles d’aloès débarrassées de leurs épines. Les commerçants du Moyen-Orient exportaient les extraits de cette plante jusqu’en Chine, en passant par l’Inde, la Malaisie, le Tibet. 

Ainsi, l’aloès est-il mentionné parmi les denrées précieuses dans le Jin Ping Mei, célèbre roman chinois, le Livre des Merveilles de Marco Polo ou les écrits de Maïmonide. 

Le Lys du désert  dans PLANTES bv000029

L’initiation aux vertus médicinales et aux pouvoirs du chanvre et de l’aloès faisait partie de l’enseignement des Ismaéliens, dont l’un des plus illustres représentant fut le médecin et philosophe Avicenne. 

La légende prétend qu’Hasan ibn al-Sabbâh, le «Vieux de la Montagne», chef de la confrérie des «Assassins», s’en inspira. Cette doctrine comprenait l’apprentissage par degrés des arcanes des «sept sebayah» ou «connaissance du droit chemin» par laquelle les Ismaéliens conféraient à leurs adeptes des pouvoirs magiques. L’aloès, qui figure avec le chanvre parmi les plantes cultivées autour de la forteresse d’Alamût (nord de la Perse), était considéré par les Ismaéliens à la fois comme vulnéraire, antidote et élixir de longue vie. On dit que l’un des secrets de la longévité des Templiers résidait dans le fameux élixir de Jérusalem, composé de haschisch, d’aloès et de vin de palme. 

Huit siècles plus tard, Dominique Larrey, chirurgien en chef des armées de Napoléon, initié par un marabout qu’il voyait guérir miraculeusement les plus terribles blessures infligées à ses mamelouks, apprit à soigner lui aussi les grognards de la Grande Armée avec la pulpe des feuilles d’aloès ouvertes à coups de sabre. De là l’expression militaire: sabrer l’aloès. (Archives du Val-de-Grâce).

 La médecine ayurvédique de l’Inde tint également l’aloès en haute estime, en tant que plante majeure de sa pharmacopée. Considéré comme plante sacrée, il participait aux rituels des sacrifices, et, certaines de ses espèces étaient rigoureusement protégées. Sur les bûchers funéraires, on place aujourd’hui encore des feuilles d’aloès, symbole de renaissance et d’éternité.
  

separation dans PLANTES

 

(© Marc Schweizer & APB) 

Publié dans:PLANTES |on 19 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Récit de patrice c st laurent du var

 Récit de patrice c st laurent du var dans O.V.N.I et E.T. SCiencextrA-sphere-ovni      En septembre 1985, lors d’un voyage en Norvège, nous étions avec un groupe d’amis près de Hessdalen, à 400 km au nord d’Oslo, dans la célèbre vallée où ont eu lieu de nombreuses apparitions. Le soir, vers 23 h, nous décidons d’aller observer le ciel étoilé. Nous nous arrêtons au pied d’une montagne de forme pyramidale. Mon ami installe sa caméra sur pied, au cas où… Environ une demi-heure plus tard, une lumière blanc doré, beaucoup plus grosse qu’une étoile, arrive de la gauche, à faible allure. La lumière passe devant nous sans aucun bruit, continue vers la droite et disparaît. Au bout de dix minutes environ, la lumière réapparaît, passe en sens inverse et disparaît sur la gauche. Mon ami avait filmé le phénomène, et c’est en regardant le film que nous avons pu constater une sorte de figure en forme de clef de sol, ce qui était assez surprenant car à l’oeil nu, la lumière donnait un tracé normal. Ce film a été présenté au cours de l’émission télévisée ‘’Mystères’’ sur les apparitions d’ovnis en Norvège. 

 

 

Gif diversvoici l’histoire d’un homme qui écrit une lettre a son fils avant de mourir pour lui raconter son aventureGif divers

 (6ans avec les extras terrestres). 

 

 

espace-ovni-00007 dans O.V.N.I et E.T.

Mon cher R.,

Cette lettre va beaucoup t’étonner, mais c’est bien moi ton papa le rédacteur. Même si les médecins ne me le disent pas nettement, je vais mourir bientôt. J’espère seulement avoir le temps de te raconter mon histoire et si possible te donner quelques détails pour satisfaire ta curiosité. Il n’est pas impossible que dans les années à venir, des gens voient des choses bizarres dans le ciel, aussi je vais te dire de quoi il s’agit, car moi je sais.

J’ai vécu chez les extraterrestres plusieurs années en deux fois. En 1979, je devais partir à nouveau et cette fois définitivement, mais je n’ai pas pu. Je le regrette, car j’aurais eu une longue vie. Je t’expliquerai dans les pages suivantes.

Un après-midi de 1928, je gardais nos vaches dans un pré. Appuyé sur un bâton, je rêvassais. Tout à coup, une sorte de couvercle de lessiveuse est tombé à trois ou quatre mètres de moi. Aucun bruit, j’ai seulement vu l’objet. Aussitôt, il y a eu un grand éclair rouge et vert et ce couvercle de lessiveuse est devenu un énorme engin, gros comme un camion de couleur gris mais scintillant. Ensuite deux petits bonhommes nus comme un ver, traversant la paroi, m’ont attrapé et m’ont tiré à l’intérieur de l’engin. Aussitôt couché, j’ai été recouvert, je ne sais comment, d’une sorte de gélatine et j’ai perdu contact avec l’environnement. Le tout a duré quelques secondes. A l’époque, personne ne parlait d’extraterrestres. Et pourtant, je venais d’être enlevé par eux. Combien de temps a duré le voyage, je ne sais pas. J’ai le souvenir de ne pas m’être vraiment évanoui, de ne pas être angoissé, simplement de sommeiller, ne voyant et n’entendant rien. Frotte-toi les yeux, mais c’est vrai.

A un moment, d’un seul coup, la gélatine a fondu et j’ai entendu une voix me dire en français « N’ayez pas peur, il ne vous arrivera aucun mal. Traversez la paroi. Passez la main et vous verrez que vous le pouvez. Allez-y ». Et c’est ainsi que je me suis trouvé dans une grande salle ronde, à côté de l’OVNI. On dit comme ça maintenant. Devant moi, une foule de Terriens nus me regardaient en souriant. Plus loin à travers le mur un peu brillant, je pouvais voir des petits bonhommes grisâtres, nus eux aussi. C’étaient les extraterrestres. Comment te les décrire? Environ un mètre de haut, couleur gris clair, pas de cheveux, des yeux ronds et fixes, visage figé, bouche en forme de O, pas de nez mais deux petits trous recouverts d’une peau translucide. Pas d’oreilles, mais à la place deux petites bosses translucides aussi. Pieds et mains comme toi et moi. Pas de sexe, mais une petite bosse à la place. Voilà à quoi ils ressemblent. Pendant que nous nous regardions les uns les autres, dans un éclair l’OVNI a non pas disparu, mais s’est rétréci d’un seul coup pour ne devenir que gros comme, disons, une pomme. J’abrège beaucoup, car je ne suis pas certain de pouvoir tout te raconter. Et puis les Terriens, du moins ceux parlant français, m’ont accompagné dans les locaux réservés aux Terriens. Curieusement je n’étais ni fatigué et n’avais ni faim ni soif. La présence d’autres Terriens était rassurante. C’est ainsi que la curiosité l’a emporté et que ma nouvelle vie a commencé. Les murs d’énergie

Je me suis retrouvé dans un local blanc tout rond, sauf le plancher qui était plat. Apparemment je respirais normalement, n’avais ni chaud ni froid, me déplaçais aussi facilement que sur Terre. J’avais une foule de questions à poser. Très vite, les Terriens parlant français m’ont expliqué les principales choses que j’avais besoin de savoir tout de suite. D’abord, dans mon local, n’importe quel endroit de la cloison courbe et molle pouvait servir de « mur d’énergie ». En mettant la main comme ceci ou comme cela, on pouvait soit la traverser pour aller de l’autre côté, soit y enfoncer les doigts pour la tirer vers soi. On pouvait encore, si on le désirait, voir à travers. Dans ce cas, elle devenait transparente comme un miroir scintillant. C’était aussi le moyen d’accès au cerveau central pour demander quelque chose ou étudier. A ce sujet, on m’a dit que plusieurs instructeurs parlant français viendraient me voir quand je le voudrais. Ils ne pourraient entrer dans mon local car ils n’utilisent pas d’oxygène dans leurs locaux. En effet, les extraterrestres ne respirent pas, ne s’alimentent pas, ne dorment jamais, ne se reproduisent pas, travaillent toujours. Ils sont cependant toujours disponibles pour nous si nous les appelons au mur d’énergie. Nous les Terriens pouvons manger normalement, car les extraterrestres reproduisent tout à partir d’un modèle que ramènent de la Terre les navettes, aussi bien les aliments que des journaux, par exemple.. Pour me laver, pas besoin d’eau. Il suffisait d’aller à la salle commune, se mettre en un endroit déterminé du mur d’énergie, et instantanément une sorte d’aspirateur me débarrassait de tout, y compris barbe et poils. Le monde des Extraterrestres – mon instruction .

Au fur et à mesure que j’avance dans mon récit, je me rends bien compte des difficultés. En premier, je ne suis pas certain de pouvoir tout te dire avant ma fin de vie. Par ailleurs, si je dois te décrire les connaissances en sciences des extraterrestres et leur technicité, il me sera difficile de trouver les mots. En effet, certains concepts sont complètement inconnus sur Terre. C’est un peu comme si je devais, devant le tableau d’un peintre, décrire la couleur rouge à un aveugle de naissance. Rassuré par les autres Terriens du vaisseau, j’étais moins inquiet sur mon sort. De plus ma curiosité était forte. J’avais de plus en plus besoin d’en savoir plus sur ces extraterrestres. Mais c’est vrai aussi qu’il m’arrivait de penser à mes parents qui devaient se faire du souci.

Un certain temps après mon arrivée, d’un seul coup, un extraterrestre apparut dans un cercle de lumière sur le mur d’énergie. Aucune différence avec ceux déjà vu à mon arrivée, si ce n’est qu’il portait une sorte de boîte lumineuse sous la tête. Je dis sous la tête, car son cou était à peine visible. Il restait debout, presque sans bouger, sans doute pour me laisser le temps de m’habituer. C’est ainsi que je me suis aperçu que je pouvais traverser son image et me retrouver derrière lui, de l’autre côté du mur. Une fois face à face lui et moi, il commença à parler en français, ce qui me permettait de voir que sa bouche ne bougeait presque pas.

- Je suis venu vous parler, car vous avez beaucoup de questions à poser. Nous viendrons vous voir très souvent. Nous allons vous instruire de tout ce que vous avez besoin de savoir et de tout ce que vous voudrez connaître. Nous répondrons à toutes vos questions mais surtout, vous pourrez interroger le cerveau central par l’intermédiaire du mur d’énergie sur tout ce que vous voudrez savoir et autant de fois que vous le voudrez. Toutes nos connaissances y sont stockées et pour vous en français. Comme vous avez besoin d’air, vous ne pourrez pas venir chez nous. Même moi, pour vous parler, je dois porter cette petite boîte qui me délivre l’air nécessaire pour cela (il a dit plus haut qu’ils ne respiraient pas!… – Grepi). Quand vous aurez épuisé les questions personnelles, votre instruction proprement dite commencera à votre rythme. Mais vous verrez, ce sera très rapide. Votre motivation sera la curiosité. J’ai aussitôt posé une foule de questions en vrac, et autant que je me souvienne, d’une manière pas très claire. Il m’a laissé parler sans jamais m’interrompre ni jamais marquer une émotion quelconque. Comme je le verrai par la suite, le visage des extraterrestres est toujours figé et les yeux fixes. En dépit de ma curiosité, beaucoup de séances ont été nécessaires pour que je comprenne les réponses. Au départ mon niveau d’instruction ne me permettait pas de tout appréhender. Autant que je m’en souvienne mes questions étaient souvent émaillées de patois. Jamais cependant mon interlocuteur ne m’en a fait la remarque. Ce n’est donc que petit à petit et en même temps que mon instruction proprement dite que, aidé du cerveau central, j’ai pu comprendre ce que sont les extraterrestres, ce qu’ils veulent, à quoi ils me destinent et quel doit être mon avenir.

Dès le début j’ai parlé de l’inquiétude probable des mes parents. J’ai reçu une réponse très concise dans le genre « Ne vous inquiétez pas trop sur ce qui se passe sur Terre et de votre famille, la vie sur cette planète y est très courte. Votre avenir ici sera bien meilleur ».

OVNIJe vais te résumer ci-après le principal. OVNI

Cher lecteur, les mots employés ci-après par mon père ne sont sans doute pas très scientifiques, mais cette lettre qui a sans doute été écrite en 1984-1985 relate des souvenirs s’étalant de 1928 à 1931! DIEU

Pour les extraterrestres, parler de Dieu, c’est parler du cosmos. Voici ce qu’ils en disent. Pour nous ce que vous appelez Dieu est information. Nous l’avons démontré par les mathématiques. Cette information est préexistante à la création actuelle. Par l’observation du vivant, nous savons aussi que cette information est orientée, même si son agencement dans le temps de chaque planète est aléatoire. C’est cette information qui fait exister le cosmos, à la fois éternellement et d’une manière cyclique. Il y a en effet un avant la création éternelle actuelle. Le cosmos fonctionne comme suit: Le départ de la création actuelle est une explosion d’énergie-matière finie. L’énergie et la matière c’est la même chose. Cette énergie-matière est en expansion, créant en conséquence les galaxies, des soleils, des planètes et le vivant. Vous comme nous sommes des morceaux de cette énergie-matière. Cette expansion s’accélère continuellement. Un moment viendra où d’aucune planète on ne pourra voir un autre soleil ni même une autre planète. Les soleils, de toute façon, s’éteindront au fur et à mesure qu’ils auront brûlé toute leur énergie. La quantité d’énergie-matière étant finie et éternelle, elle continue d’exister, mais se transforme. Lorsque tous les soleils seront éteints, l’énergie-matière du cosmos se concentrera en un point immatériel qui est information.. C’est un cycle éternel création-expansion-compression-création. Bien entendu, chaque soleil qui s’éteint est une fin du monde partielle pour ses planètes. Rassurez-vous, le soleil de la Terre durera encore longtemps et la Terre aussi sauf accident. Ce sont ces possibilités d’accidents que nous sommes en mesure de prévoir dans notre environnement. Par exemple, nous avons pu prévoir la fin de notre planète et partir à temps.

Reste des questions que nous n’avons pas résolues. Certains êtres vivants sur diverses planètes pensent que Dieu est extérieur au cosmos. Dans ce cas, même s’il n’est pas possible de changer l’information initiale, on peut améliorer l’agencement des codes d’information à l’intérieur d’un cycle par la prière, par des rites et par la connaissance et le travail. En effet, par l’observation on peut remarquer qu’un des codes de l’information semble être la conception d’un Dieu, ce qui ne prouve pas son existence. Nous, nous pensons que Dieu est à la fois information et cosmos et qu’en conséquence nous pouvons améliorer la vie dans le cosmos d’une manière rationnelle et logique par la connaissance et le travail. Nous pensons pouvoir, avant la fin de ce cycle, intervenir dans l’information. Nous y travaillons. Les vaisseaux – à quoi servent-ils?

Faute de point de repère dans l’espace, je ne sais pas où se trouve « mon » vaisseau, mais ce que je peux déduire, c’est qu’il est soit proche, soit à l’intérieur du système solaire. Il n’est pas matériel dans le sens où nous l’entendons. En effet, son enveloppe extérieure est pure énergie-matière comme ils disent. On ne peut le voir de l’extérieur. Il est donc invisible de notre planète. De l’intérieur il est immense, mais comme les extraterrestres peuvent dilater ou compresser l’énergie, je doute qu’il soit possible de déduire sa présence dans le cosmos par ses effets sur son environnement. Il faut beaucoup d’énergie pour les besoins des extraterrestres, mais elle ne manque pas car il y a beaucoup de soleils dans le cosmos.

Les extraterrestres ont quitté leur planète il y a des milliers d’années (équivalent terrestre) pour se réfugier dans des vaisseaux, car une collision avec un corps céleste était prévue depuis longtemps. Il existe plusieurs vaisseaux, comme une escadrille qui n’a pas toujours été positionnée au même endroit. Ces vaisseaux se partagent la surveillance de l’environnement de « l’escadrille » par la surveillance des planètes proches. Il s’agit d’interception d’émissions de toutes sortes, mais aussi d’envoi et de récupération « d’espions » sur la planète considérée. Pour la Terre et pour des raisons de commodité et d’efficacité, il s’agit en général d’anciens Terriens. Certains vivent avec les extraterrestres depuis des milliers d’années. Plusieurs sont en cours de mutation de leur vivant et ressemblent de plus en plus aux véritables extraterrestres. Leur morphologie change. Beaucoup n’ont quasiment plus d’organes génitaux par exemple. Mon vaisseau est en charge de la surveillance de notre système solaire et donc de notre Terre. Les mots que j’entendais le plus souvent en consultant le cerveau central sont rationnel ou logique et pour les Extraterrestres il n’est pas rationnel d’intervenir d’aucune manière dans la vie d’une planète ou de ses habitants, ni même de se faire connaître. Si cela arrive par accident, le témoin est enlevé et transporté au vaisseau. Il pourra y vivre et, s’il le veut, participer aux recherches. Cependant, il existe d’autres extraterrestres venants du grand ailleurs. Avec certains, le vaisseau peut communiquer, avec d’autres non. Mais cela ne semble pas inquiéter mes extraterrestres. Ces inconnus ne semblent être que de passage, si j’ose dire. Ils ne paraissent s’intéresser à la Terre qu’à titre de collecte de renseignements. Il est possible qu’ils soient à l’origine des observations relatées par les médias de la Terre. Ce n’est pas le problème de mes extraterrestres. Les miens savent tout ce qui se passe sur Terre. Ce qu’ils ne savent pas, les « espions » peuvent compléter les manques. Ils peuvent ramener au vaisseau livres et journaux. Ils ramènent également des objets, ou pour les Terriens à bord, des échantillons alimentaires à reproduire et aussi toutes sortes de choses et de renseignements pour enrichir le cerveau central qui est commun à tous les vaisseaux et accessible à tous, y compris aux Terriens et dans la langue de leur choix. Si un Terrien n’a pas une bonne instruction à son arrivée, les extraterrestres l’éduquent en commençant par la maîtrise de sa propre langue avant de l’initier à la manipulation du cerveau central. Ce fut mon cas. C’est ainsi que l’on peut connaître le passé comme le présent de la Terre dans tous les domaines, mais aussi tout ce qui est répertorié de n’importe quelle autre planète. Concernant l’étude du vivant, il y a cependant des choses qu’ils ne comprennent pas très bien pour le moment. Par exemple, concernant la Terre, ils constatent, mais ne comprennent pas, l’utilité de la diversité du vivant conscient. Ils en connaissent le processus, mais se posent la question du pourquoi cette information spéciale pour la Terre. Ils étudient nos émotions aussi et eux ne semblent pas en avoir. Ils sont rationnels, point. Le concept de nations différentes leur est étranger et ses conséquences, comme celle de langues différentes. Il semble que sur toutes les planètes visitées, il n’y ait qu’une unique vie consciente, lorsqu’elle existe bien entendu. Il n’y a donc qu’un seul peuple sur une planète. Pas de nations différentes et une seule « langue ». Le concept de démocratie n’est pas très bien appréhendé non plus. Pour eux, pour chaque problème il ne peut y avoir qu’une seule réponse possible, et c’est celle qui est la plus rationnelle et logique. Si un problème se pose, les extraterrestres n’ont pas besoin de communiquer entre eux, tous sans exception trouvent en même temps la seule réponse possible. Voilà pourquoi aussi la Terre les intéresse. Santé – longévité

Bien qu’ils essaient de parvenir à connaître la totalité de l’information initiale pour pouvoir peut-être la manipuler, les extraterrestres savent qu’ils n’échapperont sans doute pas à la fin du cosmos. En attendant, ils vivent très très longtemps. Ils sont partis de leur planète il y a des milliers d’années si l’on raisonne en temps terrestre, et depuis, aucun n’est mort, dit le cerveau central. Un point noir, pourtant. Il est arrivé, rarement, mais il est arrivé que des navettes ne soient jamais rentrées au vaisseau. Il n’y a aucune explication pour le moment. Ils sont donc, à l’intérieur de leurs vaisseaux, toujours le même nombre. Combien sont-ils? Des milliers? des millions? impossible de savoir (le cerveau central ne le saurait pas?… – Grepi). Comment font-ils pour ne pas vieillir, ni eux, ni les Terriens « prisonniers consentants »? Il en est de même pour les autres entités conscientes venant d’autres planètes, habitants d’autres vaisseaux. Tous les habitants des vaisseaux bénéficient de la même longévité, même si certains ont besoin de respirer, soit d’autre chose pour vivre. Ceux qui parmi les Terriens sont là depuis des milliers d’années finissent par acquérir des changements. Ils mutent de leur vivant. Certains organes s’atrophient puis disparaissent. Il n’y a jamais de décès ni chez les extraterrestres ni chez les Terriens, et c’est la principale raison qu’aucun de ces derniers ne veut retourner sur Terre.

Dans le vaisseau il y a la même gravité que sur Terre. Peut-être le vaisseau tourne-t-il sur lui-même. On ne peut aller dans les locaux des extraterrestres, mais on peut les voir et ils se déplacent comme nous sans flotter. J’ai déjà eu l’occasion de te dire que les extraterrestres ne s’alimentent pas, ne dorment jamais, ne respirent pas et ne se reproduisent pas non plus. Leur aliment, c’est l’énergie. En permanence ils reçoivent l’énergie nécessaire. Pour eux comme pour nous, les corps sont analysés en permanence sans que le sujet s’en rende compte, et les besoins sont satisfaits aussitôt. Pour nous les Terriens nous nous alimentons normalement, mais nous bénéficions aussi d’un complément d’énergie. Aucune maladie ne peut se déclarer sans qu’en amont un manque ne soit satisfait à temps. Neurones ou toutes autres cellules sont réparées ou changées à temps, ce qui supprime le vieillissement. Les extraterrestres peuvent tout faire, même changer un cerveau et y injecter la mémoire ancienne. Concernant la mémoire, il semble qu’il y ait une limite à son contenu. En effet, il arrive que le cerveau central indique à certains sujets qu’ils doivent « déposer » provisoirement leurs souvenirs les plus anciens dans le cerveau central. A tout moment, s’ils en éprouvent le besoin, ils peuvent y avoir accès par le cerveau central. Mais tout le monde aussi, car dans les vaisseaux tout est commun, les renseignements aussi. Voilà ce que je peux te dire au sujet de la santé. Encore un mot pour finir, lorsqu’une navette va sur la Terre, en général à bord il y a d’anciens Terriens, principalement pour des raisons physiologiques comme la respiration par exemple. En mission sur Terre

Courant l’année terrestre 1931, par le mur d’énergie, un extraterrestre m’a demandé si j’acceptais de revenir sur Terre pour un peu de temps, le vaisseau manquait de correspondants sur cette planète. J’étais assez fier d’être digne de cette mission, tout en sachant bien que ma désignation était la plus rationnelle, car je connaissais encore bien la vie sur Terre et n’étais pas connu, sauf de mon ancien entourage familial. J’ai donc accepté, spécifiant seulement que je ne voulais pas partir trop longtemps et risquer d’y mourir. On m’a donc réinculqué le patois que je commençais sérieusement à oublier.

 

A SUIVRE…..

barre de séparation

Pour plus d’informations allez a: http://www.ovni.ch (cliquer sur « 6ans avec les extraterrestes » en suite cliquer sur « Un contact en 1928! » 

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 17 avril, 2011 |Pas de commentaires »
1234

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3