Les types de prières

LA SCIENCE PERDUE DE LA PRIÈRE
par
GREGG BRADEN 
 Gif feesCelles qui sont pratiquées en Occident, selon Margaret Paloma : 

 

  • La prière familière, où on décrit nos problèmes et on le remercie pour ses solutions. 
  • La prière requête, où on demande de l’aide. 
  • La prière ritualiste où on répète des mots. 
  • La prière méditative, où la création s’exprime en nous. 

Braden ajoute un cinquième mode de prière qui nous vient des traditions indigènes et ésotériques et «  qui nous amène à fondre nos pensées, nos sentiments et nos émotions en une force de création unique et puissante… cette force qui permet à nos corps et à notre monde de pervenir directement à la guérison…  » (p. 166) 

«  Le secret de notre technique de prière perdue consiste à modifier notre perspective de la vie en nous rappelant que le «  miracle  » est déjà survenu et que nos prières ont d’ores et déjà été exaucées… Aujourd’hui, nous avons l’occasion de faire pénétrer cette sagesse dans notre vie quotidienne sous la forme d’une prière de remerciement pour ce qui est déjà et non pas d’une demande d’exaucement de nos prières.  » (p. 167) 

Le mode perdu de la prière 

«  A partir de la perspective de notre cinquième technique de prière, nous sommes invités à créer la paix dans notre monde grâce à la qualité de nos pensées, de nos sentiments et de nos émotions. Une fois créée l’image de notre désir dans notre esprit et ressenti le sentiment que notre désir est comblé dans notre cœur, tout est déjà exaucé ! Bien que l’intention profonde de notre prière ait pu ne pas être absolument évidente à nos sens immédiats, nous supposons qu’il en a été ainsi. Le secret de la cinquième technique de prière réside dans le fait de reconnaître que lorsque nous éprouvons un sentiment, l’effet génère par ce dernier s’est manifesté quelque part, à un certain plan de notre existence.  » (p. 175) 

«  Notre prière, dans ce cas, trouve son origine dans une perspective très différente. Plutôt que demander que notre prière soit exaucée, nous reconnaissons le rôle actif que nous jouons dans la création et remercions pour ce que nous sommes certains d’avoir créé. Que des résultats concrets soient immédiatement visibles ou non, nos remerciements signifient que nous avons conscience que quelque part, dans la création, notre prière a déjà été satisfaite. Dans ce cas, elle se transforme en une prière affirmative, une prière de remerciement, fournissant de l’énergie à notre création et permettant à ses plus extraordinaires potentialités de fleurir.  » (p. 175-176)

 

Gif feesGif fees

 

Extraits de son livre
L’EFFET ISAÏE – Accéder à la science perdue de la prière et de la prophétie véritable
Ariane Éditions, 2000 

 

Publié dans : PRIERE |le 26 avril, 2011 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 14 mars, 2017 à 19:17 Rahali écrit:

    Bonjour,
    J’ai un besoin d’aide afin de délivrer mon enfant du diabete juvénile qu’elle a eu depuis 2 ans maintenant. Je sais que cette mala die n’a pas raison d’être et même qu’elle s’en retournera.

    Merci

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3