Archive pour le 16 novembre, 2010

Le chamanisme Amérindien

Le Chamanisme Amérindien 

ou la Voie du Totem 

Le chamanisme Amérindien dans AMERINDIENS icones_00944

 


« La Terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la Terre » 

  

Le Chamanisme est un système de pratiques magiques (symboliques, spirituelles) répandu surtout dans les sociétés traditionnelles, dont elles constituent la « religion » exclusive. Le Chamanisme réunit les choses, au lieu de les séparer. L’enseignement est donné par les esprits. Le chamanisme est la spiritualité la plus ancienne connue. 

 

Le chamanisme est toujours vivant, y compris dans les sociétés occidentales modernes. 

 

Le chaman fait le lien avec le monde des Esprits, de l’au-delà, étant le messager des Anciens. Il est le médecin du village, le prêtre, le psychologue, le conseiller, le mystique… C’est un personnage doué d’une force de caractère à toute épreuve et en même temps doté d’une sensibilité extrême. D’un point de vue ésotérique, c’est la synthèse entre le médium, le magnétiseur et l’érudit.  

 

Dans la tradition amérindienne, le Peuple d’Origine était unifié par l’influence de la Terre Mère. Cela amenait chacun à : 

·         Honorer et rendre grâce au Grand Esprit, à la Source Suprême de toute Vie. 

  

·         Établir un Système de Clan qui assurait l’unité familiale, la stabilité, l’intégrité dans le corps, le coeur, la pensée et l’esprit. 

 

·         Appartenir à la famille de la Terre Mère ce qui établissait l’identité du Soi à travers la Loi Terre

 

·         Partager les dons de la Terre Mère avec toutes les créatures vivantes

 

·         Faire et respecter l’engagement de favoriser l’estime de soi et les relations de choix

 

·         Établir un code et un credo d’état de conscience de soi pour favoriser la croissance personnelle à travers l’Amour et la Vérité pour assurer la paix. 

 

Cette enseignement se transmettait d’une génération à l’autre à travers les traditions orales : cérémonies, chant, danse, art, langue et coutumes de tous les jours, en les vivant chaque jour.

 

 C’est autour des feux, le Feu du Conseil, que le peuple apprit que leur connexion Terre favorisait le développement de la Sagesse, la mise en marche dans l’action de prophétie et de philosophie. Les enseignants exprimaient différents rôles à travers différents visages pour le bénéfice de leur croissance. 

 

Les traditions étaient supportées par : 

·         les Aînés qui enseignaient le quotidien de la vie, 

·         les Gardiens de la Pipe qui dirigeait les Cérémonies, 

·         les Clans Mères qui perpétuaient les Codes Moraux de Vérité 

·         les Chefs qui représentaient le peuple au Conseil, 

·         les Sachems qui étaient les enseignants spirituels, 

·         les Conteurs qui perpétuaient les légendes d’Amour, de Vérité et de Paix comme outils d’enseignements, 

·         les Sages qui étaient des historiens et des gardiens de la Mémoire, 

·         Les Hommes/Femmes Médecine qui étaient les herboristes. Ils aidaient les gens à maintenir le corps en harmonie, les pensées saines et l’esprit pur. 

Cette façon de vivre a assuré une structure sociale d’interrelation qui a survécu jusqu’à nos jours. 

 

La Spiritualité occupait une très grande place dans la vie de toutes les tribus amérindiennes. Ils croient qu’une Puissant, appelé Grand Esprit, habite toute les choses de la Vie (plantes, animaux, herbes..). 

 

Ils vivaient selon 3 pratiques importantes dans leur vie de tous les jours : les mythes, les croyances et les légendes. 

 

Pour les amérindiens, la vénération de la nature occupait une place primordiale dans la vie spirituelle. Elle écoute, comprend et respecte les innombrables Esprits de la nature. Ils ont toujours une spiritualité bien vivante qui repose sur la Communication Profonde de l’être humain avec les différents aspects de la Vie animale, la Nature et la Terre Mère. 

 

 

- Le Tipi –

tipi1 dans AMERINDIENS

 

Le tipi est un mot Sioux utilisé pour désigner une maison portative. Cette maison ressemble à une tente en forme de cône. Son cadre est fait de longs morceaux de bois qui se rejoignent en haut et qui sont attachés ensemble. En guise de toile, les Amérindiens utilisaient des peaux d’animaux cousues ensemble et décorées. Les peaux d’animaux tiennent au sol avec de grosses roches ou avec des piquets de bois. 

Dans la majorité des tipis, il y a une place pour un feu à l’intérieur, au centre. Un trou au toit permet à la fumée de s’échapper. Un Tipi peut mesurer jusqu’à 4.5 mètres de hauteur par 9 mètres de diamètre et peut être assemblé en quelques minutes seulement par des experts. Ces tentes servaient surtout au chasseurs de bisons dans les grandes plaines de l’ouest.

 

Source : http://angelsplace.perso.sfr.fr/Chamanisme.htm

Chef-amerindien

Publié dans:AMERINDIENS |on 16 novembre, 2010 |Pas de commentaires »

Animal totem

L’ANIMAL TOTEM

Animal totem dans AMERINDIENS SpiritTotemLJS

La Médecine des américains est un mode de vie qui engage tout l’être puisqu’il exige que nous cheminions sur la Terre en parfaite harmonie avec l’Univers. 

D’après leurs habitudes de vie, les animaux transmettent des messages de guérison et des leçons de vie. 

L’Aigle : 

Représente l’Esprit, l’habileté de vivre dans le domaine de l’esprit tout en restant branché et équilibré dans le domaine terrestre. L’Aigle apporte l’éveil et l’illumination. Il enseigne à regarder vers les hautes sphères pour que votre coeur atteigne le Soleil et que vous appreniez à aimer l’ombre aussi bien que la lumière. 

Le Faucon :68547225horus-gif dans AMERINDIENS 

S’apparente au Messager, et enseigne à observer, à scruter le milieu qui nous entoure. Le Faucon nous aide à saisir en plein vol une occasion en or qui se présente à nous, et peut également nous aider à examiner notre vie d’un plan plus élevé afin de mieux distinguer les obstacles qui freinent notre envol. 

L’Élan : 

Symbolise l’Endurance. Il nous apprend qu’agir avec mesure augmente notre endurance. Il est lié, aussi, à la fraternité, l’amitié qui s’élève au-dessus de la concurrence et de le jalousie.

 

 Le Chevreuil : 

Représente la Douceur, celle qui touche le coeur et l’esprit des êtres blessés, et qui apporte sécurité et guérison. 

L’Ours :animaux 

Sa force est l’Introspection. L’Ours nous fait comprendre que chaque être détient la capacité de faire le calme, d’entrer dans le silence et de savoir. Il s’apparente à l’intuition. 

Le Serpent : 

Ou la Transmutation. Il symbolise la transmutation du cycle vie-mort-renaissance. C’est l’énergie de l’intégrité, l’habileté de tout expérimenter volontairement et sans résistance, afin de parvenir à la sagesse. 

Le Putois putois010 

Enseigne la Réputation, que si nos paroles s’appuient sur des actions, si nous nous respectons, notre réputation jouira de la force de nos convictions. Ainsi, il est le miroir de notre ego. 

La Loutre : 

Détient une série de leçons sur la Féminité, celle qui enseigne que la jalousie et la méchanceté n’ont pas leur place. Quand cette énergie s’exprime sans manipulations et sans contrôle, l’expérience est pleine de fertilité et source de vie. C’est la liberté de l’amour sans jalousie. La Loutre nous demande de redevenir enfant et de laisser notre vie se dérouler tout simplement. 

Le Papillon : 

S’apparente à la Transformation. C’est l’esprit, doublé de l’habileté qu’a cet esprit de se connaître lui-même, voire de se modifier. 

La Tortue : 

Le plus ancien symbole de la planète Terre ; elle personnifie la déesse de l’énergie et la Mère éternelle. La Tortue a une carapace qui nous enseigne comment nous protéger des blessures, de l’envie, de la jalousie et de l’inconscience des autres. Elle souligne également les dangers de bousculer le cours des choses, et de laisser mûrir nos idées avant de les exposer au grand jour. 

 

L’Orignal : 

Signifie l’Estime de Soi, qui découle de la capacité de reconnaître la sagesse dont nous avons fait preuve face à une situation et de saisir que, dès lors, nous méritons reconnaissance et félicitations. Il s’agit du partage, empreint de la joie qu’accompagne le sentiment d’avoir mené son projet à bien. 

Le Porc-Epic :    porcepic 

Détient plusieurs qualités spéciales, celle de la foi et de la confiance, c’est-à-dire l’Innocence. Les piquants de Porc-épic sont utilisés rarement, uniquement lorsque sa confiance a été trahie.  

Le Coyote : 

Le Fin Filou ! Il s’agit du maître de l’illusion qui tombe souvent dans ses propres pièges ; il se laisse prendre à son propre jeu. Et nul n’est plus étonné que lui quand cela tourne mal ! par contre, cet étourdi réussit toujours à survivre. Cet animal est le fidèle reflet de nos absurdités. En se promenant d’un désastre à l’autre, le Coyote porte l’art du sabotage au summum du raffinement. Grâce à lui, le rire et le sens de l’humour ont leur place dans nos vie. 

Le Chien : 

Considéré comme la Fidélité. Il transmet le sens du service aux autres, la compréhension profonde et compatissante. Il représente les bénévoles, les philanthropes, les infirmières, les conseillers, les prêtres ou les soldats. Il s’agit de la fidélité envers les autres, mais aussi, et surtout, envers soi. 

Le Loup : 

Ou le Maître. Il dépiste et initie les idées nouvelles. Il s’agit de la capacité d’être membre d’une société tout en vivant selon ses propres rêves et selon ses propres idées.  

Le Corbeau : 

Détient la Magie. Cette dernière est puissante car elle nous permet d’apprendre à connaître nos peurs intimes, afin de favoriser un changement de conscience. Il est le messager de notre inconscient, ou encore de l’Inconnu.  

 

Le Cougouar :    

Représente le Leadership, fournit les leçons sur la manière d’utiliser les pouvoirs de chef. C’est la capacité d’avancer sans insister pour que tout le monde suive ; c’est aussi la faculté de comprendre que chaque être est, de quelque façon, un leader en puissance.  

Le Lynx :   lynx 

Le porteur des Secrets. Il s’agit d’un genre bien particulier de clairvoyance. Le Lynx n’est pas le gardien des secrets mais bien celui qui connaît les secrets. 

Le Bison : 

Prière et Abondance, telles sont les médecines de Bison. Il s’agit de reconnaître le sens sacré de tout cheminement terrestre, quel qu’il soit. Le Bison favorise un temps de réconciliation et de réflexion sur le sens de la vie et la valeur de la paix. La prière rappelle que nous devons apprendre à remercier et rester humble. 

La Souris : 

Signifie l’Examen Minutieux. Il s’agit d’un paradoxe, car cela confère une grande puissance et une grande faiblesse. Il est bon de porter attention aux moindre détails, mais il faut savoir ne pas se perdre dans les petits éléments.  

Le Hibou : 

Associé au Flair, il permet de dévoiler toute la vérité plutôt que d’énoncer des demi-vérités. Personne ne peut le tromper sur ce qu’il fait, même si celle-ci tente de dissimuler ses intentions. 

Le Castor :   castor 

Ou le Bâtisseur, l’être d’action. Cela inclut un sens aigu de la famille et du chez-soi. Cet animal nous éclaire sur la puissance du travail accompli et sur la fierté qu’on en tire. Pour parvenir ensemble à atteindre un objectif, il faut avoir l’esprit d’équipe. Ce dernier favorise l’harmonie. 

L’Opossum : 

Sa protection, la Feinte. Cet animal vous aide par ses talents de stratège, associés à l’effet de surprise. Lors d’imprévus, il cherche les moyens astucieux de se tirer d’affaires. 

 

La Corneille : 

Désigne la Loi. La loi humaine ne ressemble pas à la Loi sacrée. Corneille perçoit l’Illusion qui réside dans l’interprétation que l’humanité donne aux mondes, tant physique que spirituel. 

Le Renard : 

Illustre le Camouflage, l’habileté à se fondre dans le milieu qui l’entoure et d’y devenir invisible. Il comprend aussi l’adaptabilité, l’astuce, la capacité d’observer, de s’intégrer ainsi que la rapidité dans la pensée et l’action. 

L’Ecureuil : 

Enseigne l’Approvisionnement, la prévision de son énergie pour une utilisation ultérieure ; à réserver son jugement, son opinion. 

La Libellulelibellule_023 

Renvoie à l’Illusion. Cet animal aide à briser la façade illusoire que nous prenons pour la réalité physique, à dissiper les illusions qui restreignent nos idées et nos actions. 

Le Tatou : 

Fixe les Frontières. Il nous aide à délimiter ce que nous acceptons de vivre, à définir notre espace. Il pose les barrières nécessaires à notre équilibre personnel, tout en sachant accepter les éléments extérieurs propices à notre évolution. 

Le Blaireau : 

Ou le Dynamisme. Il enseigne à utiliser l’agressivité de façon constructive, sans éreinter les autres. Il est source de force car il va jusqu’au bout de la tâche ; souvent, il est le « chef ». 

 

Le Lapin : 

Représente la Peur. Le message est : ce à quoi vous résistez persistera, ce que vous craignez le plus, vous le vivrez. En effet, plus l’on redoute une chose, plus notre énergie se positionne sur cette crainte, et attire donc à nous ce que nous refusons.  

Le Dindon : 

Rend hommage au Don et Dépouillement. Cette philosophie reconnaît de façon profonde et constante la valeur du sacrifice chez soi et chez les autres. Ce qui pousse Dindon à aider et soutenir, c’est la connaissance véritable que toute vie est sacrée. 

La Fourmi : 

Symbolise la Patience. Elle ne s’inquiète jamais de « devoir s’en passer » car elle a confiance en la providence de l’univers. Elle rappelle qu’il nous faut démontrer patience et confiance dans certaines situations de la vie. 

La Belette : 

S’apparente à l’Art de la Dérobade. Elle a un sens aigu de l’observation, et a une quantité incroyable d’énergie et d’ingéniosité. 

La Perdrix :   perdrix_70_gif 

La Spirale Sacrée. La spirale illustre la vision personnelle et l’éveil. Il s’agit de réfléchir sur la façon dont nous nous déplaçons dans le monde.  

Le Cheval : 

Donne la Puissance. Cela nous aide à travailler pour obtenir un meilleur équilibre de notre bouclier, et comprendre notre cheminement dans son ensemble. Cette puissance réunit la compassion, la tendresse, l’enseignement, l’amour, le partage des dons, les talents et les habiletés. 

Le Lézardvignette98-lezard 

Protège la Rêverie, qui est l’ombre de la réalité, nous révèle ce que nous voulons ignorer. L’observation de nos rêves est importante. Souvent, ceux-ci veulent nous faire passer un message, et nous devons rester à leur écoute. 

 

L’Antilope : 

Développe l’Action efficace, qui est la clé et l’essence de la vie. Elle favorise l’action rapide et décisive, celle qui vient à bout de la situation. 

La Grenouille : 

S’apparente au Nettoyage. Celui qui débarrasse des distractions et remplace la vase du terrain par de l’énergie pure, ce qui ravive et donne une nouvelle vigueur au corps et au cerveau. Le nettoyage concerne également les programmations cellulaires que nous avons mis en place tout au long de notre cheminement. 

Le Cygne : 

La Grâce. Il s’agit d’apprendre à parcourir tous les niveaux de conscience, à ne résister à aucun et à faire confiance. Cette grâce est celle de la vie, qui porte le chercheur vers la connaissance personnelle avec douceur. 

Le Dauphin : 

Ou Souffle-Energie, le souffle de vie. Il s’agit d’entrer en communication avec les rythmes de la nature, à respecter chaque cellule de notre corps. Le souffle est important car il facilite les prises de conscience et aide à nettoyer son corps. 

La Baleine : 

Représente l’Archiviste, la bibliothèque de la Terre. Elle nous ramène au langage originel, le son, qui porte en lui l’ensemble de la destinée. Qui connait son origine, connait son futur. 

La Chauve-Souris : 

Symbole de la Renaissance, l’initiation afin de s’ouvrir à un nouveau niveau de croissance. Cela peut vouloir dire laisser tomber de vieilles habitudes et adopter une attitude qui prédisposera à une renaissance.  

L’Araignéeanimaux-araignee-00032 

Signifie le Tissage. Cet animal est l’énergie féminine de la force créatrice, celle qui tisse les beaux destins. Elle incite à créer, créer, créer ! La créativité prodigue l’abondance et la joie. 

Colibri – Oiseau-Mouche : 

Prône la Joie, l’amour de la vie. Il vise la Beauté. Il nous rappelle que nous devons nourrir notre enfant intérieur et regarder le monde avec l’émerveillement créateur de notre bonheur.

 

 Source : http://angelsplace.perso.sfr.fr/Chamanisme.htm 

Publié dans:AMERINDIENS |on 16 novembre, 2010 |Pas de commentaires »

Totem et capteur de rêves

Le Totem

 

Totem et capteur de rêves dans AMERINDIENS totem_pole_3

Le totem est une grande statue, généralement en bois, représentant un animal considéré comme l’ancêtre de la tribu. Le totem est le protecteur de la tribu. Chaque amérindien d’une tribu peut avoir son totem personnel. 

Voir LA ROUE DE MÉDECINE ET L’ANIMAL TOTEM 

animaux

 

Le capteur de rêves 

Plusieurs histoires amérindiennes sont associées à la toile de l’araignée de nuit. Cette toile est visible à l’aube et elle disparaît quand le soleil est levé. Le capteur de rêves doit être suspendu au-dessus du lit de l’enfant. Il attrape tous les rêves, les bons et les mauvais. Les mauvais rêves se prennent dans la toile et sont détruits par les premiers rayons du soleil. Les beaux rêves trouvent leur chemin au centre de la toile et de là, ils entrent dans la vie du rêveur pour le guider. Le capteur de rêves peut être gardé toute la vie et peut être décoré avec des choses appartenant au rêveur. Le capteur de rêves est aussi un porte-bonheur. 

 

photos443 dans AMERINDIENS

Légende du Capteur de rêves 

Par une belle journée de printemps, un chasseur indien nommé Eau rapide partit chercher de la viande pour sa tribu qui avait faim. En se promenant dans la forêt, il découvrit une clairière qu’il n’avait jamais vue auparavant. Il rencontra un vieux monsieur aux apparences d’un chaman et lui dit: «Que veulent dire les signes dans le sable?»  

Le vieillard lui dit: «Ce sont des signes aux pouvoirs magiques, ils me serviront à conquérir la planète! Je t’avertis, si tu touches à un seul de ces dessins, tu seras poursuivi par une terrible malédiction.» Eau Rapide, terrifié, effaça les signaux et s’enfuit en courant le plus loin possible. Rendu à une très grande distance, il se remit à chasser.

Le soir même, le guerrier fit un épouvantable mauvais rêve; ce cauchemar se répétait tous les soirs. Puisqu’il n’arrivait plus à dormir, il ne pouvait plus aller à la chasse. Alors, il dut trouver solution à son problème. Le chaman de sa tribu avait eu beau préparer des potions à base de plantes, faites des envoûtements et des invocations, mais rien ne fonctionnait. Puis un jour, alors qu’ il essayait de chasser avec les forces qui lui restaient, il rencontra Mère Araignée. Eau Rapide, surpris, demanda à la déesse: «Connaissez-vous un moyen pour me guérir de tous ces cauchemars?»  

Mère Araignée lui répondit: «Oui, c’est pour cela que je suis ici! Va me chercher une branche de frêne et tords-la pour en faire un cercle. Ensuite, donne-moi le cercle.» Dame Araignée se mit à tisser une toile puis à la décorer de plumes et de perles. Quand elle eut fini, elle lui dit: «Accroche ce capteur de rêves sur le bord de ta fenêtre, il filtrera les beaux rêves des cauchemars, les mauvais rêves s’évaporeront à la chaleur du soleil. Les rêves resteront emprisonnés dans les perles. Chaque nuit, un rêve sera relâché pour que tu puisses le rêver.»

Le chasseur remercia la déesse puis retourna chez lui. Sur le chemin du retour, il chassa trois perdrix et un chevreuil, de quoi nourrir toute la tribu. Sa femme l’accueillit les bras ouverts et lui dit: «Va te coucher mon chéri, tu dois être mort de fatigue.» Ce qu’il fit très rapidement. Depuis ce temps, cette tradition se transmet de génération en génération!

 

 Source : http://angelsplace.perso.sfr.fr/Chamanisme.htm 

 

 

 

o36sowwj

 

 

Publié dans:AMERINDIENS |on 16 novembre, 2010 |Pas de commentaires »

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3