Pactes

Des pactes : des réponses

 

 Y a-t-il quelque chose de vrai dans les pactes avec les mauvais Esprits ? 

 

« Non, il n’y a pas de pactes, mais une mauvaise nature sympathisant avec de mauvais Esprits. Par exemple : tu veux tourmenter ton voisin, et tu ne sais comment t’y prendre ; alors tu appelles à toi des Esprits inférieurs qui, comme toi, ne veulent que le mal et pour t’aider veulent que tu les serves dans leurs mauvais desseins ; mais il ne s’ensuit pas que ton voisin ne puisse se débarrasser d’eux par une conjuration contraire et par sa volonté. Celui qui veut commettre une mauvaise action appelle par cela même de mauvais Esprits à son aide ; il est alors obligé de les servir comme eux le font pour lui, car eux aussi ont besoin de lui pour le mal qu’ils veulent faire. C’est seulement en cela que consiste le pacte. » 

 

La dépendance où l’homme se trouve quelquefois à l’égard des Esprits inférieurs provient de son abandon aux mauvaises pensées qu’ils lui suggèrent, et non de stipulations quelconques entre eux et lui. Le pacte, dans le sens vulgaire attaché à ce mot, est une allégorie qui peint une mauvaise nature sympathisant avec des Esprits malfaisants. 

 

Quel est le sens des légendes fantastiques d’après lesquelles des individus auraient vendu leur âme à Satan pour en obtenir certaines faveurs ? 

 

« Toutes les fables renferment un enseignement et un sens moral ; votre tort est de les prendre à la lettre. Celle-ci est une allégorie qui peut s’expliquer ainsi : celui qui appelle à son aide les Esprits pour en obtenir les dons de la fortune ou toute autre faveur murmure contre la Providence ; il renonce à la mission qu’il a reçue et aux épreuves qu’il doit subir ici-bas, et il en subira les conséquences dans la vie à venir. Ce n’est pas à dire que son âme soit à jamais vouée au malheur ; mais puisque au lieu de se détacher de la matière, il s’y enfonce de plus en plus, ce qu’il aura eu en joie sur la terre, il ne l’aura pas dans le monde des Esprits, jusqu’à ce qu’il l’ait racheté par de nouvelles épreuves, peut-être plus grandes et plus pénibles. Par son amour des jouissances matérielles, il se met sous la dépendance des Esprits impurs ; c’est entre eux et lui un pacte tacite qui le conduit à sa perte, mais qu’il lui est toujours facile de rompre avec l’assistance des bons Esprits, s’il en a la ferme volonté. » 

 

Pactes  dans POSSESSION

Texte issu du Livre des Esprits – Allan Kardec – Les principes de la doctrine Spirite. 

Publié dans : POSSESSION |le 26 mars, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3