Médium écrivain

·         Médium écrivain : 

Médium écrivain dans MEDIUM

Un phénomène très ordinaire chez les médiums écrivains, c’est le changement d’écriture selon les Esprits qui se communiquent, et ce qu’il y a de plus remarquable, c’est que la même écriture se reproduit constamment avec le même Esprit, et quelquefois elle est identique avec celle qu’il avait de son vivant ; nous verrons plus tard les conséquences qu’on en peut tirer quant à l’identité. Le changement d’écriture n’a lieu que chez les médiums mécaniques ou semi-mécaniques, parce que chez eux, le mouvement de la main est involontaire et dirigé par l’Esprit ; il n’en est pas de même chez les médiums purement intuitifs, attendu que, dans ce cas, l’Esprit agit uniquement sur la pensée, et que la main est dirigée par la volonté comme dans les circonstances ordinaires ; mais l’uniformité de l’écriture, même chez un médium mécanique, ne prouve rien contre sa faculté, le changement n’étant point une condition absolue dans la manifestation des Esprits ; il tient à une aptitude spéciale dont les médiums les plus mécaniques ne sont pas toujours doués. Nous désignons ceux qui ont cette aptitude sous le nom de médiums polygraphes.

ecriture dans MEDIUM

Les médiums écrivains, c’est le genre de médiumnité le plus répandu, et en outre parce que c’est à la fois le plus simple, le plus commode, celui qui donne les résultats les plus satisfaisants et les plus complets ; c’est aussi celui que tout le monde ambitionne. Il n’y a malheureusement jusqu’à présent aucun diagnostic qui puisse indiquer, même approximativement, que l’on possède cette faculté ; les signes physiques auxquels certaines personnes ont cru voir des indices n’ont rien de certain. On la trouve chez les enfants et les vieillards, chez les hommes et les femmes, quels que soient le tempérament, l’état de santé, le degré de développement intellectuel et moral. Il n’y a qu’un seul moyen d’en constater l’existence, c’est d’essayer.

On peut obtenir l’écriture, comme nous l’avons vu, par le moyen des corbeilles et planchettes, ou directement avec la main ; ce dernier mode étant le plus facile, et l’on peut dire le seul employé aujourd’hui, c’est celui auquel nous engageons à s’adonner de préférence. Le procédé est des plus simples ; il consiste tout uniment à prendre un crayon et du papier, et à se mettre dans la position d’une personne qui écrit, sans autre préparation ; mais, pour réussir, plusieurs recommandations sont indispensables. 


Comme disposition matérielle, nous recommandons d’éviter tout ce qui peut gêner le libre mouvement de la main ; il est même préférable que celle-ci ne repose pas du tout sur le papier. La pointe du crayon doit appuyer suffisamment pour tracer, mais pas assez pour éprouver de la résistance. Toutes ces précautions deviennent inutiles une fois que l’on est parvenu à écrire couramment, car alors nul obstacle ne saurait arrêter : ce ne sont que les préliminaires de l’écolier.

Il est indifférent de se servir de la plume ou du crayon ; certains médiums préfèrent la plume, mais elle ne peut convenir qu’à ceux qui sont formés et qui écrivent posément ; il y en a qui écrivent avec une telle vélocité, que l’usage de la plume serait presque impossible ou du moins très incommode ; il en est de même quand l’écriture est saccadée et irrégulière, ou quand on a affaire à des Esprits violents qui frappent avec la pointe et la brisent en déchirant le papier. 

Le premier indice d’une disposition à écrire est une sorte de frémissement dans le bras et dans la main ; peu à peu la main est entraînée par une impulsion qu’elle ne peut maîtriser. Souvent, elle ne trace d’abord que des traits insignifiants ; puis les caractères se dessinent de plus en plus nettement, et l’écriture finit par acquérir la rapidité de l’écriture courante. Dans tous les cas, il faut abandonner la main à son mouvement naturel, et n’apporter ni résistance ni propulsion.

Certains médiums écrivent couramment et avec facilité dès le début, quelquefois même dès la première séance, ce qui est assez rare ; d’autres font, pendant assez longtemps, des barres et de véritables exercices calligraphiques ; les Esprits disent que c’est pour leur délier la main. 

 

250px-Allan_Kardec_1857

Voulez en savoir plus : Allan Kardec : http ://spirite.free.fr/ouvrages/mediumsc17.htm 

 

Menu Voyance 

www.astuces-gratuites.com 

Publié dans : MEDIUM |le 8 octobre, 2010 |1 Commentaire »

Vous pouvez laisser une réponse.

1 Commentaire Commenter.

  1. le 19 mai, 2011 à 9:24 artel écrit:

    Vous avez envie de participer en tant que professionnel au salon des Arts divinatoires et du bien-être au Cap d’Agde au mois de juillet 2011, n’hésitez pas à vous faire connaître, les places diminuent, N’OUBLIEZ PAS C’EST EN PLEINE SAISON ESTIVALE.

    Le salon est le meilleur moyen pour élargir, agrandir, renouveler, se faire connaître, reconnaître d’une clientèle en demande.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3