Somnambulisme

fleur

Puisque la clairvoyance du somnambule est celle de son âme ou de son Esprit, pourquoi ne voit-il pas tout, et pourquoi se trompe-t-il souvent ? 

D’abord il n’est pas donné aux Esprits imparfaits de tout voir et de tout connaître ; tu sais bien qu’ils participent encore de vos erreurs et de vos préjugés ; et puis, quand ils sont attachés à la matière, ils ne jouissent pas de toutes leurs facultés d’Esprit. Dieu a donné à l’homme cette faculté dans un but utile et sérieux, et non pour lui apprendre ce qu’il ne doit pas savoir ; voilà pourquoi les somnambules ne peuvent pas tout dire. 

Quelle est la source des idées innées du somnambule, et comment peut-il parler avec exactitude de choses qu’il ignore à l’état de veille, qui sont même au-dessus de sa capacité intellectuelle ? 

Il arrive que le somnambule possède plus de connaissances que tu ne lui en connais ; seulement elles sommeillent, parce que son enveloppe est trop imparfaite pour qu’il puisse s’en souvenir. Mais en définitive, qu’est-il ? Comme nous, Esprit qui est incarné dans la matière pour accomplir sa mission, et l’état dans lequel il entre le réveille de cette léthargie. Nous t’avons dit bien souvent que nous revivons plusieurs fois ; c’est ce changement qui lui fait perdre matériellement ce qu’il a pu apprendre dans une existence précédente ; en entrant dans l’état que tu appelles crise, il se rappelle, mais pas toujours d’une manière complète ; il sait, mais ne pourrait pas dire d’où il sait, ni comment il possède ces connaissances. La crise passée, tout souvenir s’efface et il rentre dans l’obscurité. 

L’expérience montre que les somnambules reçoivent aussi des communications d’autres Esprits qui leur transmettent ce qu’ils doivent dire, et suppléent à leur insuffisance ; cela se voit surtout dans les prescriptions médicales : l’Esprit du somnambule voit le mal, un autre lui indique le remède. Cette double action est quelquefois patente, et se révèle, en outre, par ces expressions assez fréquentes : on me dit de dire, ou l’on me défend de dire telle chose. Dans ce dernier cas, il y a toujours du danger à insister pour obtenir une révélation refusée, parce qu’alors on donne prise aux Esprits légers qui parlent de tout sans scrupule et sans se soucier de la vérité. 

Comment expliquer la vue à distance chez certains somnambules ? 

L’âme ne se transporte-t-elle pas pendant le sommeil ? 

C’est la même chose dans le somnambulisme. 

Le développement plus ou moins grand de la clairvoyance somnambulique tient-il à l’organisation physique ou à la nature de l’Esprit incarné ? 

A l’une et à l’autre ; il y a des dispositions physiques qui permettent à l’Esprit de se dégager plus ou moins facilement de la matière. 

Les facultés dont jouit le somnambule sont-elles les mêmes que celles de l’Esprit après la mort ? 

Jusqu’à un certain point, car il faut tenir compte de l’influence de la matière à laquelle il est encore lié. 

Le somnambule peut-il voir les autres Esprits ? 

La plupart les voient très bien ; cela dépend du degré et de la nature de leur lucidité ; mais quelquefois ils ne s’en rendent pas compte tout d’abord, et les prennent pour des êtres corporels ; cela arrive surtout à ceux qui n’ont aucune connaissance du spiritisme ; ils ne comprennent pas encore l’essence des Esprits ; cela les étonne, et c’est pourquoi ils croient voir des vivants. 

Le même effet se produit au moment de la mort chez ceux qui se croient encore vivants. Rien autour d’eux ne leur paraît changé, les Esprits leur semblent avoir des corps pareils aux nôtres, et ils prennent l’apparence de leur propre corps pour un corps réel.

fleur

Le somnambule qui voit à distance, voit-il du point où est son corps, ou de celui où est son âme ? 

Pourquoi cette question, puisque c’est l’âme qui voit et non pas le corps ? 

Puisque c’est l’âme qui se transporte, comment le somnambule peut-il éprouver dans son corps les sensations de chaud ou de froid du lieu où se trouve son âme, et qui est quelquefois très loin de son corps ? 

L’âme n’a point quitté entièrement le corps ; elle y tient toujours par le lien qui l’unit à lui ; c’est ce lien qui est le conducteur des sensations. 

Quand deux personnes correspondent d’une ville à l’autre par l’électricité, c’est l’électricité qui est le lien entre leurs pensées ; c’est pourquoi elles se communiquent comme si elles étaient l’une à côté de l’autre. 

L’usage qu’un somnambule fait de sa faculté influe-t-il sur l’état de son Esprit après sa mort ? 

 Beaucoup, comme l’usage bon ou mauvais de toutes les facultés que Dieu a données à l’homme.   

fleur

~ ~ ~     Les causes premières d’Allan Kardec   ~ ~ ~      

Publié dans : REVES |le 11 septembre, 2010 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3