Archive pour septembre, 2010

Qu’est-ce que le karma collectif

Karma Collectif

Qu'est-ce que le karma collectif dans KARMA karma1

Tremblements de terre, guerres, épidémies, catastrophes naturelles, inondations, sécheresse, font partis du karma collectif. Le karma collectif, concerne une race, une population, une nation, un pays, une communauté, un groupe. Ce qui est vrai sur un niveau individuel et familial l’est tout autant sur un plan collectif.

Le karma collectif est le karma qui résulte de mauvaises formes de pensées, d’actions injustes d’un peuple, d’une nation. Dans le karma collectif les actions mal accumulées, les formes de pensées très égoïstes d’un peuple, d’une nation, sont des armes dix millions fois plus redoutables que tout l’arsenal atomique des Russes, Coréens et Américains réunis, il est capital de le savoir.

Ces actions sont amassées dans l’éther vibratoire pour exploser à un moment ou un autre, sous forme de catastrophes naturelles, nationales ou internationales. Aussi longtemps que les gens ne corrigeront pas leurs propres comportements et leur façon de penser égoïste, faire d’énorme profit (pétrole), épuisement des ressources énergétiques, destruction de l’environnement, gaspillage scandaleux de millions et de millions de tonnes de poissons chaque année dans les mers, organiser volontairement dans le monde des pénuries de riz, de blé, juste pour faire monter les cours et les prix et affamer ainsi une grande partie de l’humanité qui n’a plus l’argent nécessaire pour se payer l’essentiel, aussi longtemps les castastrophes naturelles, guerres, révoltes, émeutes et autres se poursuivront inlassablement.

rpisyclv dans KARMA

Medium Channel Kristina

Publié dans:KARMA |on 23 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

qu’est-ce que le karma familial

Karma Familial

qu'est-ce que le karma familial dans KARMA karma

Dans le Karma Familial ou mémoire de la lignée, nous ressentons tout au long de notre vie, les conséquences et les effets des agissements de nos aïeux, de nos plus proches et plus lointaiins ancêtres. Le karma familial et celui qui se rajoute à celui que nous devons vivre sur le plan individuel. Dans le karma familial la plus grande difficulté et qu’il est en relation directe avec les intrigues, les grands secrets de famille transmis depuis plusieurs générations et que la lignée nous donne en héritage. Nous le recevons la plupart du temps par l’éducation transmise par nos parents. Mais nous ne pouvons guère échapper au karma familial.

Beaucoup de problèmes peuvent résulter d’un karma familial. En effet, certaines situations graves se perpétuent de génération en génération, malédiction, rupture, separation, mariage raté, divorce, fatalité, mauvaise relations entre parent enfant, maladies congénitales, maladie karmique, histoires qui se répètent inlassablement à nouveau, etc

Un karma familial tourmenté est toujours difficile à délier.

Mais si vous avez la volonté de comprendre ainsi que celle de vouloir arrêter ce cycle douloureux, faire une régression dans vos vies antérieures est une expérience forte et émouvante mais qui se révèlera une aide sur les questions fondamentales qiue vous vous posez

Comment dénouer les conflits, difficultés et hostilités que nos aïeux n’ont pas réglés ?

Comment comprendre le pourquoi d’un rejet, d’avoir été abandonné, d’avoir vécu la trahison, le manque d’amour, l’injustice, l’humiliation ? D’être au centre d’un clan ou les membres d’une seule et même famille se font du mal les uns aux autres sans jamais pouvoir s’arrêter car ils ne savent pas comment faire autrement que renchérir à chaque fois ?

Lors d’une régression dans les vies antérieures je dévoile les aspects les plus troublants qui cheminent votre vie présente et certaines de vos vies passées.

Nous verrons les moments forts de vos vies antérieures qui peuvent vous aider à trouver la cause d’une angoisse , d’une phobie ou mettre fin à un karma familial douloureux
rpisyclv dans KARMA

Medium Channel Kristina

Publié dans:KARMA |on 23 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Révélation pour le 13/10/2010

Révélations extraterrestres : l’Annonce faite à l’Humanité le 13 octobre 2010 ! 

Révélation pour le 13/10/2010 dans 2010 - PREDICTIONS

Nous ne sommes pas seuls, et nous allons bientôt le savoir… Un livre intitulé  » Challenges of Change  » (Défis du changement) et publié en Août 2010 fait sensation. 

Son auteur ? Stanley A. Fulham, ancien officier du NORAD, ( North American Aerospace Defense Command), le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord. Son message ? le  13 octobre 2010  sera  l’une des grandes dates de l’Histoire de l’Humanité, de notre galaxie !

Selon Fulham, une civilisation extraterrestre, les  »Transcendors », conscients de notre crise environnementale, ont décidé, par pure bienveillance et sans volonté d’invasion, de sauver l’Humanité… 

Défis du changement : notre monde va changer le 13 Octobre 2010 ! 

Les défis de l’Humanité sont énormes. L’homme va survivre au terrorisme international ,à l’effondrement économique et financier, mais il ne pourra pas survivre à la pollution croissante de l’environnement sans « intervention extérieure ». Les Transcendors auraient indiqué à l’auteur que la masse critique va bientôt être atteinte et que l’humanité ne pourrait y survivre. 

Cette civilisation extraterrestre serait pleinement consciente de la catastrophe écologique que la Terre est en train de subir : des milliers de civilisations extraterrestres ont pollué leur planète jusqu’à l’extinction totale de tous les êtres vivants … Ils entendent intervenir parce qu’ils estiment que l’Humanité mérite d’être sauvée, car il y a de l’espoir, notre développement spirituel avenir est immense. 

  »Notre monde va changer pour toujours ! » 

Le Transcendors estiment qu’il nous faut énorme changement culturel; nul doute que la découverte d’une civilisation extraterrestre bienveillante  aura un effet considérable sur nos systèmes de croyances et notre culture, etc. Une véritable révolution copernicienne !! Les Transcendors ont décidé de nous aider et de nous prévenir des désastres qui ravageront la Terre en 2010-2012.

En révélant à l’Homme qu’il n’est pas tout seul dans l’Univers, les Transcendors espèrent provoquer un électrochoc afin de modifier le cours de l’histoire de l’Humanité; leurs niveaux de conscience, leurs concepts et leurs technologies leur ont permis de prévoir une période 2010-2012 particulièrement apocalyptique si nous ne faisons rien … Les Nations vont disparaître et de nouvelles terres vont émerger, d’autres seront englouties… La pollution environnementale atteindra sa masse critique avec un taux  CO2 de 22% dans lequel les Hommes ne pourront survivre, la sécheresse et la famine vont ravager la Terre , des millions de réfugiés seront à la recherche de nourriture et d’abris. 

Stanley A. Fulham explique comment il a pu entrer en communication avec les Transcendors,et de quelle façon des derniers lui ont fait part de leurs prévisions : 

 « Les Transcendors ont prévu de survoler  nos principales villes le 13 Octobre 2010. Je m’empresse d’ajouter que ce n’est pas ma prédiction. Je ne suis qu’un messager, je sais que les extraterrestres existent dans une dimension supérieure,un monde spirituel dans lequel toutes les âmes existent. J’ai accédé aux Annales Akashiques, qui révèlent toutes les probabilités majeures et mineures de notre existence future, une réalité incompréhensible pour l’humanité. Les Transcendors ne peuvent pas nous l’expliquer parce que nous n’avons ni les concepts, ni la syntaxe et  ni les références pour appréhender ces abstractions pures. 

J’ai vu que les Transcendors allaient faire une démonstration spectaculaire d’espérance, de paix et d’amitié en stationnant quelques heures  au-dessus des principales villes de la Terre le 13 Octobre ».

 dans 2010 - PREDICTIONS

Fil d’infos sur besoindesavoir.com 

Publié dans:2010 - PREDICTIONS |on 22 septembre, 2010 |2 Commentaires »

Le langage Sumérien

La langue sumérienne ne peut s’apparenter à aucune autre langue connue. On ne put la comprendre et la traduire qu’en ayant recours à des traductions de cette langue en d’autres langues qui nous étaient connues, un peu à la manière de l’égyptien. Ainsi, c’est par des traductions akkadiennes qui avaient été faites en Babylonie ancienne par quelques érudits qu’il devint possible aux étudiants modernes de traduire le sumérien. Il était en effet beaucoup plus aisé de comprendre l’akkadien, dans la mesure où cette langue était sémitique et s’apparentait donc à l’hébreu et à l’arabe. 

Le langage Sumérien dans SUMERIENS papyrus

Quoiqu’il en soit, le génie des sumériens s’exprima de façon éclatante dans l’invention de l’écriture. Et là, l’influence sumérienne perdura plusieurs millénaires. Ce n’est qu’avec la disparition définitive du système d’écriture cunéiforme au 1ersiècle avant Jésus Christ que l’on peut considérer l’influence sumérienne directe sur l’écriture définitivement terminée. Dans la phrase précédente, le mot « direct » est mis en évidence, car l’influence des sumériens sur l’écriture se fait encore sentir aujourd’hui si l’on pense que certaines de nos lettres ne sont que l’évolution plus ou moins lointaine du sumérien primitif, pour s’en convaincre il suffit de jeter un coup d’oeil sur la figure ci-contre. 

L’histoire du sumérien et de son écriture : - Les plus vieux exemples d’écriture sumérienne datent d’environ 3000av JC (fin de l’époque proto-littéraire). Au début, l’écriture sumérienne était plus du type pictogramme, un peu à la façon des hiéroglyphes égyptiens. Petit à petit, le dessin fit place à l’abstraction pour donner l’écriture cunéiforme qui, depuis, est devenue dans 

l’esprit de beaucoup de gens synonyme de sumérien. 

ecrituresumer dans SUMERIENS

Les premiers exemples d’écriture sumérienne n’étaient que de la comptabilité, l’écrit ne servant que de pense-bête pour se souvenir de ses comptes (le nombre de troupeaux, la quantité de blé, etc…). Les signes étaient incisés ou « imprimés » sur des tablettes d’argile qui avaient été préalablement mouillées avant d’être séchées. Sur ces tablettes, on trouve généralement des incisions à côté du dessin simplifié de l’objet ou de l’animal compté.

- Plus tard, les scribes abrégèrent, simplifièrent et stylisèrent les signes-dessins, ce qui, sur plusieurs générations, aboutit à l’association abstraite d’impressions cunéiformes : l’écriture cunéiforme sumérienne était née ! Avec cette simplification de l’écriture et son évolution vers la rapidité, la souplesse et la rationalisation, le contenu des écrits sumériens tout naturellement se complexifia et conduisit à l’apparition de documents historiques écrits. Evidemment, ces documents n’étaient pas comme maintenant soucieux de l’exactitude historique, ils racontaient plutôt les exploits des héros et des dieux sumériens à la manière d’épopées. 

akkadtablette

- Vers 2300av JC déjà, le sumérien avait cessé d’être la langue prépondérante en Mésopotamie. L’akkadien avait pris la relève. Dès la fin de l’époque dite « proto-littéraire », les Akkadiens avaient emprunté l’écriture sumérienne et l’avait adaptée aux besoins de leur langue sémitique bien différente du sumérien.

- En 2000av JC, le sumérien n’était plus parlé. L’akkadien, puis l’assyro-babylonien, l’avait définitivement remplacé. Le sumérien devait cependant rester la langue de la religion, de la science, des affaires et du droit pendant encore bien des siècles. Abraham, en 1900av JC, a donc vraisemblablement été en contact d’une manière ou d’une autre avec le sumérien.
On pense que le sumérien, comme langue littéraire, fut en usage jusqu’à la disparition définitive de l’écriture cunéiforme 

Le Sumérien 8r0ooyp3Archaïque
3100-2500av JC
 

Le Sumérien Ancien ou Classique
2500-2300av JC
 

Le Néo-Sumérien
2300-2000av JC
 

Le Post-Sumérien
2000-1er siècle av JC
 

Publié dans:SUMERIENS |on 21 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

C’est qui les Sumériens

Mais qui sont donc les Sumériens ? Quelles sont leurs origines ? 

Voici deux questions par lesquelles on pourrait commencer cette exposé sur les Sumériens. En effet, il faut bien reconnaître que beaucoup de mystère subsiste sur ce peuple. Pourtant, il est important d’avoir une idée relativement précise de l’histoire de cette civilisation si l’on tient compte du fait qu’Abraham est précisément originaire du pays des Sumériens (Ur). Il a donc connu cette civilisation. 

 

C'est qui les Sumériens  dans SUMERIENS dieuxsumer

N’oublions pas que la datation la plus courante pour Abraham est 1900av JC. Cette date correspond certes au déclin de ce peuple, mais, il n’en reste pas moins que son histoire et sa culture ont sans doute marqué le jeune Abraham. La preuve en est que les exégètes s’accordent généralement à dire que les onze premiers chapitres de la Genèse véhiculent les légendes et les histoires de cette civilisation, mis à part le concept du monothéisme, bien sûr. 


De plus, l’influence sumérienne sur le peuple hébreu ne s’arrête pas à Abraham. En fait, par les nombreuses avancées technologiques dont les habitants du pays de Sumer sont responsables, c’est toute la Mésopotamie, et même bien au-delà, qui est redevable à cette civilisation. Cet héritage sumérien va d’ailleurs constitué une partie de cet exposé consacré à ce peuple. 

 

carte1 dans SUMERIENS

L’histoire des Sumériens est indissociable de l’entité géographique que l’on connaît sous le nom de : « Mésopotamie« . Cette région, qui s’étendait du Golfe Persique au sud à la mer Méditerranée au nord (= l’Iraq actuel, en gros), est généralement divisée en trois partie : 

  • Mésopotamie septentrionale ou Haute Mésopotamie (= nord) 

  • Mésopotamie centrale (= le centre) 

  • Mésopotamie méridionale ou Basse Mésopotamie (= sud) 

Cette division géographique a son importance, dans la mesure où elle facilite l’identification des diverses civilisations qui se trouvaient en Mésopotamie.

Dans le cas qui nous intéresse la Mésopotamie septentrionale ne présente guère d’intérêt. Elle aura surtout un rôle à jouer avec l’arrivée en scène des Assyriens, bien plus tard.

Les deux autres parties de la Mésopotamie ont joué très tôt un rôle essentiel dans l’histoire de la région. Ainsi, la Mésopotamie centrale est le lieu où s’est développée la civilisation dite ‘akkadienne’. Ce peuple dont la capitale était Akkad habitait probablement à la frontière entre la Mésopotamie centrale et la Mésopotamie méridionale. Les Akkadiens ont cependant connu un développement plus tardif que les Sumériens.

Quant aux Sumériens, ils furent les premiers à occuper la Mésopotamie. Ils en colonisèrent la partie méridionale.
Cette partie a d’ailleurs donné son nom aux Sumériens. En effet, en histoire ancienne, on appelle également la Basse Mésopotamie : « le pays de Sumer ». 

 

ziggouratviequotidienne

  1. C’est peut-être pour leurs mythes de la création du monde et de la naissance de la civilisation que les sumériens sont les plus connus. On leur doit, par exemple, l’idée d’une époque héroïque où la perfection humaine devait laisser la place à la fragilité humaine, fragilité qui pouvait même déboucher sur l’échec.
    L’autre grand apport culturel de ce peuple sur le plan des mythes fondateurs est sans aucun doute la notion de déluge universel.
    Toutes ces histoires, comme il a été dit plus haut, ont été reprises dans la Bible tout en étant adaptées au monothéisme. 

2.     Les Sumériens ont aussi légué à l’humanité les concepts de loi, de gouvernement et de vie urbaine. 

  1. On leur doit également un système astronomique et mathématique qui permit de diviser le temps et l’espace en degrés ce qui allait, plus tard, aboutir à nos heures, nos minutes et nos unités de mesure linéaire. 

  2. N’oublions pas non plus la poterie et le développement de la roue à des fins de transport. Ces deux bonds en avant dans les domaines de la vie quotidienne sont bel et bien d’origine sumérienne. 

  3. Et enfin, comment passer sous silence LA grande invention sumérienne par excellence : « l’écriture ».

 

sumer73

Publié dans:SUMERIENS |on 21 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Qu’est-ce qu’un médium

On nomme médium une personne qui serait sensible à une autre dimension ou qui favoriserait (volontairement ou non) des manifestations qui proviendraient d’une autre dimension. Cette autre réalité peut être l’au-delà (monde des défunts, des esprits, des anges, des démons, de Dieu), ou tout autre « univers » non perceptible par les cinq sens.

La médiumnité est une faculté prise en considération dans le cadre :

Dans la culture occidentale moderne, les médiums sont généralement associés au mouvement spirite ou au domaine du surnaturel.

Qu'est-ce qu'un médium dans MEDIUM 300px-Psychicmedium

 

Définition

Le mot médium apparaît au XIXe siècle pour qualifier essentiellement des individus à proximité desquels des phénomènes inexpliqués se produisent. Allan Kardec reprend le terme pour désigner les personnes sensibles à l’influence de ce qu’il appelle les « Esprits ». Kardec publie la toute première étude sur les médiums dans Le Livre des médiums et établit une classification. De ce fait, le mot médium caractérise surtout le vocabulaire spirite, bien qu’il soit aussi employé par d’autres courants de pensée. Le classement défini par Kardec en 1861 n’a pas été modifié de manière significative par d’autres auteurs et répertorie les catégories suivantes :

 

  • Médium clairvoyant : Le médium voit une entité qu’il est généralement le seul à percevoir (exemples : Emanuel Swedenborg, Bernadette Soubirous). Il peut voir son don se manifester également par des rêves dits prémonitoires et entrant en contact avec des entités ou situations réelles. La médiumnité à clairvoyance est sans doute la forme de perception la plus répandue chez les individus médiums.
  • Médium clairentendant : Le médium entend une entité qu’il est généralement le seul à percevoir (exemples : Jeanne d’Arc, John Edward, Lisa Williams). Les sons qu’il entend peuvent également provenir d’énergies propres à des lieux ou des personnes. Le médium clairentendant peut aussi être clairvoyant ainsi que tout type autre de médiumnité.
  • Médium christique : Le médium possède un magnétisme qui lui permet de guérir toutes sortes de maux et paralysies, il est à la fois guérisseur et magnétiseur.
  • Médium à inspiration : Le médium est particulièrement réceptif aux idées suggérées par une entité. Cette faculté se confond avec l’intuition, la prémonition et l’inspiration artistique. Ces incitations se mélangent aux pensées personnelles du médium, qui peine souvent à faire la distinction. Ces suggestions sont bonnes ou mauvaises, créatives ou destructives, selon la nature de l’entité qui les produit. Un concept équivalent existe en psychanalyse, mais dans ce cas, les pulsions sont attribuées à l’inconscient et non à des entités extérieures. Dans le type de cas ou le don du prétendu médium est authentique, l’individu est souvent en proie à l’hypersensibilité, il ressent des émotions submergeantes, déroutantes qui ne proviennent pas de lui, il capte les énergies produites par des entités, des personnes, des lieux. C’est le type de médiumnité le plus difficile à déceler car on peut le confondre avec un désordre psycho-émotionnel et une fragilité toute simple de l’individu dans ses ressentis, ce qui conforte les sceptiques dans l’idée que tout part d’une volonté complexe inconsciente de créer soi même ces altérations de ressentis, qui seraient d’après eux tout à faits humains dans le cas des personnes psychologiquement fragiles. C’est aussi un état à ne pas confondre avec certains troubles psychiques. Le médium à inspiration perçoit en lui quelque chose de différent, impalpable et le plus souvent dès le plus jeune âge, comme un feeling qu’on ne peut analyser matériellement.
  • Médium à table tournante : L’énergie du médium sert à l’entité pour produire des coups à l’intérieur d’un meuble à proximité ou à le faire bouger. Forme de médiumnité populaire au XIXe siècle (exemple : Eusapia Palladino).

Médium écrivain : Le médium se saisit d’un stylo ou d’un crayon, il détend sa main et laisse l’entité utiliser ses doigts pour écrire. Pratique médiumnique très répandue, également appelée écriture automatique (exemple : Chico Xavier). L’écriture automatique est une pratique de spiritisme très courante qui se développe par la pratique, selon ses partisans.

  • Médium à planchette : Le médium se tient calmement près d’une planche sur laquelle sont inscrites les lettres de l’alphabet. Au-dessus de la planche se trouve un petit objet comme un triangle en bois ou un verre retourné. L’énergie du médium sert à l’entité pour déplacer le petit objet vers les lettres afin de composer des mots et des phrases. Cette pratique est également appelée Ouija.
  • Médium parlant : Le médium prête son larynx et ses cordes vocales à une entité afin que celui-ci puisse parler de manière claire et perceptible. Il arrive ainsi que le médium s’exprime dans une langue qu’il ne connaît absolument pas, mais qui correspond à une langue parlée par l’entité. Le médium est parfois conscient, parfois inconscient. Ce dernier cas est appelé transe médiumnique (exemple : Thérèse Neumann ou le médium de Johannes Greber). Ce phénomène est également appelé Glossolalie.
  • Médium à matérialisation : La présence du médium favorise la matérialisation d’une entité, soit sous la forme d’un ectoplasme, soit sous une forme anatomique (une main ou un visage par exemple). La matérialisation complète du corps d’une entité est également appelée Apparition.
  • Médium à effet physique : Le médium ignore généralement qu’il possède cette faculté et cède involontairement de l’énergie à des entités, qui provoquent alors des bruits autour de lui (exemple : Sœurs Fox). Si le phénomène se produit de manière désordonné il est appelé Poltergeist
  • Médium guérisseur : Le médium ne peut pas soigner par lui-même, mais il sert de canal à une entité pour apporter des soins à un malade, à proximité ou à distance (exemples : Rosemary Altea, João Teixeira de Faria, Père Antoine). Lorsqu’une personne soigne avec sa propre énergie, sans l’aide d’une entité, on parle alors de magnétiseur.
  • Médium psionique : Le médium , dans son inconscient, crée des failles spatio-temporelle aspirant toute sorte de corps se trouvant à proximité et donc généralement des entité, ainsi, l’entité devient un ectoplasme qui enroule et commande le médium

i_logo dans MEDIUM

Les signes de la médiumnité

Les personnes qui admettent l’existence de la médiumnité, croient qu’un authentique médium est reconnaissable par un ou plusieurs des critères suivants :

  • les visions ou apparitions d’entités telles que les esprits ou toute autre forme d’énergie invisibles. Ces apparitions peuvent témoigner de la présence d’un don de médiumnité de l’individu, le plus souvent elles apparaissent dans l’enfance.
  • l’ intuition propre à chaque individu, qui est particulièrement présente chez les individus médiums, elle peut se révéler par de forts ressentis, des pressentiments, des flashs durant lesquels le médium voit une scène se produire.
  • les rêves, qu’ils soient prémonitoires ou mettant en scène des situations réelles dont il a l’information par cette voie. Il peut également être au contact d’entités dans son sommeil, chez l’individu médium, celui-ci est d’ailleurs peu réparateur, le médium se réveille souvent dans un état troublé et met du temps à émerger.
  • la perception d’émotions, d’énergies, de sensations qui sont extérieures aux siennes, elles sont provoquées par les lieux, les personnes, et tout autre facteur pouvant ramener le médium à ressentir des événements, le plus souvent lourds d’atrocités ou de morts.

Selon Alain Assailly (Médium ou médiateur, 1959), docteur en médecine, les médiums auraient ces caractéristiques physiologiques : gonflement de l’abdomen en période prémenstruelle chez la femme, fragilité des vaisseaux capillaires, hyperlaxité des ligaments, développement pileux supérieur à la normale, sensibilité aiguë à l’épigastre. Il y aussi des caractéristiques psychologiques : insatisfaction sensuelle, affective ou intellectuelle, propension à la mythomanie, troubles du schéma corporel, aisance pour les automatismes.

2021244567_small_6

Médiums réputés

01-09

Publié dans:MEDIUM |on 21 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Qui est Marie-Madeleine

Qui est Marie-Madeleine dans MARIE-MADELEINE 280px-Canova-Magdalene_45_degree_view VM : - Marie Madeleine, personnage mythique ? Ou historique ?

Chr. D. : D’une certaine manière les deux. Personnage mythique, parce qu’il y a eu, c’est certain, une reconstruction imaginaire de Marie-Madeleine. Mais personnage historique, parce qu’il y a, à la base, avant cette reconstruction, une femme réelle. Qu’il y ait eu reconstruction imaginaire de ce personnage originel, c’est indéniable, mais cela n’interdit en rien son existence historique. Le processus est d’ailleurs assez habituel. Tous les grands personnages de l’Histoire ont une double figure. Une figure « réelle », et une figure mythique, forgée par eux de leur vivant à des fins politiques, ou par d’autres après leur mort. C’est en général cette second figure qui est la plus connue. De ce point de vue, l’Histoire est une fable. Pour Marie-Madeleine, le phénomène est sans doute plus accentué encore. Ce qui est vrai en histoire politique, est en effet, comme on a pu le remarquer, plus sensible encore concernant le domaine du religieux. Edith Mora analyse très bien ce phénomène dans sa biographie de la poétesse Sappho. Bien qu’il y ait, de manière incontestable, une Sappho historique, celle que l’on perçoit en pensant à la poétesse de Lesbos, est avant tout le personnage mythique élaboré sur ce substrat historique. Au point, nous dit Edith Mora, qu’il serait presque tentant de ranger Sappho au rang des poètes purement mythiques, tels Orphée. Les raisons de ce phénomène sont bien connues. Le saut de Sappho depuis le rocher de Leucade est, sous le règne de Claude, choisi par les Pythagoriciens de Rome pour être l’apothéose de la décoration ésotérique de leur chapelle secrète. A la même époque, dans les « Epîtres amoureuses » d’Ovide, Sappho est le seul personnage ayant eu une existence réelle, au milieu d’autres personnages purement légendaires… Comme le note Edith Mora, à partir de là, Sappho acquiert un statut similaire à celui des figures imaginaires qui l’entourent, que ce soit Hélène ou Ariane. Par effet de contamination, elle devient, elle aussi, un mythe. Le même phénomène a engendré l’apparition d’une Marie-Madeleine mythique à côté de la Marie-Madeleine historique.

220px-Georges_de_La_Tour_007 dans MARIE-MADELEINE

Cette reconstruction mythique de Marie-Madeleine est flagrante chez plusieurs auteurs. Marie-Madeleine est un agrégat de mythes. Je ne prendrai ici que deux exemples.

200px-Maria_Magdalene_by_Caravaggio

Le premier concerne la beauté légendaire de Madeleine. Cette idée que Marie-Madeleine était une femme d’une beauté incomparable a fait que sa figure s’est peu à peu confondue à celle de Vénus… Cela est plus ou moins explicite. Explicite, par exemple, en 1668, chez Pierre de Saint Louis qui, lorsqu’il décrit Marie-Madeleine traversant la Méditerranée, met en scène les poissons regardant la jeune femme sur son navire et conclut : « Et son port gracieux la leur fait estimer / Cette Divinité qui nâquit de la Mer. » La comparaison est fréquente. On la trouvait déjà en 1663 dans la « Sainte Magdeleine » d’Antoine Godeau. Alors que le poète évoque l’arrivée de Marie-Madeleine à Marseille, il signale que les habitants de la ville, éblouis par sa beauté, la prirent pour l’antique déesse : « Lors que l’on vid marcher l’illustre Magdelaine, / On crut voir des Amours la fabuleuse reine. » Cette comparaison est plus particulièrement intéressante. On voit ici sur quel système d’analogie se construit le mythe magdalénien. Marie-Madeleine arrivant à Marseille, rappelle la figure de Vénus sortant des eaux… Cette identification tend par un effet de contamination comparable à celui noté pour Sappho, à faire de Madeleine un être mythique au même titre que Vénus. Car si elle est rarement aussi explicite, l’assimilation de Madeleine à la déesse de l’amour, est souvent là. Dans les Beaux Arts, les nudités de Madeleine rappellent celles de Vénus. La magnifique « Marie-Madeleine dans la grotte » de Jules Joseph Lefebvre, est plus une invitation au plaisir, qu’à la pénitence…

230px-Magdala_um_1900


Autre exemple : Madeleine et la Mélancolie. Sous la plume de plusieurs auteurs, Marie-Madeleine se retire à la Sainte-Baume parce que terrassée par la mort de Jésus. La logique de son retrait est donc une logique de deuil, de désespoir. Ainsi, plusieurs peintres, vont-ils représenter sa pénitence en s’inspirant du modèle des Mélancolies. Madeleine prend dès lors le visage d’une figure allégorique. Il est à ce sujet notoire que plus d’un tableau représentant sainte Marie-Madeleine ermite a été confondu, le titre du tableau ayant été perdu, à des figures de Mélancolie. Anne Larue aborde ces cas de confusion…
                                 80px-Mary_Magdalen_Donatello_OPA_Florence    105px-Marie-Madeleine_en_extase_au_pied_de_la_croix   
Pour conclure, disons que concernant le rapport entre mythe et réalité, le cas de Marie-Madeleine, est comparable à celui de Jésus. Du point de vue de l’Histoire, il ne fait aujourd’hui plus de doute que Jésus a bien existé. Toute la question est de savoir qui il a vraiment été. Il s’agit de déceler la vérité historique à travers le mythe reconstruit au fil des siècles… D’une certaine manière, voilà quel était le but de mon ouvrage : essayer de déceler le véritable visage de Madeleine, c’est-à-dire le visage historique, à travers le visage mythologique composé au fil des siècles…

220px-Piero_dellla_Francesca_-_Maria_Maddalena_%28Duomo_di_Arezzo%29

Publié dans:MARIE-MADELEINE |on 20 septembre, 2010 |1 Commentaire »

Les plantes de la Terre du Milieu

Les plantes de fiction sont des plantes inventées, qui n’existent pas dans le monde réel et qui sont issues d’oeuvres de fiction. Les plantes de fiction apparaissent au cinéma, à la télévision, dans la littérature ou d’autres médias.

 

Plantes de la Terre du Milieu de J. R. R. Tolkien

Article détaillé : Flore de la Terre du Milieu.

 

  • Alfirin - fleur dorée en forme de cloche  Helichrysum stoechas

 

 

 

  • Athelas - plante médicinale à longues feuilles (aussi appelée Kingsfoil ou Asëa Aranion) Hobbitebourg dans les films de Peter Jackson

 

  • Elanor - petite fleur étoilée dont le nom signifie étoile du soleil
  • Ents - race d’arbres humanoïdes, esprits de la forêt 220px-TREEBEARD

 

 

  • Mallorn - arbre à l’écorce lisse et gris-argent, et aux feuilles dorées en automne
  • Mallos - fleur dorée en forme de cloche 220px-Ithilien

 

  • Niphredil - petite fleur blanche étoilée dont le nom signifie étoile de la terre

    Une perce-neige (Galanthus nivalis) ayant percé la neige

  • Seregon - plante à fleur rouge sang 220px-Brithombar

 

 

 

 

La Terre du Milieu (Middle-earth) est le lieu où prennent place la plupart des récits de J. R. R. Tolkien. Le terme provient de la traduction du moyen anglais middel-erde, issu du vieil anglais middangeard. Tolkien la décrit explicitement comme étant notre Terre, mais dans un passé fictif. Il estime que la fin du Troisième Âge se situe environ 6000 ans avant notre époque.

L’histoire de la Terre du Milieu est divisée en plusieurs Âges. Les romans Bilbo le Hobbit et Le Seigneur des anneaux prennent place à la fin du Troisième Âge du Soleil, tandis que Le Silmarillion retrace la création du Monde et traite surtout des événements du Premier Âge.

Publié dans:PLANTES |on 20 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Les esprits possédés

Esprits Possédés.

Les esprits possédés dans POSSESSION paranormal_detail

Un Esprit peut-il momentanément revêtir l’enveloppe d’une personne vivante, c’est-à-dire s’introduire dans un corps animé et agir au lieu et place de celui qui s’y trouve incarné ? 

« L’Esprit n’entre pas dans un corps comme tu entres dans une maison ; il s’assimile avec un Esprit incarné qui a les mêmes défauts et les mêmes qualités pour agir conjointement ; mais c’est toujours l’Esprit incarné qui agit comme il veut sur la matière dont il est revêtu. Un Esprit ne peut se substituer à celui qui est incarné, car l’Esprit et le corps sont liés jusqu’au temps marqué pour le terme de l’existence matérielle. » 

S’il n’y a pas possession proprement dite, c’est-à-dire cohabitation de deux Esprits dans le même corps, l’âme peut-elle se trouver dans la dépendance d’un autre Esprit, de manière à en être subjuguée ou obsédée, au point que sa volonté en soit en quelque sorte paralysée ? 

« Oui, et ce sont là les vrais possédés ; mais sache bien que cette domination ne se fait jamais sans la participation de celui qui la subit, soit par sa faiblesse, soit par son désir. On a souvent pris pour des possédés des épileptiques ou des fous qui avaient plus besoin de médecin que d’exorcisme. » Le mot possédé, dans son acception vulgaire, suppose l’existence de démons, c’est-à-dire d’une catégorie d’êtres de mauvaise nature, et la cohabitation de l’un de ces êtres avec l’âme dans le corps d’un individu. Puisqu’il n’y a pas de démons dans ce sens, et que deux Esprits ne peuvent habiter simultanément le même corps, il n’y a pas de possédés selon l’idée attachée à ce mot. Le mot possédé ne doit s’entendre que de la dépendance absolue où l’âme peut se trouver à l’égard d’Esprits imparfaits qui la subjuguent. 

Peut-on soi-même éloigner les mauvais Esprits et s’affranchir de leur domination ? 

« On peut toujours secouer un joug quand on en a la ferme volonté. » 

Ne peut-il arriver que la fascination exercée par le mauvais Esprit soit telle que la personne subjuguée ne s’en aperçoive pas ; alors, une tierce personne peut-elle faire cesser la sujétion, et dans ce cas, quelle condition doit-elle remplir ? 

« Si c’est un homme de bien, sa volonté peut aider en appelant le concours des bons Esprits, car plus on est homme de bien, plus on a de pouvoir sur les Esprits imparfaits pour les éloigner et sur les bons pour les attirer. Cependant, il serait impuissant si celui qui est subjugué ne s’y prête pas ; il y a des gens qui se plaisent dans une dépendance qui flatte leurs goûts et leurs désirs. Dans tous les cas, celui dont le coeur n’est pas pur ne peut avoir aucune influence ; les bons Esprits le méprisent, et les mauvais ne le craignent pas. »

 dans POSSESSION

Les formules d’exorcisme ont-elles quelque efficacité sur les mauvais Esprits ? 

« Non ; quand ces Esprits voient quelqu’un prendre la chose au sérieux, ils en rient et s’obstinent. » 

Il y a des personnes animées de bonnes intentions et qui n’en sont pas moins obsédées ; quel est le meilleur moyen de se délivrer des Esprits obsesseurs ? 

« Lasser leur patience, ne tenir aucun compte de leurs suggestions, leur montrer qu’ils perdent leur temps ; alors, quand ils voient qu’ils n’ont rien à faire, ils s’en vont. » 

La prière est-elle un moyen efficace pour guérir de l’obsession ? 

« La prière est d’un puissant secours en tout ; mais croyez bien qu’il ne suffit pas de murmurer quelques paroles pour obtenir ce qu’on désire. 

Dieu assiste ceux qui agissent, et non ceux qui se bornent à demander. Il faut donc que l’obsédé fasse de son côté ce qui est nécessaire pour détruire en lui-même la cause qui attire les mauvais Esprits. » 

Que faut-il penser de l’expulsion des démons dont il est parlé dans l’Evangile ? 

« Cela dépend de l’interprétation. Si vous appelez démon un mauvais Esprit qui subjugue un individu, quand son influence sera détruite, il sera véritablement chassé. Si vous attribuez une maladie au démon, quand vous aurez guéri la maladie, vous direz aussi que vous avez chassé le démon. Une chose peut être vraie ou fausse suivant le sens qu’on attache aux mots. Les plus grandes vérités peuvent paraître absurdes quand on ne regarde que la forme, et quand on prend l’allégorie pour la réalité. Comprenez bien ceci, et retenez-le ; c’est d’une application générale. »

barre_separation

~ ~ ~     Les causes premières d’Allan Kardec   ~ ~ ~      

Publié dans:POSSESSION |on 19 septembre, 2010 |1 Commentaire »

Possession et convulsions

Les Convulsionnaires

Possession et convulsions dans POSSESSION paranormal_movie_ghost

Les Esprits jouent-ils un rôle dans les phénomènes qui se produisent chez les individus désignés sous le nom de convulsionnaires ? 

« Oui, un très grand, ainsi que le magnétisme qui en est la première source ; mais le charlatanisme a souvent exploité et exagéré ces effets, ce qui les a fait tourner en ridicule. » 

- De quelle nature sont, en général, les Esprits qui concourent à ces sortes de phénomènes ? 

« Peu élevée ; croyez-vous que des Esprits supérieurs s’amusent à de pareilles choses ? » 

Comment l’état anormal des convulsionnaires et des crisiaques peut-il se développer subitement dans toute une population ? 

« Effet sympathique ; les dispositions morales se communiquent très facilement dans certains cas ; vous n’êtes pas assez étranger aux effets magnétiques pour ne pas comprendre cela et la part que certains Esprits doivent y prendre par sympathie pour ceux qui les provoquent. » 

Parmi les facultés étranges que l’on remarque chez les convulsionnaires, on en reconnaît sans peine dont le somnambulisme et le magnétisme offrent de nombreux exemples : telles sont, entre autres, l’insensibilité physique, la connaissance de la pensée, la transmission sympathique des douleurs, etc.. On ne peut donc douter que ces crisiaques ne soient dans une sorte d’état de somnambulisme éveillé, provoqué par l’influence qu’ils exercent les uns sur les autres. Ils sont à la fois magnétiseurs et magnétisés à leur insu.   

Quelle est la cause de l’insensibilité physique que l’on remarque soit chez certains convulsionnaires, soit chez d’autres individus soumis aux tortures les plus atroces ? 

« Chez quelques-uns c’est un effet exclusivement magnétique qui agit sur le système nerveux de la même manière que certaines substances. Chez d’autres, l’exaltation de la pensée émousse la sensibilité parce que la vie semble s’être retirée du corps pour se porter dans l’Esprit. Ne savez-vous pas que lorsque l’Esprit est fortement préoccupé d’une chose, le corps ne sent, ne voit et n’entend rien ?  L’exaltation fanatique et l’enthousiasme offrent souvent, dans les supplices, l’exemple d’un calme et d’un sang-froid qui ne sauraient triompher d’une douleur aiguë, si l’on n’admettait que la sensibilité se trouve neutralisée par une sorte d’effet anesthésique. On sait que dans la chaleur du combat on ne s’aperçoit souvent pas d’une blessure grave, tandis que, dans les circonstances ordinaires, une égratignure ferait tressaillir.

documentaire-reportage-paranormal dans POSSESSION

Puisque ces phénomènes dépendent d’une cause physique et de l’action de certains Esprits, on peut se demander comment il a pu dépendre de l’autorité de les faire cesser dans certains cas. La raison en est simple. L’action des Esprits n’est ici que secondaire ; ils ne font que profiter d’une disposition naturelle. L’autorité n’a pas supprimé cette disposition, mais la cause qui l’entretenait et l’exaltait ; d’active, elle l’a rendue latente, et elle a eu raison d’agir ainsi, parce qu’il en résultait abus et scandale. On sait, du reste, que cette intervention est impuissante quand l’action des Esprits est directe et spontanée. 

~ ~ ~     Les causes premières d’Allan Kardec   ~ ~ ~         

Publié dans:POSSESSION |on 19 septembre, 2010 |2 Commentaires »

Influence occulte

Influence occulte des Esprits sur nos pensées et sur nos actions.

Influence occulte dans PENSEE arton2840

Les Esprits influent-ils sur nos pensées et sur nos actions ? 

« Sous ce rapport leur influence est plus grande que vous ne croyez, car bien souvent ce sont eux qui vous dirigent. » 

Avons-nous des pensées qui nous sont propres, et d’autres qui nous sont suggérées ? 

« Votre âme est un Esprit qui pense ; vous n’ignorez pas que plusieurs pensées vous arrivent à la fois sur un même sujet, et souvent bien contraires les unes aux autres ; eh bien ! il y en a toujours de vous et de nous ; c’est ce qui vous met dans l’incertitude, parce que vous avez en vous deux idées qui se combattent. » 

Comment distinguer les pensées qui nous sont propres de celles qui nous sont suggérées ? 

« Lorsqu’une pensée est suggérée, c’est comme une voix qui vous parle. Les pensées propres sont en général celles du premier mouvement. Du reste, il n’y a pas un grand intérêt pour vous dans cette distinction, et il est souvent utile de ne pas le savoir : l’homme agit plus librement ; s’il se décide pour le bien, il le fait plus volontiers ; s’il prend le mauvais chemin, il n’en a que plus de responsabilité. » 

Les hommes d’intelligence et de génie puisent-ils toujours leurs idées dans leur propre fonds ? 

« Quelquefois, les idées viennent de leur propre Esprit, mais souvent elles leur sont suggérées par d’autres Esprits qui les jugent capables de les comprendre et dignes de les transmettre. Quand ils ne les trouvent pas en eux, ils font appel à l’inspiration ; c’est une évocation qu’ils font sans s’en douter. » 

S’il eût été utile que nous puissions distinguer clairement nos pensées propres de celles qui nous sont suggérées, Dieu nous en eût donné le moyen, comme il nous donne celui de distinguer le jour et la nuit. Quand une chose est dans le vague, c’est que cela doit être pour le bien. 

 On dit quelquefois que le premier mouvement est toujours bon ; cela est-il exact ? 

« Il peut être bon ou mauvais selon la nature de l’Esprit incarné. Il est toujours bon chez celui qui écoute les bonnes inspirations. » 

Comment distinguer si une pensée suggérée vient d’un bon ou d’un mauvais Esprit ? 

« Etudiez la chose ; les bons Esprits ne conseillent que le bien ; c’est à vous de distinguer. » 

Dans quel but les Esprits imparfaits nous poussent-ils au mal ? 

« Pour vous faire souffrir comme eux. » 

- Cela diminue-t-il leurs souffrances ? 

   « Non, mais ils le font par jalousie de voir des êtres plus heureux. » 

- Quelle nature de souffrance veulent-ils faire éprouver ? 

« Celles qui résultent d’être d’un ordre inférieur et éloigné de Dieu. » 

Pourquoi Dieu permet-il que des Esprits nous excitent au mal ? 

« Les Esprits imparfaits sont des instruments destinés à éprouver la foi et la constance des hommes dans le bien. Toi, étant Esprit, tu dois progresser dans la science de l’infini, c’est pour cela que tu passes par les épreuves du mal pour arriver au bien. Notre mission est de te mettre dans le bon chemin, et quand de mauvaises influences agissent sur toi, c’est que tu les appelles par le désir du mal, car les Esprits inférieurs viennent à ton aide dans le mal quand tu as la volonté de le commettre ; ils ne peuvent t’aider dans le mal que quand tu veux le mal. Si tu es enclin au meurtre, eh bien ! tu auras une nuée d’Esprits qui entretiendront cette pensée en toi ; mais aussi tu en as d’autres qui tâcheront de t’influencer en bien, ce qui fait que cela rétablit la balance et te laisse le maître. » 

C’est ainsi que Dieu laisse à notre conscience le choix de la route que nous devons suivre, et la liberté de céder à l’une ou à l’autre des influences contraires qui s’exercent sur nous.

livresf dans PENSEE

Peut-on s’affranchir de l’influence des Esprits qui sollicitent au mal ? 

« Oui, car ils ne s’attachent qu’à ceux qui les sollicitent par leurs désirs ou les attirent par leurs pensées. » 

Les Esprits dont l’influence est repoussée par la volonté renoncent-ils à leurs tentatives ? 

« Que veux-tu qu’ils fassent ? Quand il n’y a rien à faire, ils cèdent la place ; cependant, ils guettent le moment favorable, comme le chat guette la souris. » 

Par quel moyen peut-on neutraliser l’influence des mauvais Esprits ? 

« En faisant le bien, et en mettant toute votre confiance en Dieu, vous repoussez l’influence des Esprits inférieurs et vous détruisez l’empire qu’ils voulaient prendre sur vous. Gardez-vous d’écouter les suggestions des Esprits qui suscitent en vous de mauvaises pensées, qui soufflent la discorde entre vous, et qui excitent en vous toutes les mauvaises passions. Défiez-vous surtout de ceux qui exaltent votre orgueil, car ils vous prennent par votre faible. Voilà pourquoi Jésus vous fait dire dans l’oraison dominicale : Seigneur ! ne nous laissez pas succomber à la tentation, mais délivrez-nous du mal. » 

Les Esprits qui cherchent à nous induire au mal, et qui mettent ainsi à l’épreuve notre fermeté dans le bien, ont-ils reçu mission de le faire, et si c’est une mission qu’ils accomplissent en ont-ils la responsabilité ? 

« Nul Esprit ne reçoit la mission de faire le mal ; quand il le fait, c’est de sa propre volonté, et par conséquent il en subit les conséquences.  Dieu peut le lui laisser faire pour vous éprouver, mais il ne le lui commande pas, et c’est à vous de le repousser. » 

Lorsque nous éprouvons un sentiment d’angoisse, d’anxiété indéfinissable ou de satisfaction intérieure sans cause connue, cela tient-il uniquement à une disposition physique ? 

« C’est presque toujours un effet des communications que vous avez à votre insu avec les Esprits, ou que vous avez eues avec eux pendant le sommeil. » 

Les Esprits qui veulent nous exciter au mal ne font-ils que profiter des circonstances où nous nous trouvons, ou peuvent-ils faire naître ces circonstances ? 

« Ils profitent de la circonstance, mais souvent ils la provoquent en vous poussant à votre insu vers l’objet de votre convoitise. Ainsi, par exemple, un homme trouve sur son chemin une somme d’argent : ne crois pas que ce sont les Esprits qui ont apporté l’argent en cet endroit, mais ils peuvent donner à l’homme la pensée de se diriger de ce côté, et alors la pensée lui est suggérée par eux de s’en emparer, tandis que d’autres lui suggèrent celle de rendre cet argent à celui à qui il appartient.

 Il en est de même de toutes les autres tentations. » 

astrologue1

~ ~ ~     Les causes premières d’Allan Kardec   ~ ~ ~      

Publié dans:PENSEE |on 17 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Résumons le somnambulisme

animaux

 Résumons le somnambulisme dans POUVOIR 0002049B es phénomènes du somnambulisme naturel se produisent spontanément et sont indépendants de toute cause extérieure connue ; mais chez certaines personnes douées d’une organisation spéciale, ils peuvent être provoqués artificiellement par l’action de l’agent magnétique. L’état désigné sous le nom de somnambulisme magnétique ne diffère du somnambulisme naturel que parce que l’un est provoqué, tandis que l’autre est spontané. 

Le somnambulisme naturel est un fait notoire que personne ne songe à révoquer en doute, malgré le merveilleux des phénomènes qu’il présente. Qu’a donc de plus extraordinaire ou de plus irrationnel le somnambulisme magnétique, parce qu’il est produit artificiellement, comme tant d’autres choses ? 

Des charlatans, dit-on, l’ont exploité ; raison de plus pour ne pas le laisser entre leurs mains. Quand la science se le sera approprié, le charlatanisme aura bien moins de crédit sur les masses ; mais en attendant, comme le somnambulisme naturel ou artificiel est un fait, et que contre un fait il n’y a pas de raisonnement possible, il s’accrédite malgré le mauvais vouloir de quelques-uns, et cela dans la science même où il entre par une multitude de petites portes au lieu de passer par la grande ; quand il y sera en plein, il faudra bien lui accorder droit de cité. 

Pour le spiritisme, le somnambulisme est plus qu’un phénomène physiologique, c’est une lumière jetée sur la psychologie ; c’est là qu’on peut étudier l’âme, parce qu’elle s’y montre à découvert ; or, un des phénomènes par lesquels elle se caractérise, c’est la clairvoyance indépendante des organes ordinaires de la vue. 

Ceux qui contestent ce fait se fondent sur ce que le somnambule ne voit pas toujours, et à la volonté de l’expérimentateur, comme avec les yeux. Faut-il s’étonner que les moyens étant différents, les effets ne soient plus les mêmes ? Est-il rationnel de demander des effets identiques quand l’instrument n’existe plus ? L’âme a ses propriétés comme l’oeil a les siennes ; il faut les juger en elles-mêmes, et non par analogie. 

 0002049B dans POUVOIR a cause de la clairvoyance du somnambule magnétique et du somnambule naturel est identiquement la même : c’est un attribut de l’âme, une faculté inhérente à toutes les parties de l’être incorporel qui est en nous, et qui n’a de limites que celles qui sont assignées à l’âme elle-même. Il voit partout où son âme peut se transporter, quelle que soit la distance. 

Dans la vue à distance, le somnambule ne voit pas les choses du point où est son corps, et comme par un effet télescopique. Il les voit présentes et comme s’il était sur le lieu où elles existent, parce que son âme y est en réalité ; c’est pourquoi son corps est comme anéanti et semble privé de sentiment, jusqu’au moment où l’âme vient en reprendre possession. 

Cette séparation partielle de l’âme et du corps est un état anormal qui peut avoir une durée plus ou moins longue, mais non indéfinie ; c’est la cause de la fatigue que le corps éprouve après un certain temps, surtout quand l’âme se livre à un travail actif. 

 0002049B a vue de l’âme ou de l’Esprit n’étant pas circonscrite et n’ayant pas de siège déterminé, c’est ce qui explique pourquoi les somnambules ne peuvent lui assigner d’organe spécial ; ils voient parce qu’ils voient, sans savoir ni pourquoi ni comment, la vue n’ayant pas de foyer propre pour eux comme Esprit. S’ils se reportent à leur corps, ce foyer leur semble être dans les centres où l’activité vitale est la plus grande, principalement au cerveau, dans la région épigastrique, ou dans l’organe qui, pour eux, est le point de liaison le plus tenace entre l’Esprit et le corps. 

La puissance de la lucidité somnambulique n’est point indéfinie. 

L’Esprit, même complètement libre, est borné dans ses facultés et dans ses connaissances selon le degré de perfection auquel il est parvenu ; il l’est plus encore quand il est lié à la matière dont il subit l’influence. Telle est la cause pour laquelle la clairvoyance somnambulique n’est ni universelle, ni infaillible. On peut d’autant moins compter sur son infaillibilité qu’on la détourne du but que s’est proposé la nature, et qu’on en fait un objet de curiosité et d’expérimentation

Dans l’état de dégagement où se trouve l’Esprit du somnambule, il entre en communication plus facile avec les autres Esprits incarnés ou non incarnés ; cette communication s’établit par le contact des fluides qui composent les périsprits et servent de transmission à la pensée comme le fil électrique. Le somnambule n’a donc pas besoin que la pensée soit articulée par la parole : il la sent et la devine ; c’est ce qui le rend éminemment impressionnable et accessible aux influences de l’atmosphère morale dans laquelle il se trouve placé. C’est aussi pourquoi un concours nombreux de spectateurs, et surtout de curieux plus ou moins malveillants, nuit essentiellement au développement de ses facultés qui se replient pour ainsi dire sur elles-mêmes, et ne se déploient en toute liberté que dans l’intimité et dans un milieu sympathique. La présence de personnes malveillantes ou antipathiques produit sur lui l’effet du contact de la main sur la sensitive. 

 0002049B e somnambule voit à la fois son propre Esprit et son corps ; ce sont, pour ainsi dire, deux êtres qui lui représentent la double existence spirituelle et corporelle, et pourtant se confondent par les liens qui les unissent. Le somnambule ne se rend pas toujours compte de cette situation, et cette dualité fait que souvent il parle de lui comme s’il parlait d’une personne étrangère ; c’est que tantôt c’est l’être corporel qui parle à l’être spirituel, tantôt c’est l’être spirituel qui parle à l’être corporel. 

animo

L’Esprit acquiert un surcroît de connaissance et d’expérience à chacune de ses existences corporelles. Il les oublie en partie pendant son incarnation dans une matière trop grossière, mais il s’en souvient comme Esprit. C’est ainsi que certains somnambules révèlent des connaissances supérieures au degré de leur instruction et même de leurs capacités intellectuelles apparentes. L’infériorité intellectuelle et scientifique du somnambule à l’état de veille ne préjuge donc rien sur les connaissances qu’il peut révéler à l’état lucide. Selon les circonstances et le but qu’on se propose, il peut les puiser dans sa propre expérience, dans la clairvoyance des choses présentes, ou dans les conseils qu’il reçoit d’autres Esprits ; mais comme son propre Esprit peut être plus ou moins avancé, il peut dire des choses plus ou moins justes. 

Par les phénomènes du somnambulisme, soit naturel, soit magnétique, la Providence nous donne la preuve irrécusable de l’existence et de l’indépendance de l’âme, et nous fait assister au spectacle sublime de son émancipation ; par là elle nous ouvre le livre de notre destinée. Lorsque le somnambule décrit ce qui se passe à distance, il est évident qu’il le voit, et cela non pas par les yeux du corps ; il s’y voit lui-même, et s’y sent transporté ; il y a donc là-bas quelque chose de lui, et ce quelque chose, n’étant pas son corps, ne peut être que son âme ou son Esprit. 

Tandis que l’homme s’égare dans les subtilités d’une métaphysique abstraite et inintelligible pour courir à la recherche des causes de notre existence morale, Dieu met journellement sous ses yeux et sous sa main les moyens les plus simples et les plus patents pour l’étude de la psychologie expérimentale. 

animo

L’extase est l’état dans lequel l’indépendance de l’âme et du corps se manifeste de la manière la plus sensible et devient en quelque sorte palpable. 

Dans le rêve et le somnambulisme, l’âme erre dans les mondes terrestres ; dans l’extase, elle pénètre dans un monde inconnu, dans celui des Esprits éthérés avec lesquels elle entre en communication, sans toutefois pouvoir dépasser certaines limites qu’elle ne saurait franchir sans briser totalement les liens qui l’attachent au corps. Un état resplendissant tout nouveau l’environne, des harmonies inconnues sur la terre la ravissent, un bien-être indéfinissable la pénètre : elle jouit par anticipation de la béatitude céleste, et l’on peut dire qu’elle pose un pied sur le seuil de l’éternité

Dans l’état d’extase, l’anéantissement du corps est presque complet ; il n’a plus, pour ainsi dire, que la vie organique, et l’on sent que l’âme n’y tient plus que par un fil qu’un effort de plus ferait rompre sans retour. 

Dans cet état, toutes les pensées terrestres disparaissent pour faire place au sentiment épuré qui est l’essence même de notre être immatériel. Tout entier à cette contemplation sublime, l’extatique n’envisage la vie que comme une halte momentanée ; pour lui les biens et les maux, les joies grossières et les misères d’ici-bas ne sont que les incidents futiles d’un voyage dont il est heureux de voir le terme. 

Il en est des extatiques comme des somnambules : leur lucidité peut être plus ou moins parfaite, et leur propre Esprit, selon qu’il est plus ou moins élevé, est aussi plus ou moins apte à connaître et à comprendre les choses. Il y a quelquefois chez eux plus d’exaltation que de véritable lucidité, ou, pour mieux dire, leur exaltation nuit à leur lucidité ; c’est pourquoi leurs révélations sont souvent un mélange de vérités et d’erreurs, de choses sublimes et de choses absurdes ou même ridicules. 

Des Esprits inférieurs profitent souvent de cette exaltation, qui est toujours une cause de faiblesse quand on ne sait pas la maîtriser, pour dominer l’extatique, et à cet effet, ils revêtent à ses yeux des apparences qui l’entretiennent dans ses idées ou préjugés de la veille. C’est là un écueil, mais tous ne sont pas de même ; c’est à nous de juger froidement, et de peser leurs révélations dans la balance de la raison. 

animaux

L’émancipation de l’âme se manifeste quelquefois à l’état de veille et produit le phénomène désigné sous le nom de seconde vue qui donne à ceux qui en sont doués la faculté de voir, d’entendre et de sentir au-delà des limites de nos sens. Ils perçoivent les choses absentes partout où l’âme étend son action ; ils les voient pour ainsi dire à travers la vue ordinaire et comme par une sorte de mirage. 

Dans le moment où se produit le phénomène de la seconde vue, l’état physique est sensiblement modifié ; l’oeil a quelque chose de vague : il regarde sans voir ; toute la physionomie reflète une sorte d’exaltation. 

On constate que les organes de la vue y sont étrangers, en ce que la vision persiste, malgré l’occlusion des yeux. Cette faculté paraît à ceux qui en jouissent naturelle comme celle de voir ; c’est pour eux un attribut de leur être qui ne leur semble pas faire exception. L’oubli suit le plus souvent cette lucidité passagère dont le souvenir, de plus en plus vague, finit par disparaître comme celui d’un songe. 

La puissance de la seconde vue varie depuis la sensation confuse jusqu’à la perception claire et nette des choses présentes ou absentes. A l’état rudimentaire, elle donne à certaines gens le tact, la perspicacité, une sorte de sûreté dans leurs actes qu’on peut appeler la justesse du coup d’oeil moral. Plus développée, elle éveille les pressentiments ; plus développée encore, elle montre les événements accomplis ou sur le point de s’accomplir. 

Le somnambulisme naturel et artificiel, l’extase et la seconde vue ne sont que des variétés ou modifications d’une même cause ; ces phénomènes, de même que les rêves, sont dans la nature ; c’est pourquoi ils ont existé de tout temps ; l’histoire nous montre qu’ils ont été connus, et même exploités dès la plus haute antiquité, et l’on y trouve l’explication d’une foule de faits que les préjugés ont fait regarder comme surnaturels

barre-acolade

~ ~ ~     Les causes premières d’Allan Kardec   ~ ~ ~      

Publié dans:POUVOIR |on 16 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Seconde vue

Liberté de l’esprit : seconde vue

animeax

Le phénomène désigné sous le nom de seconde vue a-t-il du rapport avec le rêve et le somnambulisme ? 

« Tout cela n’est qu’une même chose ; ce que tu appelles seconde vue, c’est encore l’Esprit qui est plus libre, quoique le corps ne soit pas endormi. La seconde vue est la vue de l’âme. » 

La seconde vue est-elle permanente ? 

« La faculté, oui ; l’exercice, non. Dans les mondes moins matériels que le vôtre, les Esprits se dégagent plus facilement et entrent en communication par la seule pensée, sans exclure, toutefois, le langage articulé ; aussi la double vue y est-elle pour la plupart une faculté permanente ; leur état normal peut être comparé à celui de vos somnambules lucides, et c’est aussi la raison pour laquelle ils se manifestent à vous plus aisément que ceux qui sont incarnés dans des corps plus grossiers. » 

La seconde vue se développe-t-elle spontanément ou à la volonté de celui qui en est doué ? 

« Le plus souvent, elle est spontanée, mais souvent aussi la volonté y joue un grand rôle. Ainsi, prends pour exemple certaines gens que l’on appelle diseurs de bonne aventure et dont quelques-uns ont cette puissance, et tu verras que c’est la volonté qui les aide à entrer dans cette seconde vue, et dans ce que tu appelles vision. » 

La seconde vue est-elle susceptible de se développer par l’exercice ? 

« Oui, le travail amène toujours le progrès, et le voile qui couvre les choses s’éclaircit. » 

- Cette faculté tient-elle à l’organisation physique ? 

« Certes, l’organisation y joue un rôle ; il y a des organisations qui y sont rebelles. » 

D’où vient que la seconde vue semble héréditaire dans certaines familles ? 

« Similitude d’organisation qui se transmet comme les autres qualités physiques ; et puis développement de la faculté par une sorte d’éducation qui se transmet aussi de l’un à l’autre. » 

Est-il vrai que certaines circonstances développent la seconde vue ? 

« La maladie, l’approche d’un danger, une grande commotion peuvent la développer. Le corps est quelquefois dans un état particulier qui permet à l’Esprit de voir ce que vous ne pouvez voir avec les yeux du corps. » 

Les temps de crise et de calamités, les grandes émotions, toutes les causes qui surexcitent le moral, provoquent quelquefois le développement de la seconde vue. Il semble que la Providence, en présence du danger, nous donne le moyen de le conjurer. Toutes les sectes et tous les partis persécutés en offrent de nombreux exemples. 

Les personnes douées de la seconde vue en ont-elles toujours conscience ? 

« Pas toujours ; c’est pour elles une chose toute naturelle, et beaucoup croient que si tout le monde s’observait, chacun devrait être de même. » 

Pourrait-on attribuer à une sorte de seconde vue la perspicacité de certaines personnes qui, sans rien avoir d’extraordinaire, jugent les choses avec plus de précision que d’autres ? 

« C’est toujours l’âme qui rayonne plus librement et qui juge mieux que sous le voile de la matière. » 

- Cette faculté peut-elle, dans certains cas, donner la prescience des choses ? 

 « Oui ; elle donne aussi les pressentiments, car il y a plusieurs degrés dans cette faculté, et le même sujet peut avoir tous les degrés, ou n’en avoir que quelques-uns. » 

Seconde vue dans POUVOIR barre-acolade

~ ~ ~     Les causes premières d’Allan Kardec   ~ ~ ~      

Publié dans:POUVOIR |on 16 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Somnambulisme

fleur

Puisque la clairvoyance du somnambule est celle de son âme ou de son Esprit, pourquoi ne voit-il pas tout, et pourquoi se trompe-t-il souvent ? 

D’abord il n’est pas donné aux Esprits imparfaits de tout voir et de tout connaître ; tu sais bien qu’ils participent encore de vos erreurs et de vos préjugés ; et puis, quand ils sont attachés à la matière, ils ne jouissent pas de toutes leurs facultés d’Esprit. Dieu a donné à l’homme cette faculté dans un but utile et sérieux, et non pour lui apprendre ce qu’il ne doit pas savoir ; voilà pourquoi les somnambules ne peuvent pas tout dire. 

Quelle est la source des idées innées du somnambule, et comment peut-il parler avec exactitude de choses qu’il ignore à l’état de veille, qui sont même au-dessus de sa capacité intellectuelle ? 

Il arrive que le somnambule possède plus de connaissances que tu ne lui en connais ; seulement elles sommeillent, parce que son enveloppe est trop imparfaite pour qu’il puisse s’en souvenir. Mais en définitive, qu’est-il ? Comme nous, Esprit qui est incarné dans la matière pour accomplir sa mission, et l’état dans lequel il entre le réveille de cette léthargie. Nous t’avons dit bien souvent que nous revivons plusieurs fois ; c’est ce changement qui lui fait perdre matériellement ce qu’il a pu apprendre dans une existence précédente ; en entrant dans l’état que tu appelles crise, il se rappelle, mais pas toujours d’une manière complète ; il sait, mais ne pourrait pas dire d’où il sait, ni comment il possède ces connaissances. La crise passée, tout souvenir s’efface et il rentre dans l’obscurité. 

L’expérience montre que les somnambules reçoivent aussi des communications d’autres Esprits qui leur transmettent ce qu’ils doivent dire, et suppléent à leur insuffisance ; cela se voit surtout dans les prescriptions médicales : l’Esprit du somnambule voit le mal, un autre lui indique le remède. Cette double action est quelquefois patente, et se révèle, en outre, par ces expressions assez fréquentes : on me dit de dire, ou l’on me défend de dire telle chose. Dans ce dernier cas, il y a toujours du danger à insister pour obtenir une révélation refusée, parce qu’alors on donne prise aux Esprits légers qui parlent de tout sans scrupule et sans se soucier de la vérité. 

Comment expliquer la vue à distance chez certains somnambules ? 

L’âme ne se transporte-t-elle pas pendant le sommeil ? 

C’est la même chose dans le somnambulisme. 

Le développement plus ou moins grand de la clairvoyance somnambulique tient-il à l’organisation physique ou à la nature de l’Esprit incarné ? 

A l’une et à l’autre ; il y a des dispositions physiques qui permettent à l’Esprit de se dégager plus ou moins facilement de la matière. 

Les facultés dont jouit le somnambule sont-elles les mêmes que celles de l’Esprit après la mort ? 

Jusqu’à un certain point, car il faut tenir compte de l’influence de la matière à laquelle il est encore lié. 

Le somnambule peut-il voir les autres Esprits ? 

La plupart les voient très bien ; cela dépend du degré et de la nature de leur lucidité ; mais quelquefois ils ne s’en rendent pas compte tout d’abord, et les prennent pour des êtres corporels ; cela arrive surtout à ceux qui n’ont aucune connaissance du spiritisme ; ils ne comprennent pas encore l’essence des Esprits ; cela les étonne, et c’est pourquoi ils croient voir des vivants. 

Le même effet se produit au moment de la mort chez ceux qui se croient encore vivants. Rien autour d’eux ne leur paraît changé, les Esprits leur semblent avoir des corps pareils aux nôtres, et ils prennent l’apparence de leur propre corps pour un corps réel.

fleur

Le somnambule qui voit à distance, voit-il du point où est son corps, ou de celui où est son âme ? 

Pourquoi cette question, puisque c’est l’âme qui voit et non pas le corps ? 

Puisque c’est l’âme qui se transporte, comment le somnambule peut-il éprouver dans son corps les sensations de chaud ou de froid du lieu où se trouve son âme, et qui est quelquefois très loin de son corps ? 

L’âme n’a point quitté entièrement le corps ; elle y tient toujours par le lien qui l’unit à lui ; c’est ce lien qui est le conducteur des sensations. 

Quand deux personnes correspondent d’une ville à l’autre par l’électricité, c’est l’électricité qui est le lien entre leurs pensées ; c’est pourquoi elles se communiquent comme si elles étaient l’une à côté de l’autre. 

L’usage qu’un somnambule fait de sa faculté influe-t-il sur l’état de son Esprit après sa mort ? 

 Beaucoup, comme l’usage bon ou mauvais de toutes les facultés que Dieu a données à l’homme.   

fleur

~ ~ ~     Les causes premières d’Allan Kardec   ~ ~ ~      

Publié dans:REVES |on 11 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Somnambulisme et rêves

Alphabetomnambulisme.

 

 

Le somnambulisme naturel a-t-il du rapport avec les rêves ? 

Comment peut-on l’expliquer ? 

 

C’est une indépendance de l’âme plus complète que dans le rêve, et alors ses facultés sont plus développées ; elle a des perceptions qu’elle n’a pas dans le rêve, qui est un état de somnambulisme imparfait. 

 

Dans le somnambulisme, l’Esprit est tout entier à lui-même ; les organes matériels, étant en quelque sorte en catalepsie, ne reçoivent plus les impressions extérieures.

Cet état se manifeste surtout pendant le sommeil ; c’est le moment où l’Esprit peut quitter provisoirement le corps, celui-ci étant livré au repos indispensable à la matière.

Quand les faits de somnambulisme se produisent, c’est que l’Esprit, préoccupé d’une chose ou d’une autre, se livre à une action quelconque qui nécessite l’usage de son corps, dont il se sert alors d’une façon analogue à l’emploi qu’il fait d’une table ou de tout autre objet matériel dans le phénomène des manifestations physiques, ou même de votre main dans celui des communications écrites. Dans les rêves dont on a conscience, les organes, y compris ceux de la mémoire, commencent à s’éveiller ; ceux-ci reçoivent imparfaitement les impressions produites par les objets ou les causes extérieures et les communiquent à l’Esprit qui, en repos alors lui-même, n’en perçoit que des sensations confuses et souvent décousues, et sans aucune raison d’être apparente, mélangées qu’elles sont de vagues souvenirs, soit de cette existence, soit d’existences antérieures.

Il est alors facile de comprendre pourquoi les somnambules n’ont aucun souvenir, et pourquoi les rêves, dont on conserve la mémoire, n’ont le plus souvent aucun sens. Je dis le plus souvent, car il arrive qu’ils sont la conséquence d’un souvenir précis d’événements d’une vie antérieure, et quelquefois même une sorte d’intuition de l’avenir. 

 

Le somnambulisme appelé magnétique a-t-il du rapport avec le somnambulisme naturel ? 

 

C’est la même chose, si ce n’est qu’il est provoqué.   

 

Quelle est la nature de l’agent appelé fluide magnétique ? 

 

Fluide vital, électricité animalisée, qui sont des modifications du fluide universel. 

 

Quelle est la cause de la clairvoyance somnambulique ? 

 

Nous l’avons dit : c’est l’âme qui voit

 

Comment le somnambule peut-il voir à travers les corps opaques ? 

 

 « Il n’y a de corps opaques que pour vos organes grossiers ; n’avons-nous pas dit que, pour l’Esprit, la matière n’est point un obstacle, puisqu’il la traverse librement. Souvent il vous dit qu’il voit par le front, par le genou, etc., parce que vous, entièrement dans la matière, vous ne comprenez pas qu’il puisse voir sans le secours des organes ; lui-même, par le désir que vous avez, croit avoir besoin de ces organes, mais si vous le laissiez libre, il comprendrait qu’il voit par toutes les parties de son corps, ou, pour mieux dire, c’est en dehors de son corps qu’il voit.   

 

 

alphabet fantaisie

 

 

~ ~ ~     Les causes premières d’Allan Kardec   ~ ~ ~      

 

Publié dans:REVES |on 11 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Historique de l’astrologie

Remontant à la plus haute antiquité et peut-être même au-delà, l’astrologie est née du constat d’une relation entre les phénomènes terrestres (saisons) et le mouvement apparent des astres, conduisant l’homme à créer un lien de cause à effet entre eux et parfois à diviniser les corps célestes. L’idée de l’astrologie était suggérée par la liaison observée entre la position de la Lune et du soleil et les marées, ainsi que par une interrogation sur le mouvement inhabituel des planètes.

Dès lors, un travail d’observation (calcul des éphémérides, production de calendriers) fut mené de front avec un travail distinct d’interprétation.

Ce qui ne signifie pas que tout ce qui se passait dans le ciel faisait sens pour l’astrologie. En fait, un tel constat vaut surtout pour une proto-astrologie, et concerne surtout le soleil (donc les saisons), et la lune. Il semblerait que les premiers astrologues aient choisi un nombre limité de configurations de ces deux astres (désignés par le terme de « Luminaires »), avant que leurs successeurs n’étendent l’influence astrologique à l’ensemble des corps célestes du système solaire.

En ce qui concerne les significations des planètes, cette sorte d’horloge dépassant le temps annuel serait une élaboration sociale, qui se serait transmise au sein de groupes très restreints.

On passa ainsi d’un système uniquement solaire à un système soli-lunaire, puis enfin à système multi-planétaire, appréhendé plus tard comme se différenciant des étoiles fixes (et instaurant de fait plusieurs plans dans le firmament).

L’idée d’une correspondance symbolique entre la configuration céleste et les affaires du monde a progressivement conduit à la construction d’un symbolisme astrologique (voir article séparé).

Cette correspondance n’est d’ailleurs pas toujours analysée comme une influence des astres sur les affaires du monde (par laquelle l’humain ou les circonstances seraient déterminés par la position des astres, l’interprétation la plus populaire de l’astrologie), mais comme un miroir céleste des affaires du monde, qui ne l’influence pas mais le reflète, une lecture de la vie offerte aux hommes par les forces de la nature.

Les différents niveaux d’interprétation (conjectures physiques et conjectures humaines) cohabitent un certain temps, puis vont progressivement en se dissociant. Ce développement des pratiques donnera naissance à l’astronomie (qui s’en tient à l’observation, à la description et aux prédictions calendaires), laissant à l’astrologie les aspects ésotériques de conjectures sur les liens entre le ciel et la conduite des activités humaines.

Son support étant les astres, l’astrologie est l’une des pratiques divinatoires particulièrement répandues dans l’histoire des cultures. On peut ainsi citer l’existence spécifique d’astrologies maya, arabe, égyptienne, chinoise, indienne et bien sûr occidentale (dont il est principalement question dans cet article).

 

Historique de l'astrologie dans ASTROLOGIE 330px-Universum

 

Les premiers écrits connus concernant les astres remontent à 5000 ans, sous la forme de tablettes d’argile sur lesquelles ont été consignés tous les relevés des mouvements planétaires observés par des prêtres érudits de Mésopotamie. Ces observations étaient faites dans un cadre religieux. Le mouvement des astres étant perçu comme volonté divine, les prêtres ou astrologues servaient de traducteurs. Cela peut donc être considéré comme l’origine de l’astronomie. Toutefois, les plus vieux horoscopes  connus proviennent de Babylone et datent de 410 av. J.-C. Selon Jean-Pierre Nicola, les premiers thèmes astraux individuels sont apparus lors de ce Ve siècle av. J.C., avec une référence à douze signes.

  

000206AB dans ASTROLOGIE

Publié dans:ASTROLOGIE |on 8 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Vidéos pensée positive

VIDEOS PENSEE POSITIVE

 Vidéos pensée positive dans PENSEE 000206AC 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Image de prévisualisation YouTube

  

00020480 dans PENSEE

 

Publié dans:PENSEE |on 7 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Connection énergétique

SE CONNECTER À SES ÉNERGIES MASCULINE ET FÉMININE


 Connection énergétique dans ENERGIES 00020492 hers amis, merci d’être ici aujourd’hui. Ensemble, nous célébrons l’ère nouvelle déjà présente qui grandit et évolue grâce à votre transformation intérieure. Vous êtes les précurseurs, les pionniers qui aident à faire naître une nouvelle conscience sur terre de nos jours. Dans la phase actuelle de votre transformation intérieure, il y a encore en vous beaucoup de confusion. Vous avez un pied dans une nouvelle réalité, une nouvelle manière de concevoir et d’expérimenter les choses. Mais l’autre jambe est « en suspens » dans le vide, pour ainsi dire. Vous ne pouvez pas revenir aux modes anciens et familiers, mais en même temps, vous avez peur d’effectuer le changement de direction complet et d’aller de l’avant, les deux pieds sur le nouveau sol. Ce nouveau paradigme de conscience est un territoire inconnu et ne semble pas encore en résonance avec le monde extérieur, les valeurs et usages traditionnels que vous avez appris à l’école ou à la maison.

Une grande partie de la société semble encore croire en de vieux systèmes de croyance périmés, alimentés par la peur ou le besoin de contrôler. Mais beaucoup de choses sont en train de changer et ce qui semblait évident s’effondre et disparaît. Dans les sociétés occidentales, un grand nombre de gens font l’expérience d’un manque de sens à leur vie. Les gens ont aussi commencé à prêter bien plus d’attention à l’aspect intérieur des évènements qui se produisent autour d’eux. Ils s’intéressent à la psychologie et à la spiritualité. Ils se focalisent moins sur la seule réussite extérieure et la richesse matérielle. Surtout dans les sociétés d’abondance, les gens découvrent que la réussite et la richesse matérielle ne créent pas nécessairement un bonheur véritable et un contentement réel.

La réussite est différente de l’accomplissement. Vous aurez le véritable sentiment d’accomplir votre vie lorsque vous serez capable de vous connecter à l’énergie de votre âme et de l’exprimer. C’est ce qu’est essentiellement la créativité : découvrir à quoi ressemble l’énergie de votre âme et l’exprimer sur terre à travers vos dons et vos aptitudes. C’est ce qui vous rend vraiment heureux(se) à l’intérieur, chaleureux(se) et rayonnant(e). C’est là que vous toucherez les autres et qu’ils vous verront pour ce que vous êtes : un ange de lumière. C’est alors que vous serez devenu(e) un ange qui apporte consciemment la lumière au royaume terrestre si souvent obscurci par des illusions qui vous empêchent de voir la lumière intérieure en chaque être vivant.

boule-amour dans ENERGIES

 

Vous avez tous choisi d’être ici sur terre pour donner forme à l’énergie de votre âme. Surtout dans cette phase de l’histoire, vous n’êtes pas ici uniquement pour vous. Votre développement personnel est tel que vous avez beaucoup à partager avec les autres. A présent, il se passe beaucoup de choses au niveau global et planétaire. D’énormes modifications d’énergie prennent place et peuvent vous affecter dans votre vie quotidienne. Chaque fois que quelqu’un change sa conscience et commence à penser de façon différente, quand il pose de nouvelles questions et doute de l’ordre existant, il invite une nouvelle énergie à entrer dans sa vie. Une dynamique nouvelle y entrera plus souvent au point d’altérer votre style et vos conditions de vie de façon drastique.

Or, une partie de vous veut ce changement et essaye constamment de l’accomplir. Mais d’autres parties de vous résistent à la nouveauté et ne veulent pas suivre si facilement. Ce sont les parties de vous-même qui sont les plus sujettes à la peur et à la défiance. La tension intérieure et le conflit qui en résultent causent une faille dans votre conscience et dans celle de millions de gens qui sont dans le même processus. Résistances et tensions peuvent parfois alourdir l’atmosphère qui entoure le terre. C’est la résistance au changement et au mouvement; c’est inhérent à la nature humaine. Même si vous vivez une vie très consciente, vous pouvez être affecté(e) par cette lourdeur, car à un certain point, elle entre en résonance avec les peurs et les doutes que vous n’avez pas laissé partir.

 00020492 omment gérez-vous ce conflit intérieur et comment laissez-vous partir de vieilles peurs et de vieux systèmes de croyance? Comment vous connectez-vous à l’énergie de votre âme et comment trouvez-vous un moyen de l’exprimer dans le monde? Aujourd’hui, j’aimerais aborder cette question en parlant un peu de l’équilibre entre vos énergies masculine et féminine.

Toute âme a accès à la fois à l’énergie masculine et à l’énergie féminine. Essentiellement, l’énergie masculine est en relation avec l’aspect qui consiste à vous extérioriser dans le monde matériel. L’énergie masculine est reliée à la focalisation, au discernement et à la puissance d’agir. Elle vous rend capable d’occuper l’espace, d’être un « je » avec des frontières bien définies. L’énergie féminine est naturellement encline à se tourner vers l’intérieur, vers la dimension intérieure des choses. Elle est reliée au sentiment, à l’inspiration et au fait de transcender les frontières du « vous » pour se connecter aux autres. L’énergie féminine est fluide, réceptive et combinée à l’énergie masculine, elle mène à la plus haute forme de créativité. L’équilibre entre les deux vous permet de réaliser votre potentiel le plus élevé.

L’énergie féminine est en un sens l’énergie du non-manifesté, le royaume de la potentialité. C’est aussi la source de la véritable inspiration – des désirs sincères qui jaillissent de votre âme. Votre énergie féminine est le pont qui vous relie à votre âme. Votre âme est sans-forme, ressentez simplement cela. Vous faites alors l’expérience que vous avez un corps qui vous permet de faire partie intégrante de cette réalité. Vous avez des yeux, des mains et vous êtes de sexe masculin ou féminin. Mais vous pouvez aussi avoir le sentiment que, même si cette manière d’être fait désormais partie de vous, vous n’êtes pas que cela. Vous êtes ce qui donne une âme au corps, à la forme. C’est de l’intérieur que vous lui donnez vie. Mais vous, dans votre essence, êtes sans-forme, vous êtes conscience pure, une et non-divisée. Ressentez la liberté et la béatitude de cela! Ressentez que vous, en tant que conscience, êtes totalement indépendant(e) de votre corps et que vous l’avez librement choisi pour faire partie intégrante de cette réalité pour un temps.

Vous avez temporairement fusionné avec votre corps pour une certaine raison. Vous êtes ici parce que vous voulez être ici. L’énergie féminine fluide et illimitée voulait danser avec l’énergie masculine de la manifestation et de la forme. L’énergie masculine permet à l’âme d’expérimenter cette réalité physique spécifique et d’y entrer. Elle aide l’âme à s’exprimer de façon créative dans ce royaume particulier de la terre. Les énergies masculine et féminine sont les blocs de construction de la création et si toutes deux jouent ensemble en paix et dans la joie, elles enfantent la beauté et l’accomplissement.

n56617240597_5182

 

 

Read the rest of this entry »

Publié dans:ENERGIES |on 7 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Energie masculin/féminin

L’ÉNERGIE MASCULINE ET FÉMININE

Energie masculin/féminin dans ENERGIES upa_pranas

Cela me fait grand plaisir d’être avec vous à nouveau. Je suis si heureux d’être en votre compagnie. Vous avez tendance à nous révérer, moi et mes semblables, comme des maîtres mais nous ne le voyons pas ainsi. Nous vous voyons suivre votre chemin sur la terre à une époque difficile, une époque de grand changement et nous vous voyons grandir vers votre propre maîtrise. Nous vous voyons devenir les maîtres que vous révérez parfois encore. C’est de cela qu’il s’agit: trouver votre propre maîtrise! Ne suivez aucun maître qui vous est présenté par la tradition, les livres ou par ce que quelqu’un d’autre vous dit. Trouver votre propre maîtrise: il ne s’agit que de cela.

Aujourd’hui, j’aimerais parler d’un sujet qui remonte loin dans votre histoire, les énergies masculine et féminine. Ce sont des énergies anciennes et en ce moment, elles sont très actives.

Tout d’abord, j’aimerais dire un mot sur la nature de l’homme et de la femme. Ces énergies sont deux aspects de l’Un. Par conséquent, elles ne sont pas réellement opposées ou duelles, elles sont une ; ce sont les deux faces d’une même énergie.

L’énergie  0002049C dans ENERGIES asculine est l’aspect qui se concentre sur l’extérieur. C’est cet aspect de Dieu ou de l’Esprit qui dirige la manifestion extérieure, qui fait se matérialiser l’Esprit et lui fait prendre forme. L’énergie masculine a donc une grande force créatrice. Il lui est donc naturel d’être très concentrée et orientée vers un but. De cette manière, elle crée l’individualité. Elle vous permet de vous séparer de l’Un, du Tout, de vous tenir debout seul et d’être un individu spécifique.

L’énergie  00020495 éminine est l’énergie du Foyer. C’est l’énergie de la source originelle, de l’émanation de la Lumière, de l’Être pur. C’est l’énergie qui ne s’est pas encore manifestée, l’aspect intérieur des choses. L’énergie féminine englobe tout, elle est océanique; elle ne différencie pas, elle n’individualise pas.

Imaginez maintenant que l’énergie féminine perçoive un mouvement en elle, un léger frémissement, un désir de franchir ses limites, d’aller au-dehors à la rencontre de l’expérience. Elle rêve d’autre chose, d’aventure! Et alors, une énergie vient à elle, en réponse à ce rêve. C’est l’énergie masculine qui veut la servir et l’aider à se manifester dans la matière, dans la forme. L’énergie masculine définit et donne forme à l’énergie féminine et c’est grâce à leur coopération que la somme totale de leurs énergies peut prendre une direction complètement nouvelle. Une nouvelle réalité peut être créée, dans laquelle tout peut être exploré et expérimenté, dans les formes toujours changeantes de la manifestation.

dyn007_original_520_232_pjpeg_2649770_f52ad8788592318a141ce79d13075ca2

La danse du masculin et du féminin génère le spectacle fluctuant de la réalité créée, de votre création. C’est un spectacle d’une grande beauté, où l’énergie masculine et l’énergie féminine s’honorent mutuellement, célèbrent leur coopération et leur union espiègle. Et c’est ainsi que cela doit être. L’énergie masculine et l’énergie féminine s’appartiennent, elles sont deux aspects de l’Un et ensemble, elles célèbrent la manifestation joyeuse que la Création est supposée être.

Il a été dit que la réalisation ultime de ce que vous êtes, la seule réalité qui importe est: JE SUIS. Et dans ce mantra mystique, ces deux aspects fusionnent précisément. Dans le JE, il y a l’énergie masculine, dans le SUIS, l’énergie féminine. Le JE resserre, différencie. Il donne la focalisation, la direction, il individualise: JE, pas l’autre, JE. Et alors SUIS. SUIS est océanique, tout englobant. Il reflète l’océan du Foyer, l’énergie féminine, la source inépuisable qui ne connaît pas de limites, pas de différenciation. Cet aspect fluide et unifiant est le coeur de l’énergie féminine. Dans le JE SUIS, le masculin et le féminin s’unissent et dans la béatitude, joignent leurs énergies.

Dans l’histoire de l’humanité, voire même avant que l’humanité existe, est né un conflit entre le masculin et le féminin. Je n’entrerai pas maintenant dans le détail de ce conflit. Mais dans votre histoire, il y a une séparation de l’énergie masculine et féminine telle qu’elles paraissent des forces opposées. Le symbole yin-yang illustre très bien la situation réelle. Dans le masculin, il y a toujours un noyau féminin et dans le féminin, un noyau masculin, juste comme il y a un point blanc dans le noir et un point noir dans le blanc. Mais au cours de l’histoire, cette unité mystique du masculin et du féminin a été oubliée et ces énergies sont devenues opposées l’une à l’autre, comme noir et blanc. L’unité sous-jacente n’était plus reconnue.

En ce moment, vous êtes dans la dernière phase de l’histoire de ce conflit, où l’énergie masculine a joué le rôle d’oppresseur pendant des siècles. L’énergie masculine a longtemps tenu un rôle où elle opprime, mutile et détruit l’énergie féminine. Cela n’a pas toujours été ainsi. Il y a eu des temps où l’énergie féminine avait la supériorité et a manipulé et dirigé l’énergie masculine à mauvais escient. Mais ce temps est révolu. Le conflit a pris une tournure différente à un moment donné et les rôles d’oppresseur et de victime ont été inversés. L’énergie masculine a été au pouvoir pendant longtemps et a mal utilisé ce pouvoir. A cause de cela, l’énergie féminine a été affaiblie et ne réalise plus l’intégrité de son Être. Quand le masculin et le féminin sont en conflit, la désintégration des deux est inévitable. Là où l’énergie féminine est de plus en plus victimisée et se perd dans le déni de soi, l’énergie masculine se perd dans la violence impitoyable et le type d’agression que vous connaissez des guerres du passé.

pyramide

Le masculin et le féminin dépendent l’un de l’autre. Quand ils se battent, les conséquences sont désastreuses. Mais les temps changent. Depuis les 19e et 20e siècles, l’énergie féminine retrouve sa force et s’élève au-dessus du rôle de victime. Cette résurrection provient du tréfonds de l’énergie féminine. Elle a enfin atteint l’extrême limite du déni de soi. A ce point, elle s’est regardée en face et elle a constaté: ça n’ira pas plus loin.

En passant, c’est toujours ainsi que cela se passe dans la dynamique victime-oppresseur. Cela commence à changer à partir du moment où la victime refuse d’accepter davantage. L’oppresseur peut fort bien continuer dans son rôle, car il n’a aucune raison d’arrêter. La révolution commence quand la victime refuse d’accepter davantage et reprend enfin son pouvoir. Dans toutes les situations de répression, par exemple les femmes dans leur famille ou dans la société, le vrai moment où cela change, c’est quand la femme (ou l’énergie féminine dans une personne) décide en elle-même: je ne supporterai plus ça. C’est à ce moment-là que le changement commence réellement à se faire. Les mesures externes sont inutiles jusque là.

L’énergie féminine monte et son étoile s’est levée. En fait, le sujet le plus urgent en ce jour et à cette époque, c’est la transformation de l’énergie masculine! Il est maintenant temps de définir à nouveau l’énergie masculine. J’aurais fort bien pu intituler ce message: « La renaissance de l’énergie masculine ». Car je veux insister sur le fait que c’est seulement par la réunification avec une énergie masculine mûre et équilibrée que l’énergie féminine peut à nouveau s’épanouir.

L’énergie féminine a depuis le siècle dernier et même avant, regagné de la puissance et de la force. Elle a commencé à s’épanouir d’une manière nouvelle et plus équilibrée. Malgré l’inégalité des sexes encore présente dans vos sociétés, la montée de l’énergie féminine est inéluctable. Mais cependant, elle ne peut acquérir toute sa force et sa vitalité sans la coopération avec l’énergie masculine. Ce n’est pas à cause d’une faiblesse en elle, mais à cause de la nature essentielle des énergies masculine et féminine, du fait qu’elles sont enchevêtrées et ne peuvent accomplir leur plein potentiel qu’en coopérant. C’est pourquoi l’énergie masculine doit impérativement se reformer et innover !

soleil

Quand vous regardez l’interaction entre le masculin et le féminin au niveau collectif, l’énergie féminine est maintenant en position d’attente. Elle attend. Il y a actuellement une lutte dans l’énergie masculine collective entre l’ancien et le nouveau. Une vague nouvelle d’énergie voit le jour dans l’énergie masculine collective. Elle honore et respecte l’énergie féminine. Cette vague nouvelle d’énergie masculine veut se joindre au féminin et entrer ensemble dans l’ère nouvelle. Mais en même temps, une vague plus ancienne d’énergie masculine est encore active et essaie de persister. Cette énergie est clairement à l’oeuvre dans la série d’attentats terroristes qui ont lieu partout dans le monde. L’énergie masculine dans son vieux rôle d’agresseur sans coeur montre là son vilain côté. Chez ceux qui commettent ces effroyables attentats, il y a des émotions très sombres: l’agressivité, la colère en même temps que l’impuissance et le désespoir. C’est de ce désespoir qu’ils attirent les types de démonstration de pouvoir les plus brutaux et les plus destructeurs. Cette énergie masculine dont nous parlons est dans les affres de l’agonie. Cela montre que des changements importants prennent place collectivement et que l’humanité est au seuil d’une ère nouvelle.

L’un des problèmes auxquels vous faites face maintenant, en évoluant vers une coopération plus équilibrée entre le masculin et le féminin, est: comment gérer cette sorte d’énergie impitoyable? Qu’allons-nous faire de cette vieille énergie masculine qui essaie de créer autant de ravages et de destruction que possible dans son déclin? Laissez-moi vous dire ceci: son déclin est un fait. La lutte a été perdue par cette vieille énergie masculine mais elle ne va pas se rendre facilement et elle va résister jusqu’au bout par l’agression et des tentatives de domination impitoyables.

Cela dépendra beaucoup de l’attitude collective intérieure envers ces agresseurs. Allez-vous permettre à la colère et à l’impuissance d’entrer dans votre champ énergétique en réaction à ces actes de violence? C’est ainsi que vous vous ouvrez au champ énergétique des agresseurs. A l’instant où vous êtes envahis par la colère et le ressentiment envers eux, ils ont atteint leur cible. Vous êtes alors aspirés dans leur vibration énergétique et vous allez vouloir tuer aussi, tuer les meurtriers des innocents. Tout cela est fort compréhensible, mais il est vital de réaliser ce qu’il se passe ici. Dès l’instant où des émotions intenses surgissent, il est sage de faire une pause, en silence. Revenez à votre part de sagesse, de calme et demandez-vous: que se passe-t-il vraiment ici? Cela concerne maintenant votre sagesse et votre discernement, votre aptitude à voir derrière les choses et à ressentir quel est réellement l’enjeu. Le monde ne va pas tomber aux mains des terroristes. La vieille énergie masculine a fait son temps et l’heure de sa mort a sonné.

Mon message le plus important à propos du terrorisme, cette manifestation de la vieille énergie d’agression, est: restez conscients! Ne vous laissez pas déstabiliser par des émotions d’impuissance, ne vous prenez pas pour des victimes. Sachez que nul ne sera touché par cette énergie agressive s’il ne la laisse pas entrer dans son champ d’énergie. Si vous ne réagissez pas par la colère ou la haine, vous ne l’attirerez pas à vous. Vous serez en sécurité et protégés par votre propre lumière.

J’aimerais à présent prêter attention à ce qu’il se passe au niveau individuel ordinaire, celui où vous gérez les énergies masculine et féminine en vous. Car à ce niveau aussi il y a un combat. Tout ce qui arrive collectivement est le miroir de processus individuels.

Pour illustrer l’importance de l’équilibre entre le féminin et le masculin au niveau de l’individu, je parlerai des centres d’énergie en chaque être humain, aussi appelés chakras. Vous en connaissez sept, localisés le long de la colonne vertébrale, du coccyx à la couronne. Je parlerai brièvement de chacun, pour vous montrer qu’ils sont tous caractérisés par une prédominance soit de l’énergie masculine, soit de l’énergie féminine.

Hologram_of_Love_Merkaba3

Le chakra du coccyx ou chakra-racine est le centre d’énergie qui vous relie à la terre. L’énergie dans ce chakra s’ouvre en direction de la terre et vous permet de manifester l’énergie de votre âme dans une forme physique sur le plan dense et matériel de la réalité physique. A la vue de ce type d’énergie active et créative, nous pouvons dire que c’est un chakra à prédominance masculine. Un chakra n’est jamais complètement masculin ou féminin, mais on peut dire que l’énergie masculine a ici la supériorité.

Le second chakra est appelé le chakra du nombril et c’est le centre des émotions. Ce centre vous permet de vivre des émotions, des changements d’humeur, en bref, toutes les vicissitudes de la vie émotionnelle. C’est un centre réceptif. C’est pourquoi je l’appelle centre féminin, un centre dans lequel le courant d’énergie féminine prédomine.

Le troisième chakra, aussi appelé plexus solaire, est un centre d’action et de création. C’est un centre ouvert qui permet à l’énergie de se manifester dans la réalité physique. On peut le comparer au soleil, avec les rayons et la puissance du soleil jaune (la couleur naturelle du troisième chakra est jaune). Dans le plexus solaire, vos pensées, vos idées et vos désirs se transforment en manifestations extérieures. C’est le chakra de l’action et de l’expression.

Le chakra du coeur est un centre réceptif comme celui du nombril et il a pour caractéristique de pouvoir unir les divers courants d’énergie. C’est là que les énergies des trois chakras inférieurs (réalité de la terre) et des trois supérieurs (réalité cosmique) se rejoignent. Le coeur est le pont entre l’esprit (la tête) et les émotions (le ventre). Du coeur vous pouvez aussi vous relier aux autres et vous transcender. Le coeur transcende les limites de l’ego et vous permet de ressentir l’unité avec toutes choses, voire avec Tout ce qui est. Le chakra du coeur est l’accès à l’énergie du Foyer. C’est clairement un centre de connexion et il est à prédominance féminine.

Le chakra de la gorge est masculin. De ce centre, les intuitions, les idées et les émotions reçoivent une forme physique par l’entremise de la parole, des larmes, du rire, du chant, des cris, etc. C’est ici que la vie intérieure s’exprime par la communication à travers la voix et le langage. Ce centre vous permet de faire connaître aux autres votre vie intérieure au moyen de signaux physiques tels que les paroles, les sons, les concepts. C’est un centre de manifestation qui vous permet de focaliser votre énergie extérieurement sur le plan physique. C’est aussi un centre de créativité.

Le sixième chakra, aussi appelé « troisième oeil », localisé au milieu du front, est féminin. Il reçoit des impressions extra-sensorielles, intuitives et transcende les limites du physique (les cinq sens physiques). C’est le siège de la clairvoyance, de la clairaudience, etc. A travers ce centre, vous pouvez ressentir l’énergie de l’autre, ses émotions, ses douleurs, ses joies, comme vôtres. Par cette aptitude à l’empathie, vous transcendez les limites de l’ego et vous vous reliez à ce qui n’est pas vous.

Enfin, il y a le chakra-couronne, au sommet de la tête. Ce chakra n’est ni masculin ni féminin. On pourrait dire qu’il est les deux à la fois. Dans ce chakra, vous vous élevez au-dessus de la dualité du masculin et du féminin. C’est une combinaison intéressante des deux énergies. Quand il est équilibré, la conscience est alors dans un état de réceptivité tout autant que de disponibilité à donner. Il y a une ouverture vers le haut, vers d’autres dimensions, où elle cherche un sens spirituel ou un soutien, ou bien vers des niveaux plus profonds du Soi. En même temps, il y a une réceptivité tranquille et silencieuse, une certitude que les réponses viendront au bon moment. C’est un type de conscience à la fois très focalisée et très réceptive. Dans cet état d’esprit, vous vous rapprochez de l’unité sous-jacente aux énergies masculine et féminine, l’énergie de l’Esprit ou de Dieu.

 

energiecosmique  J’ai à présent esquissé très succinctement le mouvement des courants d’énergie masculine et féminine dans le corps énergétique humain. Je souhaite parler maintenant en particulier des trois derniers chakras. Ce sont ceux qui sont les plus en relation avec la terre, les plus impliqués dans le royaume terrestre. Cette zone des trois chakras inférieurs est de la plus haute importance sur votre chemin intérieur vers la guérison, car c’est là que se trouvent les traumas les plus profonds et les cicatrices émotionnelles.

Vous avez souvent le sentiment d’être des créatures terrestres s’ouvrant au spirituel. Mais nous voyons cela à l’inverse. Vous êtes des créatures spirituelles s’ouvrant à la terre. La terre est une destination brillante, un diamant caché qui doit encore révéler sa vraie beauté. La terre est la terre promise!

Le ciel est votre lieu de naissance. Mais vous ne reviendrez pas à l’état de conscience dont vous avez le souvenir comme étant le « Foyer « ou le « ciel », à un état d’être purement spirituel. L’aventure de la création vous amène à de nouvelles destinations; vous êtes toujours en expansion et en progrès vers un type de conscience entièrement nouveau. (Nous avons déjà parlé de cela dans le dernier chapitre de la série de l’artisan de Lumière). La terre est un aspect essentiel de ce voyage.

Mais dans vos manifestations sur la terre et vos tentatives pour vous y exprimer, vous avez beaucoup souffert. Presque tous, vous avez de graves blessures émotionnelles dans les trois derniers chakras causées par des expériences de rejet, de violence et d’abandon, qui datent de vies passées ou de celle-ci. Presque tous les blocages émotionnels des chakras supérieurs sont en relation avec des blessures émotionnelles des trois derniers chakras.

Je parlerai d’abord du chakra du coccyx. Votre connexion à la terre a été lourdement chargée émotionnellement, spécialement pour les artisans de Lumière. Parce que vous avez rencontré d’énormes résistances au cours de nombreuses vies, il y a en vous des peurs et de la réserve quand il s’agit de vous enraciner. Vous enraciner signifie être complètement présents dans votre corps terrestre et exprimer votre inspiration intime dans la réalité matérielle. Nous avons déjà parlé de cette résistance à vous enraciner. Principalement, cela concerne votre « différence « et votre rejet à cause de cela.

Dans le second chakra, le centre des émotions, vous avez aussi été profondément affectés par des expériences de menace ou d’abandon (littéralement ou émotionnellement) et des empêchements graves dans l’expression de vous-mêmes.

Avec ces fardeaux traumatiques dans les deux derniers chakras, le plexus solaire (troisième chakra) est lui aussi lourdement affecté. Le plexus solaire est en rapport avec la force vitale, l’énergie créatrice et la puissance. Vous connaissez quelques exemples de ce que signifie la vraie puissance. Je veux dire par là, une puissance qui n’est pas agressive ni destructrice. Dans le chakra du plexus solaire, vous voyez souvent si une personne se manifeste d’une manière agressive, contrôlante ou soumise, excessivement modeste. Les deux sont le résultat de sentiments sous-jacents de désespoir, qui proviennent des premier et second chakras blessés. Dans le troisième chakra, il est question de trouver un moyen équilibré de gérer le pouvoir et le contrôle, il est question d’un ego équilibré.

trollsvsnightelves

L’ego est ok! L’ego a sa fonction; il prête de la focalisation à votre conscience, ce qui vous permet de créer et de vous manifester en tant qu’individu séparé. Oui, vous faites partie d’un Tout plus vaste, mais vous êtes aussi « je », séparé et différent de tout autre. L’ego est un complément nécessaire à votre part spirituelle qui transcende le « je ». L’énergie de l’ego est parfaitement honorable et se justifie dans la réalité énergétique que vous vivez. La véritable puissance se trouve dans l’alignement joyeux de l’ego et de l’Esprit.

La zone des trois derniers chakras est la plus importante dans l’autoguérison et la croissance intérieure. Le plus grand défi spirituel pour vous maintenant est de prendre soin de cette zone blessée en vous. Méditer pour transcender la réalité physique ou vous échapper sur des plans cosmiques n’est pas d’actualité pour vous maintenant. Votre but est de donner votre compréhension la plus douce et votre soutien attentionné à cet enfant intérieur blessé en vous et de restaurer sa beauté et sa joie de vivre. Tel est votre voyage spirituel, c’est là que réside le plus grand trésor. Chérir et respecter votre part d’humanité, votre enfant intérieur, tel est votre chemin vers la compassion divine et l’illumination.

J’aimerais attirer votre attention sur le fait que sur ces trois chakras concernés, deux sont masculins. Cela montre que spécialement en rapport avec les énergies masculines qui sont en vous, il y a beaucoup de soins de guérison à apporter. Mon message pour vous maintenant est donc celui-ci: guérissez votre énergie masculine! L’énergie féminine est en train de récupérer et d’acquérir la force nécessaire pour s’exprimer pleinement et magnifiquement. Les qualités féminines d’intuition, de sensibilité et de communion sont de plus en plus appréciées, individuellement et collectivement. Mais on ne sait pas à quoi ressemble vraiment une énergie masculine équilibrée. L’énergie masculine s’est perdue dans de fausses images de ce qu’est « être un homme », des stéréotypes qui reviennent toujours au pouvoir à travers l’agression. Il est vital de reconnaître et d’exprimer la véritable nature de l’énergie masculine. Le côté féminin a maintenant besoin de l’énergie masculine équilibrée pour être capable de remplir vraiment son rôle. L’énergie féminine est en attente, pas seulement au niveau collectif mais aussi au niveau individuel. L’énergie féminine sort de son rôle de victime, elle regagne l’estime de soi et elle veut maintenant se manifester puissamment et joyeusement par sa réunification avec le masculin.

Ainsi, quelle est la caractéristique d’une énergie masculine équilibrée? Ceci est valable à la fois chez l’homme et chez la femme.

Dans le premier chakra, une énergie masculine guérie et équilibrée mène à la conscience de soi. Elle n’a plus à combattre ni à lutter, elle est présente dans la conscience de soi. La présence, c’est-à-dire être pleinement présent de toute votre âme, est une qualité essentielle du premier chakra. Être présent en conscience de soi signifie rester éveillé à vous-même, rester centré, ne pas se perdre dans les opinions de l’autre, dans ses attentes ou ses besoins. Cela concerne l’équilibre entre se relier aux autres et rester vrai envers vous. Une énergie masculine équilibrée dans le chakra du coccyx vous permet de rester centré et conscient de vous-même tout en étant en interaction avec les autres et le monde extérieur.

Il est essentiel de développer cette qualité de conscience de soi, car cela protège et guide votre énergie féminine. L’énergie féminine a naturellement tendance à se relier aux autres (les autres êtres vivants) et à être présente aux autres de façon attentionnée, nourricière. L’énergie masculine aide à fixer des limites et à trouver un équilibre entre le don et la réception. Par rapport aux énergies féminines fluides et communicatives, l’énergie masculine du dernier chakra remplit le rôle d’ancre et de colonne vertébrale. C’est le point où vous rentrez chez vous, le point où vous relâchez vos liens avec les autres énergies avec lesquelles vous étiez en relation.

Le plexus solaire ou troisième chakra remplit le même rôle de façon différente. Ce chakra est, comme je l’ai déjà dit, le centre d’énergie de l’ego. Vous avez encore des difficultés avec le concept de l’ego. Spécialement chez les artisans de Lumière, il y a une tendance à considérer les énergies altruistes, celles qui transcendent le soi, comme supérieures. Mais ce n’est pas vrai. Vous vivez dans un monde où deux énergies jouent ensemble et forment les blocs de construction de la création. L’une a tendance à se relier et cherche l’unité, l’autre crée la séparation et l’individualité. Et cette dernière est tout aussi valable et viable que la première.

Il est important de faire la paix avec votre énergie masculine, d’embrasser votre individualité, votre caractère unique, votre « je ». Il y a une qualité essentielle dans la vie, qui est le fait d’être seul et qui n’a rien à voir avec la solitude, mais qui a tout à voir avec le fait d’être un « je », un individu unique. Embrasser votre individualité ne vous empêche pas de vous relier intimement aux autres. Si vous embrassez vraiment votre individualité, vous devenez un individu autonome, indépendant et créatif, capable de partager votre énergie avec tous et toutes choses, parce que vous n’avez pas peur de vous perdre dedans ou de renoncer à votre individualité.

L’énergie masculine du plexus solaire vous aide à devenir vraiment créatif et autonome. C’est cela que votre énergie féminine attend. Votre inspiration sincère veut se faire connaître au niveau matériel, elle veut se manifester d’une manière très terrestre et apporter à la terre des nouvelles d’amour et d’harmonie. L’énergie féminine est porteuse de l’ère nouvelle mais elle a besoin d’une énergie masculine équilibrée pour se manifester vraiment et s’enraciner dans la réalité matérielle. C’est pourquoi il est si important que les énergies des premier et troisième chakras soient guéries.

4772_1

L’énergie d’un ego en bonne santé, le plexus solaire guéri, est la confiance en soi. Dans le premier chakra, c’est la conscience de soi, dans le troisième, c’est la confiance en soi. Ce n’est pas la sorte d’arrogance que vous voyez chez un ego gonflé. C’est simplement se faire confiance: « J’ai le sentiment que je suis capable de le faire! « C’est être conscient de votre inspiration la plus intime, de vos aptitudes à créer et à agir en fonction. Laissez vos énergies sortir de vous, ayez confiance en vos talents et dons naturels, faites-vous confiance et montrez-vous au monde! Spécialement pour vous, les artisans de Lumière, qui portez tant de sagesse et de connaissance intérieure, il est temps maintenant de vous montrer et de ne plus vous cacher. Il est temps. C’est votre destinée et vous y trouverez votre plus grand accomplissement.

Faites la paix avec l’énergie masculine en vous. N’hésitez pas à vous affirmer, à recevoir avec abondance et à prendre grand soin de vous. Soyez égoïstes, dans le sens neutre et pur du mot. Vous êtes un ego, vous êtes un individu. Vous ne pouvez ni n’avez besoin d’être tout le temps dans le pardon et la compréhension. Ce n’est pas spirituel de tolérer tout et n’importe quoi. Clairement, il y a des moments où vous devez dire « non », voire « adieu « et ne pas faire de compromis avec ce que vous êtes. Faites-le sans peur ni culpabilité et ressentez comme les énergies de la conscience de soi et de la confiance en soi vous rendent aptes à laisser s’épanouir et briller la délicate fleur de votre énergie féminine.

C’est une question de coopération entre les énergies. Les énergies masculine et féminine se sont abaissées à un long et douloureux combat. Elles s’élèveront aussi ensemble, car l’une ne peut être équilibrée sans l’autre. A présent que l’énergie féminine est prête à renaître des cendres de l’humiliation et de la répression, il y a un besoin urgent que l’énergie masculine renaisse. Cette renaissance du masculin va devenir visible à l’échelle collective, finalement, mais elle se manifestera d’abord en chacun de vous séparément, homme et femme. Vous êtes tous porteurs de ces énergies anciennes en vous et c’est votre droit de naissance de rendre leur partenariat équitable et joyeux.

 000206A0 000206A0 000206A0 

par
PAMELA KRIBBE

SOURCE: Site web Jeshua Challelings, « L’énergie masculine et féminine »
http://www.jeshua.net/fr/
Traduction française par Christelle Schoette

 

Cette canalisation a été présentée à une séance publique, le 12/12/2004 à Tilburg (Hollande).
Le texte a été revisité plus tard pour une meilleure lecture.

 

Publié dans:ENERGIES |on 7 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Accueillir les énergies

ACCUEILIR LES ÉNERGIES COSMIQUES


Accueillir les énergies dans ENERGIES yinyang

La période de 1987 à 2012, cette nanoseconde dans les annales du temps, implique une reconnexion avec la source de pouvoir située au centre galactique, ou matrice de la mère; vous parviendrez à cette reconnexion en prenant la responsabilité d’éliminer l’importante accumulation de débris énergétiques négatifs qui enserre votre réalité. En définitive, la nanoseconde a trait à l’expérience d’états de conscience supérieurs qui vous permettront de découvrir qui vous êtes vraiment. Mais parfois un énorme amoncellement d’énergie non traitée empêche la clarté qui vous permettrait de retrouver votre sagesse intérieure. Lorsque les encodages de l’ADN recèlent des annales de souffrance, de séparation, ainsi qu’un fort sentiment de persécution ou d’impuissance, ces perceptions provenant du prétendu passé et douées d’un pouvoir qui leur est propre doivent être transmuées avec une compréhension de leur rôle. Il est particulièrement important de guérir les événements et les expériences qui découlent de croyances basées sur la peur et encodées telles quelles dans l’ADN. Car si vous ne comprenez pas la signification et le rôle d’une expérience, l’histoire est vouée à se répéter, comme le veut le dicton.

Dans la galaxie, les occasions multidimensionnelles d’envergure permettant d’éliminer et de guérir des énergies entachées sont rares. Lorsque ces occasions uniques surviennent, une formidable diversité d’énergies est attirée vers le site de maintes connexions. Des infusions de radiations cosmiques sont dirigées à cet endroit afin d’y accélérer les énergies prépondérantes; ainsi, les époques d’énergie accélérée suscitent essentiellement une réévaluation absolue, suivie de l’instauration de priorités nouvelles visant à développer ce qui prévaut sur tous les plans. Les êtres touchés sont motivés par un fort désir de faire évoluer leur conscience vers un état de perception différent. Lors des périodes de guérison, il s’agit invariablement de reconnecter des parties fragmentées avec le tout plus vaste ; on ranime l’esprit en endossant la responsabilité d’être co-créateur de l’existence. Une formidable énergie susceptible de guérir de la souffrance et de la séparation est diffusée par le centre galactique vers la Terre; elle vous entoure et imprègne votre corps physique, se fondant en vous. Cette énergie est transmise à travers l’espace et diffusée dans votre monde par votre Soleil. Les éruptions solaires intègrent les transmissions du centre galactique afin de les projeter dans votre zone spatiotemporelle. Pour arriver à vivre et à vous épanouir en cette ère accélérée, vous devez assimiler cette énergie; elle doit vous convenir parfaitement, comme un logiciel s’insère dans un ordinateur ou une main dans un gant. Tout ce qui empêche ces énergies de vous pénétrer, vous et votre environnement, deviendra apparent et doit être considéré comme un obstacle qu’il faudra dégager de la voie pour qu’il n’entrave pas votre transformation personnelle.

551-647-large dans ENERGIES

Les vagues d’énergie pulsative sont le sang du cosmos et, même si vous semblez pourvu d’une forme solide, vous êtes fabriqué d’énergies vibrantes qui ondoient à l’intérieur et à l’extérieur de votre corps telles des vagues lumineuses dansantes. Votre corps est une machine beaucoup plus prodigieuse que vous ne le croyez. Des voies d’entrée, que l’on nomme chakras, servent d’ouvertures immatérielles dans votre champ d’identité, par lesquelles les forces subtiles – énergie éthérique, qi ou radiations cosmiques – entrent et sortent des formes physique et immatérielle du corps. Il existe sept centres majeurs associés au corps physique et cinq autres au-delà, élargissant votre identité et votre connexion à la toile de l’existence jusqu’aux confins du cosmos. Les sept chakras du corps physique correspondent aux glandes du système endocrinien, qui régissent une substantielle pharmacopée interne d’enzymes, d’hormones, ainsi qu’une intelligence chimique complexe qui, avec le système nerveux, gouverne les nombreuses fonctions de l’organisme. Chaque chakra sert de centre d’intelligence permettant de traiter l’énergie cosmique dans l’univers matériel; chacun est semblable à un kaléidoscope coloré de lumières, de symboles et de sons.

Les relations humaines recèlent des leçons vitales sur un thème spécifique et une zone de développement liée à chaque centre énergétique. L’atmosphère vibre des énergies vitales et, si vos chakras sont ouverts, elles afflueront dans votre corps et en dehors, favorisant la clarté mentale, l’équilibre émotionnel, la santé physique et le progrès spirituel. Vos croyances, vos attitudes et vos interprétations de la vie déterminent le degré de fermeture ou d’ouverture de ces portails. La peur contracte ces centres, tandis que le souffle, la beauté, l’amour et le rire les épanouissent. Pour ouvrir vos chakras, il faut procéder à un sérieux ménage du printemps dans votre maison intérieure. Faire circuler l’énergie dans tout le corps fera apparaître les difficultés souterraines qui régissent votre vie, et, même s’il peut être éprouvant de les confronter, déblayer ce qui vous retient vous libérera. Et le meilleur moment pour vous livrer à cette tâche, c’est vraiment maintenant. Affronter directement la vérité de cette époque, ouvrir vos chakras et permettre aux énergies cosmiques, regorgeant d’informations et de connaissances, de circuler dans votre corps comme un ruisseau cristallin, bouillonnant de vitalité, rafraichira votre esprit et infusera du pouvoir à votre destinée.

barre-de-separation

par
BARBARA MARCINIAK

Extraits de son livre SAGESSE DES PLÉIADES, p. 61-64
Ariane Éditions, 2006

Publié dans:ENERGIES |on 7 septembre, 2010 |Pas de commentaires »
1234

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3