Origine Crop circles

 Origine des cercles de culture

Origine Crop circles dans CROP CIRCLES 220px-Aliens_and_Crop_Circles Cartoon parodique de l’explication extraterrestre

Parmi les groupes qui étudient ces phénomènes, le BLT Research Team, Inc, du nom de ses trois initiateurs, John Burke (homme d’affaire new yorkais), Wm.C. Levengood (biophysicien du Michigan) et Nancy Talbott (productrice de musique collaborant par ailleurs à l’université du Maryland et au Harvard College). Les chercheurs de ce groupe ont découvert des isotopes radioactifs rares dans les agroglyphes , ils auraient aussi trouvé des modifications structurelles profondes dans les nœuds des plantes tressées (et non simplement couchées). Les travaux de Wm.C. Levengood & co. ont été largement contestés par les sceptiques, particulièrement sur le plan méthodologique, tel que par exemple Joe Nickell dans son article Levengood’s Crop-Circle Plant Research. De plus, les sceptiques expliquent de manière prosaïque les agroglyphes présentant des plantes tressées.

On peut également établir un rapprochement avec les œuvres retrouvées en Amérique du sud sur les terres des civilisations précolombiennes. Ces œuvres, représentant des formes géométriques pour certaines, des animaux pour d’autres (un rapace pour l’une d’entre elles), sont constituées uniquement de traçages au sol, dans la terre grâce notamment à la disposition de pierres, et sont établies sur de très grandes superficies (voir l’article sur les géoglyphes de Nazca). On pense aujourd’hui que les civilisations de l’époque auraient eu beaucoup de difficultés à les constituer du fait de leur taille, puisqu’elles ne peuvent être vues que du ciel. Certaines personnes émettent l’hypothèse de pistes d’atterrissage en vue d’arrivées extraterrestres. Cela reste du domaine de l’hypothèse. Ces dessins ont survécu au temps et sont toujours visibles aujourd’hui. Certaines personnes interprètent les agroglyphes d’origine inconnue (naturelle, extraterrestre etc…) comme une mandala qui montre un mouvement d’énergie.

220px-CropCircleW dans CROP CIRCLES

Un agroglyphe en Suisse

Boules de lumière

W. C. Levengood et N. P. Talbott défendent l’hypothèse selon laquelle les agroglyphes sont réalisés par des « boules de lumière » (en anglais Balls of light), qui sont à mettre en relation également avec les phénomènes de Foo fighters. Selon eux, de telles boules de lumières émettraient des micro-ondes qui réaliseraient la forme dans les blés. L’origine de ces boules n’est pas précisément définie.

Dans un article de 1999, Levengood et Talbott prétendent que les blés ont été irradiés. E. H. Haselhoff (2001) propose dans la foulée un modèle physique explicatif.

Joe Nickell, membre du Committee for Skeptical Inquiry, a mis en question la fiabilité de ces résultats : l’analyse n’avait pas été faite en double-aveugle et il semblerait que les laboratoires ne puissent pas distinguer les épis de blé qui proviennent des agroglyphes de ceux qui n’en proviennent pas, si on ne leur donne pas l’information avant toute analyse. De plus, le modèle de Haselhoff (2001) n’explique pas comment les micro-ondes coucheraient les épis de blé ni comment ils traceraient la forme de l’agroglyphe dans le champ, mais seulement une possible différence de longueur entre les épis.

 

crop_circle

Publié dans : CROP CIRCLES |le 3 septembre, 2010 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3