Chute de l’Atlantide

La chute de l’Atlantide et son influence sur notre réalité présente

Chute de l'Atlantide dans ATLANTES 90082211atlantide1-jpg

Il y a un peu moins de 13 000 ans, quelque chose de très dramatique s’est passé, qui fait partie de l’histoire de notre planète et que nous allons maintenant explorer en détail, car cet événement influence encore de nos jours chaque aspect de notre vie. Tout ce dont nous faisons actuellement l’expérience dans notre vie journalière, depuis les technologies que nous utilisons, les guerres que nous provoquons, la nourriture que nous consommons et même jusqu’à la manière dont nous percevons notre existence, résulte directement de certains événements qui se sont déroulés vers la fin de la période atlante. Les conséquences de ces événements sont telles que la manière dont nous vivons aujourd’hui et notre interprétation de la réalité ont complètement changé. 

Tout est intimement lié ! Il n’existe qu’une seule réalité et un seul Dieu, mais il y a de nombreuses manières d’interpréter cette réalité. En fait, on pourrait dire que ce nombre est pour ainsi dire infini. De nombreux êtres sont donc tombés d’accord pour maintenir certaines réalités que l’on appelle des niveaux de conscience. Pour des raisons sur lesquelles nous reviendrons plus tard, il existe des réalités bien définies que bon nombre d’âmes ont choisi d’accepter, ce qui est précisément le cas avec notre réalité actuelle. 

Jadis, nous vivions sur terre dans un état de conscience très exalté, en fait, bien au-delà de ce que nous pouvons imaginer aujourd’hui. Le genre d’êtres que nous étions alors est tellement au-delà de nos normes actuelles que nous sommes présentement incapables de l’imaginer. C’est à cause de ces événements particuliers qui survinrent il y a entre 13 000 et 16 000 ans que l’humanité tout entière a chuté depuis ces hauts sommets de la conscience, passant d’un plan ou d’un sous-plan d’existence à l’autre et s’enfonçant de plus en plus bas dans des mondes de plus en plus denses, jusqu’à ce que le fond soit atteint, à savoir la troisième dimension d’existence sur la planète Terre et, enfin, notre monde moderne. 

Nous avons donc tous chuté – et ce fut vraiment catastrophique – notre conscience étant prise dans l’étau d’une spirale descendante incontrôlable qui nous fit traverser de nombreuses dimensions d’existence. Nous perdîmes tout contrôle et fûmes tous précipités dans le vide interdimensionnel, notre descente ne s’arrêtant que dans la troisième dimension actuelle. Arrivés là, certains changements bien précis survinrent, à la fois physiologiquement et dans la manière dont nous fonctionnions au sein de cette réalité. Le changement le plus important résida dans la façon dont nous absorbons maintenant le prana, un mot hindou qui signifie la force de vie, l’énergie vitale présente partout dans l’univers. Le prana est plus important pour notre survie que l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons, la nourriture que nous consommons ou toute autre substance, et la manière dont nous absorbons cette énergie dans notre corps influence radicalement notre perception de la réalité.

  

Atlantide_pres_de_Chypre-8a10b dans ATLANTES

Du temps de l’Atlantide et même avant, notre façon de respirer le prana était en lien étroit avec les champs d’énergie électromagnétique qui s’infusaient dans notre corps. Toutes ces formes d’énergie sont de nature géométrique et celle avec laquelle nous allons travailler est ce que nous appelons l’étoile tétraédrique, qui est en fait composée de deux tétraèdres simples imbriqués l’un Le souvenir de notre passé ancien dans l’autre (voir illustration 1-1). Une autre manière de définir cette forme est de dire qu’il s’agit de l’étoile de David exprimée en volume et en trois dimensions. 

Le sommet du tétraèdre pointant vers le haut est exactement à une longueur de main au-dessus du sommet de la tête de l’homme nu dans le fameux dessin de Léonard de Vinci. Alors que l’extrémité du tétraèdre pointant vers le bas est exactement à une longueur de main en dessous de la plante des pieds de ce même personnage.

  

pyramide_patron2

Observez le tube central qui s’étend, bien droit, depuis le point le plus élevé de l’étoile tétraédrique jusqu’à son point le plus bas et qui passe à travers chacun des chakras ou centres énergétiques principaux du corps humain. Pour votre corps, ce tube de lumière a un diamètre qui est exactement celui obtenu lorsque vous joignez le pouce et le majeur de votre main. Il ressemble beaucoup à un tube fluorescent, sauf que chacune de ses extrémités correspond à celles de l’étoile tétraédrique. 

Avant le chute de l’Atlantide, nous avions l’habitude d’absorber le prana simultanément par les deux extrémités du tube tout en respirant normalement, et les deux rayons praniques se rejoignaient dans le chakra de notre choix. Un aspect important de cette science ancienne, qui est encore étudiée dans l’univers tout entier, est la manière dont les deux rayons se rencontrent, ainsi que l’endroit du corps où ils le font. 

Un autre centre d’importance majeure dans le corps humain est la glande pinéale, qui se trouve pour ainsi dire au centre de la cavité cervicale. Cette glande est d’une immense importance pour notre conscience. À l’origine, elle était de la grosseur d’une balle de pingpong, mais elle dégénéra avec le temps et, aujourd’hui, elle est de la grosseur d’un petit pois, car nous avons depuis longtemps oublié son usage et on le sait, tout ce qu’on n’utilise pas finit par s’atrophier. 

À l’origine, l’énergie pranique était absorbée et rayonnait en grande quantité au centre même de la glande pinéale. Selon Jacob Liberman, auteur de Light : the Medicine of the Future, cette glande ressemble à un oeil et, dans un sens, c’est assurément un lobe oculaire. Elle est ronde, et on remarque une ouverture à l’une de ses extrémités ; cette ouverture est munie d’un centre cristallin qui sert à faire converger les rayons de lumière, exactement comme un oeil. Elle est creuse et composée de bâtonnets qui servent de récepteurs capables de percevoir les couleurs du spectre. 

Le champ de vision de la glande pinéale – bien que cela n’ait pas été déterminé scientifiquement – semble être dirigé vers le haut, soit vers le ciel et les étoiles. Tout comme nos yeux, dont le champ de vision peut s’étaler jusqu’à un angle de 90 degrés, la glande pinéale a également un champ de vision de 90 degrés. Nos yeux ne peuvent pas voir ce qui se passe derrière notre tête et la glande pinéale, elle, ne peut pas voir ce qui se passe à nos pieds.

  

Descartes_mind_and_body

À l’intérieur de la glande pinéale – même si elle est maintenant réduite à la grosseur d’un petit pois -, on peut trouver toutes les géométries sacrées ainsi que la compréhension de la manière dont la réalité a été créée. Tout est là, dans chaque être humain. Mais nous n’avons plus cette compréhension parce que nous avons perdu la mémoire au cours de notre chute et que maintenant, nous respirons très différemment. Au lieu de continuer à absorber le prana par la glande pinéale et de le faire circuler de haut en bas et de bas en haut dans notre tube, nous avons commencé à respirer uniquement par le nez ou par la bouche, le résultat étant que le prana s’est détourné de la glande pinéale, nous obligeant à voir les choses tout à fait autrement et à tout interpréter différemment en ce qui concerne l’unique réalité. Nous appelons cela le bien et le mal ou la conscience polarisée, et c’est à cause de celle-ci que nous pensons vivre à l’intérieur d’un corps et que nous observons tout ce qui nous entoure depuis l’intérieur de ce corps. 

Ainsi, nous avons l’impression d’être séparés de tout. Nous sommes là, dans un corps, et tout le reste semble à l’extérieur de nous. Par conséquent, cela ne nous concerne pas. En fait, c’est une illusion. 

Cela nous semble être la vérité, mais c’est en fait une perception déformée, une illusion. C’est simplement un point de vue illusoire que nous avons adopté depuis notre chute. 

Par exemple, il n’y a rien de mal avec quoi que ce soit, car Dieu contrôle parfaitement toute la création. Mais de notre point de vue, qui est polarisé, et si nous observons la planète et son évolution, nous n’aurions jamais dû connaître une telle déchéance. Selon notre perception, nous ne devrions jamais en être arrivés là dans la courbe naturelle de l’évolution. Quelque chose nous est arrivé qui n’aurait jamais dû survenir. Nous sommes passés par une mutation – vous pourriez dire que nos chromosomes se sont désorganisés. Par conséquent, la Terre est restée en état d’alerte pendant 13 000 ans et beaucoup d’êtres et de niveaux de conscience ont oeuvré ensemble dans le but de découvrir ce qui pourrait nous remettre sur la voie (celle de l’ADN), là où nous étions auparavant.

  

R%C3%A9plicationdelADN

Le vrai résultat de cette « chute accidentelle » de conscience et des efforts qui ont suivi pour nous remettre sur le droit chemin est pourtant quelque chose de vraiment bon – quelque chose d’inexpliqué et d’extraordinaire qui s’est produit. Des êtres en provenance de toutes les parties de l’univers ont décidé de nous aider à résoudre nos problèmes et ont commencé à faire des expériences dans le but de nous être utiles, certaines étant légales et d’autres sans retenue aucune. 

Une de ces expériences a produit un scénario qu’aucun de nous n’avait prévu et dont personne ne pensait que cela pourrait un jour devenir une réalité, pas même l’auteur de cette idée, un membre inconnu d’une civilisation de notre lointain passé.

atlantide-1

Publié dans : ATLANTES |le 28 septembre, 2010 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3