Archive pour le 26 avril, 2011

Questions à Marie-Madeleine

Gif ballon

-       Dans Le manuscrit de Marie Madeleine, vous avez mentionné que vous faisiez partie d’un ordre secret, l’ordre de Madeleine. Pourquoi était-il secret ? existe-t-il encore aujourd’hui ? 

On m’appelait Marie de Magdala parce que je venais d’une région qui portait le nom de Magdala. C’était l’usage, à l’époque, de désigner les gens selon leur lieu d’origine. Ainsi, on disait « Jésus de Nazareth ». Alors que Yeshua poursuivait son œuvre, un cercle de femmes se forma autour de moi. Elles étaient des femmes de pouvoir. Elles étaient de vraies disciples de Yeshua, mais elles ne faisait pas partie du cercle intérieur. Elles reconnaissaient mon autorité spirituelle car j’étais détentrice de ses enseignements secrets. Nous n’avions pas de nom particulier car notre groupe était clandestin. Quand je suis partie pour la France afin de sauver ma vie et celle de ma fille Sar’h, elles ne m’ont pas suivie. Elles se sont alors appelées « l’ordre de Magdala » et elles ont continué pendant un certain temps à transmettre en secret à d’autres femmes l’enseignement que je leur avais moi-même donné. 

De mon vivant, ce n’était pas un ordre formel come les ordres de nonnes qui existent aujourd’hui. C’était plutôt une assemblée informelle de femmes de pouvoir qui nous suivaient, Yeshua et moi. Elles étaient treize, en m’incluant. J’étais considérée comme la dirigeante de ce groupe, que l’on appelait informellement l’ordre de Magdala. 

-       Etaient-elles présentes à la Cène ? 

Elles n’étaient pas présentes à la Cène. C’est moi qui leur communiquais les mystères. Occasionnellement, nous les rencontrions, Yeshua et moi, mais c’est surtout autour de moi qu’elles se rassemblaient. Ces femmes possédaient des moyens financiers et un pouvoir social. Nous nous réunissions en secret, par nécessité. 

Nous nous cachions parce que c’est ainsi que cela se passait à l’époque, comme d’une certaine façon, cela se passe toujours aujourd’hui. Les hommes détenaient les postes de pouvoir importants, alors que les femmes restaient en retrait ; c’est donc par convention culturelle que l’on dissimulait l’identité de l’ordre, qui n’était alors qu’un rassemblement informel de femmes. 

Toute entreprise significative doit recevoir du soutien pour durer. C’était la fonction de ce rassemblement de femmes ; soutenir le ministère de Yeshua et propager ses enseignements par mon intermédiaire. 

Celles qui s’associèrent à moi furent choisies par moi parce qu’elles étaient suffisamment évolués pour comprendre ce que j’attendais d’elles. Elles comprenaient que ce travail requérait leur assistance et leur allégeance, et c’est ainsi que ce « couvent » (qui désigne simplement un groupe se réunissant régulièrement en secret ) se forma par nécessité, puisque l’on ne peut créer dans un vide. On a besoin de l’appui d’un groupe. Nous ne portions pas le nom de l’ordre de madeleine de mon vivant, mais nous savions que notre groupe s’était formé  cause de mes contacts. 

Plus tard, quand je fus rendue très lion de ce monde, des femmes de pouvoir cherchant à s’unir autour d’un point de rassemblement formèrent divers groupes, dont l’ordre de Madeleine et l’ordre de la Rose bleue, selon leur conception de la nature de notre travail. S’il existait à mon époque un ordre formel, c’était celui des temples d’Isis. 

Aucune organisation particulière n’a poursuivi ses activités sous ma direction depuis cette époque. Comme certaines personnes prétendent animer un ordre que j’ai fondé et suivre mes directives, je ne peux dire que ceci ; mes enseignements ont une résonnance, ils constituent un champ de connaissances accessible, et les gens de pouvoir spirituel peuvent accéder à cette information et la faire connaître. Je ne peux que m’en réjouir, mais n’allez pas croire qu’ils reçoivent des instructions directement de moi. Ce n’est pas le cas. 

Gif coeur

Marie Madeleine – issu de La grande transformation de Kryeon canalisé par Lee Carroll 

Publié dans:MARIE-MADELEINE |on 26 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Paroles de M.Madeleine

Gif ballonIntroduction de Marie-Madeleine 

 

Je suis très heureuse que mes messages soient désormais disponibles au lectorat francophone. J’aime profondément la France et j’en conserve un doux souvenir, car c’st dans ce pays que je me suis réfugiée avec ma fille Sar’h. Aux Saintes Maries de la Mer, nous avons séjourné en sécurité. Lorsque je suis ensuite allée vivre au nord, dans le pays qui constitue maintenant l’Angleterre, afin d’y faire protéger Sar’h par les druides, je me suis souvenue de la France. Quand Sar’h fut devenue une femme et que je l’eux donnée en mariage, je fus libre de retourner en France et je le fis plusieurs fois, pour y enseigner les mystères tels que je les comprenais. Les traces de mon passage y subsistent encore aujourd’hui. Lorsque je suis retournée en Angleterre pour y vivre mes derniers jours, la France était très présente dans mo cœur. 

 

Si la connaissance des mystères féminins est utilisée de la manière espérée, elle répandra un baume guérisseur sur votre Terre. La montée du féminin en cette époque ne signifie pas la déchéance de l’homme. Les femmes doivent obtenir l’égalité pour que, dans les profondeurs de la psyché humaine, le soleil et la lune s’équilibrent et que le grand androgyne universel apparaisse enfin. De cette union mystérieuse résultera une renaissance spirituelle. C’est ce que je souhait à chacun et à chacune d’entre vous individuellement, ainsi qu’à toute la famille humaine. Puissiez-vous vous élever intérieurement par une renaissance spirituelle. Que les mensonges, les souffrances et les larmes du passé soient effacés à jamais. 

 

Je suis Marie de Magdala. 

 

Gif ligne

Les Hathors et Marie Madeleine – issu de La grande transformation de Kryeon canalisé par Lee Carroll 

Publié dans:MARIE-MADELEINE |on 26 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Les types de prières

LA SCIENCE PERDUE DE LA PRIÈRE
par
GREGG BRADEN 
 Gif feesCelles qui sont pratiquées en Occident, selon Margaret Paloma : 

 

  • La prière familière, où on décrit nos problèmes et on le remercie pour ses solutions. 
  • La prière requête, où on demande de l’aide. 
  • La prière ritualiste où on répète des mots. 
  • La prière méditative, où la création s’exprime en nous. 

Braden ajoute un cinquième mode de prière qui nous vient des traditions indigènes et ésotériques et «  qui nous amène à fondre nos pensées, nos sentiments et nos émotions en une force de création unique et puissante… cette force qui permet à nos corps et à notre monde de pervenir directement à la guérison…  » (p. 166) 

«  Le secret de notre technique de prière perdue consiste à modifier notre perspective de la vie en nous rappelant que le «  miracle  » est déjà survenu et que nos prières ont d’ores et déjà été exaucées… Aujourd’hui, nous avons l’occasion de faire pénétrer cette sagesse dans notre vie quotidienne sous la forme d’une prière de remerciement pour ce qui est déjà et non pas d’une demande d’exaucement de nos prières.  » (p. 167) 

Le mode perdu de la prière 

«  A partir de la perspective de notre cinquième technique de prière, nous sommes invités à créer la paix dans notre monde grâce à la qualité de nos pensées, de nos sentiments et de nos émotions. Une fois créée l’image de notre désir dans notre esprit et ressenti le sentiment que notre désir est comblé dans notre cœur, tout est déjà exaucé ! Bien que l’intention profonde de notre prière ait pu ne pas être absolument évidente à nos sens immédiats, nous supposons qu’il en a été ainsi. Le secret de la cinquième technique de prière réside dans le fait de reconnaître que lorsque nous éprouvons un sentiment, l’effet génère par ce dernier s’est manifesté quelque part, à un certain plan de notre existence.  » (p. 175) 

«  Notre prière, dans ce cas, trouve son origine dans une perspective très différente. Plutôt que demander que notre prière soit exaucée, nous reconnaissons le rôle actif que nous jouons dans la création et remercions pour ce que nous sommes certains d’avoir créé. Que des résultats concrets soient immédiatement visibles ou non, nos remerciements signifient que nous avons conscience que quelque part, dans la création, notre prière a déjà été satisfaite. Dans ce cas, elle se transforme en une prière affirmative, une prière de remerciement, fournissant de l’énergie à notre création et permettant à ses plus extraordinaires potentialités de fleurir.  » (p. 175-176)

 

Gif feesGif fees

 

Extraits de son livre
L’EFFET ISAÏE – Accéder à la science perdue de la prière et de la prophétie véritable
Ariane Éditions, 2000 

 

Publié dans:PRIERE |on 26 avril, 2011 |1 Commentaire »

Janvier… 2013!

(Version PDF)

Gif fees

  

Bien des gens se demandent : Que va-t-il se passer exactement en décembre 2012? Et si le plus important était plutôt ce qui va arriver APRÈS 2012? Je ne sais pas si vous avez eu l’occasion de ressentir les puissantes énergies cosmiques à l’œuvre lors de la concordance harmonique du 8-8-8, mais avec quelques Travailleurs de Lumière réunis en Irlande, laissez-moi vous dire que nous avons eu droit à un avant-goût de ce que sera la vie sur notre belle planète à compter de 2013!   

Imaginez ceci : un pays entier verdoyant et regorgeant de sites sacrés antérieurs aux pyramides d’Égypte! L’on y retrouve des centaines de temples de forme ovoïde dont les archéologues affirment qu’elles seraient des « tombes » datant de l’ère mégalithique, soit plus de 4000 ans avant Jésus-Christ, mais qui sont en fait des portails intergalactiques qui nous unissent à nos frères et sœurs des étoiles. Depuis des générations, le peuple Irlandais a été bercé de légendes et récits fantastiques mettant en vedette des farfadets, des fées, des sorcières et des druides. N’était-ce pas là le lieu idéal pour célébrer la réunification des différents mondes qui nous entourent?   

Comme la plupart des gens qui ouvrent leur cœur et se mettent au diapason avec l’énergie divine présente en soi-même comme autour de soi, nous nous sommes laissés porter par les événements et les signes rencontrés; ce qui nous a permis de pénétrer dans un univers où le temps et l’espace n’a plus d’importance. Seul l’éternel présent demeure à l’œuvre, nous reliant ainsi étroitement à tout ce qui vit et vibre dans toutes les dimensions parallèles.   

Nous avons reçus des enseignements et leçons spirituelles rétablissant nos liens « affectifs » (karmiques) avec le passé dont nous sommes issus et dont je me permets de vous partager quelques aperçus – maintenant que je les ai « intégrés » – histoire de vous rappeler que nous sommes tous UN et que notre mémoire cellulaire à chacun est empreinte de ces expériences tant humaines que spirituelles vécues par ceux et celles qui nous ont précédés ici-bas.   

Et si le but de notre incarnation était tout simplement de redevenir des dieux créateurs ici sur Terre ? De parvenir à emmagasiner l’énergie divine la plus puissante et la plus pure qui soit à l’intérieur de soi, dans notre corps, dans la matière, bref dans tout ce qui nous entoure? De parvenir à élever les vibrations de ses propres cellules individuelles à un point tel qu’elles se mettent à scintiller et vibrer à l’unisson avec celles présentes dans tout ce qui nous entoure, communiquant leur Lumière et leur Quintessence à tout ce qui vit tant dans les plans visibles qu’invisibles?   

Bien des Êtres de qualité, des mystiques et des initiés, sont parvenus à accomplir un tel prodige. Nombreux sont ceux qui nous ont laissé des traces de leur parcours, de leur Quête de l’absolu, de leur rencontre fusionnelle avec Dieu, la Grande Déesse, la Source Créatrice ou l’Énergie universelle, quel que soit le nom que vous lui donniez. Le Christ, Bouddha et les Maîtres Ascensionnés nous ont partagés leurs expériences de vie et nous ont transmis les enseignements qui les ont inspirés sur la voie de leur propre accomplissement divin.   

Or, ces enseignements ont été repris par des « structures », des églises et des institutions, qui en ont fait un « savoir » inaccessible au commun des mortels, où seuls quelques « initiés » ont le pouvoir d’accéder au divin – voir même d’intercéder pour nous, pauvres humains ignares.   

Il en est ainsi depuis que le monde est monde! Ce que nous avons reçu en canalisation mes copines et moi lors de notre visite de certains lieux sacrés en Irlande va sans doute en choquer plus d’un… En particulier tous ceux et celles qui ont l’impression d’avoir injustement été brûlés sur un bûcher pour avoir été identifiés comme « sorcière »…    

D’après Saint Patrick, patron des Irlandais, les premiers chrétiens n’ont pas eu d’autres choix que d’intervenir dans les cultes druidiques celtes dirigés par des femmes parce que non seulement celles-ci s’étaient approprié le droit de vie ou de mort sur tous les enfants à naître (et, donc, se servaient de la sexualité pour asservir les mâles), mais elles puisaient leur forces surnaturelles directement dans l’énergie tellurique de la planète… siphonnant ainsi ses ressources vitales de manière encore plus destructrice que les pétrolières d’aujourd’hui, s’abreuvant à même le sang de Gaïa!   

« Nous nous devions de rétablir l’équilibre sur ces terres, nous a dit Saint Patrick, et de nombreux archidruides se sont rangés à nos côtés pour que le pouvoir spirituel passe aux mains des hommes. D’où la légende du bâton qui a chassé les serpents : ces prêtresses, centrées sur leur chakra sexuel, utilisaient la Kundalini afin d’amplifier leur pouvoir sans égard au sens sacré de l’union sexuelle. L’ère des hommes-objets devaient prendre fin! »   

Ironique n’est-ce pas? Quand on sait que l’humanité est juste passée d’un extrême à l’autre…    

Et si nous avions choisi qu’il en soit ainsi? Que nous avions tellement de « plaisir » à nous incarner sur Terre que nous avons délibérément préféré laisser de côté notre nature divine et spirituelle dans le but de nous incarner totalement et vivre pleinement notre vie ici-bas? Ainsi, les diverses religions se sont tour à tour appropriées l’exclusivité de la connexion avec le divin, demeurant présentes et fidèles au poste, tels des phares en bordure de mer… auxquels, jusqu’à présent, nous avions tendance à ne porter attention que lorsque survenait une tempête dans notre vie!!!   

Mais tout cela est en train de changer. De plus de plus de gens constatent que la seule façon d’être heureux et en équilibre, consiste à demeurer en harmonie dans toutes les dimensions de notre Être, tant sur le plan physique et matériel, que sur le plan émotionnel, intellectuel ET spirituel. Nous passons actuellement dans la 5e dimension en alignant et en harmonisant ces 4 dimensions primordiales en nous-mêmes!   

Sur la colline de Tara, près de Dublin, nous avons pu voir de nos yeux l’énergie cosmique à l’œuvre lorsque les deux pôles de ce site sacré se sont réunifiés par la prise de conscience des Êtres présents sur place, que nous sommes tous UN, peu importe les contrats d’âmes qui nous avons « signés » auparavant.    

En effet, bien des âmes, souhaitant demeurer fidèles à leurs croyances de l’époque, étaient « restées en arrière » pendant de nombreuses années afin de « protéger » certains sites sacrés et en être les « gardiens » dans le plan invisible. Ce faisant, les familles entières, d’allégeances diverses, s’étant querellées – pour ne pas dire entretuées – de leur vivant, se sont retrouvées « coincées » chacune de leur côté dans des réalités parallèles, errant sur les champs de batailles, dans les cimetières et sur les lieux de cultes ancestraux.   

Lors de notre méditation unificatrice du 8-8-8, nous avons vu ces âmes des siècles passés « s’éveiller », prendre conscience qu’elles pouvaient faire de nouveaux choix et, qu’au fond, peu importe leur allégeance, TOUTES aspiraient à reconnecter avec leur nature divine intrinsèque. C’est donc par milliers que nous avons vu les âmes des irlandais défunts se retrouver face à face pour une émouvante réconciliation dans la 5e dimension!   

Des parents et des enfants qui ne se parlaient plus de leur vivant se précipitaient dans les bras les uns des autres! D’anciens guerriers ayant combattus les uns contre les autres pour des valeurs et des principes divergents, voyaient s’évanouir en fumée leurs rancœurs et leurs différences pour enfin se regarder avec les yeux du cœur! Les barrières invisibles érigées autour des sites sacrés tombaient les unes après les autres et les âmes en déroute pouvaient enfin franchir la ligne qui les séparait de la lumière ascensionnelle… menant droit vers le 7e ciel! C’était magnifique!    

Il n’y a pas de mots pour décrire ce que nous avons ressentis devant une telle réunification collective, une telle guérison interdimensionnelle… qui nous aura permis, à chacun de nous qui étions présents, d’apaiser, de purifier notre âme de toutes ces blessures du passé encore enfouies dans notre cœur, nos cellules et notre « inconscient collectif ».   

Je prends le temps de vous partager tout cela aujourd’hui car ces purs moments de bonheur sont à mes yeux les signes tangibles et avant-coureurs de ce qui se prépare ici sur Terre pour 2012. L’humanité tout entière s’éveille; le voile de l’inconscience s’amenuise de jours en jours. De plus en plus de gens réalisent que chaque personne qui croise notre route n’est pas là par hasard, mais au contraire nous sert à prendre conscience des parties de nous qui « souffrent » encore, qui sont laissées pour compte.   

Tant que vous avez tendance à négliger soit l’aspect spirituel, intellectuel, émotionnel ou matériel dans votre vie, vous demeurez en déséquilibre, en dualité avec vous-même… Par conséquent, vous aurez donc tendance à attirer à vous le « pôle » contraire au vôtre pour qu’à deux, vous mainteniez un certain équilibre dans votre environnement, la réalité tridimensionnelle qui vous entoure.   

Vous ne prenez pas votre place? Qu’à cela ne tienne, la vie vous envoie quelqu’un qui sait se mettre en premier… de gré ou de force! Vous n’exprimez pas vos émotions? Des quantités de gens viendront pleurnicher ou pleurer sur vos épaules! Votre cheminement spirituel occupe tout votre temps et vos pensées? Votre conjoint se ferme comme une huître et ne veut rien entendre de ce que vous avez à lui partager!   

Tout ce qui est « excès » est déséquilibre. Même s’il faut parfois passer d’un extrême à l’autre pour retrouver le « juste milieu » – comme dans le cas des sorcières et des prêtres chrétiens – nous savons que tout ce qui se vit tant sur le plan individuel que planétaire n’est que le reflet de nos propres créations « illusoires »… parce que nous demeurons « déconnectés » de notre réelle nature : divine et illimitée.     

Et si nous en avions encore seulement pour quelques années à « jouer » dans les extrêmes pour finir par nous en lasser et CHOISIR de retrouver l’équilibre en nous-mêmes, tant sur le plan personnel que collectif? N’est-ce pas ce qui se passe actuellement sous nos yeux?   

Ce que nous avons vu dans l’invisible en Irlande, c’est ce qui est en train de se passer partout sur la Terre : notre conscience s’anime, nous aspirons de plus en plus à vivre dans l’harmonie, nous constatons que notre propre équilibre intérieur est ce qui a le plus d’impact sur nos proches et notre environnement…    

On ne peut donner que ce que l’on possède réellement! Plus vous vous sentez en harmonie, l’âme en paix et le cœur léger, plus vous irradiez ces vertus autour de vous et communiquez vos états d’âme à ceux qui vous entourent… Plutôt que de vous « donner » corps et âme à une cause, un projet ou au service des gens que vous aimez, et si vous vous contentiez de « donner l’exemple »?    

2013 sera ce que NOUS en ferons! Tout est déjà en place! Des Êtres de lumières de toutes les dimensions et de partout dans le cosmos nous accompagnent et participent à cette époustouflante réunification AVEC NOUS-MÊMES!!!   

Vous cherchez à éliminer vos peurs du futur et de ce qui « pourrait » arriver de « désastreux » d’ici 2012? La solution est fort simple : focalisez votre attention sur 2013!   

Visualisez le monde comme vous en rêvez, le Paradis sur Terre! Imaginez comment vous vivrez lorsque vous serez en total équilibre dans toutes les sphères de votre vie et toutes les dimensions de votre Être! Prenez le temps de ressentir en dedans de vous-même comment vous vous sentirez léger, rempli d’allégresse et libre de faire advenir le meilleur dans votre vie lorsque vous aurez reconnecté avec votre partie divine co-créatrice, infinie et illimitée!   

Ce que l’on visualise se matérialise. Ce que l’on béni nous ravit. Ce que l’on nourrit porte fruit. Nourrissez des pensées de joie, de paix, de plénitude et celles-ci se manifesteront dans votre vie… et dans toutes celles de ceux que vous aimez! Irradiez, amplifiez votre propre Lumière divine et communiquez l’espoir d’un monde meilleur à tous ceux qui vous entourent par la seule puissance de votre rayonnement… Ainsi, vous serez DÉJÀ dans l’énergie de 2013, à chaque instant de votre vie!!! 

Gif fleurs autre

 

  Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, transmis le 1er octobre 2008,  

aussi disponible sur www.biancagaia.com. Vous êtes invité à faire circuler ce texte   à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes. 

Publié dans:2013 - PREDICTIONS |on 26 avril, 2011 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3