Energie / co-création

Energie / co-création dans MAITRISE decor34etoile  Il y a deux jours, nous vous avons donné sept attributs et attitudes de ceux qui ont atteint l’état de maîtrise [tel que publié dans le Sedona Journal le mois dernier]. Il y a seulement l’être humain qui peut regarder ces choses et les rapporter, pas l’Esprit. Donc, nous rapportons seulement ce que les humains disent, et ce qu’ils font. C’est un honneur qui est fait au procédé de la maîtrise humaine. Flot d’Énergie/ Co-création 

Les numéros quatre et cinq vont ensemble. C’est difficile à décrire parce qu’il y a une interactivité entre les deux. Le numéro quatre est le flot d’énergie et le numéro cinq est la co-création. Comment le maître les voit-il? Aujourd’hui, dans une dispensation de l’énergie du huit, nous vous donnerons une courte révision et ensuite, une autre métaphore. 

Il fût un temps pour ceux de pensée spirituelle dans l’ancienne énergie où la co-création était faite ainsi: Vous méditiez et demandiez les réponses à Dieu. Vous demandiez et demandiez encore. Ensuite, vous pouviez aller à des endroits, comme certains portails (que nous appelons maintenant vortails), et vous pouviez recueillir l’énergie là où c’était possible. Une fois que cela était fait, vous pouviez recevoir l’énergie et l’information, les recueillir jusqu’à ce que ce soit l’instant propice, et alors, poser le geste les concernant. Cela créait une situation où la méditation était de loin différente de ce qu’elle est maintenant, et où le flot véritable d’énergie dans l’être humain à des fins de co-création était très très différent. Nous appelons cela la méthode de collecte. Vous avez fait de votre mieux pour recueillir l’énergie dont vous aviez besoin pour la tâche à faire. 

Dans l’ancienne énergie, la dualité était tellement forte que vous avez dû littéralement y penser comme à un entrepôt. Vous deviez aller la chercher. Soit sur le sol en position de lotus ou soit dans un endroit spécifique sur la planète où vous deviez aller et recueillir l’énergie. Tant que vous n’aviez pas fait ces choses, vous ne vous sentiez pas satisfaits ou ne sentiez pas que vous aviez les réponses. Cher être humain, c’est ce que plusieurs d’entre vous ont fait toute leur vie. 

Je vais vous dire ce que le maître pense, et nous allons utiliser une métaphore. Sur ce grand navire [dans la cuisine du bateau de croisière], il y a au moins deux êtres humains dont le travail est de trouver de la magie dans un bloc de glace. Vous avez peut-être vu leurs oeuvres? Elles sont dans les grandes places de consommation de nourriture, un procédé que les humains aiment célébrer. Ce sont les sculptures de glace dans les salles à dîner. 

Je vais vous dire ce que les sculpteurs voient. Le bloc de glace pèse des centaines de kilos, et il est probablement difficile à livrer et à manipuler. Ce maître de l’architecture, le sculpteur, plutôt que de voir la tâche qui l’attend qui est difficile à manier, voit plutôt la pièce artistique complétée comme étant déjà terminée et cachée dans la glace! C’est délicat et merveilleux. Maintenant, c’est son travail d’enlever petit à petit ce qui est de trop. Pour vous, cet objet serait un simple bloc de glace très lourd, probablement quelque chose que vous voudriez enlever avant qu’il ne fonde sur votre plancher. Pour lui, c’est déjà une oeuvre d’art complétée. Donc, il commence. Il enlève soigneusement tout ce qui ne fait pas partie de la sculpture. Remarquez qu’il est en train de créer en utilisant la soustraction. Cela peut vous sembler contre-intuitif. Comment pouvez-vous manifester quoi que ce soit en éliminant quelque chose? 

La nouvelle énergie fonctionne exactement comme ça. Vous marchez et vous pensez que les choses sont ordinaires. Cependant, se cachant dans l’ordinaire sont les miracles de la co-création. Que devez-vous apprendre pour faire disparaître les choses qui sont en trop? Et comment devez-vous faire cela? Voici la réponse: Vous syntonisez la sculpture. Vous syntonisez votre co-création. Vous la voyez et la visualisez comme si elle était déjà faite. Vous voyez les énergies qui ne sont pas appropriées comme les morceaux de glace en trop, et vous les mettez de côté. 

Quand vous méditez, au lieu de demander des réponses, demandez l’équilibre. Cela va vous permettre de voir les parties inappropriées à enlever. Au lieu de demander à Dieu d’être le sculpteur de votre réalité, vous devenez le sculpteur, et vous êtes formé comme l’artiste. Y a-t-il des difficultés dans votre vie présentement que vous ne pouvez pas comprendre? Demandez une intuition. On vous a donné le don de voir ce qui est inapproprié. Pour certains, cela signifie qu’il y aura là des défis à relever. Qu’allez-vous faire de cela? Plusieurs, au lieu d’enlever ce qui est de trop, vont réellement s’y vautrer! C’est le libre arbitre, vous savez. Au lieu de voir ce qui est inapproprié et ce qui ne l’est pas, la vieille énergie humaine voit tout ça comme quelque chose qui doit rester là, et avec laquelle ils doivent apprendre à vivre. Apparemment, c’est leur propre réalité, et donc, c’est là pour toujours et c’est inchangeable. 

Le maître voit la vie comme étant parfaite. Il crée ce qu’il veut en décidant constamment quelle énergie va être enlevée. Parfois, cela se fait avec l’esprit. Parfois, c’est avec une action réelle. Le maître utilise les deux façons. Donc, le maître marche dans un endroit parfait, même avec des enfants qui meurent autour de lui, même avec des crimes, même avec ceux qui se blessent. La souffrance d’un autre humain, la colère, le drame ou même le déséquilibre ne change jamais la vérité… la sculpture parfaite dans la réalité du maître. 

Le secret de votre co-création est de vous syntoniser sur le coeur. Nous vous avons donné cette métaphore auparavant. La sculpture chante pour vous dans ce gros bloc de glace appelé réalité et dit, « Je suis ici, viens me chercher. » Plus vous vous approchez d’elle et plus vous éliminez ce qui est inapproprié dans vos vies, plus l’air que vous pouvez entendre est clair et plus la sculpture est parfaite. Alors, quand vous commencez finalement à chanter le même air que chante la perfection à l’intérieur de la sculpture, vous obtenez la manifestation. La clé se trouve dans l’écoute. Vous commencez ce processus en revendiquant l’intégrité. 

Extraits du channeling LES PERCEPTIONS DE LA MAÎTRISE – II, 11 SEPTEMBRE 2003
SOURCE INITIALE: http://www.double-helice.org
 

Publié dans : MAITRISE |le 24 mars, 2011 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3