Archive pour janvier, 2011

Le chien blanc – OC

GLYPHE 10 : OC



LE CHIEN BLANC
Aime le Coeur – La Loyauté

Terre (Élement) – Nord (Direction)

Loyal, serviable, coopérant, gardien, compagnon, fidèle, travailleur en équipe, conciliateur, guide, consolateur, affectueux.



 

Le chien blanc - OC dans LUNES glyph10

Les compagnons du destin qui t’approchent savent qui tu es vraiment. Sens le souvenir qui se réveille en toi quand ceux-là se rapprochent pour servir avec toi. Laisse tomber ton idée de séparation.

 

Ton sceau te présente l’opportunité d’entrer en relation avec les guides et les gardiens, les totems et les alliés. Aussi apprête-toi à examiner les relations –amis ou compagnons– que tu as dans ta vie. Si tu attires à toi quelqu’un pour qu’il partage ton intimité, explore le but de cette relation. Quels dons et quels enseignements cela t’apporte-t-il ? Que pouvez-vous créer ensemble en faisant ce chemin ?

 

Ton sceau t’annonce une ouverture dans ta vie, de nouveaux commencements, de nouvelles perceptions, de nouveaux alliés, de nouveaux amis. A mesure que tu exprimes de façon plus authentique qui tu es, tu t’unis de plus en plus à ta véritable famille. Avec tes guides et tes compagnons tu as la possibilité de manifester tes visions et tes rêves inspirés. Souviens-toi du regard de ceux qui écoutent et activent en toi la mémoire d’un serment sacré. Si tu tiens à rencontrer ton âme sœur et que tu sois seul, regarde ce que tu cherches à satisfaire hors de toi. Tu n’es jamais seul, tes compagnons du destin sont toujours là, prêts à te soutenir d’un cœur unique par le biais de ta connexion spirituelle.

 

 

L’OMBRE ET SA SAGESSE 

S’il t’arrive de te sentir embrouillé par le drame émotionnel de la vie, ton sceau te demande de regarder avec honnêteté les rôles excessivement répétitifs que tu joues. La charge émotionnelle que transmettent ces rôles a été piégée par la rage, la peur ou le zèle. Ton sceau t’offre une expérience différente de toi-même. Sens la libération et regarde ta vie d’un autre point de vue. Et en même temps, lie-toi d’amitié avec cette partie de toi émotionnelle, examines-en le fond et cherche d’où vient tout cela.

 

Les émotions fortes négatives peuvent venir de blessures ou d’expériences non résolues. L’émotion profonde peut provenir d’une séparation et du désir de s’unir mal interprété par le corps émotionnel. Peut-être es-tu parfois facilement déséquilibré par un sentiment de zèle ou de possessivité. Si c’est le cas, apprends à te mettre à la place de l’autre. Essaie de te transporter là où est l’autre et vois les choses depuis son point de vue.

 

Puis expérimente le sentiment de liberté que te donne le fait de t’être ouvert à ce lieu plein de bonté. Souviens-toi que tu es toujours en situation de choisir. Si tu gardes le souvenir de blessures en relation avec des problèmes émotionnels, ton sceau te demande de travailler les lieux, les situations, les souvenirs qui traînent encore cette charge. Ces problèmes te demandent de les libérer et de les guérir. Il n’y a ni coupable ni victime. Le moment est venu de soigner ces questions afin de laisser la place libre pour de nouvelles perceptions.

 

 

barre_separation dans LUNES

 

Récupérée de « http://www.nous-les-dieux.org/Le_Calendrier_des_Treize_Lunes/Glyphe/10/Le_Chien »

Catégorie : Le Calendrier des Treize Lunes

Publié dans:LUNES |on 18 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

Le singe bleu – Chuen

GLYPHE 11 : CHUEN



LE SINGE BLEU
Joue avec la Magie – L’Illusion

Eau (Élement) – Ouest (Direction)

Artiste, spontané, joueur, innocent, gracieux, extraordinaire, bouffon divin, enfant intérieur, curieux, co-créateur de la vie supérieure, possède la connaissance, matheux.



 

Le singe bleu - Chuen dans LUNES 11-singe

Le Singe casse les structures, les images et les croyances qui te sont devenues inutiles. Ton sceau te demande d’agir de manière spontanée. Souris… ne sois pas si sérieux. Crois en la magie de l’instant. Observe ce qui se libère grâce à la spontanéité. La réalisation n’est pas nécessairement quelque chose de difficile, elle peut même être délicieuse.

 

En te laissant toucher par le Singe, tu dois être averti que le blagueur peut entrer dans ta vie et tout bouleverser. Mettre en danger l’inconscient et les désirs de changements. Cette expérience peut prendre un tour accablant ou chaotique. Souviens-toi qu’en chaque chose il y a de la perfection, que ce qui arrive est parfait. A mesure que tombent tes murailles, ton sourire se fait jour et la lumière de ton essence devient visible.

 

Comment peut-tu introduire l’humour et le bonheur dans ta vie quotidienne ? Avant de tenter de penser de manière rationnelle, explore ta créativité, le joueur que tu es. La réponse peut surgir au moment où tu l’attends le moins. Peins ton visage aux couleurs de l’improbable, fais-toi clown. Si tu te trouves dans une situation difficile, fais une place à l’humour. Quand tout te paraît trop complexe, simplifie. Fais sortir l’enfant qui est en toi et laisse-le danser, peindre, chanter, rire et jouer. Ces activités sont pour les enfants divins de tous les âges. Le moment unique est le Maintenant. Vis tes rêves et tes visions, vois comme tout est sacré et comme la nature est joyeuse. Comme un enfant, marche à nouveau sur le sentier de l’innocence retrouvée. Enlève tes couches de préoccupations et trouve ta fermeté. Révèle la confiance que te signale ton cœur. Souviens-toi qu’en tant qu’enfant divin tu n’as rien à faire ou à être, sinon intégrer la simple présence de l’amour.

 

 

L’OMBRE ET SA SAGESSE 

L’ombre du Singe comporte plusieurs facettes. L’une d’elles est l’enfant intérieur blessé. Ton enfant intérieur a peut-être été blessé par les demandes de la société ou de tes parents. Cette ombre te demande d’examiner honnêtement ta sensibilité et la manière dont tu as mis en place des modèles de défense et des réactions émotionnelles pour te protéger. Ce sceau te demande de soigner l’enfant intérieur, et pour cela tu dois d’abord exprimer de quoi il s’agit. Surgis en toi : les pas suivants se feront d’eux-mêmes dès que par ta seule ardeur tu te seras coupé des vieux schémas.

 

Ton sceau se manifeste dans ta vie de façon inattendue et altère tout ce qui, maintenant, ne sert plus ton évolution. Au début, cette expérience peut paraître franchement désespérante, c’est pourtant par elle que tu transformes ta vie, t’ouvres à de nouvelles perceptions et obtiens des résultats.

 

L’autre ombre du Singe est de ne pas remarquer l’humour de la situation présente. T’arrive-t-il de penser que la joie et le bonheur se trouvent hors de toi ? Quelle est la vérité que tu ne veux pas exprimer ? Observe les vérités spontanées qui fusent dans tes plaisanteries. Tu retiens parfois ta vérité pour cacher ta maladresse ou ta vulnérabilité. Regarde comment la peur d’être jugé ou de paraître maladroit fait irruption dans ton jeu.

 

Ton sceau te demande également d’observer comment tu utilises l’humour pour éviter d’être blessé, jugé, nié ou dominé par les autres. Sois direct lorsque tu exprimes tes sentiments, sois ouvert. Sois comme l’enfant magique qui ose dire ce qu’il pense vraiment. Vois que c’est cela que tu désires en vérité. Fais remonter en toi un souvenir d’enfance oublié. Accepte d’être vulnérable, authentique et dis ta vérité. Quand tu fais cela, attends-toi à des résultats magiques. Et quand ton sens de l’humour te fait défaut, souviens-toi que l’humour et le rire sont de puissants guérisseurs.

 

 

barre_separation dans LUNES

Récupérée de « http://www.nous-les-dieux.org/Le_Calendrier_des_Treize_Lunes/Glyphe/11/Le_Singe »

Catégorie : Le Calendrier des Treize Lunes

Publié dans:LUNES |on 18 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

L’humain jaune – EB

GLYPHE 12 : EB



L’HUMAIN JAUNE
Influence le Libre-Arbitre – La Sagesse

Feu (Élement) – Sud (Direction)

Créateur, pressé, sens des responsabilités, moissonneur, abondant, apporte la conscience divine à la conscience humaine, travailleur acharné, repousse ses limites.



 

L'humain jaune - EB dans LUNES glyph12

Le fait d’avoir choisi ce sceau t’indique que tu as reçu une corne d’abondance cosmique. Ouvre-toi comme un calice pour recevoir. Lève ton verre vide pour qu’il soit rempli et active en toi la conscience en expansion. Tes circuits ont été préparés pour la transformation grâce à l’activation des dons de l’esprit.

 

Ces dons subtils te sont peut-être passés inaperçus dans ton activité quotidienne. Ralentis la marche, sois réceptif et n’attends pas anxieusement. Dans ces temps encore difficiles, ouvre ton cœur pour recevoir. Passe un coup de balai sur ton programme, tes horaires et surtout ton esprit. Prépare-toi pour recevoir et être activé par la force et le pouvoir. Ton signe te fournit cette activation, ce nettoyage et cette harmonisation pour devenir un humain dans tout son potentiel.

 

 

L’OMBRE ET SA SAGESSE 

Il se peut que ta coupe soit vide au lieu d’être pleine. Tu peux parfois sentir un manque d’amour, d’aide ou d’argent… Si c’est le cas, tu es en train de vivre l’ombre de l’Humain. Ces problèmes d’autolimitation ont surgi de ton passé pour être guéris. Parfois aussi tu peux rejeter sur une autre personne la responsabilité de tes sentiments…

Personne mieux que toi ne peut remplir ta coupe. Tu dois te nourrir toi-même. Découvre ce qui te donne de la joie et te nourrit. Soit réceptif et décide de ce que tu peux faire pour remplir ta coupe, alors l’univers te remplira naturellement avec ce que ton cœur désire.

 

L’autre ombre de ce sceau est de surestimer l’intellect. Ton sceau te demande de te lier d’amitié avec ton esprit. De vieux schémas de confusion et une certaine anxiété pour essayer de comprendre les choses peuvent surgir en ce moment. Si tu travailles avec ton sceau tu peux transformer les circuits de ton cerveau. Quand tu médites, permets à une sensation, une métaphore ou une image d’émerger à la surface pour t’aider à changer tes câbles pour voir les choses autrement. Sois ouvert à ce qui se présente, amène-le à toi, active-le dans ta vie. Ton esprit est quelque chose de magnifique, de même que sa conception. Vide-toi et sois attentif pour que ton sceau te remplisse avec l’abondance illimitée et la lumière. Parfois tu te juges et tu t’évalues, et tu trouves que tu n’es pas totalement celui que tu peux être. Avec amour, comprends que tu es humain. Entre en action et fais alliance avec tes sens d’une manière plus mystique.

 

 

barre_separation dans LUNES

Récupérée de « http://www.nous-les-dieux.org/Le_Calendrier_des_Treize_Lunes/Glyphe/12/L%27Humain »

Catégorie : Le Calendrier des Treize Lunes

Publié dans:LUNES |on 18 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

Le voyageur du ciel rouge – BEN

GLYPHE 13 : BEN



LE VOYAGEUR DU CIEL ROUGE
Explore l’Espace – La vigilance

Terre (Élement) – Est (Direction) – Rose (Fleur)

Expert, populaire, messager angélique, pilier du ciel et de la terre, grand voyageur du temps et de l’espace, prêt aux défis, se bat pour les principes sociaux.



 

Le voyageur du ciel rouge - BEN dans LUNES 22444_1318576278356_1049237463_30982994_3335109_n

Ton sceau veut que tu sois attentif à changer ta manière de voir le monde et d’être en relation avec les autres. Les vieilles références sont en train de changer. Sois attentif aux opportunités et aux ouvertures qui se présentent. Aies le courage de prendre des risques. A mesure que tu grandis, dispose-toi à voyager dans les parties de toi qui te sont inconnues. Dans ce lieu mystérieux, le Promeneur reçoit le message angélique de se déplacer dans les paradigmes pour se convertir en un voyageur du temps et de l’espace.

 

Dans ta croissance tu t’ouvres à des espaces de grande magie ; en explorant ces espaces, tu fais évoluer ta compréhension des autres et ta compassion, tu perçois alors la manière dont tu utilises cette terre pour expérimenter sa croissance et son évolution. Explore et dilate-toi, rappelle-toi que tu possèdes des ailes. Messager de la lumière, un voyage mystérieux t’attend si tu oses entrer dans la nouvelle réalité. Tu es engagé dans une recherche qui te mènera à l’équilibre.

 

 

L’OMBRE ET SA SAGESSE 

Que ressens-tu à l’idée de te transporter dans l’inconnu sans aucune garantie ? Il t’est demandé d’explorer ces territoires inconnus qui te font peur et où tes valeurs se dissolvent.

 

Une partie de ton voyage est de flotter dans l’espace sans ressentir la gravité. Cela peut sembler bizarre au début mais, plus tu t’y habitues, plus le mystère devient palpitant et tu trouves alors le courage d’affronter chaque nouveau défi. Rappelle-toi que ce sont tes croyances et tes schémas qui maintiennent ta réalité et que ceux-ci peuvent être considérés comme des valeurs figées. Quand ces références changent, ta réalité se modifie. Si tu t’ancres fermement en ton être – qui est toujours connecté à la source -, tu te raccroches au câble qui te conduira en sûreté partout où tu choisiras d’aller. Depuis cette base tu pourras explorer de nouveaux mystères et te transporter librement. Regarde ta vie à la manière d’un voyage sacré.

Accède à ton courage et sens ton chemin à travers ce qui te paraissait difficile ou incommode.

 

Encourage-toi, Promeneur : le fait de posséder ce sceau signifie que tu es en contact avec le messager angélique qui t’offre la force inconditionnelle et le courage pour te lancer dans l’inconnu.

 

Ce sceau possède une deuxième ombre : celle de se retirer du monde à la manière d’un ermite pour répondre à une nécessité cachée. Peut-être t’arrive-t-il de passer beaucoup de temps seul ou en état de méditation, à la poursuite de chimères…. Tu as peut-être aussi des difficultés à maîtriser les différents secteurs apparents de la vie quotidienne. Ce qui est parfaitement naturel puisque tu as été touché par les fréquences de l’expansion. Le contraste entre la lumière et la vie quotidienne peut t’amener à reculer au lieu d’aller de l’avant. La solution est de créer un équilibre entre tes nécessités spirituelles et tes affaires quotidiennes ; alors tu seras rempli d’une grande lumière qui irradiera de ta personne, coloriant le monde aux couleurs d’une plus grande compassion. Si tu te sens isolé, partage ton amour et ta lumière par le biais du service.

 

Ils sont nombreux ceux qui aspirent à être touchés par ceux qui jouissent de la lumière.

 

 dans LUNES

 

Récupérée de « http://www.nous-les-dieux.org/Le_Calendrier_des_Treize_Lunes/Glyphe/13/Le_Voyageur_du_Ciel »

Catégorie : Le Calendrier des Treize Lunes

Publié dans:LUNES |on 17 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

Le magicien Blanc – IX

GLYPHE 14 : IX



LE MAGICIEN BLANC
Enchante l’Intemporel – La Réceptivité

Air (Élement) – Nord (Direction) – Iridescente (Couleur) – Iris (Fleur)

Psychique, intelligent, attaché à la volonté divine, sensible, magicien porteur du flambeau, réservé, connaît le cœur, chaman, fait progresser la conscience individuelle, connaît les cycles.



 

Le magicien Blanc - IX dans LUNES

Avec ce sceau, la magie marche à côté de toi. Tu as choisi d’être un magicien de la lumière, le jaguar qui voit. Etends ta vision pour mieux embrasser la magie dans ta vie. Ton sceau t’offre l’initiation, il te met au défi de prendre la baguette magique de la sagesse et de faire un bon usage de ta volonté. Par ta seule présence, les portes des dimensions magiques s’ouvrent.

 

Ton sceau te rappelle qu’il te faut t’allier au divin, qu’il te faut chercher les réponses à l’intérieur, et non à l’extérieur. En te servant de la mire de l’intégrité, examine tes actes et tes motifs. Par le biais de ton cœur, guide, dirige et sonde tes intentions. Il te faut penser avec ton cœur. Agis comme si tu portais le flambeau de la lumière. Bouge et danse dans la divine conscience, dans la fréquence de la magie la plus élevée.

 

Assume ton propre pouvoir ; lorsque tu vas vers ce qui te donne de la joie, ce qui exprime ta beauté et ton pouvoir, ton énergie s’amplifie naturellement pour englober plus que ce que tu es. Personne à l’extérieur de toi ne peut te donner de pouvoir véritable. Assume ton propre pouvoir et dirige-toi sans détours vers la situation qui se présente devant toi…. Agis avec intégrité et tu auras des résultats magiques.

 

 

 

L’OMBRE ET SA SAGESSE 

Ici pointe l’ombre de problèmes qui impliquent l’intégrité, le contrôle, le pouvoir personnel et la volonté. Examine l’approche que tu as de ton pouvoir mental et l’usage que tu en fais. Comment conduis-tu actuellement les différents secteurs de ta vie ? Dis ta vérité et agis avec intégrité. Sois honnête avec toi, admets et parle avec ton ombre et avec les autres.

 

Tu délègues ton pouvoir en cherchant l’approbation des autres…. Entre dans la lumière de la vraie magie qui s’appuie sur l’intégrité de savoir les choses par le biais du cœur. Utilise ta volonté pour suivre ce que te dit ton cœur. Etablis une connexion plus claire entre ta personnalité et ton essence, qui, elle, est déjà un magicien de la lumière.

 

Dans l’ombre du manteau de magicien on peut se sentir en compétition, quêter l’approbation, la reconnaissance ou un statut social. Le manteau du vrai magicien est transparent au regard du divin. Laisse tomber ton besoin d’approbation et de contrôle, sens ta véritable valeur, sois une fenêtre qui laisse entrer la lumière, ouvre-toi à la possibilité que ta vie soit magique et remplie de miracles.

 

 dans LUNES

 

Récupérée de « http://www.nous-les-dieux.org/Le_Calendrier_des_Treize_Lunes/Glyphe/14/Le_Magicien »

Catégorie : Le Calendrier des Treize Lunes

Publié dans:LUNES |on 17 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

L’Aigle Bleu – MEN

GLYPHE 15 : MEN



L’AIGLE BLEU
Crée la Vision – Le Mental

Eau (Élement) – Ouest (Direction)

Indépendant, engagé, artiste, compatissant, exigeant, réceptif, visionnaire, croit en lui-même, rêveur, critique, optimiste, scientifique.



 

L'Aigle Bleu - MEN dans LUNES glyph15

Par ce sceau tu es animé de l’espoir de réaliser tes rêves les plus précieux. Tu possèdes également l’énergie pour croire en toi-même, en tes rêves et en tes visions sans tenir compte de la manière dont les autres le voient. Tu es doté de la vision de l’Aigle : danse avec allégresse ton passage sur Terre en t’abritant sous le manteau sonore et lumineux qui surgit de ton centre cristallin.

 

Tu représentes une partie de la famille globale. Eveille et souviens-toi de cette partie, du chemin du service, des graines que tu vas mettre en terre, de l’appel mystique et de la promesse contenue dans ces temps magiques. Sois tout ce que tu es, l’heure est venue de la réunion des Aigles. Ton sceau te rappelle ton engagement en tant que serviteur planétaire et te demande d’y entrer puissamment. Ta tâche englobe tout ce qui te fait évoluer et qui fait évoluer l’esprit global.

 

Sois un éveilleur pour les autres, un transformateur, celui qui détient la vision globale. Ta vision intègre la compassion et tes décisions sont prises à la lumière de la conscience globale. Questionne-toi pour savoir comment tu pourrais ressentir de la compassion pour toi, pour la Terre et pour les autres.

 

Alors tu seras guidé vers certains types de travail, de relations et de lieux qui te permettront de vivre et d’avoir des projets qui bénéficieront à la Terre et à ses créatures. Permets à ton esprit de s’étendre. Vole avec tes larges ailes et cherche la perspective planétaire. Dis Merci Terre, moi aussi je me transforme à travers ta transformation. Je vais m’éveiller de la même façon que l’amour divin et la lumière font leur retour. Nous sommes tous une terre. A mesure que tu t’éveilles, je guéris. Et si je m’éveille, tu es guérie et, ensemble, nos pétales s’ouvrent jusqu’à l’extase comme le nouveau soleil des fleurs.

 

 

L’OMBRE ET SA SAGESSE 

Dans ton désir d’amorcer un changement planétaire, tu peux te sentir découragé par la situation actuelle. Ressentir un manque de gaieté, d’espoir ou d’émotion dans ta vie quotidienne…. De la même manière, évalue ton milieu actuel, ton travail, tes relations et tes décisions et regarde si tout cela colle bien avec ta vision. Explore ce qui te donne de la joie et de la satisfaction. Sors de ton repaire, toi qui vois le monde avec la claire vision de l’Aigle, et vas créer des choses d’une beauté inégalable. Il y a un but important pour lequel tu es ici, en ce moment de transformation ; commence à fureter dans les sentiers des sentiments et explore les expériences de synchronicité pour trouver les clés de ton chemin d’éveil. Aies foi, crois en toi, crois en ta vision.

 

Peut-être te sens-tu obsédé ou poussé…. Il se peut aussi que ton désir de servir les autres t’importe plus que celui de faire attention à toi. Tu as du mal à dire que non ? Il t’arrive d’être obsédé par ton rôle de sauveur ?

 

C’est l’ombre dans laquelle peuvent tomber les serviteurs planétaires. Si tel est le cas, avance-toi simplement jusqu’au développement du destin que tu entrevois. Remplis ta coupe personnelle. En te réapprovisionnant tu approvisionnes en réalité la grande fontaine planétaire. Vis en sachant que nous sommes tous Un. En tant que membre d’une seule famille, lorsque l’un se guérit, il guérit le monde. Avec compassion, écoute en ton cœur la voix qui guide la Terre dans le respect du service, et chante joyeusement ta propre chanson.

 

 

 dans LUNES

 

Récupérée de « http://www.nous-les-dieux.org/Le_Calendrier_des_Treize_Lunes/Glyphe/15/L%27Aigle »

Catégorie : Le Calendrier des Treize Lunes

 

Publié dans:LUNES |on 17 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

Le Guerrier Jaune – CIB

GLYPHE 16 : CIB



LE GUERRIER JAUNE
Questionne l’Intelligence – Le Courage

Feu (Élement) – Sud (Direction) – Bleu Indigo et Doré (Couleurs) – Chouette, Canne et Crosse (Symboles)

Digne de confiance, sérieux, réaliste, sage, mystique, élégant, émetteur réceptif, communicateur divin, profond, conscient de refléter de grandes valeurs, pilier de la communauté, pragmatique.



 

Le Guerrier Jaune - CIB dans LUNES 16-guerrier

Ce sceau te dit que tu es un voyageur qui s’est dédié à unir le cœur et l’esprit dans une dévotion qui mène au divin. Tu es arrivé à ce point de ta vie où tu veux connaître la réponse à une profonde question ou à une nostalgie, demande à ton sceau quel est ton vrai désir ; dis-lui: je suis en quête de la racine de la vérité.

 

Puis exige l’habileté naturelle que tu possèdes de communiquer avec la conscience cosmique.

Point de connexion entre le plan de la Terre et le divin, ton sceau représente un conducteur, un système de communication avec le tout. Ouvre-toi pour recevoir ce grand cadeau, il t’est offert de transmettre par la grâce et tu n’as pas besoin de fournir des efforts pour ça.

 

Simplement, fixe ton attention sur l’aide que te donne ton sceau. Que tu mettes ces racines en toi et que tu fleurisses. Ce sceau te demande également d’avoir confiance dans les autres, au même titre que tu as confiance dans le fait que tu peux capter ce que dit l’esprit. La confiance est le moyen d’être guidé divinement. As-tu confiance dans le fait que les autres rencontrent aussi leur chemin ? Tu as confiance dans tes propres dons…. A travers la confiance il t’est offert le don de la connexion mystique à la conscience cosmique. Réclame-la comme ton droit.

 

 

L’OMBRE ET SA SAGESSE 

Peut-être doutes-tu de ta connexion avec ton essence, avec ta voix intérieure. Peut-être écoutes-tu parfois le rugissement des lions sans percevoir les subtils susurrements qui viennent de ton être intérieur. Guéris et libère la peur et le doute. Aies confiance dans le fait que tu peux recevoir l’enseignement clair depuis ton être intérieur. Tu sais bien quand quelque chose te paraît certain. Utilise cette reconnaissance dans la situation qui se présente.

 

T’es-tu senti séparé de l’intelligence galactique ou sans guidance ? Souviens-toi que la porte qui mène à la vérité galactique n’est pas quelque part à l’extérieur, mais à l’intérieur de toi. En te réunissant à la conscience cosmique, aies foi en l’intelligence mystique. Réclame ton droit à être guidé instant après instant. Fais confiance à ta voix intérieure qui sait et sent ces intuitions et ces signes divins. Fais confiance à ce que tu sens. Ouvre-toi comme un conduit direct pour la réception et la transmission cosmiques.

 

Pratique la méditation pour renforcer ta connexion avec l’esprit. Syntonise-toi lorsque tu reçois de fortes sensations et l’esprit te conduira de nouveau à avoir confiance dans ta propre intuition cosmique.

 

 

89e1ad93 dans LUNES

Récupérée de « http://www.nous-les-dieux.org/Le_Calendrier_des_Treize_Lunes/Glyphe/16/Le_Guerrier »

Catégorie : Le Calendrier des Treize Lunes

Publié dans:LUNES |on 16 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

La Terre Rouge : CABAN

GLYPHE 17 : CABAN



LA TERRE ROUGE
Fait Évoluer la Navigation – La Synchronicité

Terre (Élement) – Est (Direction) – Fuchsia (Couleur) – Tourmaline Rose Foncé, Quartz, Rubis Rosé (Gemmes) – Glaïeuls Fuchsia, Peonias (Fleurs) – Arc-en-Ciel, Lion Blanc, Baleine (Symboles)

Synchronise, suit la piste des codes, sol, centre, gouverne les forces de la terre, bouclier, gardien de la terre, guérit par les cristaux, allié, galactique, progressiste, libéral, confident.



 

La Terre Rouge : CABAN dans LUNES glyph17

 

Ce sceau indique qu’il est nécessaire de focaliser sa perception sur le centre de soi-même. Les dons de la terre sont à ta disposition. Centre-toi maintenant et ouvre la porte à la sagesse, aux temps, aux facultés. De là, transporte-toi dans un espace qui te permette de voir et d’agir de manière plus claire. Ouvre le canal central de ton être. Déposes-y les racines dont tu disposes maintenant pour recevoir les multiples dons de l’instant présent.

 

Mets-toi en relation avec les énergies de la Terre à la manière d’un chaman qui serait assis dans la forêt. Prends le temps d’écouter l’information que te transmettent tes pieds. Tu dois entrer à l’intérieur de la vie. Vas à sa rencontre et fais ce qui te met en joie. De ce point centralisateur naissent des choses magiques et abondent les synchronicités qui t’aideront à pénétrer les codes du casse-tête cosmique.

 

Ton sceau t’offre une perception des synergies et de la synchronie. Observe les schémas nouveaux et subtils qui émergent, ils sont là pour combler tes désirs les plus chers. Rappelle-toi que les apparentes synchronies et coïncidences sont des points d’illumination sur la toile de la magie. Sois attentif à ces synchronies et aux sensations fortes : ce sont les clés pour accéder à un but plus grand. Apprends à observer les signes et les sensations jusqu’à ce que les solutions jaillissent d’elles-mêmes. Sois en alerte pour remarquer quand les synergies naturelles évoluent en même temps que d’autres de formes similaires. Souviens-toi que la Terre est à l’intérieur de toi. Tu es la famille globale, le gardien du jardin terrestre.

 

 

L’OMBRE ET SA SAGESSE 

Dans son désir bien intentionné de trouver une sens et un but aux choses, ce sceau possède comme ombre de sur-interpréter ou d’aboutir à des conclusions forcées. Ne t’es-tu jamais retrouvé perdu dans ton esprit, coloriant ou adaptant l’information pour qu’elle s’ajuste à tes concepts ? Ceci peut en limiter le sens. Laisse le sens du tableau émerger de manière naturelle à chaque coup de pinceau. Apprends à être un observateur méticuleux des sentiments. Sois vigilant pour ne pas sous-estimer certains signes, symboles, rêves ou visions. Prête attention à toutes les données sensorielles qui forment le tableau principal. Puis accepte que le paysage prenne forme naturellement.

 

Dans ta vie quotidienne es-tu plutôt focalisé sur le passé et le futur ? T’est-il difficile d’être dans le moment présent ? La plus grande partie du patron de ta vie prend forme dans le Maintenant. La seule chose que tu aies à faire est de maintenir la claire intention de vivre dans le présent. Ton essence sait très bien quand c’est le moment pour elle d’évoluer.

 

L’autre ombre potentielle de ce sceau est la difficulté à s’identifier à la planète Terre. As-tu tendance à te voir comme un être venu des étoiles ? Un étranger ? Accepte ton véhicule actuel et les circonstances qui s’y rattachent. En faisant cela, tu crées un centre plus ferme d’où émanent tous les dons cosmiques et les vérités universelles. Il se peut que tu sois venu d’un autre endroit pour aider en ces temps précis. Peut-être as-tu peu d’expérience au sujet des énergies et de la densité de cette planète. Si tu supposes que c’est ton cas, médite sur l’opportunité singulière que tu as d’expérimenter cela sur la planète Terre dans ces temps de transformation.

 

 

89e1ad93 dans LUNES

Récupérée de « http://www.nous-les-dieux.org/Le_Calendrier_des_Treize_Lunes/Glyphe/17/La_Terre »

Catégorie : Le Calendrier des Treize Lunes

Publié dans:LUNES |on 16 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

Le Miroir blanc – ETZNAB

GLYPHE 18 : ETZNAB



LE MIROIR BLANC
Reflète l’Infini – L’Ordre

Air (Élement) – Nord (Direction) – Argent (Couleur) – Diamant, Cristal, Pyrite Argentée (Gemmes) – Orchidée (Fleur)

Pur, affronte les ombres, auto-sacrifice, compréhensif, ritualiste, discipliné, épée de sagesse et de purification, bien coordonné, éclaireur, éternel, pratique, androgyne, méditatif, ordonné.



 

Le Miroir blanc - ETZNAB dans LUNES 18-miroir

Le sceau du Miroir t’offre l’opportunité de visiter la galerie des miroirs, d’y voir ton image pour pouvoir aller vers cette partie de toi que tu avais négligée ou que tu n’avais pas encore remarquée. Contemple cette partie trouble, celle que tu ne reconnais pas : l’illusion des problèmes. Tu as l’opportunité de voir la vérité, de contempler la partie qui te manque. Regarde dans le miroir ce que reflète l’inconscient et contemple ces parties de ton ombre qui t’empêchent de voir la lumière.

 

Il t’a été donné la perception. En recevant ce sceau tu hérites du courage nécessaire pour contempler ces parties de toi qui sont encore dans l’ombre. Quels sont tes problèmes ? Quelle faiblesse ou illusion es-tu en train d’expérimenter ? Que te faut-il regarder en face pour en tirer le bénéfice souhaité ?

 

Utilise le monde et les gens qui t’entourent comme des miroirs dans ce processus de découverte. Si tu restes figé dans ta position, tu n’autorises pas les situations à changer. Libère-toi des postures rigides où tu es convaincu d’avoir raison pour pouvoir expérimenter ce qui naît du changement. Essaie de laisser aller les choses et de les voir depuis le point de vue de l’autre. Passe de l’autre côté du miroir.

 

Ce sceau te guide vers une position fluide, à mi-chemin entre ce qui paraît être des polarités extrêmes. Pour pouvoir expérimenter cette situation, visualise mentalement un triangle de lumière qui te connecte aux deux polarités. Au centre du triangle, imagine le lieu d’intégration du conflit ou du paradoxe, le lieu de la fluidité. Si tu as une préoccupation ou une question, prends le temps de recevoir la réponse qui vient de ce centre fluide.

 

Tu vis à l’intérieur d’un schéma temps-espace qui connaît actuellement une dilatation dont le but est de guérir la séparation, de réunir le Ciel et la Terre. Le jugement et l’acceptation sont les deux côtés opposés du même miroir. Entre dans le miroir et passe par ses reflets pour accéder à une réalité supérieure. Utilise l’épée du discernement pour pourfendre le jugement, celui que tu t’infliges à toi-même et celui des autres. L’acceptation de soi-même permet le pardon et la libération de tout ce qui te maintient éloigné de l’image claire que tu reflètes véritablement.

 

 

L’OMBRE ET SA SAGESSE 

L’ombre du Miroir reflète tes problèmes : tu doutes de toi-même, tu connais la peur, le jugement ou des problèmes émotionnels… ce sont les mille facettes de l’illusion. Interroge-toi sincèrement pour découvrir la manière dont tu aides ces illusions dans ta vie. Il t’a été donné l’épée du discernement. Regarde dans ton miroir ce dont tu as besoin pour grandir et évoluer.

Si tu te sens attiré dans la toile de ton mental, imagine-toi au centre de ton sceau et demande la sagesse. Nettoie la toile de ton mental et reconnaît la vérité. Deviens l’ami de ton mental. Ouvre-toi à ton essence afin que tu puisses voir les problèmes et les ombres comme des cadeaux pour te mener à la compréhension spirituelle.

 

En même temps, contemple les miroirs que te présentent les autres pour te montrer comment ils contribuent à maintenir l’illusion dans ta vie. Si tu éprouves une forte réaction face à une chose ou à une personne, scrute à la loupe tes jugements, tes ressentis…. Vois le cadeau qu’est ton miroir, utilise-le pour voir en vérité, pour pardonner et transformer.

 

Demande à tes amis qu’ils te disent comment ils te voient. Et ensemble, traversez la galerie des miroirs. En tant que guerrier spirituel de l’arc-en-ciel dispose-toi à prendre les risques qui t’aideront à te pardonner et à pardonner aux autres. Contemple-toi, uni à ton ombre, libéré de la toile de l’illusion mentale. Il te faut pénétrer dans ce reflet pour sortir de l’autre côté de la grande réalité.

 

89e1ad93 dans LUNES

 

Récupérée de « http://www.nous-les-dieux.org/Le_Calendrier_des_Treize_Lunes/Glyphe/18/Le_Miroir »

Catégorie : Le Calendrier des Treize Lunes

Publié dans:LUNES |on 16 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

La tempête bleue – CAUAC

GLYPHE 19 : CAUAC



LA TEMPETE BLEUE
Catalyse l’Autogénération – L’Énergie

Eau (Élement) – Ouest (Direction) – Pourpre (Couleur) – Iris Violet (Fleur) – Nuage de tempête, Éclairs, Chouette Blanche (Symboles)

Amical, transformateur, clarificateur, multifacetté, libérateur du mental, corps de lumière, active l’ascension, agité, être de tonnerre, initié par le feu, purifie, réunit.

 



La tempête bleue - CAUAC dans LUNES glyph19

Ton sceau annonce un temps de profonde activation et transformation. Tu es arrivé à la lisière de ce que tu connais de toi. Ce sceau t’invite à entrer dans ce feu qui transforme chacun des niveaux de ton être, jusqu’aux structures basiques de ta vie. Entre dans l’inconnu, ta métamorphose a commencé.

 

Ce sceau t’aide à te déplacer depuis l’apparente séparation jusqu’à la réunion. Tu es à la croisée des chemins, au milieu d’une révolution personnelle, te dépouillant de vieux schémas, d’expériences passées, de mémoires et d’attentes.

 

Ton sceau purifie et active ton corps de lumière, il t’active pour la renaissance. Il te prépare à sauter une barrière qui te semblait impossible à franchir, et les sentiments intenses qui t’animent devant cette muraille sont en réalité le combustible qui va te permettre de te mobiliser pour la franchir ; ces sentiments te donnent accès à ton potentiel et à ton pouvoir occulte. Purifie-toi à la pluie et aux éclairs de lumière de ton sceau.

 

Sens combien les êtres du tonnerre te serrent dans leurs bras. Découvre la liberté d’une aventure véritable, celle qui te permet d’assumer n’importe quel rôle, n’importe quand et de manière détachée. Fais confiance à ton essence qui t’apportera cette liberté. Permets-toi d’être un grand joueur de cet immense jeu.

 

 
L’OMBRE ET SA SAGESSE 

Te sens-tu en danger s’il est question de prendre des risques ? N’es-tu pas sûr de savoir choisir ? T’es-tu fixé une limite de croissance, as-tu dressé un mur invisible ? Peut-être ressens-tu parfois une immense anxiété sans qu’il y ait une raison spéciale. Ceci est naturel puisque tu es en ce moment au croisement de l’évolution. Dans le grand changement qui se produit actuellement, chaque niveau de ton être se transforme.

 

Peut-être es-tu préoccupé par ton état de santé ou ton physique. Souviens-toi que tu dois faire attention à toi. L’intensité que tu sens est celle de l’activation et de la purification de cette période de tempête. La sagesse qu’offre cette ombre est d’accepter les enseignements que procure la vie. Ton sceau fait surgir des choses du plus profond de toi. Il nettoie le moindre recoin caché, révélant tout ce qui te sépare de la source. Parfois cela te paraîtra trop difficile et intense et seras-tu tenté de vouloir échapper à la réalité du monde : ceci pourrait t’amener à créer des systèmes de refus et de dépendance qui ne feront qu’intensifier le processus. Dans cette ombre nous trouvons la dépendance à la peur, au sexe, aux biens matériels, aux relations, au travail, la propension à douter de soi…

 

Dans l’ombre de la Tempête tu peux te sentir désespéré et avoir envie de tout abandonner. Mais encourage-toi. Tu es à la frontière de l’inconnu. Tu es dans le processus de la transformation, découvrant en toi un nouveau champ sacré. Tes sentiments sont en train de s’intensifier, vas vers eux et utilise cette énergie pour créer l’extase de la liberté. Casse tes barrières et encourage-toi. L’ensemble de cette transformation défie tout ce qui constitue ta réalité. Abandonne tout ce qui te maintient dans l’illusion de la séparation. Jette-le dans le feu de la tempête et ton être véritable émergera des cendres transformées.

 

0ff2898c dans LUNES

 

Récupérée de « http://www.nous-les-dieux.org/Le_Calendrier_des_Treize_Lunes/Glyphe/19/La_Tempete »

Catégorie : Le Calendrier des Treize Lunes

Publié dans:LUNES |on 15 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

Le soleil jaune – AHAU

GLYPHE 0 ou 20 : AHAU



LE SOLEIL JAUNE
Illumine le Feu Universel – La Vie

Feu (Élement) – Sud (Direction) – Dorée (Couleur) – Ambre, Topaze Dorée (Gemmes) – Chrysanthème Jaune, Passiflore (Fleurs) – Soleil, Palombe (Symboles)

Amoureux, unificateur, entier, joyeux, romantique, distrait, créatif, intransigeant, active le rajeunissement, bien intentionné, fidèle. Ascension finale.



 

Le soleil jaune - AHAU dans LUNES 20-soleil

Enfant du Soleil, ce sceau est une bénédiction. Tu es de la conscience solaire, esprit solaire manifesté comme le maître de nombreux noms. Tu es celui qui porte le flambeau pour élever la conscience d’un grand nombre. Tu es le triangle lumineux, la trinité faite visible dans ce monde de création. Tu es venu à l’humanité juste pour représenter la lumière.

 

Ton sceau te donne le pouvoir guérisseur de l’amour inconditionnel. Tu es vêtu de cette lumière bienheureuse et sans limites, tu es divin. Tu es l’esprit de la lumière. Deviens le fils du Soleil central sacré. En chacune de tes pensées et de tes actes, irradie la présence « Je suis ». Accepte-toi de manière inconditionnelle comme tu es. Voyage avec ton corps de lumière et retourne aux étoiles d’où tu n’es jamais parti. Expérimente l’union mystique avec la source. Demeure en paix. Ce sceau te signale que tu as déjà activé ton ascension et qu’elle a déjà progressé.

 

Identifie-toi au pouvoir du Soleil. Navigue avec les courants dorés jusqu’à ton chez-toi dans les étoiles. Avance avec joie vers tout ce qui t’apporte du bonheur et de l’extase. Pardonne, libère, aime tous les êtres, toute la création comme le fait la caresse inconditionnelle du Soleil. Honore et fais confiance au langage de la lumière à l’intérieur de tes sentiments, c’est la boussole qui te guidera pour revenir à la maison. Ouvre ton cœur comme s’ouvre la fleur au Soleil et deviens cette amour qui te maintient en union avec l’univers.

 

 

L’OMBRE ET SA SAGESSE 

Ce sont les aspects qui te limitent et limitent le divin, que ce soient des idéaux ou des identifications. Ces concepts sont des sortes de boîtes construites au moyen de croyances et de principes qui créent la séparation.

 

Observe ta conception de la divinité, comment elle crée ton monde et la vision que tu as de toi-même. Si tu ne te vois pas comme une partie interne du divin, et si tu sous-estimes ta divinité personnelle, tu es dans l’ombre de ton sceau. Le Soleil te pousse à expérimenter l’amour inconditionnel.

 

L’ombre est l’amour conditionnel, c’est-à-dire l’amour accompagné d’attentes et de jugements. L’amour inconditionnel est l’acceptation et la permission. La permission veut dire élargir le panorama de la condition humaine en acceptant et en autorisant les mille et une manières que toi et les autres choisissent d’expérimenter. C’est l’acceptation et la permission de tout état d’être.

 

Donner la permission à tout ce qui est, comme cela est. Apprendre à être sans condition particulièrement envers soi-même est un trait essentiel du fils divin du cœur unique. L’aspect illimité du Soleil peut alors entrer. Laisse-toi porter par son courant d’extase jusqu’au bonheur inconditionnel et à l’union.

 

 

0ff2898c dans LUNES

Récupérée de « http://www.nous-les-dieux.org/Le_Calendrier_des_Treize_Lunes/Glyphe/20/Le_Soleil »

Catégorie : Le Calendrier des Treize Lunes

Publié dans:LUNES |on 15 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

Vie extraterrestre

La vie extraterrestre 

Vie extraterrestre dans O.V.N.I et E.T. alien

 Aujourd’hui, bien rares sont les scientifiques qui nient la possibilité de l’existence d’une vie organisée à l’intérieur de notre galaxie, et a fortiori dans les autres galaxies. 

Rappelons qu’une galaxie, que certains ont tendance à confondre avec un système planétaire, comme le système solaire, est un ensemble d’une centaine de milliards d’étoiles. Notre galaxie est ce que nous appelons la Voie Lactée. Elle nous apparaît durant les belles nuits d’été comme une interminable bande rayant le ciel, tout simplement parce que nous la voyons par la tranche. 

La spectroscopie, née avec ce siècle, permit d’identifier à distance les substances chimiques, simplement en dispersant la lumière émise à l’aide d’un prisme, et plus tard d’un réseau. Les hommes allèrent alors de surprise en surprise. Tous les atomes de la table de Mendeleïev, tout d’abord, se retrouvaient dans les étoiles les plus lointaines : l’hydrogène, l’hélium, le soufre, le carbone, les métaux. Mais, après la seconde guerre mondiale, la spectroscopie mit également en évidence dans le cosmos la présence de molécules de plus en plus complexes, dont la plupart intervenaient dans les cycles vitaux. En quelques dizaines d’années, près de quatre-vingts molécules organiques, dont certaines sont très complexes et comportent un nombre relativement grand d’atomes, furent ainsi détectées. Il est intéressant de noter que cette découverte fut retardée par le scepticisme des astronomes. Il y a un siècle à peine, on doutait encore que des pierres puissent tomber du ciel. De même les astronomes, qui se représentaient le cosmos comme un univers froid et hostile, avaient du mal à penser que l’espace interstellaire puisse receler d’aussi formidables quantités de substances comme l’urée ou l’acide formique. Comme la détection d’une molécule donnée requiert un montage très particulier, personne ne se hasarda à une telle aventure jusqu’à une date relativement récente. 

C’est un aspect essentiel de la science. Il y a, à toute époque, une masse incroyable de découvertes qui ne demandent qu’à être faites. Mais l’homme s’en détourne, tout simplement parce qu’il se refuse à envisager cette possibilité. On connaît par  exemple, en biochimie, les conditions dans lesquelles le jeune Miller dut préparer son expérience, cruciale, sur la synthèse des acides aminés à partir d’une soupe primitive _ simulant l’atmosphère de la Terre antérieurement à l’apparition de la vie. 

Faisant dans les années 50 une thèse sous la direction d’Harold C. Urey, prix Nobel de chimie 1934, le pauvre Miller dut monter son expérience dans la clandestinité, par peur de voir son patron fustiger une tentative qu’il aurait très probablement reléguée dans le domaine de la science-fiction. 

Les quantités de matière organique détectées devinrent vite si considérables que l’on renonça à imaginer que le reste du cosmos puisse n’être qu’un simple monde minéral. On sait ainsi qu’il existe un fantastique nuage de matière interstellaire, composé en grande part de matière organique, situé à proximité du centre de notre galaxie et qui représente 500 fois la masse de notre soleil ! 

Combien de planètes porteuses d’une vie organisée pourrait-on trouver dans une galaxie ? C’est difficile à savoir. Nous n’avons jamais pu détecter directement la présence de planètes autour des étoiles hors du soleil. Mais lors des reconstitutions, par simulation sur ordinateur, de la naissance des étoiles on a pu montrer que de la matière dense tendait à se condenser en planètes, les plus denses étant les plus proches de l’astre central. Il doit donc logiquement exister un nombre de planètes supérieur au nombre d’étoiles dans la galaxie. 

Il est pratiquement certain alors que nombre de ces planètes ont réuni les conditions propres à la naissance de la vie. 

Notons que si une étoile sur cent mille abritait dans son voisinage planétaire une vie organisée, ceci porterait à un million le nombre de planètes porteuses de vie dans notre seule galaxie.

6n8nlhim dans O.V.N.I et E.T.

source : ENQUÊTE SUR LES OVNI  VOYAGE AUX FRONTIÈRES DE LA SCIENCE de JEAN-PIERRE PETIT 

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 14 janvier, 2011 |1 Commentaire »

Animaux et Hommes

Les animaux et l’homme.

Animaux et Hommes dans ANIMAUX mini_c_ecureil009

Si nous comparons l’homme et les animaux sous le rapport de l’intelligence, la ligne de démarcation semble difficile à établir, car certains animaux ont, sous ce rapport, une supériorité notoire sur certains hommes. Cette ligne de démarcation peut-elle être établie d’une manière précise ? 

« Sur ce point, vos philosophes ne sont guère d’accord ; les uns veulent que l’homme soit un animal, et d’autres que l’animal soit un homme ; ils ont tous tort ; l’homme est un être à part qui s’abaisse quelquefois bien bas ou qui peut s’élever bien haut. Au physique,  l’homme est comme les animaux, et moins bien pourvu que beaucoup d’entre eux ; la nature leur a donné tout ce que l’homme est obligé d’inventer avec son intelligence pour ses besoins et sa conservation ; son corps se détruit comme celui des animaux, c’est vrai, mais son Esprit a une destinée que lui seul peut comprendre, parce que lui seul est complètement libre. Pauvres hommes qui vous abaissez au-dessous de la brute ! ne savez-vous pas vous en distinguer ? Reconnaissez l’homme à la pensée de Dieu. » 

Peut-on dire que les animaux n’agissent que par instinct ? 

« C’est encore là un système. Il est bien vrai que l’instinct domine chez la plupart des animaux ; mais n’en vois-tu pas qui agissent avec unevolonté déterminée ? C’est de l’intelligence, mais elle est bornée. » 

Outre l’instinct, on ne saurait dénier à certains animaux des actes combinés qui dénotent une volonté d’agir dans un sens déterminé et selon les circonstances. Il y a donc en eux une sorte d’intelligence, mais dont l’exercice est plus exclusivement concentré sur les moyens de satisfaire leurs besoins physiques et de pourvoir à leur conservation. Chez eux, nulle création, nulle amélioration ; quel que soit l’art que nous admirons dans leurs travaux, ce qu’ils faisaient jadis, ils le font aujourd’hui, ni mieux, ni plus mal, selon des formes et des proportions constantes et invariables. Le petit, isolé de ceux de son espèce, n’en construit pas moins son nid sur le même modèle sans avoir reçu d’enseignement. Si quelques-uns sont susceptibles d’une certaine éducation, leur développement intellectuel, toujours renfermé dans des bornes étroites, est dû à l’action de l’homme sur une nature flexible, car il n’est aucun progrès qui leur soit propre ; mais ce progrès est éphémère et purement individuel, car l’animal rendu à lui-même ne tarde pas à rentrer dans les limites tracées par la nature. 

Les animaux ont-ils un langage ? 

« Si vous entendez un langage formé de mots et de syllabes, non ; mais un moyen de communiquer entre eux, oui ; ils se disent beaucoup plus de choses que vous ne croyez ; mais leur langage est borné, comme leurs idées, à leurs besoins. » 

- Il y a des animaux qui n’ont point de voix ; ceux-là ne paraissent pas avoir de langage ? 

« Ils se comprennent par d’autres moyens. Vous autres, hommes, 

n‘avez-vous que la parole pour communiquer ? Et les muets, qu’en dis-tu ? Les animaux étant doués de la vie de relation ont des moyens de s’avertir et d’exprimer les sensations qu’ils éprouvent. Crois-tu que les poissons ne s’entendent pas entre eux ? L’homme n’a donc point le privilège exclusif du langage ; mais celui des animaux est instinctif et limité par le cercle de leurs besoins et de leurs idées, tandis que celui de l’homme est perfectible et se prête à toutes les conceptions de son intelligence. » 

  Les poissons, en effet, qui émigrent en masse, comme les hirondelles, qui obéissent au guide qui les conduit, doivent avoir des moyens de s’avertir, de s’entendre et de se concerter. Peut-être est-ce par une vue plus perçante qui leur permet de distinguer les signes qu’ils se font ; peut-être aussi l’eau est-elle un véhicule qui leur transmet certaines vibrations. Quel qu’il soit, il est incontestable qu’ils ont un moyen de s’entendre, de même que tous les animaux privés de la voix et qui font des travaux en commun. Doit-on s’étonner, d’après cela, que des Esprits puissent communiquer entre eux sans le secours de la parole articulée ? 

Les animaux ont-ils le libre arbitre de leurs actes ? 

« Ce ne sont pas de simples machines, comme vous le croyez ; mais leur liberté d’action est bornée à leurs besoins, et ne peut se comparer à celle de l’homme. Etant de beaucoup inférieurs à lui, ils n’ont pas les mêmes devoirs. Leur liberté est restreinte aux actes de la vie matérielle. » 

D’où vient l’aptitude de certains animaux à imiter le langage de l’homme, et pourquoi cette aptitude se trouve-t-elle plutôt chez les oiseaux que chez le singe, par exemple, dont la conformation a le plus d’analogie avec la sienne ? 

« Conformation particulière des organes de la voix, secondée par l’instinct d’imitation ; le singe imite les gestes, certains oiseaux imitent la voix. » 

Puisque les animaux ont une intelligence qui leur donne une certaine liberté d’action, y a-t-il en eux un principe indépendant de la matière ? 

« Oui, et qui survit au corps. » 

- Ce principe est-il une âme semblable à celle de l’homme ? 

« C’est aussi une âme, si vous voulez ; cela dépend du sens que l’on attache à ce mot ; mais elle est inférieure à celle de l’homme. Il y a entre l’âme des animaux et celle de l’homme autant de distance qu’entre l’âme de l’homme et Dieu. » 

L’âme des animaux conserve-t-elle, après la mort, son individualité et la conscience d’elle-même ? 

« Son individualité, oui, mais non la conscience de son moi. La vie intelligente reste à l’état latent. » 

L’âme des bêtes a-t-elle le choix de s’incarner dans un animal plutôt que dans un autre ? 

« Non ; elle n’a pas le libre arbitre. » 

  

L’âme de l’animal survivant au corps est-elle après la mort dans un état errant, comme celle de l’homme ? 

« C’est une sorte d’erraticité, puisqu’elle n’est pas unie à un corps, mais ce n’est pas un Esprit errant. L’Esprit errant est un être qui pense et agit par sa libre volonté ; celui des animaux n’a pas la même faculté ; c’est la conscience de lui-même qui est l’attribut principal de l’Esprit. L’Esprit de l’animal est classé après sa mort par les Esprits que cela concerne, et presque aussitôt utilisé ; il n’a pas le loisir de se mettre en rapport avec d’autres créatures. » 

Les animaux suivent-ils une loi progressive comme les hommes ? 

« Oui, c’est pourquoi dans les mondes supérieurs où les hommes sont plus avancés, les animaux le sont aussi, ayant des moyens de communication plus développés ; mais ils sont toujours inférieurs et soumis à l’homme ; ils sont pour lui des serviteurs intelligents. » 

Il n’y a rien là d’extraordinaire ; supposons nos animaux les plus intelligents, le chien, l’éléphant, le cheval avec une conformation appropriée aux travaux manuels, que ne pourraient-ils pas faire sous la direction de l’homme ? 

Les animaux progressent-ils, comme l’homme, par le fait de leur volonté ou par la force des choses ? 

« Par la force des choses ; c’est pourquoi il n’y a point pour eux d’expiation. » 

Dans les mondes supérieurs, les animaux connaissent-ils Dieu ? 

« Non, l’homme est un dieu pour eux, comme jadis les Esprits ont été des dieux pour les hommes. » 

Les animaux, même perfectionnés dans les mondes supérieurs, étant toujours inférieurs à l’homme, il en résulterait que Dieu aurait créé des êtres intellectuels perpétuellement voués à l’infériorité, ce qui paraît en désaccord avec l’unité de vues et de progrès que l’on remarque dans toutes ses oeuvres. 

« Tout s’enchaîne dans la nature par des liens que vous ne pouvez encore saisir, et les choses les plus disparates en apparence ont des points de contact que l’homme n’arrivera jamais à comprendre dans son état actuel. Il peut les entrevoir par un effort de son intelligence, mais ce n’est que lorsque cette intelligence aura acquis tout son développement et sera affranchie des préjugés de l’orgueil et de l’ignorance qu’elle pourra voir clairement dans l’oeuvre de Dieu ; jusque-là, ses idées bornées lui font voir les choses à un point de vue mesquin et rétréci. 

  Sachez bien que Dieu ne peut se contredire, et que tout, dans la nature, s’harmonise par des lois générales qui ne s’écartent jamais de la sublime sagesse du Créateur. » 

- L’intelligence est ainsi une propriété commune, un point de contact, entre l’âme des bêtes et celle de l’homme ? 

« Oui, mais les animaux n’ont que l’intelligence de la vie matérielle ; chez l’homme, l’intelligence donne la vie morale. » 

Si l’on considère tous les points de contact qui existent entre l’homme et les animaux, ne pourrait-on pas penser que l’homme possède deux âmes : l’âme animale et l’âme spirite et que, s’il n’avait pas cette dernière, il pourrait vivre, mais comme la brute ; autrement dit, que l’animal est un être semblable à l’homme, moins l’âme spirite ? Il en résulterait que les bons et les mauvais instincts de l’homme seraient l’effet de la prédominance de l’une de ces deux âmes. 

« Non, l’homme n’a pas deux âmes ; mais le corps a ses instincts qui sont le résultat de la sensation des organes. Il n’y a en lui qu’une double nature : la nature animale et la nature spirituelle ; par son corps, il participe de la nature des animaux et de leurs instincts ; par son âme, il participe de la nature des Esprits. » 

- Ainsi, outre ses propres imperfections dont l’Esprit doit se dépouiller, il a encore à lutter contre l’influence de la matière ? 

« Oui, plus il est inférieur, plus les liens entre l’Esprit et la matière sont resserrés ; ne le voyez-vous pas ? Non, l’homme n’a pas deux âmes ; l’âme est toujours unique dans un seul être. L’âme de l’animal et celle de l’homme sont distinctes l’une de l’autre, de telle sorte que l’âme de l’un ne peut animer le corps créé pour l’autre. Mais si l’homme n’a pas d’âme animale qui le mette, par ses passions, au niveau des animaux, il a son corps qui le rabaisse souvent jusqu’à eux, car son corps est un être doué de vitalité qui a des instincts, mais inintelligents et bornés au soin de sa conservation. » 

L’Esprit, en s’incarnant dans le corps de l’homme, lui apporte le principe intellectuel et moral qui le rend supérieur aux animaux. Les deux natures qui sont en l’homme donnent à ses passions deux sources différentes : les unes provenant des instincts de la nature animale, les autres des impuretés de l’Esprit dont il est l’incarnation et qui sympathise plus ou moins avec la grossièreté des appétits animaux. L’Esprit, en se purifiant, s’affranchit peu à peu de l’influence de la matière ; sous cette influence, il se rapproche de la brute ; dégagé de cette influence, il s’élève à sa véritable destination. 

  

Où les animaux puisent-ils le principe intelligent qui constitue l’espèce particulière d’âme dont ils sont doués ? 

« Dans l’élément intelligent universel. » 

- L’intelligence de l’homme et celle des animaux émanent donc d’un principe unique ? 

« Sans aucun doute, mais dans l’homme il a reçu une élaboration qui l’élève au-dessus de celui qui anime la brute. »

pqtx792b dans ANIMAUX

Extrait du Livres des Esprits d’Allan Kardec 

Publié dans:ANIMAUX |on 13 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

Action des Esprits

 Action des Esprits sur les phénomènes de la nature

Action des Esprits dans ESPRITS 2ekm3h1

Les grands phénomènes de la nature, ceux que l’on considère comme une perturbation des éléments, sont-ils dus à des causes fortuites, ou bien ont-ils tous un but providentiel ? 

«Tout a une raison d’être, et rien n’arrive sans la permission de Dieu.» 

- Ces phénomènes ont-ils toujours l’homme pour objet ? 

« Quelquefois, ils ont une raison d’être directe pour l’homme, mais souvent aussi ils n’ont pas d’autre objet que le rétablissement de l’équilibre et de l’harmonie des forces physiques de la nature. » 

- Nous concevons parfaitement que la volonté de Dieu soit la cause première, en cela comme en toutes choses, mais comme nous savons que les Esprits ont une action sur la matière, et qu’ils sont les agents de la volonté de Dieu, nous demandons si certains d’entre eux n’exerceraient pas une influence sur les éléments pour les agiter, les calmer ou les diriger. 

« Mais c’est évident ; cela ne peut être autrement ; Dieu ne se livre pas à une action directe sur la matière ; il a ses agents dévoués à tous les degrés de l’échelle des mondes. » 

La mythologie des Anciens est entièrement fondée sur les idées spirites, avec cette différence qu’ils regardaient les Esprits comme des divinités ; or, ils nous représentent ces dieux ou ces Esprits avec des attributions spéciales ; ainsi, les uns étaient chargés des vents, d’autres de la foudre, d’autres de présider à la végétation, etc. ; cette croyance est elle dénuée de fondement

« Elle est si peu dénuée de fondement, qu’elle est encore bien au-dessous de la vérité. » 

- Par la même raison, il pourrait donc y avoir des Esprits habitant l’intérieur de la terre et présidant aux phénomènes géologiques ? 

« Ces Esprits n’habitent pas positivement la terre, mais ils président et dirigent selon leurs attributions. Un jour, vous aurez l’explication de tous ces phénomènes et vous les comprendrez mieux. » 

Les Esprits qui président aux phénomènes de la nature formentils une catégorie spéciale dans le monde spirite ? Sont-ce des êtres à part ou des Esprits qui ont été incarnés comme nous ? 

« Qui le seront ou qui l’ont été. » 

- Ces Esprits appartiennent-ils aux ordres supérieurs ou inférieurs de la hiérarchie spirite ? 

« C’est selon que leur rôle est plus ou moins matériel ou intelligent ; les uns commandent, les autres exécutent ; ceux qui exécutent les choses matérielles sont toujours d’un ordre inférieur, chez les Esprits, comme chez les hommes. » 

Dans la production de certains phénomènes, des orages par exemple, est-ce un seul Esprit qui agit, ou se réunissent-ils en masse ? 

« En masses innombrables. » 

Les Esprits qui exercent une action sur les phénomènes de la nature agissent-ils avec connaissance de cause, en vertu de leur libre arbitre, ou par une impulsion instinctive ou irréfléchie ? 

« Les uns oui, les autres non. Je prends une comparaison ; figure-toi ces myriades d’animaux qui, peu à peu, font sortir de la mer des îles et des archipels ; crois-tu qu’il n’y ait pas là un but providentiel, et que cette transformation de la surface du globe ne soit pas nécessaire à l’harmonie générale ? 

Ce ne sont pourtant que des animaux du dernier degré qui accomplissent ces choses tout en pourvoyant à leurs besoins et sans se douter qu’ils sont les instruments de Dieu. Eh bien ! de même, les Esprits ! les plus arriérés sont utiles à l’ensemble ; tandis qu’ils s’essayent à la vie, et avant d’avoir la pleine conscience de leurs actes et leur libre arbitre, ils agissent sur certains phénomènes dont ils sont les agents à leur insu ; ils exécutent d’abord ; plus tard, quand leur intelligence sera plus développée, ils commanderont et dirigeront les choses du monde matériel ; plus tard encore, ils pourront diriger les choses du monde moral. 

C’est ainsi que tout sert, tout s’enchaîne dans la nature, depuis l’atome primitif jusqu’à l’archange, qui lui-même a commencé par l’atome ; admirable loi d’harmonie dont votre esprit borné ne peut encore saisir l’ensemble.

barre-separation-6776606880 dans ESPRITS

Extrait du Livres des Esprits d’Allan Kardec 

Publié dans:ESPRITS |on 12 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

Crop signé Ashtar

ASHTAR SHERAN

Un Crop Circle signé Ashtar ?

Le 30 Mai 2007, est apparu sur le sol de Yatesbury en Angleterre, un merveilleux Crop Circle (Cercle de Culture) de 300 pieds de diamètre, présenté sous la forme d’une immense spirale intercalant cercles et lignes. Les tiges des maïs se sont retrouvées courbées à la base, mais pas pliées. Aucun signe d’utilisation de planches sur les tiges n’a été trouvé, ce qui suggère que ce Crop Circle est bien authentique. 

 

Crop signé Ashtar dans CROP CIRCLES image_10

 

 

Ce crop contient exactement 57 cercles et 22 espaces représentés par des lignes continues d’un cercle à l’autre, d’une taille variable.

Ce qui attire l’oeil en premier sur ce cercle de culture, c’est son aspect harmonieux. L’espace entre différents les niveaux de la spirale est parfait, et les cercles sont parfaits. On a vraiment du mal à croire que des personnes, même bien entraînées, aient pu réaliser un travail aussi impressionnant et aussi précis en si peu de temps.

On se souvient que, dans mon article précédent intitulé « Ashtar existe-t-il ?« , j’avais déjà évoqué un autre Crop Circle, celui de Crabwood, formé le 15 Août 2002 et dont on avait réussi à décrypter le message. En effet, ce cercle également disposé de manière concentrique, disposait d’un codage 8 bits.

Mais qu’en est-il du cercle de Yatesbury ? Y a-t-il un message ? Si oui, quel est cette fois le système de codage utilisé ?

Sur les multiples forums de discussions et les sites où j’ai pu obtenir les clichés de ce cercle, certains ont émis l’hypothèse qu’il s’agissait d’un calendrier. Je laisse le soin aux spécialistes de répondre à cette question. Mais pour ma part, je me suis senti très vite intéressé par ce Crop Circle, dans la mesure où j’ai senti que le codage était peut-être plus intuitif qu’une simple règle à calcul formée de caractères à 8 bits.

Sur le site de www.cropcicleconnector.com, on peut découvrir des représentations photographiques multiples et variées du Crop Circle de Yatesbury.

Celle-ci a particulièrement attiré mon attention :

image_11 dans CROP CIRCLES

 

Sur cette photo, on a rajouté en rouge des représentations fictives de cercles qui s’ajustent parfaitement dans les espacements visibles du Crop, ce que je décrivais plus haut sous la forme de lignes continues. Ainsi, on s’aperçoit que des groupes de un à trois cercles maximum peuvent s’insérer dans les multiples espaces de la spirale. On pourrait donc penser que le Crop Circle n’a pas volontairement représenté les cercles (ici en rouge).

Pour ma part, les cercles visibles du Crop sont là pour une raison, de même que les lignes qui les séparent les uns des autres. Mais le fait qu’on puisse insérer des cercles comme ici en rouge sur la photo, c’est aussi pour moi le fait que les lignes peuvent aussi servir dans un certain décodage.

À mon avis, les espaces ne sont pas composés de cercles manquants, mais de découpages de traits. Ainsi, comme je le disais plus haut, selon l’écartement, une ligne entre deux cercles, peut contenir :

- Un cercle : donc on peut dire qu’il y a un espace ou un trait : [-]
- Deux cercles : donc on peut dire qu’il y a deux espaces ou deux traits : [
]
- Trois cercles : donc on peut dire qu’il y a trois espaces ou trois traits : [
]

On obtient donc la représentation suivante, où les cercles rouges du montage précédent réalisé par le site cropcircleconnector.com sont remplacés par des traits rouges :

image_12

 

Et c’est de cette manière que j’ai découvert que tout l’ensemble rappelait étrangement le language Morse.

Le language Morse dont on peut ici avoir tout un article détaillé, utilise une suite de points et de traits pour exprimer tout un message. J’ai eu la conviction que le Crop Circle de Yatesbury pouvait utiliser la technique du language Morse pour exprimer un message.

Chaque cercle pourrait ainsi représenter un point, tandis qu’un espace selon la taille de son écartement, pourrait représenter un, deux ou trois traits.

Le langage Morse se compose de cette table de correspondance alphabétique suivante selon la convention internationale :

image_10

 

Le Crop Circle de Yatesbury permet l’utilisation partielle de cette table, à ceci près que les conventions en Morse permettant la séparation entre les lettres et les mots ne sont pas représentées. En effet, selon la convention internationale, chaque lettre doit être espacée par trois points [] et chaque mot par cinq points […..]. Or, si on regarde bien le Crop Circle de Yatesbury, les sections représentées par trois points ou par cinq points sont trop espacées pour qu’une seule lettre en Morse puisse s’y exprimer. Ainsi, j’ai dû partir de l’hypothèse que celui qui a généré ce cercle de culture a fait exprès de compliquer le décodage de celui-ci, en n’utilisant pas une codification standard.

Si on regarde bien la formation, il y a un centre et une périphérie, d’où la spirale. Le tout est de savoir où commence le message et où il se termine.

Tout naturellement, j’ai commencé par le centre du Crop Circle. Le fait que les espacements entre les lettres ne sont pas représentés, rend le décryptage très difficile. Aussi, faut-il chercher à tâtons l’information par combinaison multiple, en utilisant aussi beaucoup son intuition.

J’ai fini par découvrir que le premier mot central était LOVE [.-..-.], soit AMOUR en français. Quoi de plus logique après tout.

Voici la représentation ci-dessous en Morse du mot LOVE en rouge sur la photo du Crop Circle. Une flèche ajoutée montre aussi le sens de lecture du mot :

image_13

 

 

Écrit par Frédéric le 7 Juillet 2007 (07/07/07)

 

VOUS trouverez la suite de cette histoire sur le site ….

Publié dans:CROP CIRCLES |on 11 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

Les 7 rayons Sacrés

Les 7 Rayons Sacrés 

LE POUVOIR DES 7 FLAMMES

 

Les 7 rayons Sacrés dans POUVOIR 7FS%20dessin

Chaque rayon possède une vibration qui appartient et correspond à un type d’onde et de couleur particulière. Ils viennent de la Source de Tout ce qui est.

 

On ne peut actuellement les photographier ou les mesurer mais les résultats peuvent être instantanés et la personne soulagée n’a que sa parole et son ressenti pour le prouver.
Ils s’activent de l’intérieur, depuis le cœur de l’ADN.

 

Notre demande active le pouvoir de l’Esprit supérieur qui envoie des informations d’activation aux circuits de neurones qui envoient alors ces informations d’une manière chimique dans les cellules.

La cellule se met en résonance avec l’ADN qui délivre alors l’activation du rayon en soi.
Pour le traitement à distance, l’Esprit fait la même chose pour activer l’ADN de la personne traitée.

 

Il n’y a qu’une source d’Esprit et nous y sommes  tous reliés.

Les rayons sont protégés par des Maîtres ascensionnés ou Chohans qui sont gardiens de l’intégrité de leur fréquence spécifique.

Les Maîtres sont des entités divines qui sont devenues humaines et qui ont effectuées le cheminement complet descensionnel des 7 plans et qui sont remontés aux plans supérieurs après avoir accompli leur réalisation. Ils sont ascensionnés.

La Puissance des rayons est également déversée sur Terre par des Archanges recteurs des rayons.

 

 

117743_C4U28L6YWDOHMTTQ4PB7F1T8NJ5762_3flammes_H171554_L dans POUVOIR

Joéliah

http://www.amourdelumiere.com

Merci de ne pas couper et de garder la source

 

Publié dans:POUVOIR |on 8 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

Rayon bleu

Premier Rayon : Bleu

 

Rayon bleu dans POUVOIR 1oa99aht

Celui issu de la Volonté divine en action, de la communication.
C’est le premier et le plus fort car il possède l’essence de la création de base.
Il travaille sur tous les corps et particulièrement sur le corps physique et la matière.
C’est l’énergie de la puissance et de la revitalisation.

Ce rayon est issu de la première impulsion de vie et d’action.

Il renferme des pouvoirs de restructuration, de renforcement, de régénération, de confiance et de foi.

C’est celui qui peut remplir les trous, ressouder, combler.
Il est bon de penser à lui lorsqu’il est nécessaire d’apporter de l’endurance, de la force, du courage, de la persévérance.

On se sert de ce rayon chaque fois qu’il faut donner un regain de force, une impulsion, une motivation, pour la concrétisation, des réalisations, des ambitions, de la motivation et des œuvres de la vie.

Idéal pour remonter la pente pour les convalescents ou après une baisse de régime.
C’est aussi le rayon de la protection et de la foi.

On utilise ce rayon chaque fois qu’il faut combler un manque énergétique ou un vide, une faiblesse. Bien sûr également pour redonner du tonus ou relancer une machine matérielle ou physique.

A utiliser pour les moments de fatigue, de lassitude, d’épuisement ou de doute.

La volonté divine est celle de la voie supérieure qui permet de l‘élever en conscience et de réaliser sa mission d’homme divin. Mettre la volonté divine en action, c’est donner le pouvoir à notre partie supérieure de se manifester. C’est le rayon de la communication et de l’échange verbal.

C’est le rayon des dirigeants, des leaders, de ceux qui entraînent toujours les autres, des chefs.
Rayon de feu. Rayon yang. L’utilisation inversée de ce rayon entraîne des maux de vide, de manque, de perte, de cassure ou au contraire des état de violence et de domination. De nombreuses maladies sont due à cette énergie négative comme la léthargie ou les ulcères.

 

Le Maître gardien de ce rayon est le Morya et l’Archange est Michael, porteur de l’épée bleue qui permet la libération des entraves et de purifier l’astral. Ils veillent à ce que les anges diffusent en permanence ce rayon de volonté aux hommes.

 

En utilisant les rayons en conscience, nous permettons à l’énergie d’entrer et de positiver ce qui était inversé.

bvczpyro dans POUVOIR

 

 

Joéliah

http://www.amourdelumiere.com

Merci de ne pas couper et de garder la source

Publié dans:POUVOIR |on 8 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

Rayon jaune d’or

Deuxième Rayon : Jaune d’or

 

Rayon jaune d'or dans POUVOIR rayon_jaune_or

Il est bon de penser à lui lorsqu’il y a encombrement mental.

L’utilisation inversée ou le manque de cette énergie entraînent des états d’esprit négatif, des blocages, l’esprit buté mais aussi des enseignements faussés par arrangement personnel et des besoins de drogues.

 

Les Maîtres gardiens de ce rayon sont les Seigneurs Lanto et Kuthumi et l’Archange Jophiel.

Le deuxième rayon est celui de la sagesse divine en action.

C’est le plus lumineux car il possède l’essence de la réflexion et de l’illumination de l’Esprit.
Il est maintenant dirigé par le Seigneur Lanto, responsable de l’intégrité de l’utilisation de l’énergie du rayon. Quelque fois Maître Kuthumi ou les grand sages chinois comme Confucius ou Lao Tseu interviennent sur ce rayon qui est celui de la conscience et de la sagesse activée.

L’Archange Jophiel, (beauté de Dieu) est le grand dispensateur des énergies de ce rayon. Il veille à ce que les anges diffusent en permanence ce rayon de sagesse aux hommes. Il travaille sur tous les corps et particulièrement sur le corps mental, celui des pensées.

Ce rayon jaune est celui de la compréhension, de la sagesse, de l’intelligence supérieure, de l’illumination, du savoir, de la mémoire et des pensées élevées. C’est celui utilisé en priorité par les étudiants et les enseignants. Il permet d’aller puiser des connaissances dans les mémoires akashiques, la bibliothèque de l’univers, la somme de tout ce qui a été créé par tous les esprits.

Il permet aussi de développer de nouvelles capacités, d’avoir des idées inédites, de la force mentale et des points de vue clairs.

Idéal pour travailler la mémoire, la réflexion et la capacité d’apprendre. Il aide à l’étude, à la concentration et pour réussir aux examens.

Ce rayon est très utile pour tout ce qui touche le cerveau mais aussi pour apaiser et équilibrer les pensées. Il nettoie les pensées perverses et le mental abîmé par les drogues ou l’alcool et permet en association avec le rayon violet de se déshabituer d’une dépendance, aloco, tabac ou autre.

Il permet la libre circulation des idées et aide à la régénération mentale.
Rayon d’air. Équilibre Yin/yang.

On se sert de ce rayon pour libérer son mental, donner de l’énergie pour les études, le calcul, les dossiers qui demandent de la réflexion.

Très bon pour les enfants qui sont en difficulté scolaire, pour les personnes qui sont très mentales, les personnes souffrant de maux de crâne ou de migraines et tout ce qui touche à la tête.

dspgcn3j dans POUVOIR

 

 

Joéliah

http://www.amourdelumiere.com

Merci de ne pas couper et de garder la source

Publié dans:POUVOIR |on 8 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

Rayon rose

Troisième Rayon : Rose

Rayon rose dans POUVOIR

Les deux premiers rayons sont unis au troisième qui est issu du cœur divin. C’est le rayon des médiateurs et des conciliateurs ainsi que de tous ceux qui oeuvrent par amour.

L’amour inconditionnel est la colle de l’univers .
C’est lui qui permet à toute création de tenir véritablement.
Ce rayon rose est celui de l’amour en action, de la tendresse, de douceur, de la beauté et de la tolérance, de la compassion, de la patience, et du don de soi.

 

Il travaille sur tous les corps et en particulier sur le corps astral ou sentimental et permet la compréhension et la mise en pratique du pardon libérateur. A utiliser souvent car beaucoup de maladies et de problèmes sont liés au manque d’amour et aux émotions incontrôlées.

Idéal pour tous les problèmes de cœur bloqué, de regret, de rancœur, de rancune ou de désir de vengeance.

Pour réconforter les personnes traumatisées.

Penser à lui pour toutes les situations où le cœur est impliqué.
L’amour guérit tout.

Travailler avec le rayon de l’amour, c’est se remplir d’une substance vitale extraordinaire.
Avec l’amour, plus de peu, plus de doute, plus de rancœur, plus de rejet, plus de haine.. Tout est doux et simple.

Ce rayon aide à libérer les blocages liés aux grandes blessures de l’âme qui sont le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice. L’énergie inversée ne peut qu’apporter tourments et maladies. La haine peut faire vraiment du mal à l’intérieur du corps et à l’extérieur contre les autres. Le rayon rose est l’une des grandes clés d’élévation et de perfection.

 

Il est dirigé par le Maître Paul le Vénitien en association ave sa flamme jumelle Lady Rowena. La Déesse de la compassion Kwan Yin se manifeste de plus en plus sur ce rayon également.

L’Archange Camel (celui qui voit Dieu) est le grand dispensateur des énergies de ce rayon. Il veille à ce que les anges diffusent en permanence ce rayon d’amour aux hommes.

 

 

0b9bcbca dans POUVOIR

Joéliah

http://www.amourdelumiere.com

Merci de ne pas couper et de garder la source

Publié dans:POUVOIR |on 8 janvier, 2011 |Pas de commentaires »

Rayon blanc

Quatrième Rayon : Blanc

 

Rayon blanc dans POUVOIR p022_1_02

Issu de la première manifestation de la lumière visible et de la pureté divine. C’est le rayon du paradis, de la création et de l’art, de la justesse et de l’équité, de l’équilibre et de la joie, de l’espoir et de tout ce qui touche l’exactitude et la minutie, de la pureté, de la propreté, de l’équilibre, de la clarté des pensées et des actions.

Il est bon de l’utiliser chaque fois que quelque chose ne semble pas clair, qu’il y a magouille… pour purifier les dossiers, les situations. A utiliser aussi pour purifier un lieu.


Il peut être utilisé par les créateurs artistiques et les musiciens pour avoir de bonnes inspirations.

 

C’est aussi le rayon de la purification et de l’ascension.
C’est une véritable force transformatrice.

Il est bon de penser à ce rayon pour la purification, la pureté, la propreté, la netteté mais aussi pour redonner de la joie, la revalorisation de soi et la dignité mais aussi pour développer l’humilité qui grandit.

 

Les thérapeutes peuvent l’utiliser pour envoyer de l’énergie de purification sur une plaie, dans des organes encrassés.
Pour aider à soutenir un jeûne ou une détoxication mais aussi chez les personnes ayant des problèmes de manque d’équilibre, de boiterie ou de déhanchements.

 

Les résultats d’un manque de ce rayon ou d’une utilisation inversée sont facilement reconnaissables : manque de joie de vive, envie suicidaire, injustice, aucune envie d’évoluer, infections, neurasthénie…

 

Le Chohan de ce rayon est le Maître Sérapis Bey.

L’Archange Gabriel (la puissance de Dieu) est le grand dispensateur des énergies de ce rayon. Il veille à ce que les anges diffusent en permanence ce rayon de pureté aux hommes.
La Mère divine agit aussi sur ce rayon qui est celui de l’immaculée conception de toute création.

 

Les candidats à l’ascension peuvent demander avant de s’endormir d’aller au temple de l’ascension où Sérapis Bey enseigne comment vivre en plénitude dans le moment présent et à élever ses vibrations vers ce qu’il y a de meilleur et de plus haut.

 

 

777954b2 dans POUVOIR

Joéliah

http://www.amourdelumiere.com

Merci de ne pas couper et de garder la source

Publié dans:POUVOIR |on 8 janvier, 2011 |Pas de commentaires »
123

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3