Chef officier Médicale

NINHOURSAG, CHEF-OFFICIER MÉDICALE

Chef officier Médicale dans SUMERIENS hieroplanes

NIN-KHUR-SAG ou « Dame du Sommet de la Montagne » fut la quatrième des dieux aînés sumériens. Elle fut la demi-sour d’Enki et d’Enlil. Plutôt, Ninhoursag fut de plus haut rang qu’Enki et précéda son nom lorsqu’ils parurent ensemble. Éventuellement, son rang fut réduit et disparut pratiquement du panthéon comme influence majeure ou efficace. [Note de l'éditeur : Des oeuvres de Sitchin, nous savons que Ninhoursag est l'équivalente de l'Isis égyptien, et selon la mythologie grecque, elle est la déesse Héra, plus tard renommé Junon par les Romains.]

Il se peut qu’elle fût éclipsée par la montée en étoile d’Inanna ou Ishtar qui s’introduisit dans toutes les affaires sumériennes et occidentales. Dans les terres occidentales telles la Palestine, la Syrie et le Liban, Ishtar apparut sous divers rôles. Comme déesse mère, elle déplaça Ninhoursag. Son rôle fut celui de la déesse du sexe ou de l’amour. Elle fut aussi connue pour son rôle militant comme la déesse des guerriers.

Ninhoursag est aussi connue par un grand nombre d’autres noms tels que NIN-TI (la dame qui donne la Vie), NIN-MAH (la dame exaltée), MAM-MU (la déesse de la création), un nom d’où vient le mot maman. [Note de l 'éditeur : Dans les terres des Mayas, elle fut connue comme « Pachamama ».] On donna à Ninhoursag la ville antédiluvienne de Shourouppak où elle régna comme médecin-chef et infirmière-chef pour les membres de l’expédition. Son emblème sacré fut le cordon ombilical et le couteau qui le coupait.

Enki et Ninhoursag dirigeaient des expériences biologiques dans les laboratoires sur sa ziggourat à Shourouppak et dans le vaisseau des quartiers généraux d’Enki qui menèrent à la création du premier homme primitif appelé « lulu ». Ce fut un hybride mammifère-reptilien. Cela fut accompli à la demande explicite d’Enlil qui voulait une créature capable de prendre en charge le travail difficile maintenant exécuté par les enfants d’Anou.

Suivant des formules et des processus fournis par Enki, Ninhoursag produit un ouvrier, mais avec une défaillance majeure–il ne pouvait pas se reproduire. En allant encore plus loin et en modifiant cet être primitif en lui donnant des caractéristiques mammifères prédominantes, Enki et Ninhoursag dépassèrent leur consigne.

En croisant le « lulu » avec l’homme primitif sauvage de la période–l’homme de Neandertal–ils formèrent un nouveau type d’ouvrier, l’homme moderne ou Homo-sapiens, connu comme l’homme de Cro-Magnon. [Note de l'éditeur : c.-à-d., nous.] Ce fut cette activité qui causa la colère d ‘Enlil. En diluant davantage la génétique saurienne, il vit cela comme une menace directe à la survie de la race reptilienne. 

 

barre de séparation

 

Par R. A. Boulay ©1990
Site à consulter pour les autres chapîtres de ce livre :

http://www.slowmotiondoomsday.com/boulay-index-fr.html

 

Publié dans : SUMERIENS |le 14 avril, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3