Archive pour février, 2011

Vidéos de prophéties

7 prophéties mayas – vidéo conférence

  

Image de prévisualisation YouTube

13 Cranes de Cristal 

Lien vidéo : Image de prévisualisation YouTube

La légende du crâne de cristal (Partie 1)

 Lien vidéo : Image de prévisualisation YouTube 

Publié dans:PROPHETIES |on 27 février, 2011 |Pas de commentaires »

Le moment Présent

Mieux vivre le moment présent  

Issu du site de  Pascal Hastir : www.pascalhastir.com 

Atelier : Mettre en pratique le pouvoir du moment présent au quotidien

 

Le réel pouvoir du moment présent réside dans la pratique de la présence au quotidien. Une profonde relation avec le moment présent nous apporte paix, amour et abondance dans tous les domaines de notre vie. Thèmes abordés dans cet atelier : Améliorez votre aptitude à vivre en harmonie avec le moment présent, Prenez conscience de vos conditionnements, Renoncez à la négativité… 

Drag and drop me 

VIVRE LE MOMENT PRESENT 

Drag and drop me 

- pour vous libérer de la souffrance  - pour des relations plus harmonieuses 

- pour profiter plus intensément de la vie 

Rien ne vaut une expérience vécue … 

La compréhension mentale des principes de psychologies ou de spiritualité ne donne qu’une satisfaction intellectuelle … 

Souvent cela apporte un bien-être assez bref, mais ne change rien sur le long terme, ni en vous, ni dans vos relations, ni dans votre vie. 

Je vous propose de vivre, d’expérimenter, de gouter la réalité d’une vie dans le moment présent.


Video d’une méditation guidée de pleine conscience
que j’ai enregistré pour le site internet de Jacques Languirand repere.tv


 Drag and drop me

 

Lien vers ma nouvelle série de 10 vidéos sur le site de Jacques Languirand www.repere.tv
Rubrique Ici et maintenant
 

Publié dans:TEMPS |on 26 février, 2011 |Pas de commentaires »

Chants d’Amour

CD «Chants d’Amour vibratoires»    

Chants d'Amour dans ENERGIES bonnesemaine

Chanter ouvre le cœur et élève la conscience des êtres. C’est un moyen privilégié pour communier avec cette présence d’amour et de joie infinie qui habite en chacun de nous. Les chants d’Amour vibratoires de ce CD m’ont été inspirés par la petite voix tranquille de mon coeur divin. Tantôt méditatifs tantôt joyeux, ces chants en français affirment et célèbrent notre identité spirituelle.  

Ils sont conçus pour être chantés d’une voix unifiée, notre Moi Divin et notre Moi Incarné ensemble. Ils élèvent la fréquence des cellules et nous alignent à la fréquence d’Amour, Vérité, Joie pure du Soi. Ils transmettent une vibration d’Union, de Paix et de Libération. Je souhaite que vous ayez plaisir à chanter ces paroles et qu’elles puissent vous accompagner  

Extraits :  Je m’abandonne     Extrait :  La petite voix     Extrait :  Émergence 

Paroles, musique et voix : Anne Bernier    Réalisation, arrangements, instruments et choeur : Gaston Chouinard Choeur : Suzanne Grondin 

   14 chants sont réunis sur ce CD   Durée: 61 min. 


1. La Grande Invocation  (prière universelle)
 2. Je m’abandonne 

3. Voyage 4. Émergence 

5. La demeure de mon Âme 6. Vaouyoa 

7. Grands Frères 8. Que ton règne vienne 

9. La petite voix 10. Coeur d’amour 

11. La Lumière est venue ! 12. Je suis libre 

13. JE SUIS 14. Merci la vie ! 


 Par la poste: 21 euros.
 

S’adresser à :  

Anne Bernier 

514-728-5172 

frequencedamour@sympatico.ca 

Publié dans:ENERGIES |on 25 février, 2011 |Pas de commentaires »

Classification 1 des Esprits

TROISIEME ORDRE. – ESPRITS IMPARFAITS. 

Caractères généraux. - Prédominance de la matière sur l’esprit. Propension au mal. Ignorance, orgueil, égoïsme et toutes les mauvaises passions qui en sont la suite. 

Ils ont l’intuition de Dieu, mais ils ne le comprennent pas. 

Tous ne sont pas essentiellement mauvais ; chez quelques-uns, il y a plus de légèreté, d’inconséquence et de malice que de véritable méchanceté. Les uns ne font ni bien ni mal ; mais par cela seul qu’ils ne font point de bien, ils dénotent leur infériorité. D’autres, au contraire, se plaisent au mal, et sont satisfaits quand ils trouvent l’occasion de le faire. 

Ils peuvent allier l’intelligence à la méchanceté ou à la malice ; mais, quel que soit leur développement intellectuel, leurs idées sont peu élevées et leurs sentiments plus ou moins abjects. 

Leurs connaissances sur les choses du monde spirite sont bornées, et le peu qu’ils en savent se confond avec les idées et les préjugés de la vie corporelle. Ils ne peuvent nous en donner que des notions fausses et incomplètes ; mais l’observateur attentif trouve souvent dans leurs communications, mêmes imparfaites, la confirmation des grandes vérités enseignées par les Esprits supérieurs. 

Leur caractère se révèle par leur langage. Tout Esprit qui, dans ses communications, trahit une mauvaise pensée, peut être rangé dans le troisième ordre ; par conséquent, toute mauvaise pensée qui nous est suggérée nous vient d’un Esprit de cet ordre. 

Ils voient le bonheur des bons, et cette vue est pour eux un tourment incessant, car ils éprouvent toutes les angoisses que peuvent produire l’envie et la jalousie. 

Ils conservent le souvenir et la perception des souffrances de la vie corporelle, et cette impression est souvent plus pénible que la réalité. Ils souffrent donc véritablement, et des maux qu’ils ont endurés et de ceux qu’ils ont fait endurer aux autres ; et comme ils souffrent longtemps, ils croient souffrir toujours ; Dieu, pour les punir, veut qu’ils le croient ainsi. 

On peut les diviser en cinq classes principales. 

Dixième classe. ESPRITS IMPURS. - Ils sont enclins au mal et en font l’objet de leurs préoccupations. Comme Esprits, ils donnent des conseils perfides, soufflent la discorde et la défiance, et prennent tous les masques pour mieux tromper. Ils s’attachent aux caractères assez faibles pour céder à leurs suggestions afin de les pousser à leur perte, satisfaits de pouvoir retarder leur avancement en les faisant succomber dans les épreuves qu’ils subissent. 

Dans les manifestations, on les reconnaît à leur langage ; la trivialité et la grossièreté des expressions, chez les Esprits comme chez les hommes, est toujours un indice d’infériorité morale, sinon intellectuelle. Leurs communications décèlent la bassesse de leurs inclinations, et s’ils veulent faire prendre le change en parlant d’une manière sensée, ils ne peuvent longtemps soutenir leur rôle et finissent toujours par trahir leur origine. 

Certains peuples en ont fait des divinités malfaisantes, d’autres les désignent sous les noms de démons, mauvais génies, Esprits du mal. 

Les êtres vivants qu’ils animent, quand ils sont incarnés, sont enclins à tous les vices qu’engendrent les passions viles et dégradantes : la sensualité, la cruauté, la fourberie, l’hypocrisie, la cupidité, l’avarice sordide. Ils font le mal pour le plaisir de le faire, le plus souvent sans motifs, et par haine du bien ils choisissent presque toujours leurs victimes parmi les honnêtes gens. Ce sont des fléaux pour l’humanité, à quelque rang de la société qu’ils appartiennent, et le vernis de la civilisation ne les garantit pas de l’opprobre et de l’ignominie. 

Neuvième classe. ESPRITS LEGERS. - Ils sont ignorants, malins, inconséquents et moqueurs. Ils se mêlent de tout, répondent à tout, sans se soucier de la vérité. Ils se plaisent à causer de petites peines et de petites joies, à faire des tracasseries, à induire malicieusement en erreur par des mystifications et des espiègleries. A cette classe appartiennent les Esprits vulgairement désignés sous les noms de follets, lutins, gnomes, farfadets. Ils sont sous la dépendance des Esprits supérieurs, qui les emploient souvent comme nous le faisons des serviteurs. 

Dans leurs communications avec les hommes, leur langage est quelquefois spirituel et facétieux, mais presque toujours sans profondeur ; ils saisissent les travers et les ridicules qu’ils expriment en traits mordants et satiriques. S’ils empruntent des noms supposés, c’est plus souvent par malice que par méchanceté. 

Huitième classe. ESPRITS FAUX-SAVANTS. - Leurs connaissances sont assez étendues, mais ils croient savoir plus qu’ils ne savent en réalité. Ayant accompli quelques progrès à divers points de vue, leur langage a un caractère sérieux qui peut donner le change sur leurs capacités et leurs lumières ; mais ce n’est le plus souvent qu’un reflet des préjugés et des idées systématiques de la vie terrestre ; c’est un mélange de quelques vérités à côté des erreurs les plus absurdes, au milieu desquelles percent la présomption, l’orgueil, la jalousie et l’entêtement dont ils n’ont pu se dépouiller. 

Septième classe. ESPRITS NEUTRES. - Ils ne sont ni assez bons pour faire le bien, ni assez mauvais pour faire le mal ; ils penchent autant vers l’un que vers l’autre et ne s’élèvent pas au-dessus de la condition vulgaire de l’humanité tant pour le moral que pour l’intelligence. Ils tiennent aux choses de ce monde dont ils regrettent les joies grossières. 

Sixième classe. ESPRITS FRAPPEURS ET PERTURBATEURS. - Ces Esprits ne forment point, à proprement parler, une classe distincte eu égard à leurs qualités personnelles ; ils peuvent appartenir à toutes les classes du troisième ordre. Ils manifestent souvent leur présence par des effets sensibles et physiques, tels que les coups, le mouvement et le déplacement anormal des corps solides, l’agitation de l’air, etc.. Ils paraissent, plus que d’autres, attachés à la matière ; ils semblent être les agents principaux des vicissitudes des éléments du globe, soit qu’ils agissent sur l’air, l’eau, le feu, les corps durs ou dans les entrailles de la terre. On reconnaît que ces phénomènes ne sont point dus à une cause fortuite et physique, quand ils ont un caractère intentionnel et intelligent. Tous les Esprits peuvent produire ces phénomènes, mais les Esprits élevés les laissent en général dans les attributions des Esprits subalternes, plus aptes aux choses matérielles qu’aux choses intelligentes. Quand ils jugent que des manifestations de ce genre sont utiles, ils se servent de ces Esprits comme auxiliaires. 

 

Classification 1 des Esprits dans ESPRITS barre_separation

Texte issu du Livre des Esprits – Allan Kardec – Les principes de la doctrine Spirite

Publié dans:ESPRITS |on 23 février, 2011 |Pas de commentaires »

Classification 2 des Esprits

SECOND ORDRE. – BONS ESPRITS. 

Caractères généraux. - Prédominance de l’esprit sur la matière ; désir du bien. Leurs qualités et leur pouvoir pour faire le bien sont en raison du degré auquel ils sont parvenus : les uns ont la science, les autres la sagesse et la bonté ; les plus avancés réunissent le savoir aux qualités morales. N’étant point encore complètement dématérialisés, ils conservent plus ou moins, selon leur rang, les traces de l’existence corporelle, soit dans la forme du langage, soit dans leurs habitudes où l’on retrouve même quelques-unes de leurs manies ; autrement ils seraient Esprits parfaits. 

Ils comprennent Dieu et l’infini, et jouissent déjà de la félicité des bons. Ils sont heureux du bien qu’ils font et du mal qu’ils empêchent. L’amour qui les unit est pour eux la source d’un bonheur ineffable que n’altèrent ni l’envie, ni les remords, ni aucune des mauvaises passions qui font le tourment des Esprits imparfaits, mais tous ont encore des épreuves à subir jusqu’à ce qu’ils aient atteint la perfection absolue. 

Comme Esprits, ils suscitent de bonnes pensées, détournent les hommes de la voie du mal, protègent dans la vie ceux qui s’en rendent dignes, et neutralisent l’influence des Esprits imparfaits chez ceux qui ne se complaisent pas à la subir. 

Ceux en qui ils sont incarnés sont bons et bienveillants pour leurs semblables ; ils ne sont mus ni par l’orgueil, ni par l’égoïsme, ni par l’ambition ; ils n’éprouvent ni haine, ni rancune, ni envie, ni jalousie et font le bien pour le bien. 

A cet ordre appartiennent les Esprits désignés dans les croyances vulgaires sous les noms de bons génies, génies protecteurs, Esprits du bien. Dans les temps de superstitions et d’ignorance on en a fait des divinités bienfaisantes. 

On peut les diviser en quatre groupes principaux : 

Cinquième classe. ESPRITS BIENVEILLANTS. - Leur qualité dominante est la bonté ; ils se plaisent à rendre service aux hommes et à les protéger, mais leur savoir est borné : leur progrès s’est plus accompli dans le sens moral que dans le sens intellectuel. 

Quatrième classe. ESPRITS SAVANTS. - Ce qui les distingue spécialement, c’est l’étendue de leurs connaissances. Ils se préoccupent moins des questions morales que des questions scientifiques, pour lesquelles ils ont plus d’aptitude ; mais ils n’envisagent la science qu’au point de vue de l’utilité et n’y mêlent aucune des passions qui sont le propre des Esprits imparfaits. 

Troisième classe. ESPRITS SAGES. - Les qualités morales de l’ordre le plus élevé forment leur caractère distinctif. Sans avoir des connaissances illimitées, ils sont doués d’une capacité intellectuelle qui leur donne un jugement sain sur les hommes et sur les choses. 

Deuxième classe. ESPRITS SUPERIEURS. - Ils réunissent la science, la sagesse et la bonté. Leur langage ne respire que la bienveillance ; il est constamment digne, élevé, souvent sublime. Leur supériorité les rend plus que les autres aptes à nous donner les notions les plus justes sur les choses du monde incorporel dans les limites de ce qu’il est permis à l’homme de connaître. Ils se communiquent volontiers à ceux qui cherchent la vérité de bonne foi, et dont l’âme est assez dégagée des liens terrestres pour la comprendre ; mais ils s’éloignent de ceux qu’anime la seule curiosité, ou que l’influence de la matière détourne de la pratique du bien. 

Lorsque, par exception, ils s’incarnent sur la terre, c’est pour y accomplir une mission de progrès, et ils nous offrent alors le type de la perfection à laquelle l’humanité peut aspirer ici-bas. 

Classification 2 des Esprits dans ESPRITS barre_separation

Texte issu du Livre des Esprits – Allan Kardec – Les principes de la doctrine Spirite. 

Publié dans:ESPRITS |on 23 février, 2011 |Pas de commentaires »

Classification 3 des Esprits

PREMIER ORDRE. - PURS ESPRITS

Caractères généraux. - Influence de la matière nulle. Supériorité intellectuelle et morale absolue par rapport aux Esprits des autres ordres. 

Première classe. Classe unique. - Ils ont parcouru tous les degrés de l’échelle et dépouillé toutes les impuretés de la matière. Ayant atteint la somme de perfection dont est susceptible la créature, ils n’ont plus à subir ni épreuves ni expiations. N’étant plus sujets à la réincarnation dans des corps périssables, c’est pour eux la vie éternelle qu’ils accomplissent dans le sein de Dieu. 

Ils jouissent d’un bonheur inaltérable, parce qu’ils ne sont sujets ni aux besoins ni aux vicissitudes de la vie matérielle ; mais ce bonheur n’est point celui d’une oisiveté monotone passée dans une contemplation perpétuelle. Ils sont les messagers et les ministres de Dieu dont ils exécutent les ordres pour le maintien de l’harmonie universelle. Ils commandent à tous les Esprits qui leur sont inférieurs, les aident à se perfectionner et leur assignent leur mission. Assister les hommes dans leur détresse, les exciter au bien ou à l’expiation des fautes qui les éloignent de la félicité suprême, est pour eux une douce occupation. On les désigne quelquefois sous les noms d’anges, archanges ou séraphins. 

Les hommes peuvent entrer en communication avec eux, mais bien présomptueux serait celui qui prétendrait les avoir constamment à ses ordres. 

Classification 3 des Esprits dans ESPRITS barre_separation

Texte issu du Livre des Esprits – Allan Kardec – Les principes de la doctrine Spirite. 

Publié dans:ESPRITS |on 23 février, 2011 |Pas de commentaires »

Classification des Esprits

Echelle spirite.

Observations préliminaires. 

 - La classification des Esprits est basée sur le degré de leur avancement, sur les qualités qu’ils ont acquises et sur les imperfections dont ils ont encore à se dépouiller. Cette classification, du reste, n’a rien d’absolu ; chaque catégorie ne présente un caractère tranché que dans son ensemble ; mais d’un degré à l’autre la transition est insensible et, sur les limites, la nuance s’efface comme dans les règnes de la nature, comme dans les couleurs de l’arc-en-ciel, ou bien encore comme dans les différentes périodes de la vie de l’homme. On peut donc former un plus ou moins grand nombre de classes, selon le point de vue sous lequel on considère la chose. Il en est ici comme dans tous les systèmes de classifications scientifiques ; ces systèmes peuvent être plus ou moins complets, plus ou moins rationnels, plus ou moins commodes pour l’intelligence ; mais, quels qu’ils soient, ils ne changent rien au fond de la science. Les Esprits interrogés sur ce point ont donc pu varier dans le nombre des catégories, sans que cela tire à conséquence. On s’est armé de cette contradiction apparente, sans réfléchir qu’ils n’attachent aucune importance à ce qui est purement de convention ; pour eux, la pensée est tout : ils nous abandonnent la forme, le choix des termes, les classifications, en un mot, les systèmes. 

Ajoutons encore cette considération que l’on ne doit jamais perdre de vue, c’est que parmi les Esprits, aussi bien que parmi les hommes, il en est de fort ignorants, et qu’on ne saurait trop se mettre en garde contre la tendance à croire que tous doivent tout savoir parce qu’ils sont Esprits. Toute classification exige de la méthode, de l’analyse et la connaissance approfondie du sujet. Or, dans le monde des Esprits, ceux qui ont des connaissances bornées sont, comme ici-bas les ignorants, inhabiles à embrasser un ensemble, à formuler un système ; ils ne connaissent ou ne comprennent qu’imparfaitement toute classification quelconque ; pour eux, tous les Esprits qui leur sont supérieurs sont du premier ordre, sans qu’ils puissent apprécier les nuances de savoir, de capacité et de moralité qui les distinguent, comme parmi nous un homme brut à l’égard des hommes civilisés. Ceux mêmes qui en sont capables peuvent varier dans les détails selon leur point de vue, surtout quand une division n’a rien d’absolu. Linné, Jussieu, Tournefort ont eu chacun leur méthode, et la botanique n’a pas changé pour cela ; c’est qu’ils n’ont inventé ni les plantes, ni leurs caractères ; ils ont observé les analogies d’après lesquelles ils ont formé les groupes ou classes. C’est ainsi que nous avons procédé ; nous n’avons inventé ni les Esprits ni leurs caractères ; nous avons vu et observé, nous les avons jugés à leurs paroles et à leurs actes, puis classés par similitudes, en nous basant sur les données qu’ils nous ont fournies. 

Les Esprits admettent généralement trois catégories principales ou trois grandes divisions. Dans la dernière, celle qui est au bas de l’échelle, sont les Esprits imparfaits, caractérisés par la prédominance de la matière sur l’esprit et la propension au mal. Ceux de la seconde sont caractérisés par la prédominance de l’esprit sur la matière et par le désir du bien : ce sont les bons Esprits. La première, enfin, comprend les purs Esprits, ceux qui ont atteint le suprême degré de perfection. 

Cette division nous semble parfaitement rationnelle et présente des caractères bien tranchés ; il ne nous restait plus qu’à faire ressortir, par un nombre suffisant de subdivisions, les nuances principales de l’ensemble ; c’est ce que nous avons fait avec le concours des Esprits, dont les instructions bienveillantes ne nous ont jamais fait défaut. 

A l’aide d’un tableau, il sera facile de déterminer le rang et le degré de supériorité ou d’infériorité des Esprits avec lesquels nous pouvons entrer en rapport et, par conséquent, le degré de confiance et d’estime qu’ils méritent ; c’est en quelque sorte la clef de la science spirite, car il peut seul rendre compte des anomalies que présentent les communications en nous éclairant sur les inégalités intellectuelles et morales des Esprits. Nous ferons observer, toutefois, que les Esprits n’appartiennent pas toujours exclusivement à telle ou telle classe ; leur progrès ne s’accomplissant que graduellement, et souvent plus dans un sens que dans un autre, ils peuvent réunir les caractères de plusieurs catégories, ce qu’il est aisé d’apprécier à leur langage et à leurs actes. 

Classification des Esprits dans ESPRITS barre_separation

Texte issu du Livre des Esprits – Allan Kardec – Les principes de la doctrine Spirite. 

Publié dans:ESPRITS |on 22 février, 2011 |Pas de commentaires »

Ordres des Esprits

Différents ordres d’Esprits.

 

Les Esprits sont-ils égaux, ou bien existe-t-il entre eux une hiérarchie quelconque ?

« Ils sont de différents ordres selon le degré de perfection auquel ils sont parvenus. »

Y a-t-il un nombre déterminé d’ordres ou de degrés de perfection parmi les Esprits ?

« Le nombre en est illimité, parce qu’il n’y pas entre ces ordres une ligne de démarcation tracée comme une barrière, et qu’ainsi on peut multiplier, ou restreindre les divisions à volonté ; cependant, si on considère les caractères généraux, on peut les réduire à trois principaux. »

« On peut placer au premier rang ceux qui sont arrivés à la perfection : les purs Esprits ; ceux du second ordre sont arrivés au milieu de l’échelle : le désir du bien est leur préoccupation. Ceux du dernier degré sont encore au bas de l’échelle : les Esprits imparfaits. Ils sont caractérisés par l’ignorance, le désir du mal et toutes les mauvaises passions qui retardent leur avancement. »

Les Esprits du second ordre n’ont-ils que le désir du bien ; ont-ils aussi le pouvoir de le faire ?

« Ils ont ce pouvoir suivant le degré de leur perfection : les uns ont la science, les autres ont la sagesse et la bonté, mais tous ont encore des épreuves à subir. »

Les Esprits du troisième ordre sont-ils tous essentiellement mauvais ?

« Non, les uns ne font ni bien ni mal ; d’autres, au contraire, se plaisent au mal et sont satisfaits quand ils trouvent l’occasion de le faire. Et puis, il y a encore les Esprits légers ou follets, plus brouillons que méchants, qui se plaisent plutôt à la malice qu’à la méchanceté, et qui trouvent leur plaisir à mystifier et à causer de petites contrariétés dont ils se rient. »

Ordres des Esprits dans ESPRITS barre_separation

Texte issu du Livre des Esprits – Allan Kardec – Les principes de la doctrine Spirite

Publié dans:ESPRITS |on 22 février, 2011 |1 Commentaire »

Les sept Initiations

Les Sept Initiations  

Leçons essentielles de Géraldine Innocente 

 

Les sept Initiations dans ASCENSION image_165

 

Introduction. 


Ne vous êtes-vous jamais dit, en vous retournant sur votre vie: « Suis-je heureux! Mes jours d’école sont terminés! J’en ai maintenant fini avec tous ces tests! » Cela semble merveilleux, mais hélas, il n’en va pas ainsi!
 

Quand notre Dieu Père-Mère, Hélios-Vesta, nous eut extraits en tant qu’étincelles spirituelles des alentours du Grand Soleil Central, il dit: « Nous vous donnons l’opportunité de devenir de magnifiques êtres spirituels, exactement comme nous le sommes nous-mêmes. Nous voulons que vous ayez tous les Attributs Divins que nous avons: l’Amour, la Sagesse, le Pouvoir, la Pureté, la Vérité, la Paix, la Guérison, la Consécration et la Concentration, de manière à ce que vous puissiez élargir les frontières du Royaume de Dieu. » 

Comme rien ne s’obtient sans effort personnel, nous devons aller à l’école, celle des Sept Sphères autour de notre soleil physique, et nous passons dans chaque sphère autant de temps que nous voulons, étant toujours plus à l’image de Dieu à mesure que nous franchissons les obstacles de cette scolarité. 

Certains individus choisissent de rester dans l’une ou l’autre des Sept Sphères pour y servir Dieu. Seuls les plus forts décident de passer à travers toutes les sept pour continuer dans une nouvelle école: la Terre. Et ceux-ci sont en passe de devenir des Divinités, tout comme nos Parents divins, Hélios et Vesta. Nous sommes tous sur ce Chemin; nous l’avons choisi! 

Le plus remarquable est qu’il n’y a pas de retour possible. Nous avons tous fait consciemment ce choix capital, il y a des âges. Certains d’entre nous ont décidé d’avancer lentement, au travers de multiples incarnations; d’autres ont progressé plus rapidement. 


Le Temple de l’Ascension à Louxor.
 


Qu’est-ce que l’Ascension? Lorsque nous avons terminé nos études avec succès, ici-bas, nous retournons dans les Royaumes supérieurs pour ne jamais plus utiliser la Terre en tant que salle de classe. Cela s’appelle faire son Ascension. Auparavant, le chéla (l’apprenti ou le disciple) a commencé à fréquenter les salles de classe des Sept Sphères autour du Soleil, puis, après avoir acquis de l’expérience dans la maîtrise des vibrations inférieures de la Terre, il fait son Ascension en passant les épreuves des Vertus Divines des Sept Rayons auxquelles il est soumis dans le Temple de l’Ascension. Pour comprendre les sept initiations qui sont nécessaires à l’Ascension, considérons les fonctions du Temple de Louxor, où les candidats sont entraînés depuis des siècles.
 

Dans le passé, lorsqu’un chéla montrait suffisamment de mérite et de service impersonnel à la Vie, il était amené au Temple de l’Ascension, à Louxor, en Egypte. Le chéla était admis à la candidature et au premier temple seulement s’il avait fourni l’assurance raisonnable que la connaissance qu’il en retirerait serait utilisée en actions de service à la Vie. On en revient toujours au but de notre séjour ici-bas: servir Dieu et l’humanité. 

 

Le Temple de l’Ascension est situé sur le plan physique, près de la ville de Louxor et du fleuve Nil, dans le désert. C’est une grande construction carrée, en pierre, entourée d’une haute muraille. A l’intérieur de ce mur se trouve un jardin merveilleux, avec des fontaines et beaucoup d’espèces de fleurs et d’oiseaux, amenés là pour qu’ils se perpétuent. 

L’immeuble lui-même est composé de colonnes blanches élancées, douze de chaque côté. Il y a sept Temples, l’un dans l’autre, chacun assurant l’activité d’un Rayon particulier. Dans le Temple de l’Ascension, toutes les salles sont carrées. La première est de couleur bleue et représente le Premier Rayon. La suivante est jaune. Puis, à l’intérieur de celle-ci se trouve la salle rose, et ainsi de suite, jusqu’au Septième Rayon. La Salle de la Flamme, qui constitue le centre, est toute blanche. Fait remarquable, il n’y a pas de porte entre les salles; plusieurs colonnes marquent la séparation. Le temple extérieur est grand et peut contenir un grand nombre de personnes. Un néophyte arrivant dans cette retraite ne connaît que la salle la plus extérieure. Il ne peut voir plus loin, dans la prochaine salle. Il ne sait pas qu’il y a une autre salle, une autre partie de l’immeuble, jusqu’à ce que sa conscience soit élevée et qu’il soit préparé à pénétrer dans l’action vibratoire de la section suivante; il entrera dans cette salle simplement en marchant entre les colonnes. 

L’autel est le centre de la Salle de la Flamme; il a la forme d’une pyramide, au sommet de laquelle se trouve une urne égyptienne qui contient la Flamme de l’Ascension. Lors des cérémonies, les chélas entourent l’autel. Les douze Vertus de la Divinité (représentées par les douze signes du zodiaque) figurent autour de l’autel. Il y a aussi une collection d’objets d’art de valeur, et une grande bibliothèque de livres rares est à la disposition de ceux qui sont admis dans la retraite, mais il n’existe pas d’instruction quant à un ordre de consultation. 

L’obéissance absolue dans la retraite est une exigence de la Fraternité de l’Ascension à Louxor. Ses Membres enseignent le contrôle de la vibration, de l’énergie et la Maîtrise de la substance. Le Maître présidant est Sérapis Bey (maintenant Leonardo), le plus strict de tous les Maîtres. 

Maintenant que nous en savons un peu sur le Temple de l’Ascension lui-même, considérons la procédure que suit le néophyte quand il y entre.

Ces pages vous sont offertes par André Riviera  www.contemplative-art.com 

Vous pouvez faire connaître ces Divines Instructions sans en modifier le contenu. 

Remerciements et gratitude à la Fraternité des Maîtres Ascensionnés. 

Publié dans:ASCENSION |on 20 février, 2011 |Pas de commentaires »

Les 7 temples de l’Initiation

Les Sept Temples de l’Initiation. 


D’abord, le néophyte se voit attribuer une cellule, similaire à celle qu’utilisaient jadis les moines et pourvue d’un lit simple, d’une table et d’une chaise. Il demeure passablement livré à lui-même.
 

Bien sûr, il a accès à la merveilleuse bibliothèque. On attend de lui qu’il communie avec sa propre Présence I AM, qu’il essaie de se connecter à son Je Divin et de développer l’humilité envers lui en son for intérieur. 

A l’intérieur du premier Temple, les chélas apprennent la raison de leur existence. Ils font leur grande soumission, et ils sont disposés, quelles qu’en soient les difficultés, à travailler sur eux-mêmes. S’ils ont besoin d’endurance physique, ils reçoivent l’enseignement de certains exercices, danses, respirations, pour que leur corps soit pourvu de force et de vitalité. S’ils ont besoin de concentration, ils l’acquièrent. S’ils ont besoin de tranquillité émotionnelle et d’équilibre, ils les reçoivent par l’exercice d’une discipline. Chacun est son propre gourou; c’est la partie la plus difficile du Temple à Louxor. 

Dans ce premier grand Temple et sous la direction du grand El Morya et de ses assistants se produit la dissolution de la rébellion. Chez le courant de vie, la rébellion est ce qui le coupe de l’état de grâce et de la communion permanente avec le Je Divin. 

Les quelques individus qui passent l’épreuve du premier Temple sont reçus dans le deuxième, connu sous l’appellation de Temple de l’Enseignement. Là, sous la direction du bien aimé Lanto et des Frères de cet ordre, ils reçoivent l’instruction de la Loi. Ils développent la compréhension de la Loi de Cause et d’Effet, et d’autres Lois Divines. C’est une période plaisante et heureuse. On y étudie le bien dans le Corps Causal, et les chélas se familiarisent avec cet aspect de la Loi qui dit: « Quand vous recevez plus d’assistance que celle qui vous est due par mérite, vous devez compenser le solde par le service. » 

Ainsi, en étudiant son Corps Causal et en écoutant les directives de son cœur, le chéla (l’apprenti) détermine comment il peut apporter le plus grand service possible à la communauté et à l’humanité. Il décide de devenir un grand chanteur, un grand artiste, un inventeur, un enseignant, un guérisseur, un prêtre, etc. Alors, il est assigné à un Temple où il peut développer une efficacité toujours plus grande dans le secteur qu’il a choisi. 


Dans le troisième Temple, vous devez vivre avec six autres courants de vie qui possèdent en eux-mêmes les caractéristiques particulières et les qualités générales qui vous agacent. Vous devez vivre et prier avec eux. Vous devez vivre et apprendre la loi que Saint-Germain formula il n’y a pas très longtemps, selon laquelle « les gens s’opposent à des personnes, endroits, conditions et choses, parce qu’ils ne les maîtrisent pas eux-mêmes. »
 

Après vous être adaptés à ces six personnes, vous êtes déplacés dans un autre groupe de six personnes, à moins que vous fassiez partie des rares qui n’en ont plus besoin. C’est là que presque tous les chélas abandonnent et quittent le Temple, qui est sous la supervision du bien-aimé Paul le Vénitien, le « gentleman du ciel ». Donc, pour être un « gentil homme » ou une « gentille femme », vous devez être si fort, et votre tolérance doit être tellement développée, votre Amour si magnifique, que rien ne peut changer la radiation de votre aura, à l’exception de votre Volonté pour la diriger vers une bonne cause. 

Ceux qui passent l’étape du troisième Temple vers la maîtrise se présentent devant Sérapis Bey pour la première fois depuis leur arrivée dans la retraite. Avant cela, beaucoup, beaucoup sont partis par la porte ouverte! Le bien aimé Maître Ascensionné Nada eut bien du mal à réussir cette initiation. Plusieurs fois, pendant de brèves périodes de liberté, elle s’enfuit dans le désert ou vers le Nil pour chercher un peu de soulagement. 

Dans le quatrième Temple se produit l’expérience merveilleuse connue sous le nom « d’unification avec le Christ ». C’est une initiation présidée par Sérapis Bey lui-même. Ceux qui ont gagné le droit de vivre avec leur prochain ont aussi acquis celui de vivre avec Dieu et de voir la Présence face à face! C’est là que se déchire le voile et que se révèle le Saint Je Christique! 

Mais c’est aussi le temps où beaucoup de voix parlent, quand seuls le discernement, la prière, l’oubli de soi et l’humilité permettent de percevoir la Voix du Silence. C’est le temps où, quand c’est possible, l’ego se gonfle et les voix externes parlent de grandes choses que le je externe doit accomplir. Dans ce Temple, le je externe se dépouille de tout égoïsme subtil et apparent et, après cette initiation, le courant de vie est prêt pour la consécration. 


Le cinquième Temple est placé sous la direction du grand Hilarion; il y pénètre un nombre toujours décroissant de courants de vie. C’est là qu’à lieu le magnifique Festival de la Consécration. Les chélas sont voués aux fonctions de prêtres et de prêtresses de la Flamme du Feu Sacré. A ce stade, ils ne sont pas encore autorisés à entretenir la Flamme ou officier à l’autel. Ils sont la congrégation, les suppliants, les néophytes aux crânes rasés et vêtements de lin, aux pieds nus et aux cœurs pleins d’espoir. Quand ils entrent dans le cinquième Temple, ayant réussi l’initiation consistant à rejoindre en humilité le Je Christique, dans l’oubli de soi et dans le service, ils sont prêts à porter les vêtements de la consécration: chausser les sandales dorées et accepter les vêtements de soie placés sur leurs corps.
 

Alors, le grand Hilarion, l’Archange Raphaël, ou quelqu’un de leur cour, exécute le service de consécration. La Lumière est consacrée avant de pénétrer dans le corps. Le corps émotionnel est consacré, rendu visible à toute l’assemblée. Puis, le corps éthérique et le corps mental sont consacrés, et après cette bénédiction des corps intérieurs, chaque sens est consacré par le prêtre présidant et Sérapis Bey. C’est une cérémonie magnifique, et elle sera tissée un jour dans les cérémonies du futur. Ensuite se réalise la consécration des mains que traverse la Flamme de la Guérison, puis celle des pieds qui deviennent l’ancrage du Feu Sacré, où que le corps se meuve, puis la consécration des lèvres, pour prononcer les mots sacrés qui commandent et invoquent la manifestation de précipitation et les pouvoirs de guérison, enfin la consécration des énergies par les yeux qui permettent au courant de vie de ne voir que la Perfection et de l’appeler. 

Les nouveaux prêtres et prêtresses, magnifiques dans leurs robes, représentant chacun le rayon qui est l’activité naturelle de leur courant de vie, sont affectés à l’adoration dans les Temples. Ils y servent pendant des périodes plus ou moins longues; quelques-uns s’arrêtent à cette initiation. 


Dans le sixième Temple, les chélas deviennent des mendiants du ministère et quittent Louxor pour tester leur Lumière dans le monde de la forme. Leurs splendides vêtements leur sont enlevés et mis de côté, de même que leurs habits de soie et leur admirable coiffe, leurs joyaux de lumière, le sceptre du pouvoir. Tout cela disparaît. Habillés comme des mendiants vagabonds, ces êtres du ministère, vont dans le monde de la forme sous le Rayon de la dévotion, sans lettres de crédit mais avec le vœu du silence. Il n’y a aucun moyen de reconnaître leurs qualifications, même pour les êtres spirituellement attentifs et de valeur, sauf à travers leur Lumière de mendiants qui, par l’œil, le geste, la radiation et l’aura, ont à rendre le service d’étendre la Lumière et d’encourager l’Ascension chez ceux qu’ils approchent.
 

Ceux qui en reviennent, et certains l’ont fait à travers les âges, rapportant les gerbes de leur service dans le monde de la forme, ceux-là sont prêts à entrer dans le septième grand Temple, et par l’usage du Feu Violet, chaque atome et cellule de leur être devient une cérémonie extériorisant la Volonté de Dieu. Chacun d’entre eux devient comme une fenêtre par laquelle passe la Lumière de Dieu, sans qualification impure de quelque nature que ce soit et dans le seul but d’étendre les limites du Royaume. Chacun est une fontaine qui n’a ni forme ni ego; ils demeurent dans ce cloître jusqu’au terme de leur vie terrestre: leur Ascension est assurée. 


Aujourd’hui, notre vie dans le monde de la forme nous soumet à beaucoup d’initiations identiques à celles décrites ci-dessus; nous pouvons nous mesurer nous-mêmes, nos succès et nos échecs sans l’aide d’un Gourou et voir dans la sincérité de notre cœur là où nous devons accroître notre Lumière et là où nous sommes passés maîtres. De cette manière, tout homme devient son propre instructeur et traverse la Flamme de l’Ascension dans la perfection d’un grand prêtre ou d’une grande prêtresse de la cérémonie, recevant sa Liberté au terme de sa vie terrestre. 

 

Ces pages vous sont offertes par André Riviera  www.contemplative-art.com 

Vous pouvez faire connaître ces Divines Instructions sans en modifier le contenu. 

Remerciements et gratitude à la Fraternité des Maîtres Ascensionnés. 

Publié dans:ASCENSION |on 20 février, 2011 |Pas de commentaires »

Première et seconde Initiation

La Première Initiation. 


Jetons un regard plus aigu sur ces initiations auxquelles nous sommes tous confrontés aujourd’hui dans le monde de la forme (le royaume physique), afin de voir ce qu’elles sont et quelle est la mesure de nos succès individuels à les franchir.
 

La première initiation consiste à connaître et à faire la Volonté de Dieu. Vous direz: « Tout cela est bel et bon, mais comment pouvons-nous savoir quelles est la Volonté de Dieu? » La Volonté de Dieu est d’apporter la Perfection à la Terre. Nous devons être des exemples ambulants des Qualités des Sept Rayons, en exprimant par nos vies la Vérité, la Paix, l’Harmonie, l’Amour et les autres Qualités de Perfection. 

La Volonté de Dieu est que nous devenions aussi bons que possible à exprimer les attributs de Dieu selon notre plus haute conception de la rectitude, laissant Dieu affluer en nous quelle que soit la tâche que nous remplissons et restant humbles en faisant Sa volonté. 

Il est une autre épreuve que nous devons passer aujourd’hui dans le cadre de la première initiation, celle d’éliminer toute rébellion, rébellion contre la limitation et rébellion contre les conditions.  

La Loi n’exige aucune soumission à la limitation. Elle nous demande néanmoins d’être attentifs à son usage et de rester harmonieux, pacifiques, en l’utilisant de manière constructive. Un autre exemple serait celui d’une grand-mère qui, par nécessité, élèverait ses petits-enfants dans l’amour et l’harmonie, demeurant aimable et heureuse durant toute cette période. 


Avant de vous endormir le soir, il vous sera d’une très grande utilité de diriger votre attention vers le Temple de la Foi et de la Protection à Banff, au Canada. Demandez au Seigneur Michel de vous couper des causes et des noyaux de vos diverses souffrances et limitations, comme de tout ce qui vous lie. Cela permettra au Pouvoir de Lumière d’entrer plus rapidement dans votre monde et de vous apporter la Perfection que votre cœur désire.
 


En résumé, la première initiation est :
 

1) de connaître et de faire la Volonté de Dieu, 

2) d’éliminer tout sentiment de rébellion. 


Décret de groupe
 

(classe debout). 


« Au nom de la Présence de Dieu que I AM et de celle de toute l’humanité, nous invoquons ta Présence, bien-aimé Archange Michel, et celle de tes Légions de Lumière. Libérez-nous en nous coupant (x3) de toute création humaine, habitude et tendance imparfaite en nous, à travers nous et autour de nous, ou encore dirigée contre nous, et remplacez-les par les Qualités de Pureté, d’Harmonie et de Perfection des Maîtres Ascensionnés.
 

« Apportez-nous votre aide pour libérer chaque parcelle de vie dans cette ville, cette région, ce pays et sur la Terre entière, de toutes les tendances au mal, et conférez à toute l’humanité votre foi dans la Bonté de Dieu! Aidez tous les humains à faire un effort conscient pour accomplir leur Plan Divin! Nous vous en remercions. »

 

 

Première et seconde Initiation dans ASCENSION image_165

La Deuxième initiation. 


Pour une part de notre deuxième initiation, nous autres chélas devons servir l’humanité en enseignant les Lois de la Vie à ceux qui y sont réceptifs, de manière à ce que, eux aussi, puissent devenir des Maîtres d’énergie.
 

Ceux qui souhaitent apprendre les lois spirituelles de la Vie et devenir des instructeurs efficaces pour leurs proches recevront une aide importante dans ce domaine de service en adressant leur amour et les appels de leur cœur au bien aimé Maître Ascensionné Kuthumi ou au bien aimé Seigneur Lanto. 

Chaque individu est d’un Rayon particulier. En premier, nous devons considérer nos talents et dons spéciaux, puis déterminer comment, au moyen de ces talents, nous pouvons de notre mieux servir Dieu et l’humanité. Deviendrons-nous un grand instructeur, un artiste, un chanteur, un docteur, etc.? Nous devons décider ce à quoi nos Qualités Divines les plus fortes nous préparent. 


La deuxième phase de cette initiation est de développer la Sagesse de l’écoute et de l’attente mise à l’épreuve par la patience. En d’autres termes, nous apprenons à écouter la petite voix silencieuse. Plus une personne est sage, moins elle parle et plus son monde émotionnel est paisible; plus la sagesse s’installe, moins on pense avec son cerveau. C’est l’une des étapes les plus difficiles sur le chemin, car jusqu’à ce que vous puissiez entendre la petite voix silencieuse, vous êtes en marge de la vie. Il faut beaucoup d’exercice: écouter, écouter toujours et encore. Pourquoi? Parce que nous avons perdu le contact avec notre Présence I AM au cours des centaines d’incarnations passées.
 

Sous le Deuxième Rayon, la troisième épreuve est de développer la vénération de la Vie.

 

 
Décrets pour l’étudiant.
 

 

« Bien aimée Présence I AM et bien aimé Maître Ascensionné Kuthumi, pendant que mon corps dort cette nuit, envoyez-moi un messager pour me conduire vers vous dans mon corps intérieur. Instruisez-moi complètement et baignez-moi dans la Flamme d’Or de l’Illumination. Chargez ma conscience de tout ce que je dois savoir en ce moment pour que j’accomplisse mon Plan Divin! 

« Faites que je revienne à mon corps physique avec la pleine conscience de cet enseignement, de manière à ce qu’il devienne une connaissance réelle et pratique qui me permette d’acquérir une plus grande Maîtrise dans mon propre monde et de mieux servir les Maîtres Ascensionnés et mon prochain. J’accepte que cela soit manifesté dans mon monde, sur-le-champ et maintenu pour l’éternité! » 


« Bien aimée Présence I AM et bien aimé Maître Ascensionné Lanto, chargez-moi de votre grande qualité de révérence pour la Vie et enseignez-moi comment précipiter tout bien dans mon monde. I AM la Précipitation et la Présence visible de la Perfection de Dieu illimitée dans mon monde et dans mes affaires, sur-le-champ, maintenues pour l’éternité! »
 


Visualisation.
 

Représentez-vous assis dans une colonne d’une flamboyante Lumière dorée et dans la Flamme Dorée d’Illumination, de Sagesse et d’Amour qui se déverse de la Présence I AM en un flot constant de Lumière prismatique. Voyez-la et sentez-la s’ancrer dans votre cœur comme une coupe, et voyez cette coupe déborder jusqu’à ce que ce feu doré pénètre chaque cellule, organe, fonction et partie de votre corps physique. Sentez-là traverser votre corps éthérique, remplir votre cerveau, votre esprit et se répandre dans votre monde émotionnel sur trois mètres dans chaque direction. Sentez que vous êtes le Christ projetant cette Flamme d’Or de Sagesse pourvue du sentiment d’Amour pour bénir tout ce qui touche « l’ourlet de votre vêtement ».

 

 

Ces pages vous sont offertes par André Riviera  www.contemplative-art.com 

Vous pouvez faire connaître ces Divines Instructions sans en modifier le contenu. 

Remerciements et gratitude à la Fraternité des Maîtres Ascensionnés. 

 

Publié dans:ASCENSION |on 20 février, 2011 |Pas de commentaires »

Troisième Initiation

La Troisième Initiation. 


Le Troisième Rayon représente le Pouvoir magnétique de la Flamme Rose d’Amour de Dieu. Il s’agit de l’activité de cohésion des Idées Divines qui les amène dans la forme physique. C’est la substance d’Amour Divin qui maintient la cohésion de toute forme; sans cet Amour, les atomes qui constituent la forme physique s’éloigneraient les uns des autres. Dans l’expression du Rayon rose magnétique, notre épreuve consiste à Aimer Dieu, notre prochain et toute la création.
 


La tolérance et l’harmonie font partie intégrante de l’homme du Troisième Rayon. Elles permettent de changer en Plan Divin les apparences du monde extérieur, que celles-ci soient de nature individuelle, locale ou nationale. Et plus cela s’accomplit grâce aux qualités de tact et de diplomatie, plutôt que par une action fracassante sur la forme existante, mieux cela vaut pour toutes les parties concernées.
 

Faites l’expérience de la Flamme Rose; faites-là resplendir à travers chaque cellule et chaque organe de votre corps physique. Visualisez cette activité en même temps que vous la soufflez à travers la structure de votre esprit et de votre cerveau, saturez-en vos sentiments et constatez comment elle devient un aimant qui attire les gens et les choses dans votre monde pour sa bénédiction. 

Visualisez-là alors qu’elle apporte le réconfort et la Paix dans toute vie, partout, spécialement aux oiseaux et aux quadrupèdes, de même qu’à l’évolution humaine, et constatez combien est merveilleuse l’activité de cette Flamme Rose! 

Utilisez la Flamme Rose pour bénir tout ce que vous contactez, machines et appareils mécaniques, et tout ce qui ne semble pas avoir l’harmonie et la Perfection que vous souhaitez. Elle agit comme de l’huile sur les eaux troubles en harmonisant et en apportant la Perfection là où l’imperfection semble se manifester. Appelez les grands Etres qui servent sur ce Rayon pour vous donner la pression accumulée de leur Amour et constatez la Perfection que vous attirez dans votre monde, car cette Flamme Rose d’Adoration est sans pareille. 

Notre troisième initiation, sous le Rayon Rose de l’Amour, est d’apprendre à exprimer la gratitude (voir la gratitude dans le chapitre sur le 3°rayon).  


En résumé, les épreuves de la troisième initiation sont :
 

1) aimer Dieu avec tout notre cœur et savoir que, par Lui, toutes choses sont possibles, 

2) aimer et comprendre notre prochain, en lui montrant de l’amour, de l’harmonie et du respect, 

3) exprimer notre gratitude pour la Vie et pour toutes ses bénédictions. 

 

Troisième Initiation dans ASCENSION image_165

Décrets pour l’étudiant. 


« Bien aimée Présence de Dieu I AM, bien aimé Maître Ascensionné Nada, Archange Chamuel et bien aimée Charité, Elohim Orion et bien aimée Angélique, bien aimé Maha Chohan, Déesse de la Liberté, et vous tous concernés par la Flamme Rose d’Amour Divin, Anges de la Flamme Rose, venez (x3) et faites resplendir (x3) la Flamme Rose d’Amour et d’Adoration en moi, autour de moi et dans chaque parcelle de mon être, de mon monde et de chaque personne, endroit, condition et chose, ainsi que dans le Royaume élémental, le Royaume de la nature, des oiseaux et quadrupèdes, de toutes choses vivantes dans ce pays et dans le monde entier. Entretenez cette Flamme jusqu’à ce que toute vie sur notre Terre pense, sente et manifeste l’Amour de Dieu, la Paix et la Perfection.
 

Bien-aimé I AM! (x3) 

reprendre avec les sentances suivantes: 

Par ordre du Christ! (x3) 

Par le pouvoir des Maîtres Ascensionnés! (x3) 

Entretiens cette Flamme et double-là à chaque heure! (x3) 

Par le plus saint nom de Dieu, I AM! »

Ces pages vous sont offertes par André Riviera  www.contemplative-art.com 

Vous pouvez faire connaître ces Divines Instructions sans en modifier le contenu. 

Remerciements et gratitude à la Fraternité des Maîtres Ascensionnés. 

 

Publié dans:ASCENSION |on 20 février, 2011 |Pas de commentaires »

4è et 5è Initiation

La Quatrième Initiation. 


Tout entraînement prodigué par les Maîtres Ascensionnés n’a qu’un but, celui d’aider les étudiants à se purifier et à s’harmoniser pour gagner rapidement l’Ascension et devenir la Présence I AM, accomplissant ainsi leur raison d’être.
 


1) Ainsi, l’initiation première sous le Quatrième Rayon est d’apprendre à nous purifier et à nous harmoniser, en arrêtant en particulier de prêter le flanc à la critique et aux commérages.
 

De l’Elohim Claire, Elohim de Pureté: « Souvenez-vous! Tout l’inconfort du monde vient d’un manque de substance de Pureté dans un ou plusieurs corps inférieurs. L’énergie mal qualifiée change le taux de vibration des électrons qui constituent les atomes; elle provoque la douleur, la limitation et la détresse. Aussitôt que nous purifions les cellules de nos quatre corps inférieurs, ils se remplissent de Lumière, expulsent les substances discordantes et restaurent l’harmonie de nos corps. » 

Au cours de beaucoup d’incarnations, nous avons mis en route de nombreuses causes d’une nature discordante. Beaucoup peut être fait pour nous-mêmes avec l’aide de la Légion Ascensionnée et la Flamme Violette de Transmutation. 


2) Il est important aussi que l’étudiant conserve le Concept Immaculé pour l’humanité, ne voyant que sa seule Perfection malgré ce que les sens peuvent nous dire.
 

Le Concept Immaculé, si peu compris dans le monde extérieur, est cette activité qui conserve dans les pensées et sentiments le Schéma Divin pour vous-mêmes, pour tous les autres et pour chaque parcelle de vie que vous contactez. Il existe pour toute expression de vie un merveilleux Dessein Divin ; quand on maintient celui-ci dans la conscience, et non dans l’apparence extérieure qui habille temporairement cette forme particulière, il aide à amener dans la manifestation externe la bénédiction dont Dieu la dota au commencement. 

C’est ce que fit la bien-aimée Mère Marie pour le Maître Jésus: fermement, elle conserva l’Image Divine d’un homme-dieu, depuis sa naissance et jusqu’après la Victoire de son Ascension. 

Le Concept Immaculé magnifie le bien partout où se pose votre attention; il minimise donc les apparences d’imperfection, apporte plus de Lumière à la Terre et diminue les ombres. Apprenons à voir quelque chose de bien partout et essayons de voir en nous-mêmes et en tous ceux que nous approchons l’Etre Divin que nous sommes tous réellement. 

Garder le Concept Immaculé toute la journée et être le gardien à la porte de la pensée et du sentiment est une tâche formidable. Jésus a dit que si, pendant un seul instant, il avait admis le concept d’un être mortel, imparfait et pécheur, il n’aurait pas été capable de guérir les malades. Si vous voulez devenir un Etre Ascensionné, agissez comme tel dès maintenant! Le Royaume de Dieu ne se situe pas au fin fond de l’univers, il peut se manifester sur Terre sur-le-champ. Utilisez le Concept Immaculé et voyez les résultats! 

Nous devons aussi nous dépouiller de tout égoïsme, ne pas écouter les voix qui parlent des grandes choses que peut faire le je. Toute apparence d’ego ferme la porte. Mère Marie exhorte les étudiants: « Soyez humbles dans votre connaissance! » Les représentants des Maîtres Ascensionnés se mesurent à l’humilité qu’ils expriment. 


En conséquence le quatrième test comprend:
 

1) la purification des quatre corps inférieurs, ce qui implique la Pureté de l’esprit et du corps, de même qu’un régime alimentaire approprié, 

2) le maintien du Concept Immaculé de l’homme, c’est-à-dire voir l’homme comme Dieu l’a créé : à Son image et à Sa ressemblance, 

3) le rejet du je externe de tout égoïsme, apparent et subtil. 


Décrets pour l’étudiant.
 


1) Partageons la bénédiction du décret du bien aimé Claire, Elohim de Pureté, pour nous aider à atteindre la pureté intérieure:
 

« Au Nom et par le pouvoir du Dieu Tout-puissant, je décrète à cet instant l’expansion permanente et continuelle de la Flamme de Pureté dans toutes les cellules de vos corps. Je l’ordonne pour en enlever les effluves (les ombres) et transmuter en Lumière toute fréquence vibratoire qui est impure et provoque une limitation humaine. Je commande que cela soit fait maintenant par la puissante action de l’Eclair bleu de Pureté Cosmique et Christique de mon cœur! Je décrète que la Pureté dans le cœur de chacun de vos électrons s’étende, s’étende, s’étende, jusqu’à ce que tout ce qui apparaît comme limitation ne puisse plus emprisonner votre vie dans la discorde. Ainsi, les ombres cesseront d’exister! » 


2) « I AM, I AM, I AM, la Loi du Pardon pour moi-même et pour toute l’humanité, pour toutes nos fautes, pour l’énergie mal qualifiée, pour la conscience humaine et pour nous être écartés de la Lumière ». (x7)
 

3) « Puissante Présence de Dieu I AM et puissante Astrée, Déesse de la Pureté, passe Ton Epée de Flamme Bleue en moi, au travers et autour de moi. Encercle toute création humaine, annihile, annihile, annihile, dissous et transmute, transmute, transmute tout, les causes, noyaux, effets, enregistrements et mémoires! » (x3)

4è et 5è Initiation dans ASCENSION image_165

 


La Cinquième Initiation.
 


En résumé, la cinquième initiation sert à :
 

1) développer les qualités de concentration et de dévouement aux activités de la vie quotidienne, 

2) invoquer les Maîtres de la guérison : Marie (mère de Jésus), Raphaël, Jésus, Hilarion, l’Elohim Vista et sa Flamme jumelle, Cristal, pour qu’ils apportent la santé partout où cela est nécessaire, pour nous-mêmes et pour d’autres, 

3) rechercher la plus haute Vérité dans la vie. 


Décrets pour l’étudiant.
 


« Bien aimée Présence I AM, bien aimé Vista et bien aimée Cristal, faites resplendir (x3) votre Flamme Critalline de Pureté et votre Flamme Verte de Vérité à travers mes sentiments, mon esprit, ma mémoire, ma forme physique, et soutenez-les jusqu’à ce que mes quatre corps inférieurs soient lavés et libérés de toute création humaine, maintenant et pour l’éternité! »
 


« I AM la Flamme de Vérité d’Hilarion, I AM sa pleine libération!
 

I AM la Flamme de Vérité d’Hilarion, I AM sa Paix cosmique! 

I AM la Flamme de Vérité d’Hilarion, I AM son Pouvoir cosmique! 

I AM la Flamme de Vérité d’Hilarion, à chaque heure il double en moi cette Vérité! » (x3) 

 

Le décret ci-dessus s’utilise aussi avec: 

« I AM la Flamme de Consécration du bien aimé Raphaël! » 

« I AM la Flamme de Concentration du bien aimé Vista! »

 

Ces pages vous sont offertes par André Riviera  www.contemplative-art.com 

Vous pouvez faire connaître ces Divines Instructions sans en modifier le contenu. 

Remerciements et gratitude à la Fraternité des Maîtres Ascensionnés. 

 

Publié dans:ASCENSION |on 20 février, 2011 |Pas de commentaires »

Sixième Initiation

La Sixième Initiation. 


Le Sixième Rayon concerne les activités d’adoration dévotionnelle, de ministère et de Paix.
 

Sous la sixième initiation, l’une des épreuves est de développer en permanence une aura de Paix et d’harmonie. Si la Paix n’est pas en vous, vous ne pouvez pas vous occuper des autres et leur enseigner la Lumière. Si la Paix n’est pas en vous, vous ne pouvez obtenir ou transmettre la guérison. La Paix est un préalable à toute guérison permanente. C’est un conducteur de Rayon de santé; quand un individu se trouve dans un état de tumulte, son aura repousse la guérison qu’il désire, et lorsqu’il est en Paix, son aura accepte le Rayon de guérison. Si Jésus n’avait pas eu une si grande Paix, il n’aurait pu marcher sur les eaux. 

Il ne peut y avoir aucune manifestation sans la Paix. La Paix est l’une des étapes nécessaires à la précipitation. En tant que maîtres potentiels, nous devons également passer cette initiation. 


A Louxor, dans le sixième Temple, le mendiant teste sa Lumière dans le monde. Sans lettres de crédit, ayant fait vœu de silence, il quitte le Temple et part en mission pour étendre la Lumière et encourager l’Ascension chez ceux qu’il contacte.
 

Pour nous, c’est la même chose. Nous devons travailler pour la Fraternité et pour l’humanité, enseigner les Lois de la Vie, sans aucune prétention de rémunération pour nous-mêmes. Nous apprenons en servant de manière désintéressée. Comment le faisons-nous? Voici une liste de ce que nous pouvons faire: 

1) devenir un enseignant de la Lumière, sur une base individuelle, 

2) en tant que membre d’un groupe, contribuer à l’énergie par le chant, le décret et la visualisation, 

3) participer au Service de Transmission de la Flamme, 

4) devenir un directeur de groupe ou de sanctuaire, 

5) distribuer la littérature contenant les enseignements des Maîtres Ascensionnés à ceux qui sont intéressés, 

6) utiliser la Flamme Violette pour aider toute l’humanité. En faisant resplendir la Flamme Violette à travers vous-mêmes et toute l’humanité, vous deviendrez un véhicule plus pur et vous effacerez un peu du karma de l’humanité. 

Nous devons nous souvenir que les étudiants des Maîtres Ascensionnés sont disséminés sur toute la planète comme des points de Lumière. Ne soyez pas découragés s’il n’y en a que peu dans votre région. Ce qui compte, c’est la conscience individuelle et de groupe; le nombre des étudiants est d’importance secondaire.

 

 

L’Elohim de Paix, le bien-aimé Tranquillité, en compagnie de son Complément Divin, Pacifique, répondra à tout appel et enveloppera chacun dans la substance réelle, la radiation et le Pouvoir de leur Don Divin de Paix pour bénir la famille, la communauté, les nations et le monde. La Paix est une qualité essentielle que chacun doit attirer un jour et conserver dans son propre monde, de manière à ce que rien d’intérieur ou d’extérieur ne puisse jamais la troubler. Voilà la Maîtrise!

 

Sixième Initiation dans ASCENSION image_165

 

Décrets pour les étudiants. 


I AM la Paix de l’Elohim Tranquillité!
 

I AM sa Libération totale! 

I AM la Paix de l’Elohim Tranquillité! 

I AM sa Paix cosmique! 

I AM la Paix de l’Elohim Tranquillité! 

I AM son Pouvoir cosmique! 

I AM la Paix de l’Elohim Tranquillité! 

A chaque heure, il double en moi cette Paix! » 

 

Ce décret peut être également prononcé avec les variantes suivantes : 

« I AM la Paix de l’Archange Uriel! » 

« I AM la Victoire de Jésus-Christ Ascensionné! » 

 

Pour que l’Age d’Or sur la Terre soit permanent, il faut que s’établisse l’harmonie. Contribuons à ce besoin d’harmonie! C’est ce que l’homme pense, sent et dit qui crée autour de lui une aura de Paix et d’harmonie, ou au contraire une aura de dissonance. Laissez chanter votre âme quand vous évoluez, même dans vos activités les plus ordinaires de la vie quotidienne, quand vous nettoyez le plancher, arrachez les mauvaises herbes ou balayez le garage. Dans la Lumière, votre situation n’est ni élevée, ni basse, il n’y a que l’éternel présent. Répandez votre chant de sentiment harmonieux comme le soleil répand ses rayons! 


En résumé, la sixième initiation consiste à :
 

             1) Irradier une aura de Paix et d’harmonie en toutes circonstances, 

2) Travailler pour la Fraternité et pour l’humanité à étendre la lumière, sans attendre de rémunération.

 

Ces pages vous sont offertes par André Riviera  www.contemplative-art.com 

Vous pouvez faire connaître ces Divines Instructions sans en modifier le contenu. 

Remerciements et gratitude à la Fraternité des Maîtres Ascensionnés. 

 

 

 

Publié dans:ASCENSION |on 20 février, 2011 |Pas de commentaires »

Septième Initiation

La Septième Initiation. 


Le Septième Rayon est notre clé vers la transmutation; il élimine les limitations et nos souffrances par l’usage du Feu Violet.
 

Le Seigneur Maha Chohan dit : « L’individu attentif devrait profiter pleinement du Feu Sacré de Purification (le Feu Violet) dans le but de transmuter la cause, l’effet, l’enregistrement et la mémoire des haines, ressentiments, frustrations et autres liens karmiques discordants qui dorment pour la plupart dans le corps éthérique, mais qui resurgissent quand réapparaissent d’autres courants de vie impliqués dans ces liens.

 

 

« De la même manière que certains tests sont nécessaires dans le monde physique pour déterminer l’aptitude d’un individu à remplir une fonction, les initiations sur le chemin spirituel déterminent si un courant de vie s’est élevé au-dessus de certaines réactions négatives à des conditions ambiantes qui pourraient bloquer l’accès à un stade ultérieur. Ces initiations ont lieu constamment dans la vie quotidienne, particulièrement pour ceux qui sont sous la radiation et la constante supervision des Maîtres Ascensionnés. Comme la plupart des expériences de la vie sont de nature karmique, l’invocation de la Loi du Pardon et l’usage du Feu Violet les élimineront de votre chemin.

 

 « Vous êtes à l’école des Maîtres Ascensionnés. La Liberté viendra quand vous serez maître des circonstances, consciemment, et que vous pourrez normaliser n’importe quel ensemble de conditions par la Flamme dans votre cœur. Il n’y a pas d’autre Liberté permanente! 

« Chers étudiants, construisez tous les jours votre dynamique rythmée par l’usage du Feu Sacré, de manière à voir et à sentir les résultats dans votre propre monde. Vous aurez la joie et la satisfaction de savoir que vous jouez votre rôle dans la rédemption de la Terre en l’aidant à se manifester maintenant telle l’Etoile Sainte de la Liberté! »

 

 

Septième Initiation dans ASCENSION image_165

Décrets pour l’étudiant. 


Affirmation du Feu Violet :
 


« Mon monde est un monde de Feu Violet! Mon monde est le Monde Divin que je souhaite!
 

Mon corps est un pilier de Feu Violet! I AM un être de Feu Violet! 

I AM la Pureté que Dieu désire! I AM la Perfection que Dieu désire! 

Notre Terre est une planète de Feu Violet! Notre Terre est tout ce que Dieu désire! (x3) 

Notre Terre est une planète de Feu Violet! Notre Terre est tout ce que Dieu désire! (x3) «  

 

« Au Nom, par la Puissance et par l’Autorité de la Présence I AM: 

Nous avançons dans la Lumière! 

Nous avançons dans un Flamboiement éclatant! 

Nous avançons au nom d’El Morya! 

Nous avançons avec la grande Flamme Bleue! 

Nous avançons protégés et Libres! 

Nous avançons constamment! 

Nous avançons avec Saint-Germain! 

Nous avançons avec la Flamme Violette! 

Nous avançons dans la sainte Lumière de la Liberté! 

Nous avançons avec Chamuel! 

Nous avançons en harmonie! 

Nous avançons au nom de la Victoire! 

Nous avançons par la Flamme Triple! 

Nous avançons par le grand Orde! 

Nous avançons avec notre grand I AM! 

 

Nous le décrétons ainsi et acceptons que cela soit! Par le Nom le plus saint de Dieu I AM! » 

 

Initiations du Septième Rayon: 

1) se purifier soi-même par le Feu Violet, devenir un véhicule plus pur pour faire la Volonté de Dieu, 

2) participer au rituel d’adoration du Nouvel Age. 


En conclusion, souvenons-nous que le bien aimé Archange Gabriel nous a enseigné: « La Maîtrise est la destinée pré-ordonnée de tout homme, femme et enfant appartenant à cette évolution! Notre tâche à venir est exigeante, un défi; elle peut devenir carrément décourageante! Mais quand cela se produit, le chéla sincère cravache encore plus dur! Dans notre évolution, nous sommes arrivés au travers de beaucoup d’incarnations à ce point où nous sommes des candidats en période d’entraînement! Par notre détermination et un engagement suffisant, nous pouvons prétendre à l’Ascension! »
 

L’Elohim Vista a dit: « C’est la Loi, loi réelle et scientifique, qu’une chose que vous commencez peut être accomplie quand elle est en accord avec le Plan de Dieu, qui est d’apporter la Perfection à la Terre. »

 

 

 

Ces pages vous sont offertes par André Riviera  www.contemplative-art.com 

Vous pouvez faire connaître ces Divines Instructions sans en modifier le contenu. 

Remerciements et gratitude à la Fraternité des Maîtres Ascensionnés. 

 

 

Publié dans:ASCENSION |on 20 février, 2011 |Pas de commentaires »

Résumé des Initiations

Les Initiations en résumé. 

 

Résumé des Initiations dans ASCENSION image_165

La première : 

1) Connaître, être et faire la Volonté de Dieu 

2) Eliminer toute rébellion 


La deuxième :
 

1) Nous familiariser avec la Loi Cosmique, l’exercer et l’appliquer 

2) Développer le discernement 

3) Ecouter la petite voix silencieuse 

4) Développer la vénération pour toute vie 


La troisième :
 

1) Aimer sincèrement Dieu et savoir que, par Lui, toutes choses sont possibles 

2) Aimer et comprendre notre prochain, en lui montrant tolérance, harmonie et respect 

3) Exprimer notre gratitude pour la vie et ses bénédictions. 


La quatrième :
 

1) Purifier nos quatre corps inférieurs (cela comprend la pureté du corps et de l’esprit) 

2) Conserver le Concept Immaculé de l’homme, en voyant l’homme comme Dieu l’a créé: à Son image et à Sa ressemblance 

3) Dépouiller le je externe de tout égoïsme, évident et subtil 


La cinquième :
 

1) Développer les qualités de concentration, consécration et de dévouement dans les activités de tous les jours 

2) Invoquer les Maîtres de la guérison: la bien-aimée Marie, l’Archange Raphaël, le Maître Hilarion, l’Elohim Vista et sa Flamme jumelle Cristal, pour nous apporter la guérison, à nous-mêmes et aux autres 

3) Rechercher la plus haute Vérité dans la vie 


La sixième :
 

1) Irradier une aura permanente de Paix et d’harmonie 

2) Travailler pour la Fraternité et l’humanité à étendre la Lumière, sans prétention de rémunération pour soi-même 


La septième :
 

1) Nous purifier au moyen du Feu Violet, devenir un véhicule plus pur pour manifester la volonté de Dieu 

2) Participer au rituel d’adoration du Nouvel Age 

L’Ascension est à nous !

 

 

Ces pages vous sont offertes par André Riviera  www.contemplative-art.com 

Vous pouvez faire connaître ces Divines Instructions sans en modifier le contenu. 

Remerciements et gratitude à la Fraternité des Maîtres Ascensionnés. 

 

 

Publié dans:ASCENSION |on 20 février, 2011 |Pas de commentaires »

Marie-Madeleine et Jésus

Marie-Madeleine était-elle mariée à Jésus ?

 

Marie-Madeleine et Jésus dans MARIE-MADELEINE JESUS-ET-MARIE-MADELEINE

Pour les historiens et les chercheurs en sciences religieuses, le secret étonnant du mariage de Jésus qu’annonce Dan Brown n’en est pas un. L’hypothèse d’une relation intime entre Jésus et Marie-Madeleine remonte en effet à plusieurs siècles et la liste de livres publiés uniquement ces 20 dernières années, est considérable. 

Cette idée vient en réalité de la pensée, véhiculée par certains mouvements ésotériques, que Jésus ne pourrait être pleinement humain que s’il avait connu des relations sexuelles ou tout au moins une relation amoureuse avec une femme. Mais aucune des premières sources chrétiennes ne fait mention d’un tel événement, ni les Evangiles, ni les écrits des premiers chrétiens. Même les « autres évangiles » mentionnés par Dan Brown ne parlent pas de cette hypothèse (voir Da Vinci Code : ce que disent les « autres » évangiles). Cette idée n’a donc aucun fondement historique. 

Cela est de toute façon en totale contradiction avec la mission et la nature de Jésus : Jésus ne s’est jamais présenté comme étant un homme comme les autres, (ayant donc des prétentions à un bonheur « terrestre » : un foyer, une maison, un métier), mais comme Dieu fait homme. Il est venu se révéler à nous, de façon visible, et s’est sacrifié à notre place pour nous apporter le salut en nous pardonnant nos péchés (voir : « Jésus, homme ou Dieu ?« ). 

A plusieurs reprises, il a bien établi son identité et sa mission auprès de tous. Si certains trouvent des ambiguïtés dans les affirmations de Jésus, une chose est sûre, c’est que ses ennemis ne les voyaient pas. Lorsque Jésus demanda aux chefs religieux ce qu’ils avaient contre lui, ils lui répliquèrent : 

   
- Nous ne voulons pas te tuer pour une bonne action, mais parce que tu blasphèmes. Car, toi qui n’es qu’un homme, tu te fais passer pour Dieu. (Evangile de Jean ch.10 v.33) 

Il n’y a pas non plus de doute quant au fait que les disciples et les premiers chrétiens ont considéré la divinité du Christ comme un fait à la base de leur foi : 


« Il est l’image du Dieu que nul ne voit… car c’est en lui qu’ont été créées toutes choses : dans les cieux comme sur la terre, les visibles, les invisibles, les Trônes et les Seigneuries, les Autorités, les Puissances. Oui, par lui et pour lui tout a été créé », écrit l’apôtre Paul (lettre aux Colossiens ch.1 v.15-16) (voir aussi : « 
Les prophéties annonçant la venue de Jésus« , « comment expérimenter l’amour de Dieu« ). 

Dans les Evangiles, on peut voir le signe d’une relation affective entre Jésus et Marie-Madeleine (elle pleure à sa mort, elle se prosterne à ses pieds…). Cependant Jésus a le même genre de relation avec n’importe lequel de ses disciples. A plusieurs reprises il manifeste un amour inconditionnel envers tous ceux qu’il croise et il exhorte ses disciples à aimer les autres comme lui le fait. 

Pour justifier son affirmation du mariage entre Jésus et Marie-Madeleine, Dan Brown dit qu’il était quasiment impossible, à l’époque, pour un homme de plus de 20 ans, de ne pas être marié. Il cite comme preuve ce que mentionnent les Manuscrits de la Mer Morte. Mais il ignore visiblement ce que sont ces manuscrits car, d’une part ils ont été écrits deux cents ans avant J.C. et rapportent essentiellement des données relatives à l’Ancien Testament, d’autre part ils proviennent de la bibliothèque d’un groupe d’hommes célibataires, les Esséniens, sorte de « moines » juifs ! 

Dans le Da Vinci Code il est écrit aussi que dans l’Evangile de Philippe (censé parler du mariage secret), le mot araméen « compagnon » (utilisé pour Jésus envers Marie), peut vouloir dire « époux ». En fait, cet évangile apocryphe est en langue copte et non pas en araméen. Ensuite, le mot, emprunté du grec, est « koinonos », qui désigne clairement un ami ou un associé, et non pas un époux. Donc en réalité, le seul élément dans les textes qui pourrait soutenir cette idée, ne la soutient pas du tout. (voir Da Vinci Code : ce que disent les « autres » évangiles

Conclusion

Marie-Madeleine a été et est considérée par certains comme une incarnation du Féminin Sacré, représentant d’une certaine manière la Déesse-Mère, dont le culte s’étendait au Moyen-Orient dans l’Antiquité. Au travers de mythes, de légendes et de symboles, un conte romanesque s’est élaboré autour d’elle et s’est répandu en Europe. Cependant, tous les adeptes de son culte et de son mariage secret avec Jésus reconnaissent qu’ils émettent des hypothèses et que les faits qu’ils invoquent ne reposent sur rien. 

À l’issue de cette analyse, le Da Vinci Code n’apparaît donc pas comme un roman historique. C’est une fiction, un divertissement, jusque dans les allégations historiques qu’il avance.

 

 

Ce livre et le film qui en est tiré sont par contre l’occasion pour tout un chacun de considérer à nouveau les dires de Jésus-Christ.

3905 dans MARIE-MADELEINE

Questionnements sur un livre : Da Vinci Code de Dan Brown – extraits de lectures……

Publié dans:MARIE-MADELEINE |on 19 février, 2011 |Pas de commentaires »

Etre médium – Interview n°1

 

Etre médium - Interview n°1 dans MEDIUM dyn006_original_536_768_pjpeg__5081d99e3eb98d914fe478f4c59ce4c6

Empreint d’une grande simplicité et d’une extraordinaire gentillesse, le médium Pascal Riolo âgé de 32 ans. a accepté de répondre aux questions de Marie-Hélène Dourte et Vincent Cheppe, coauteurs de l’excellent et très complet livre « Voyage dans l’Invisible » qu’ils viennent de publier (Cf. présentation de leur ouvrage à la fin de l’article).

Voici une part du texte de cette interview.  

 

Question : Pascal, pourriez-vous nous raconter brièvement comment vous vous êtes rendu compte de vos dons de voyance et de médiumnité ? Ces dons que vous possédez se sont-ils révélés dans votre enfance ?

Pascal Riolo : Très étrangement, je peux vous dire que je ne me suis jamais rendu compte à aucun moment de ma vie de ces capacités, parce que je suis né avec. Disons plutôt que ce sont les autres qui m’ont fait remarquer que j’étais différent, mais à aucun moment moi-même je ne me suis rendu compte de cette réalité. Ce sont plutôt les amis, l’entourage, mes parents qui se sont aperçus qu’il se passait des choses complètement anormales dans ma vie : je pouvais savoir et voir les choses à l’avance comme par exemple en me promenant avec ma maman, je lui disais « Tiens, regarde maman, la voiture là est cassée, ou il y une bosse », mais il n’y avait rien. Et en réalité, dès le lendemain ou la soirée même, la voiture était déclassée, celle du voisin par exemple. J’ai pris conscience, on m’a fait prendre conscience précisément à l’âge de neuf ou dix ans que j’étais différent.

Tout a démarré par un débat en classe ayant pour thème « le lion », débat qui a dévié sur les phénomènes paranormaux, l’astrologie, les esprits. A partir de ce moment-là, j’ai commencé à faire des recherches sur les phénomènes liés à l’ésotérisme, à la parapsychologie. J’ai appris qu’il y avait des gens qui pouvaient voir des choses que tout le monde ne voyait pas, et là j’ai réellement pris conscience que j’avais un don, « une faculté ». Ce fut un choc parce que je me suis dit : « Tiens, je ne suis pas comme les autres ! ». Voilà comment l’histoire a commencé.

Question : Comment votre entourage a-t-il réagi à vos capacités paranormales ? Vous a-t-on encouragé à poursuivre dans ce sens ?

Pascal Riolo : Pas du tout. Cela a été un désastre, une catastrophe ! Lorsque mes parents ont su que je développais ces capacités, cela a été un combat de tous les jours. Pendant des années, ils ont tenté de m’éloigner de cet univers, premièrement parce qu’ils ne le connaissaient pas et deuxièmement parce que c’était quelque chose de tout à fait étrange pour eux, de tout à fait bizarre, un monde à part. Ne sachant pas très bien dans quoi j’allais évoluer, ils ont tenté par tous les moyens de me dissuader, chose qu’ils n’ont pas réussie à faire, parce que à l’âge de dix-huit ans, j’ai ouvert mon cabinet de voyance et j’ai démarré, et aujourd’hui j’ai trente-deux ans et cela continue. C’était ma destinée, c’était dans mon karma, mais. comment vais-je dire, c’est surprenant pour les autres ! Mon parcours, vous le verrez en lisant mon livre. Pour moi cependant il n’y a rien d’extraordinaire, c’est comme cela, c’était prévu, aussi fou que cela puisse paraître. 

 

Question : Pourriez-vous nous expliquer comment vous entrez en contact avec les personnes décédées, les voyez-vous ? Les entendez-vous habituellement ou vous faut-il des circonstances particulières, par exemple concentration, support photo, méditation ?

 

Pascal Riolo : Il y a deux grandes catégories, deux méthodes particulières qui me permettent de déclencher un contact avec l’Au-delà. Il y a le contact direct, le contact recherché, le contact voulu et désiré, qui est celui que nous venons de créer ; dans ce cas il me faut une photo, il me faut un instrument pour me mettre en concentration. Ce support peut être n’importe quoi, même une flaque d’eau ! À un moment donné, mon esprit va jusqu’à la personne décédée, précisément jusqu’à son âme, et à l’instant où nous nous rencontrons, l’univers qui se situe autour de moi devient complètement inexistant, je perds ma sensibilité, je ne suis plus présent dans la pièce.

Question : C’est ce que l’on appelle la transe médiumnique ?

Pascal Riolo : Absolument, tout à fait ! Et à cet instant en réalité, mon esprit fusionne avec celui de la personne décédée qui, elle, prend vraiment une énorme partie de ce qui se passe en moi, et à cet instant précis, elle prend possession de mes moyens, de ma voix par moments. Quant à moi, je dors, je ne suis plus présent, je suis dans une autre dimension, et le contact se réalise.

Il est possible également qu’à certains moments, sans que je ne le veuille, en me promenant dans la nature, dans un château, dans des ruines, en vacances, à l’étranger, en Asie, il est possible que certaines choses déclenchent une communication avec l’Au-delà. Cela peut-être la vue d’un tombeau, cela peut être un os, un crâne, cela peut être tout simplement en marchant sur une terre où il y a, où il s’est produit des choses. Là en réalité le contact est auditif; cela veut dire que j’entends, que j’entends comme si vous me parliez, mais avec des phrases beaucoup plus courtes et pas très recherchées, ou alors, je peux également les voir, les observer. Le plus souvent ce sont des âmes que l’on voit, et un peu plus rarement, on voit réellement la personne comme elle était lors de son vivant; tout dépend du moment où elle est décédée. On peut la voir plus jeune, ou comme elle était au moment où elle est décédée ou entre les deux. Disons qu’en ce qui concerne le contact avec l’Au-delà, on croit qu’on le maîtrise, mais pas du tout, on subit c’est-à-dire que l’on subit le choc de la faculté de perception, et l’on ne sait pas toujours comment réagir, parce que c’est toujours une nouvelle expérience, de nouvelles surprises. Avec l’Au-delà, tout est possible! Dans la voyance, on peut encore contrôler, mais avec l’Au-delà on ne sait pas très bien quand cela commence et quand cela se termine. 

 

3sta7kyj dans MEDIUM

Source : Les Portes de l’ère Nouvelle Extrait du livre « Voyage dans l’Invisible » de V. Cheppe et M.-H. Dourte – Février 2007 

Publié dans:MEDIUM |on 18 février, 2011 |Pas de commentaires »

Interview n° 2

 

 Empreint d’une grande simplicité et d’une extraordinaire gentillesse, le médium Pascal Riolo âgé de 32 ans. a accepté de répondre aux questions de Marie-Hélène Dourte et Vincent Cheppe, coauteurs de l’excellent et très complet livre « Voyage dans l’Invisible » qu’ils viennent de publier (Cf. présentation de leur ouvrage à la fin de l’article).Voici une part du texte de cette interview.   

Question : Pourriez-vous nous raconter brièvement comment et dans quelles circonstances a eu lieu le premier contact avec une personne décédée ?

Pascal Riolo : C’est une question qui est très difficile parce que, étant donné que j’ai commencé très tôt, je ne sais pas en réalité si mon premier contact était une entité, un esprit, ou une personne décédée. J’ai dévoilé pour la première fois, l’année dernière dans mon livre (Pascal Riolo : « Mon Parcours à travers la Voyance »), la vraie vérité sur ce qui s’est passé dans ma vie. Cette histoire s’est passée en juillet 1979, j’ai eu un contact avec une personne qui n’existait pas ; j’ai été  » téléporté  » dans une autre dimension. Mais l’histoire est un peu longue, je préfère que vous la lisiez dans mon livre.

Question : Que voulez-vous dire par « une personne qui n’existait pas » ?

Pascal Riolo : Une personne que je ne voyais pas.

Question : Mais qui avait été humaine ?

Pascal Riolo : Encore à ce jour, je n’en ai aucune idée. Il s’est passé quelque chose qui a bouleversé toute ma vie et mon existence, et je suis convaincu que c’est à cause de cela que j’ai des capacités de voyance, et des perceptions paranormales. J’ai vécu une expérience qui aurait pu traumatiser n’importe quel enfant à vie, parce que j’ai vraiment été « téléporté » quelque part, c’est une histoire vraie ! Quand vous allez la lire, vous aurez sans doute un choc, c’est vraiment choquant.      

Pour en revenir aux premiers contacts que j’ai eus, dont je suis certain qu’ils émanaient de personnes décédées, c’était en fait via des photos. J’étais devant des photos de personnes décédées, et là je voyais les cadres bouger, je voyais des ombres circuler autour de moi dans la pièce. Les contacts ont démarré ainsi, via les photos qui étaient présentes chez les grands-parents, chez les personnes auxquelles j’allais rendre visite. J’étais comme captivé par la photo et je sentais que la personne me parlait. Au début, évidement, je coupais le lien, jusqu’au moment où je n’ai plus pu. Voilà d’ailleurs pourquoi, dans ma maison, vous ne verrez pas une seule photo de personnes décédées, parce que ce genre d’expérience se produirait tout le temps !

Question : Pourriez-vous nous décrire ce qu’est un flash de voyance ?

Pascal Riolo : Il y a dans l’univers de la voyance plusieurs termes que les gens ne comprennent pas, par rapport auxquels ils se trompent, vis-à-vis desquels ils font des amalgames. Cela est un vrai problème parce qu’ils ne peuvent pas faire la différence entre une intuition, une voyance, une voyance auditive, etc. Un voyant travaille soit par support, soit en voyance directe, soit éventuellement par rapport à des visions. Que sont les visions ? Cela peut se produire quand vous êtes par exemple assis, debout, ou couché, et à un moment donné, il se produit une vision. Il ne s’agit pas d’un rêve, mais d’une vision, c’est-à-dire que nous (les voyants) restons conscients. Le corps ne dort pas, le corps est vraiment présent, mais nous entrons en transe dans un univers dans lequel nous sommes transportés, et là nous voyons une scène, un film se dérouler : des scènes de la vie qui peuvent durer trois secondes, dix secondes, quinze secondes, pas plus. Voilà ce qu’est une vison. Remarquez que quinze secondes, c’est énorme ! C’est vraiment un film qui est très long, parce qu’en quinze secondes, vous en voyez des choses ! Mais c’est rare.      

Un flash, par contre, c’est une photo. Clic ! C’est une photo qui est immortalisée, un flash ne bouge pas. C’est une vision fixe d’un événement futur dont nous n’avons pas encore connaissance à l’heure à laquelle nous parlons.

Question : Lorsque vous faites une voyance, avec les tarots, etc., vous avez forcément des flashs ?

Pascal Riolo : Non. En ce qui me concerne, quand je pratique une consultation à travers le tarot, il y a minimum 80% de visions, mais ces visions en réalité sont un mélange d’interprétation des cartes : interprétation des couleurs, des chiffres, des symboles. C’est vraiment de la symbolique à 80% dans le tarot, et pour ma part, j’ai à peu près une quinzaine de pour cent d’espèces de flashs, de visions, d’intuitions tout simplement aussi. Il y a aussi 1%, 2 % parfois de contact avec l’Au-delà, même dans une consultation de voyance. 

Question : Certainement via vos guides ?

Pascal Riolo : Non, pas nécessairement.

Question : Ou les guides de la personne ?

Pascal Riolo : Oui absolument, les guides du consultant, ou tout simplement une personne décédée de son entourage qui veut manifester quelque chose. Et par moments, on ne sait même pas de qui il s’agit !  

Question : Êtes-vous en contact avec vos guides spirituels et vous aident-ils dans vos activités médiumniques ?

Pascal Riolo : Oui, tous les jours.

Question : Vous les connaissez ? Vous savez déterminer qui ils sont ?

Pascal Riolo : Oui, je les connais. Il y en a deux et il y a d’autre part quatre esprits qui depuis de très très nombreuses années m’accompagnent et me protègent dans la plupart de mes travaux, recherches, voyages, conférences. Ce sont des esprits qui en fait m’accompagnent, ils sont comme quatre murs placés autour de moi. Je baigne dans l’univers de l’irrationnel et du rationnel dans mon travail, par rapport à des forces que les gens ne voient pas et que moi je vois comme je peux vous voir maintenant en fait. Tout cela est très troublant mais je dirais que cela fait partie de ma vie, de mon existence, et je crois que sans eux (sans mes guides) je n’aurais pas été très loin.

Question : Pensez-vous, comme l’affirme le Docteur Melvin Morse (que vous avez rencontré) que tout le monde est capable de « faire » comme vous, en activant le point de Dieu ?

Pascal Riolo : Moi je crois que toute personne sur Terre est capable d’avoir des résultats extraordinaires avec le travail de l’esprit, avec les mécanismes cachés du mental, parce que le mental peut faire des choses exceptionnelles. Je dirais simplement qu’il y a des gens qui sont plus doués que d’autres, il y a des gens qui peuvent avoir un peu plus de capacités que d’autres, mais à la base, je pense que chacun a des capacités extrasensorielles, même si tout le monde n’a pas forcément le même don, je le pense fermement.

Interview n° 2 dans MEDIUM 3sta7kyj

Source : Les Portes de l’ère Nouvelle Extrait du livre « Voyage dans l’Invisible » de V. Cheppe et M.-H. Dourte - Février 2007 

Publié dans:MEDIUM |on 18 février, 2011 |Pas de commentaires »

Prendre contact

Dialoguer avec les Etres de Lumière 

Prendre contact dans EXERCICES DEVELOPPEMENT etre_de_lumiere_bleu

« Chacun de vous, actuellement et dans les temps qui viennent, si proches maintenant, changera de plus en plus de niveau de conscience. Vous relativiserez votre vie de plus en plus, et c’est très bien ainsi. 

Même si cela ne s’est pas encore produit, vous nous ressentirez de plus en plus lors de vos méditations, surtout lorsque vous serez dans le calme. Dans l’agitation il est impossible de nous ressentir, parce que les énergies d’agitation et de paix sont assez opposées, assez incompatibles. 

Etre en méditation, en communication, de n’importe quelle manière que ce soit, vous élève très grandement. A ce moment-là, vous pouvez nous capter, vous pouvez nous ressentir. 

Ce que vous pouvez faire pour vous apprendre à nous ressentir, c’est de dialoguer pendant cinq ou dix minutes, voire plus, avec nous, nous dire tout ce que vous pensez, tout ce que vous espérez, tout ce que vous voudriez au niveau de votre avancement, nous parler de toutes vos craintes, de tous vos soucis. Parlez, même à voix haute, de tout cela, puis lorsque vous aurez « vidé votre sac », parce que c’est important, faites silence, et vous verrez avec étonnement que toutes les réponses à vos questions affluent dans votre conscience humaine. 

Cela fait partie de la prière, de la communication entre deux et même plusieurs plans. 

Sur Terre, vous communiquez entre vous au travers de la parole et vous avez la réponse lorsque vous posez une question à votre interlocuteur. Il en est de même avec nous. 

Nous voudrions vous dire que vous faites trop la séparation entre ce que vous êtes et ce que nous sommes. Ce n’est pas parce que vous ne nous voyez pas que nous ne sommes pas près de vous ! Il n’y a pas de séparation à faire. Vous et nous avançons main dans la main, seulement vous ne sentez pas notre main, mais nous nous ressentons la vôtre, nous ressentons la matière qui vous habille, nous ressentons vos corps d’énergie, nous ressentons parfois vos tourments et vos faiblesses. Nous ressentons votre joie et votre Amour de la même façon. 

Tout cela pour vous dire que nous serons de plus en plus présents auprès de vous, et soyez certains que vous aurez besoin de notre présence. 

Donc lors de vos méditations, essayez d’avoir ce petit dialogue avec nous. Vous pouvez même vous plaindre, cela n’aura pas de conséquences, car si vous dialoguez avec nous vous vous libérez, vous vous délestez de certaines imprégnations de vécus difficiles. A ce moment-là, nous mettons du baume sur votre cœur, nous vous aidons du mieux que nous pouvons le faire, ou tout du moins du mieux que vous pouvez le recevoir ou le percevoir. » 

hl4hqzoy dans EXERCICES DEVELOPPEMENT

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes : 

  • qu’il ne soit pas coupé 

  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu 

  • que vous fassiez référence à notre site  http://ducielalaterre.org 

  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu 

Publié dans:EXERCICES DEVELOPPEMENT |on 16 février, 2011 |1 Commentaire »
12

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3