Archive pour septembre, 2010

Merkaba véhicule

Le Véhicule de Lumière Merkaba

 Merkaba véhicule dans MER-KA-BA 000201CD 

La Merkaba est un champ de lumière généré par la rotation rapide de formes géométriques spécifiques qui affectent simultanément le corps et l’esprit d’un individu. C’est un véhicule qui peut aider le corps, l’âme et l’esprit, à accéder et à expérimenter d’autres niveaux de réalité ou de potentiels de vie. Elle permet d’accéder àde nouveaux niveaux de conscience et qui aide les humains à atteindre leur plein potentiel.   Le terme Merkaba vient d’une langue ancienne. Il est ensuite passé à l’égyptien ancien puis à l’hébreu et à l’arabe. « Ma’ at » c’est un hiéroglyphe Égyptien qui traduit la Vérité. Selon la légende, « Ma’ at » Père est le symbole de la clarté de l’esprit, qui signifie Intégrité et Sincérité pour soi-même. En arabe ce mot a pour sens le bateau (c’est à dire un véhicule). La barque d’Isis pour les Égyptiens actuels s’appelle encore Merkaba. En hébreu il a deux significations: il désigne à la fois le chariot et le Trône de Dieu. Le chariot ou mer-ka-ba, c’est notre véhicule de lumière capable de nous conduire dans les autres réalités (les autres espaces-temps) afin d’arriver un jour au Trône de Dieu, c’est à dire à la « maison du Père ». Il nous permet aussi de devenir créateurs de notre réalité dans le monde physique.  

Réveiller son véhicule Merkaba consiste à réactiver les champs électromagnétiques successifs endormis que nous avons autour de notre corps physique. La Merkaba est un champ d’énergie cristallin qui est constitué de géomètres sacrées qui alignent, ensemble le corps, le cour et l’esprit. Ce champ d’énergie ainsi créé à partir de la géométrie sacrée, se déploie autour du corps d’un diamètre de 17 m environ.  

Ces champs d’énergies géométriques tournent normalement autour de nos corps pratiquement à la vitesse de la lumière, mais pour la plupart d’entre nous, ces champs ont ralenti ou se sont arrêtés dû à un manque d’utilisation.  Le Corps de Lumière activé ressemble beaucoup à la structure d’une galaxie ou une soucoupe volante. 

La Merkaba est un véhicule énergétique tournant la clef de la quatrième dimension pour accéder à la cinquième.

merkaba dans MER-KA-BA

Quand vous faites l’apprentissage du véhicule Merkaba vous allez non seulement comprendre intellectuellement les champs géométriques, mais vous en ferez l’expérience personnellement et vous les ressentirez de façon tangible autour de votre corps.  Cet état de transformation permet l’ouverture du coeur et l’expérimentation de l’Amour Divin. C’est l’Amour divin ou inconditionnel qui est le facteur primordial permettant au Mer-ka-ba de devenir un champ de lumière vivant.   Aussi nous explorons des manières particulières d’ouvrir le cour pour réveiller la compassion, l’amour inconditionnel, et l’harmonie interne pour faire l’expérience directe de l’Amour Divin tout en activant notre Mer-ka-ba.  L’expérience directe de notre plus grand potentiel nous donne l’opportunité d’aller beaucoup plus loin que ce que les mots et les livres peuvent nous montrer.

La plupart des pratiquants font l’expérience de sensations d’énergies et d’ouvertures du cour différentes de tout ce qu’ils ont vécu.   « Ma’ at » c’est un hiéroglyphe Égyptien qui traduit la Vérité. Selon la légende, « Ma’ at » Père est le symbole de la clarté de l’esprit, qui signifie Intégrité et Sincérité pour soi-même. La méditation Merkaba se compose d’exercices de respiration associés à des mudras et à des visualisations basées sur la géométrie sacrée. Ces champs d’énergies géométriques autour de nos corps peuvent être activés d’une façon particulière, laquelle est aussi en relation avec notre respiration. La méditation du Merkaba incorpore un processus de respirations avec des mudras (positions des mains) qui sont une clé de l’usage correct de la Mer-ka-ba.  

L’activation du véhicule Merkaba par la méditation des respirations résultera en un contact plus profond avec votre Moi Supérieur et va renforcer tous les aspects de votre vie. Cette réactivation conduit à l’Ascension, c’est à dire au passage conscient entre notre monde et les dimensions directement supérieures. 

00020437        00020437  

 Ascension

 ADN Divin ou la Reprogrammation du Code Génétique 

Activation de L’Etoile d’Or du Christ 

Initiation a l’Energie Céleste de L’Etoile Bleue 

initiation a la flamme violette 

initiation aux ailes de la flamme violette 

Initiation au Channeling 

Merkabalove2

Publié dans:MER-KA-BA |on 30 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Les quatre accords Toltèques (vidéo)

Musique douce? Cliquez ici…  

Les 4 accords toltèques (Don Miguel Ruiz) 

 

** Nouveau **



Diaporama sur les quatre accords toltèques 

  
  
  
  

   Image de prévisualisation YouTube

Pour visionner la vidéo sur Youtube, cliquez ici.

  Les quatre accords Toltèques (vidéo) dans ACCORD 000206AA 

Version vidéo à publier sur Facebook 
  
 

tolteque dans ACCORD

Publié dans:ACCORD |on 30 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Astrologie antique

ASTROLOGIE :  Antiquité orientale 

Astrologie antique dans ASTROLOGIE astrologie-chinoise

Les premiers écrits connus concernant les astres remontent à 5000 ans, sous la forme de tablettes d’argile sur lesquelles ont été consignés tous les relevés des mouvements planétaires observés par des prêtres érudits de Mésopotamie. Ces observations étaient faites dans un cadre religieux. Le mouvement des astres étant perçu comme volonté divine, les prêtres ou astrologues servaient de traducteurs. Cela peut donc être considéré comme l’origine de l’astronomie. Toutefois, les plus vieux horoscopes  connus proviennent de Babylone et datent de 410 av. J.-C. Selon Jean-Pierre Nicola , les premiers thèmes astraux individuels sont apparus lors de ce Ve siècle av. J.C., avec une référence à douze signes.

Table%20trait%C3%A9e%20dans%20un%20manuel%20d%E2%80%99astrologie%20chinoise%20du%2014e%20si%C3%A8cle dans ASTROLOGIE

 

La séparation que l’on effectue entre astronomie et astrologie est inconnue des Anciens mésopotamiens, comme pour beaucoup d’autres peuples avant l’époque moderne. Les connaissances astronomiques des Mésopotamiens atteignirent un très haut niveau durant le Ier millénaire, époque durant laquelle les astronomes « Chaldéens » étaient réputés jusqu’en Grèce.

Les Mésopotamiens avaient mis au point le principe de la division de la voûte céleste entre douze signes du Zodiaque, qui sont sensiblement les mêmes que les nôtres. De la même manière, ils avaient déjà nommé de nombreuses constellations. Ils connaissaient cinq planètes : Mercure (Sihtu), Vénus (Delebat), Mars (Salbanatu), Jupiter (Neberu) et Saturne (Kayamanu).

Au Ier millénaire, les prêtres astronomes babyloniens avaient compilé de longues listes de relevés de phénomènes astraux. En les interprétant, ils en étaient arrivés à établir des éphémérides pour tous les astres observables, et en arrivèrent presque à prédire des éclipses, dont ils avaient repéré l’aspect cyclique.

Voyages-astrologie

Pour monter la carte du ciel, il importe de déterminer la position des astres relativement à un lieu de la Terre. Toutefois pour dessiner la carte du ciel, seules les longitudes célestes (ou écliptiques) sont utilisées. Comme les trajectoires des astres sont plus ou moins inclinées sur le plan de l’écliptique, cela revient à ne considérer que les projections des positions des astres sur ce plan de l’écliptique. En apparence, le Soleil semble tourner autour de la Terre dans ce plan de l’écliptique. Les astrologues ont divisé cette trajectoire solaire en douze secteurs égaux, qui sont les signes conventionnels du zodiaque. Le début de ce zodiaque est le zéro degré du Bélier ou point vernal, à savoir l’endroit où le Soleil se lève à l’équinoxe de printemps. Durant l’année, le Soleil parcourt chacun des douze signes de ce zodiaque. Le printemps commence quand le Soleil entre dans le Bélier. L’entrée du Soleil dans le quatrième signe, le Cancer, correspond au début de l’été et au solstice d’été. Son entrée dans le septième signe, la Balance, marque le début de l’automne et l’équinoxe d’automne, et finalement son entrée dans le dixième signe, le Capricorne, correspond au début de l’hiver et au solstice d’hiver. On peut ainsi appeler ce zodiaque le « zodiaque des saisons ». Pour le distinguer du zodiaque stellaire, les astrologues l’appellent parfois « Zodiaque tropical » ou « Zodiaque intellectuel ».

000206AB

 

Publié dans:ASTROLOGIE |on 29 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Croyances astrologiques

DIVERS SYSTEMES DE CROYANCES ASTROLOGIQUES 

 Croyances astrologiques dans ASTROLOGIE astrologie_bild

L’astrologie englobe différents systèmes de croyances qui repose sur l’interprétation des phénomènes célestes, organisé en vue d’obtenir des interprétations et prédictions des événements humains, collectifs ou individuels. Les scientifiques considèrent l’astrologie comme une pseudo-science ou superstition

horloge_prague dans ASTROLOGIE

On rencontre souvent l’affirmation selon laquelle les Anciens ne la distinguaient pas de l’astronomie. Cette idée doit cependant être nuancée : les astronomes grecs de l’antiquité, même s’ils ne l’affirmaient pas explicitement, faisaient clairement la différence. Il est très significatif, par exemple, que Ptolémée traite d’astronomie et d’astrologie dans deux ouvrages distincts, respectivement l’Almageste et le Tetrabiblos. Nulle trace d’astrologie dans l’Almageste ! Mais il est vrai que la distinction entre astronomie, astrologie et physique ne sera clairement exprimée qu’à partir de Kepler et Newton. Des scientifiques rigoureux comme Kepler ne l’ont pas moins pratiquée officiellement à la demande des puissants… assurant ainsi quelques subsides à leurs recherches.

Quoi qu’il en soit, au cours des temps, l’astronomie scientifique s’est de plus en plus démarquée de l’astrologie, jusqu’à finir par exister de manière autonome. 

La réciproque n’est pas vraie : par la force des choses, l’astrologie s’est toujours nourrie des découvertes de l’astronomie. En effet, l’astrologie se fonde sur des calculs astronomiques pour établir les thèmes astraux, et souhaite utiliser les éphémérides les plus précises possibles pour déterminer les positions des corps célestes. En outre, avant la diffusion à grande échelle de ces éphémérides (ou des logiciels qui les incluent), l’astrologue devait lui même, et souvent à l’oeil nu, déterminer les positions astrales. Il fallait donc nécessairement être aussi astronome avant de prétendre être astrologue. 

Astrologie

Sauf exceptions (voir débats et controverses ci-dessous), quand les astrologues emploient le terme de « science » pour qualifier leur pratique, cela ne doit pas être entendu au sens moderne de science rationaliste, matérialiste, et rigoureuse, mais au sens plus général de moyen de connaissance du monde, aussi bien par des voies rationnelles qu’irrationnelles.

Habituellement, l’astrologie ne prétend donc pas répondre aux critères d’objectivité et de rationalité scientifique. 

En effet, l’astrologie répertorie de façon analytique un grand nombre de traits symboliques qu’elle associe à des positions célestes précises, mais d’autre part, du fait même de la complexité des configurations symboliques qui résultent de la combinaison de ces multiples correspondances analogiques, l’astrologue donne également dans sa pratique une grande place à l’intuition, c’est-à-dire au fait d’atteindre à une connaissance globale sans passer par un raisonnement purement déductif. Cette écoute intuitive n’est pas simplement livrée à elle-même : l’astrologue l’éduque par l’étude approfondie du symbolisme astrologique. 

On voit donc que la pratique astrologique de terrain fait appel à des paramètres souvent extérieurs à l’astrologie stricto sensu, ce qui rend très aléatoire toute validation de l’astrologie au niveau d’une consultation. Au final, on ne saurait valider l’ensemble de ce qui est présenté comme astrologique comme relevant d’une seule et même épistémologie. 

En outre, plusieurs sens sont attachés au terme même d’astrologie. La distinction de ces différents sens s’avère nécessaire pour clarifier un certain nombre de débats. En effet, certains astrologues considèrent leur pratique comme seulement capable de décrire les traits de la personnalité d’un individu; d’autres assurent qu’il est possible de décrire les différents cheminements de la vie d’une personne, voire son lointain avenir. 

Par ailleurs, l’établissement du thème astral de naissance fut d’abord réservé à une élite sociale, avant que l’on en vienne à considérer que le moment de naissance de chaque personne fait sens astrologiquement. Cela réservait l’utilisation de l’astrologie à une certaine élite, marquée par des carrières exceptionnelles, au delà du niveau de la vie quotidienne, et faisait de l’astrologie un savoir réservé à l’usage de castes privilégiées, dotées d’un pouvoir de décision déterminant le sort de la masse. 

Masse qui cherchait plutôt les signes de son destin dans les diverses pratiques divinatoires, puis plus tard dans l’astrologie simplifiée des horoscopes des journaux (qui prend uniquement en compte les interactions avec le signe zodiacal de naissance, et ignore les autres facteurs astrologiques). 

L’usage populaire du terme astrologie renvoie presque toujours à l’astrologie occidentale, à laquelle le présent article est principalement consacré. 

400_F_4116587_qxfWusGKxxudGqhttVF9G2vCLJaVX6wD

Ses versions populaires sont les horoscopes des revues, ou les affinités des signes du zodiaque. Si elles sont généralement considérées comme des échos lointains et déformés de l’astrologie historique, elles en restent sa manifestation et son expression la plus répandue.

Les astrologues qui s’interrogent sérieusement sur l’astrologie considèrent quant à eux leur pratique comme un art, une technique, ou un système d’interprétations de l’horoscope, visant à comprendre la place de chaque être vivant dans les « plus grands touts » qui l’incluent.

De ce point de vue, l’astrologie a pour plus haute fonction de donner un sens à la vie de chaque être humain par rapport aux lieux et temps dans lesquels se déroule cette vie. Le lieu étant tout ce qui existe, donc l’univers entier, mais plus précisément, le système solaire. 

astrologie-horoscope-numerologie

Publié dans:ASTROLOGIE |on 29 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Le Mer-Ka-Ba

Le Mer-Ka-Ba 

Le Mer-Ka-Ba dans DEVELOPPEMENT Ezekiel-Vision-Merkaba

Il y a 13 000 ans, nous étions conscients de quelque chose au sujet de nous-mêmes que nous avons complètement oublié depuis. Les champs géométriques d’énergie lumineuse qui entourent notre corps peuvent être activés d’une manière particulière, ce qui a également à voir avec notre souffle. 

Ces champs énergétiques tourbâlonnaient jadis autour de notre corps physique à une vitesse approchant celle de la lumière, mais après notre chute ils se mirent à ralentir et finirent par s’arrêter complètement pour nous tous. Lorsque ces champs électromagnétiques sont réactivés et tourbillonnent à nouveau autour de notre corps, ils produisent ce qu’on appelle le Mer-Ka-Ba, et leur utilité au sein de notre présente réalité est inégalable. Cela nous procure une expansion de conscience à propos de qui nous sommes vraiment et nous permet une fois de plus d’atteindre des niveaux de conscience beaucoup plus élevés qu’à l’ordinaire. Dès lors, les possibilités infinies de notre être nous reviennent en mémoire. 

Un Mer-Ka-Ba bien équilibré et correctement réactivé s’étend sur une longueur qui varie de seize à vingt mètres autour de nous, selon notre taille. La vitesse de rotation du Mer-Ka-Ba peut être captée par nos instruments modernes et représentée sur écran. Son apparence est identique à celle de l’enveloppe de chaleur infrarouge qui entoure les galaxies. C’est la forme classique d’une soucoupe volante.

merkaba dans DEVELOPPEMENT

Le terme Mer-Ka-Ba est composé de trois mots égyptiens: Mer, Ka et Ba. Dans d’autres cultures, on trouve également les mots merkabah, merkaba et merkavah. Il y a plusieurs manières de les prononcer mais, généralement, on sépare les trois syllabes en mettant légèrement l’accent sur chacune d’elles. Mer sert à désigner une lumière tout à fait spéciale que seuls quelques initiés d’Égypte comprenaient, en particulier du temps de la XVIlle dynastie. Ils pouvaient voir cette énergie lumineuse sous la forme de deux champs tétraédriques ou deux étoiles tétraédriques tourbillonnant à l’inverse l’une de l’autre et autour du même axe, lui-même situé au centre du corps humain. Ces roues lumineuses peuvent être activées grâce à une manière particulière de respirer. Ka désigne l’esprit individuel (on pourrait aussi dire l’âme individuelle), et Ba représente l’interprétation de l’esprit ici-bas. 

Dans notre réalité actuelle, Ba est habituellement défini par le corps humain et la réalité physique. Au sein des autres réalités, les esprits n’ont pas de corps comme nous en avons un. Par conséquent, Ba sert à désigner leurs concepts, leurs  interprétations de la réalité dans laquelle ils vivent. 

Le Mer-Ka-Ba est donc composé d’au moins deux champs d’énergie lumineuse qui tourbillonnent simultanément dans le sens opposé l’un par rapport à l’autre et qui ont une grande influence à la fois sur notre esprit et notre corps. C’est littéralement un véhicule interdimensionnel qui peut mener l’esprit et le corps (ou encore, notre interprétation de la réalité ici-bas) d’une dimension d’existence à une autre, d’un monde à un autre. En fait, le Mer-Ka-Ba est beaucoup plus que tout ceci, parce qu’il peut en même temps créer la réalité et traverser différentes réalités. Nous nous concentrerons principalement sur son aspect de véhicule interdimensionnel (en hébreu, le mot Mer-Ka-Vah signifie « chariot ») qui nous aide à retourner à la source de notre être, à l’état de conscience originel le plus exalté qui soit.

merkaba

 

La Merkabah (ou Merkavah) est un terme hébreu qui signifie char (de la racine R-K-B signifiant chevaucher). C’est un des plus ancien thème de la mystique juive. Il s’agit pour le mystique d’accéder à la contemplation de ce trône céleste. Le terme a été repris et le concept révisé par le mouvement du New Age, lequel en parle pour désigner une prétendue propriété secrète de l’être humain à s’affranchir de la matérialité pour voyager dans l’espace et le temps. 

Dans le judaïsme 

Le concept de la Merkabah a son origine dans le premier chapitre du Livre d’Ézéchiel. Toute la mystique qui se développa à son sujet est appelée Maassé Merkavah, l’Œuvre du Char. Les praticiens de la Merkavah s’appellent les yordei Merkavah (ceux qui descendent vers la Merkavah), et avancent que l’atteinte des firmaments les plus élevés peut se faire à base de sonorités et de prières lancinantes et répétitives, si nombreuses qu’elles constituent un corpus imposant et respectable. Les principaux traités traitant de la mystique de la Merkabah datent des Ve et VIe siècle. Ils ont été importés en Europe depuis les centres d’étude de Babylonie via l’Italie et l’Allemagne et ont été conservés dans des manuscrits datant du bas Moyen Âge. La plupart de ces traités portent le nom de livre des Hekhalot (c’est-à-dire livre des Palais) et contiennent la description des Palais et des épreuves que le mystique traverse dans son voyage vers la Merkavah. Les principaux acteurs de cette littérature sont les tannaïm Yohanan ben Zakkaï, Rabbi Eliezer ben Hyrcanos, Rabbi Akiva, Ishmaël ben Elisha le grand prêtre (le grand père du tanna Rabbi Ishmaël) et Nehuniah ben ha-Kanah

D’après l’auteur kabbaliste et hébraïsant Georges Lahy, connu sous le pseudonyme de Virya, la Merkabah ou Merkavah serait une pratique pré-kabbalistique qui serait apparue au premier siècle avant J.-C. Toutes les mystiques des différentes cultures parlent de voyages par la pensée en « chevauchant » une qualité spéciale : 

  • le lama tibétain sur son bardo (le bardo désigne seulement l’état intermédiaire, ce n’est pas un véhicule – note de Fergus) 

  • le shaman sur son animal totem 

  • le daraco sur son dragon 

  • le soufi sur le Boraq 

  • le Merkabah tel qu’il existe actuellement, est un véhicule, de même l’essence de son nom. Il est le lien entre le ciel (Mer), l’âme (Ka), et le corps (Bha) qui supportent l’âme. 

  • le Merkabah est également reconnu dans des pratique comme le karaté, le Yoga, etc ou l’énergie que l’on peut exprimer ici le Ki (Karaté) qui se retrouve dans l’essence du Merkaba 

  • etc. 

On constate donc l’existence de correspondances spirituelles entre différentes cultures. 

merkaba3

La Merkabah dans le New Age 

Chez certains auteurs, la Merkabah désigne un « véhicule spirituel », ou « corps de lumière » dont l’activation permettrait de voyager dans l’Univers et dans ses différentes dimensions par-delà la vitesse de la lumière et les limites du temps. Certains avancent qu’une telle faculté était jadis utilisée, notamment par les Égyptiens.

Des enseignements sur l’activation de la Merkabah ont fait leur apparition en Occident à la fin des années 1990.

La Merkabah serait activée par un certain type de méditation, de techniques de visualisation mentale, et sous la guidance d’êtres de lumière — tels que les Maîtres de Sagesse dont parle la Théosophie — sages qui assisteraient l’humanité à partir des plans de conscience reliés à d’autres dimensions, pour faciliter l’évolution spirituelle de l’humanité .

 

087Merkaba-2

Iconographiquement, la Merkabah est souvent représentée sous la forme d’un halo vague de lumière entourant un être, mais aussi comme dans les ouvrages de Drunvalo Melchizédek sous la forme d’un volume d’énergie transparent (cylindre ou polyèdre – le plus souvent une double pyramide (double tétraèdre) imbriquée l’une dans l’autre ou un prisme ayant plus ou moins la forme d’un cristal) à l’intérieur duquel est représentée la personne ou l’entité. Ce double tétraèdre est aussi nommé « stelle octogona ». 

merkaba_s

Publié dans:DEVELOPPEMENT |on 28 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Chute de l’Atlantide

La chute de l’Atlantide et son influence sur notre réalité présente

Chute de l'Atlantide dans ATLANTES 90082211atlantide1-jpg

Il y a un peu moins de 13 000 ans, quelque chose de très dramatique s’est passé, qui fait partie de l’histoire de notre planète et que nous allons maintenant explorer en détail, car cet événement influence encore de nos jours chaque aspect de notre vie. Tout ce dont nous faisons actuellement l’expérience dans notre vie journalière, depuis les technologies que nous utilisons, les guerres que nous provoquons, la nourriture que nous consommons et même jusqu’à la manière dont nous percevons notre existence, résulte directement de certains événements qui se sont déroulés vers la fin de la période atlante. Les conséquences de ces événements sont telles que la manière dont nous vivons aujourd’hui et notre interprétation de la réalité ont complètement changé. 

Tout est intimement lié ! Il n’existe qu’une seule réalité et un seul Dieu, mais il y a de nombreuses manières d’interpréter cette réalité. En fait, on pourrait dire que ce nombre est pour ainsi dire infini. De nombreux êtres sont donc tombés d’accord pour maintenir certaines réalités que l’on appelle des niveaux de conscience. Pour des raisons sur lesquelles nous reviendrons plus tard, il existe des réalités bien définies que bon nombre d’âmes ont choisi d’accepter, ce qui est précisément le cas avec notre réalité actuelle. 

Jadis, nous vivions sur terre dans un état de conscience très exalté, en fait, bien au-delà de ce que nous pouvons imaginer aujourd’hui. Le genre d’êtres que nous étions alors est tellement au-delà de nos normes actuelles que nous sommes présentement incapables de l’imaginer. C’est à cause de ces événements particuliers qui survinrent il y a entre 13 000 et 16 000 ans que l’humanité tout entière a chuté depuis ces hauts sommets de la conscience, passant d’un plan ou d’un sous-plan d’existence à l’autre et s’enfonçant de plus en plus bas dans des mondes de plus en plus denses, jusqu’à ce que le fond soit atteint, à savoir la troisième dimension d’existence sur la planète Terre et, enfin, notre monde moderne. 

Nous avons donc tous chuté – et ce fut vraiment catastrophique – notre conscience étant prise dans l’étau d’une spirale descendante incontrôlable qui nous fit traverser de nombreuses dimensions d’existence. Nous perdîmes tout contrôle et fûmes tous précipités dans le vide interdimensionnel, notre descente ne s’arrêtant que dans la troisième dimension actuelle. Arrivés là, certains changements bien précis survinrent, à la fois physiologiquement et dans la manière dont nous fonctionnions au sein de cette réalité. Le changement le plus important résida dans la façon dont nous absorbons maintenant le prana, un mot hindou qui signifie la force de vie, l’énergie vitale présente partout dans l’univers. Le prana est plus important pour notre survie que l’air que nous respirons, l’eau que nous buvons, la nourriture que nous consommons ou toute autre substance, et la manière dont nous absorbons cette énergie dans notre corps influence radicalement notre perception de la réalité.

  

Atlantide_pres_de_Chypre-8a10b dans ATLANTES

Du temps de l’Atlantide et même avant, notre façon de respirer le prana était en lien étroit avec les champs d’énergie électromagnétique qui s’infusaient dans notre corps. Toutes ces formes d’énergie sont de nature géométrique et celle avec laquelle nous allons travailler est ce que nous appelons l’étoile tétraédrique, qui est en fait composée de deux tétraèdres simples imbriqués l’un Le souvenir de notre passé ancien dans l’autre (voir illustration 1-1). Une autre manière de définir cette forme est de dire qu’il s’agit de l’étoile de David exprimée en volume et en trois dimensions. 

Le sommet du tétraèdre pointant vers le haut est exactement à une longueur de main au-dessus du sommet de la tête de l’homme nu dans le fameux dessin de Léonard de Vinci. Alors que l’extrémité du tétraèdre pointant vers le bas est exactement à une longueur de main en dessous de la plante des pieds de ce même personnage.

  

pyramide_patron2

Observez le tube central qui s’étend, bien droit, depuis le point le plus élevé de l’étoile tétraédrique jusqu’à son point le plus bas et qui passe à travers chacun des chakras ou centres énergétiques principaux du corps humain. Pour votre corps, ce tube de lumière a un diamètre qui est exactement celui obtenu lorsque vous joignez le pouce et le majeur de votre main. Il ressemble beaucoup à un tube fluorescent, sauf que chacune de ses extrémités correspond à celles de l’étoile tétraédrique. 

Avant le chute de l’Atlantide, nous avions l’habitude d’absorber le prana simultanément par les deux extrémités du tube tout en respirant normalement, et les deux rayons praniques se rejoignaient dans le chakra de notre choix. Un aspect important de cette science ancienne, qui est encore étudiée dans l’univers tout entier, est la manière dont les deux rayons se rencontrent, ainsi que l’endroit du corps où ils le font. 

Un autre centre d’importance majeure dans le corps humain est la glande pinéale, qui se trouve pour ainsi dire au centre de la cavité cervicale. Cette glande est d’une immense importance pour notre conscience. À l’origine, elle était de la grosseur d’une balle de pingpong, mais elle dégénéra avec le temps et, aujourd’hui, elle est de la grosseur d’un petit pois, car nous avons depuis longtemps oublié son usage et on le sait, tout ce qu’on n’utilise pas finit par s’atrophier. 

À l’origine, l’énergie pranique était absorbée et rayonnait en grande quantité au centre même de la glande pinéale. Selon Jacob Liberman, auteur de Light : the Medicine of the Future, cette glande ressemble à un oeil et, dans un sens, c’est assurément un lobe oculaire. Elle est ronde, et on remarque une ouverture à l’une de ses extrémités ; cette ouverture est munie d’un centre cristallin qui sert à faire converger les rayons de lumière, exactement comme un oeil. Elle est creuse et composée de bâtonnets qui servent de récepteurs capables de percevoir les couleurs du spectre. 

Le champ de vision de la glande pinéale – bien que cela n’ait pas été déterminé scientifiquement – semble être dirigé vers le haut, soit vers le ciel et les étoiles. Tout comme nos yeux, dont le champ de vision peut s’étaler jusqu’à un angle de 90 degrés, la glande pinéale a également un champ de vision de 90 degrés. Nos yeux ne peuvent pas voir ce qui se passe derrière notre tête et la glande pinéale, elle, ne peut pas voir ce qui se passe à nos pieds.

  

Descartes_mind_and_body

À l’intérieur de la glande pinéale – même si elle est maintenant réduite à la grosseur d’un petit pois -, on peut trouver toutes les géométries sacrées ainsi que la compréhension de la manière dont la réalité a été créée. Tout est là, dans chaque être humain. Mais nous n’avons plus cette compréhension parce que nous avons perdu la mémoire au cours de notre chute et que maintenant, nous respirons très différemment. Au lieu de continuer à absorber le prana par la glande pinéale et de le faire circuler de haut en bas et de bas en haut dans notre tube, nous avons commencé à respirer uniquement par le nez ou par la bouche, le résultat étant que le prana s’est détourné de la glande pinéale, nous obligeant à voir les choses tout à fait autrement et à tout interpréter différemment en ce qui concerne l’unique réalité. Nous appelons cela le bien et le mal ou la conscience polarisée, et c’est à cause de celle-ci que nous pensons vivre à l’intérieur d’un corps et que nous observons tout ce qui nous entoure depuis l’intérieur de ce corps. 

Ainsi, nous avons l’impression d’être séparés de tout. Nous sommes là, dans un corps, et tout le reste semble à l’extérieur de nous. Par conséquent, cela ne nous concerne pas. En fait, c’est une illusion. 

Cela nous semble être la vérité, mais c’est en fait une perception déformée, une illusion. C’est simplement un point de vue illusoire que nous avons adopté depuis notre chute. 

Par exemple, il n’y a rien de mal avec quoi que ce soit, car Dieu contrôle parfaitement toute la création. Mais de notre point de vue, qui est polarisé, et si nous observons la planète et son évolution, nous n’aurions jamais dû connaître une telle déchéance. Selon notre perception, nous ne devrions jamais en être arrivés là dans la courbe naturelle de l’évolution. Quelque chose nous est arrivé qui n’aurait jamais dû survenir. Nous sommes passés par une mutation – vous pourriez dire que nos chromosomes se sont désorganisés. Par conséquent, la Terre est restée en état d’alerte pendant 13 000 ans et beaucoup d’êtres et de niveaux de conscience ont oeuvré ensemble dans le but de découvrir ce qui pourrait nous remettre sur la voie (celle de l’ADN), là où nous étions auparavant.

  

R%C3%A9plicationdelADN

Le vrai résultat de cette « chute accidentelle » de conscience et des efforts qui ont suivi pour nous remettre sur le droit chemin est pourtant quelque chose de vraiment bon – quelque chose d’inexpliqué et d’extraordinaire qui s’est produit. Des êtres en provenance de toutes les parties de l’univers ont décidé de nous aider à résoudre nos problèmes et ont commencé à faire des expériences dans le but de nous être utiles, certaines étant légales et d’autres sans retenue aucune. 

Une de ces expériences a produit un scénario qu’aucun de nous n’avait prévu et dont personne ne pensait que cela pourrait un jour devenir une réalité, pas même l’auteur de cette idée, un membre inconnu d’une civilisation de notre lointain passé.

atlantide-1

Publié dans:ATLANTES |on 28 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Vidéogrammes O.V.N.I

Photographies et vidéogrammes

UFO-Meersburg.jpg

Les éléments principaux disponibles pour l’étude du phénomène ovni sont les photographies et les vidéos. Une analyse du corpus des photographies existantes permet de classer les photographies dites d’ovnis en trois catégories : 

  1. Les photographies d’ovnis minimales : la forme censée correspondre à un ovni est blanche, souvent uniforme, pauvre en détails, se détachant d’un arrière-plan noir ou très sombre ; ces photographies montrent parfois une partie de l’environnement. La valeur informationnelle de cette classe d’images est très faible. On citera par exemple la photo prise durant la « bataille de Los Angeles » dans la nuit du 25 février 1942, publiée dans le journal Los Angeles Times

 

  1. Les photographies d’ovnis soucoupiques : les photographies de cette catégorie montrent des formes qui évoquent, conformément aux lois de la perspective, celles d’un volume de section circulaire surmonté d’un renflement plus ou moins proéminent. Le simple fait de vouloir les décrire amène une terminologie spécifique qui constitue déjà un début d’identification. La valeur informationnelle de cette classe d’images se réfère d’emblée au champ de la culture (la soucoupe volante en tant qu’engin extraterrestre), indépendamment de la nature de la chose photographiée. 

 

  1. Les photographies d’ovnis exotiques : celles-ci sont minoritaires car elles ne représentent que 4% des images publiées et se distinguent des deux autres catégories par leur côté atypique. Elles ne s’apparentent ni à la photographie d’ovnis minimales, ni au stéréotype de la soucoupe surmontée d’un dôme. Avec ces photographies, il s’agit d’une non identification non pas par défaut de données ou de visibilité mais par discrimination. En conséquence, elles posent le problème de la non-identification de manière nettement plus aiguë que les autres. On peut alors en déduire qu’elles ont un intérêt plus important d’un point de vue heuristique (haute qualité informationnelle). Ce type d’image, quand il n’est pas ignoré ou rejeté, y compris par les revues spécialisées, reste très minoritaire dans les publications.

 

Vidéogrammes O.V.N.I dans O.V.N.I et E.T. Ovni-2008

Voici quelques exemples célèbres de photographies et films d’ovnis : 

  • En janvier 1958, un photographe du navire-école Almirante Saldanha de la marine brésilienne prend six clichés d’un disque métallique survolant l’île de Trinidad. Ces clichés seront authentifiés par plusieurs laboratoires. 

 

  • En juin 1976, une photographie d’un ovni très lumineux est prise lors de l’observation des Îles Canaries. Aucun trucage ni aucune confusion avec un phénomène connu n’ont pu être décelés. 

 

  • La célèbre photo d’un ovni triangulaire de la vague belge de 1990, connue sous le nom de « Photo de Petit-Rechain », sera analysée par un étudiant de l’École royale militaire de Bruxelles faisant, sous la direction du professeur Marc Acheroy, un mémoire sur l’utilisation des techniques d’analyse photographique. La Société belge d’étude des phénomènes spatiaux affirme que ce mémoire conclut à l’absence de trucage et à la matérialité de l’objet pris en photo. Une autre étude approfondie de cette photo par le professeur Auguste Meessen affirme l’absence de trucage. Néanmoins, Pierre Magain et Marc Rémy de l’université de Liège (département d’astrophysique) ont montré qu’il était très aisé d’obtenir les mêmes résultats en utilisant une maquette triangulaire en bristol avec encoches, collée contre une vitre transparente avec la lumière provenant de l’arrière-plan. De plus, une étude de Wim Van Utrecht a permis de reproduire par des moyens « artificiels » une photo similaire. À ce jour, la nature et l’origine de ce qui a été photographié sont donc toujours indéterminées. 

 

  • En mars 1997, une formation lumineuse survole la ville de Phoenix (Arizona), plus de deux cents témoins se manifesteront auprès des autorités locales et l’objet sera filmé par neuf vidéastes amateurs (éliminant tout risque de méprise ou d’erreur de parallaxe). Cet évènement est communément appelé lumières de Phoenix

 

  • L’observation de Campeche, au Mexique, a lieu en 2004 lorsque le lieutenant Germán Marín Ramírez, opérateur radar d’un avion de l’Armée de l’air mexicaine, repère 11 échos radars qu’il n’arrive pas à identifier. En s’approchant de la source, la caméra infrarouge de l’avion filme onze lumières dans l’espace aérien mexicain. Les enregistrements infrarouges ont été conservés. À l’heure actuelle, l’explication communément acceptée est celle d’une méprise avec des torchères de puits de pétrole

 

il_photographie_un_ovni_avec_son_portable dans O.V.N.I et E.T.

Publié dans:O.V.N.I et E.T. |on 28 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Prier

La prière de l’Être suprême   

Prier dans PRIERE prier%20capricorne

Liberté, don précieux du ciel, bonheur suprême de l’homme sur la terre! Que ton nom soit sanctifié par toutes les nations, que ton règne bienfaisant arrive pour détruire celui des tyrans; que tous les peuples se réunissent pour t’adorer et te bénir; que ton culte sacré remplace celui des idoles méprisables que tu viens de renverser; que la justice, ton plus ferme appui, soit désormais le règne de nos volontés; que le flambeau de ta sagesse éclaire nos esprits dans la route nouvelle de nos devoirs. Achève de remplacer dans nos âmes les vices honteux de l’esclavage, par les vertus sublimes que tu sais inspirer; fais que nous soyons unis par les doux liens de la fraternité, et que la France désormais n’offre plus à l’univers, que le tableau d’une seule famille, heureuse par tes bienfaits. Ne laisse plus tes lâches ennemis partager avec nous notre pain quotidien; méprise leur offenses, mais punis leurs audacieux attentats; fais les rentrer dans la fange de l’esclavage, puisqu’ils s’y plaisent. Seconde nos efforts pour venger l’humanité de leur scélératesse; soutiens notre courage au milieu des orages que leur odieuse perfidie et leurs noires trahisons excitent en vain pour nous perdre; ne nous laisse point succomber à la séduction de leurs infâmes agents : mais délivre-nous pour toujours de la féodalité, ce fléau destructeur de toute propriété et que l’être suprême nous envoya dans sa colère, pour nous punir d’avoir négligé ton culte et adoré le veau d’or; fais qu’un jour enfin l’univers retentisse des noms sacrés de Liberté, d’Égalité et de Justice.

Alphonse Balleydier – Histoire du peuple de Lyon – Tome III

jesus-20fleur dans PRIERE

Le baron Alphonse Victor Chrétien Balleydier, né le 15 janvier 1810 à Lyon où il est mort le 10 novembre 1859, est un homme de lettres, historien et historiographe français. 

Biographie

Issu d’une famille bourgeoise d’origine savoyarde, il est le fils de Gaspard Prosper Balleydier (1781-?), négociant et banquier lyonnais et Mélanie Antoinette de Hell (1786-1861), sœur de Anne Chrétien Louis de Hell, contre-amiral et gouverneur de l’Île Bourbon, dont la personnalité façonne ses jeunes années.

Probablement influencé par les engagements opposés de ses cousins, César Balleydier officier napoléonien tué au combat, et Jean-Louis Balleydier, avocat royaliste guillotiné, il fait d’abord connaître ses idées en collaborant à des journaux conservateurs lyonnais. Il s’installe ensuite à Paris pour publier par livraisons différents récits.

A la suite de la révolution de Février, il met son nom à un certain nombre de compilations historiques conçues dans un esprit contre-révolutionnaire. Il est l’auteur d’ouvrages inspirés par un sentiment de l’ordre social et politique, dont les plus connus sont l’Histoire politique et militaire du peuple de Lyon pendant la Révolution française et l’Histoire de la révolution de Rome. Son Histoire des révolutions de l’empire d’Autriche et son Histoire de la guerre de Hongrie, qui font encore autorité aujourd’hui, lui valurent les titres de Freiherr (baron) et d’historiographe de l’Empereur d’Autriche.

Il contribua en outre à la Librairie d’Éducation, pour laquelle il composa des romans, des recueils de nouvelles et des récits, parmi lesquels plusieurs séries de Veillées, qui eurent un grand succès à l’époque

prier

Publié dans:PRIERE |on 26 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

La prière Bouddhique

La prière bouddhique

 

La prière Bouddhique dans PRIERE photomoines

Dans le bouddhisme originel, ainsi que dans le bouddhisme theravāda qui de nos jours en est le plus proche, ou dans le bouddhisme Zen, les moines ne prient pas et la prière n’a pas de sens (en raison de l’impersonnalité des êtres), hors d’une pratique dévotionnelle laissée au commun du peuple. L’attachement aux rites ou la croyance aux effets de la prière (silavrata-paramarsa) fait d’ailleurs partie des dix liens qu’il faut briser pour parvenir à l’Eveil. Selon S. N. Goenka : « il n’est pas correct de prier le Bouddha pour lui adresser une demande, ce n’est pas dans son enseignement. Un être libéré ne fait que montrer le chemin, c’est à vous de faire les efforts nécessaires pour atteindre le but final. »

Dans le bouddhisme tibétain, la prière est moins faite pour elle-même que comme un accompagnement des pratiques comme la méditation ou les enseignements.

Elle est parlée ou chantée et permet d’avoir une intention altruiste et de se concentrer sur un but : l’éveil. Pour prendre refuge, on commence en ces termes : « En le Bouddha, le Dharma et la Sangha, je prends refuge jusqu’à l’éveil », ce qui signifie que l’on va vers le Bouddha, son enseignement, et la communauté bouddhique. Ensuite on remercie d’autres personnages importants du bouddhisme pour leur apport au monde. On peut aussi prier lors des repas pour remercier les bouddhas et les circonstances d’avoir à manger.

0 dans PRIERE

Le bouddhisme théravāda, en pāli theravāda (« doctrine des Anciens »), en chinois simplifié上座部佛教 « shàngzuòbù fójiào » (« bouddhisme du siège d’honneur »), en sanskrit sthaviravāda, est la forme de bouddhisme dominante en Asie du Sud et du Sud-Est (Sri Lanka, Thaïlande, Cambodge, Myanmar, Laos, parties du Vietnam), parmi les Chinois d’Indonésie et de Malaisie ainsi que chez certaines ethnies du sud-ouest de la Chine.

Son implantation en Occident est plus récente que celle des courants zen ou vajrayāna.

Il est l’héritier de la doctrine originelle du Bouddha Shākyamouni. À cet égard, il est apparenté aux courants définis comme hinayāna par le bouddhisme mahāyāna apparu au début de l’ère commune. Le hīnayāna est une notion proprement mahayaniste. Hinayāna et theravāda sont des termes souvent employés à tort l’un pour l’autre, malgré les objections de nombreux pratiquants du theravāda. La « doctrine des Anciens » s’appuie sur un canon rédigé en pāli nommé Triple corbeille ou Tipitaka, comprenant de nombreux textes basés sur les paroles du Bouddha, recueillies par ses contemporains et retranscrites quelques siècles plus tard.

 

 

shakia

 

On désigne par bouddhisme tibétain le bouddhisme qui s’est développé au Tibet.

L’organisation du bouddhisme tibétain se fait selon une hiérarchie traditionnelle dont les trois lamas les plus connus sont : 

 

  • le Dalaï Lama : titre signifiant « océan de sagesse ». Le dalaï lama était le principal dirigeant politique du régime théocratique tibétain jusqu’à ce que la Chine envahisse le Tibet en 1959 et entame une grande répression. Les dalaï lamas sont considérés comme les manifestations du bodhisattva de la compassion, dont le nom est Chenrezig en tibétain et Avalokiteshvara en sanskrit. Ils constituent une lignée de tulkus, maîtres réincarnés. Au décès d’un dalaï lama, ses moines commencent une recherche de sa réincarnation. C’est le Dalaï Lama, détenteur de l’autorité temporelle, qui est le chef spirituel de l’ensemble des écoles bouddhistes tibétaines, et membre de branche Gelugpa 

 

 

  • le Panchen Lama : titre provenant de la combinaison de deux mots Pandita, qui signifie « érudit » en sanskrit et Chen-po, qui signifie « grand » en tibétain. Panchen se traduit donc par « grand érudit ». Lama signifie « maître spirituel ». Le Panchen Lama est considéré comme une émanation du Bouddha Amitabha(« de lumière infinie »). C’est le deuxième chef spirituel du bouddhisme tibétain, après le Dalaï Lama.  
  • le Karmapa : en sanskrit « la manifestation de l’activité de tous les Bouddhas », est le titre du chef des Karma Kagyu, l’une des quatre écoles majeures du bouddhisme tibétain.

 

 

 

Karmapa-Dalai-Lama

Publié dans:PRIERE |on 26 septembre, 2010 |2 Commentaires »

La prière Chrétienne

La prière chrétienne  

La prière Chrétienne dans PRIERE 220px-Giotto_di_Bondone_086

200px-William-Adolphe_Bouguereau_%281825-1905%29_-_The_Prayer_%281865%29 dans PRIERE <-- jeune fille en prière œuvre de William Bouguereau(XIXe siècle)

En ce qui concerne la religion chrétienne – le « Notre Père » (Pater Noster) est la prière fondamentale qu’a enseigné Jésus-Christ – (Nouveau Testament). Pour Tertullien, «La prière est le sacrifice spirituel qui a supprimé les anciens sacrifices».

« Chaque pas sur terre devrait être une prière » – La prière est un acte fondamental de la foi chrétienne, vécue comme une action de Grâce et de communion avec Dieu, une communion d’esprits entre Dieu et les Siens. C’est « Dieu le Père » que le croyant prie « au Nom du Seigneur Jésus-Christ ». Dans l’Évangile selon Jean, Jésus-Christ indique comment prier à ses fidèles :

  • (13) et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. (14) Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. Jean, XIV

  • (23) En ce jour-là, vous ne m’interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom. (24) Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite. Jean, XVI

Des pratiques de méditations, de jeûne et de veille peuvent être associées à la prière, de même que des lectures de textes, bibliques ou non. Pour le croyant, Dieu est partout et la prière peut donc avoir lieu en n’importe quel lieu.  Pour le chrétien, Dieu est vivant, sensible à la prière du chrétien, et il espère qu’il réponde en acte (parfois selon le souhait exprimé, parfois différemment, parfois immédiatement, parfois de façon très différée). Certains chrétiens ont une relation très ardente avec Dieu, voire mouvementée et houleuse lui parlant comme à un ami proche, un père humain, lui faisant même des reproches et exprimant leur colère. Dans la religion chrétienne, l’esprit saint à travers la foi, les écritures, les autres chrétiens et même des non-croyants peuvent aider le chrétien à discerner la réponse de Dieu. Elle lui parait parfois évidente et claire, parfois même prononcée par Dieu, et plus souvent diffuse, voire difficile ou impossible à discerner immédiatement. 

Jesus_Christ_546

 Des pratiques et des conceptions théologiques secondaires différencient les différents courants chrétiens. En particulier dans les Églises catholiques et orthodoxes on reconnait la prière par les Saints et la Vierge Marie,. L’utilisation d’objets de cultes (crucifix, icônes, chapelets, statues, etc.) est aussi sujet à des controverses. Les cultures et les milieux sociaux ont également une grande influence sur les manières de prier. Ce que les divers courants protestants contestent vigoureusement au nom des Écritures. Nous pouvons prier comme si l’on parlait avec un père, un ami, Dieu entend les prières non récitées mais simplement il suffit de lui parler.

Dans les trois principales composantes chrétiennes, des moines peuvent consacrer leur vie exclusivement à la prière. Certains courants évangéliques contestent la validité de l’engagement monastique.

Différentes communautés chrétiennes: Les saints des derniers jours suivent les étapes suivantes quand ils prient :

1. Ils invoquent le Père (exemple : « Cher Père céleste »).

 2. Ils expriment leur reconnaissance (exemple : « Je te remercie de »).

3. Ils expriment leurs besoins (exemple : « Je te demande de »). 4. Ils terminent « au nom de Jésus-Christ. Amen ». La seule prière fixe (dite mot à mot) est la prière de la Sainte-Cène. Le Notre Père serait un exemple de prière plutôt qu’une prière fixe (« Voici donc comment vous devez prier » Matt. 6:9).

cene1

Exemples de prières chrétiennes selon le rite catholique romain et orthodoxe

Bénédicité

jesus

Publié dans:PRIERE |on 26 septembre, 2010 |1 Commentaire »

La prière juive

La prière juive  

 

La prière juive dans PRIERE

Les offices de prières juifs sont des récitations de prières en communauté, qui forment une importante part de la pratique du judaïsme. Ces prières sont transcrites dans un siddour (livre de prières juives traditionnel), souvent accompagnées d’instructions et de commentaires.

 

Hommes_priant_au_Mur_des_Lamentations_tb_n010200 dans PRIERE

L’interprétation de la halakha (loi judaïque) par le judaïsme orthodoxe établit que les hommes juifs doivent prier: 

Les femmes juives doivent prier au moins une fois chaque jour, mais sans une longueur fixe, et le système des prières journalières n’est pas requis pour les femmes. 

Le judaïsme du mouvement Massorti traite aussi le système halakhique des prières journalières multiples comme obligatoire. Dès 2002, les juives du mouvement Massorti sont vues comme obligées comme les juifs du mouvement de prier les mêmes prières, et aux mêmes moments de la journée. Les communautés traditionnelles, et les juives à l’individu sont permises de s’abstenir des prières. Les congrégations du judaïsme libéral utilisent des portions de la liturgie traditionnelle dans les offices, mais ils ne considèrent pas la halakha comme un commandement. 

Pour les juifs, il y a une différence entre la prière en communauté (en miniane ou quorum) et la prière privée (personnelle). La prière en communauté est plus désirable, puisque cela permet de pratiquer des portions du rite, comme la lecture du kaddish par exemple, qui ne peuvent être pratiquées sans un quorum. 

La plupart de la liturgie juive est chantée ou parlée en rythme avec une mélodie traditionnelle ou un nigoun. Les synagogues peuvent désigner ou même embaucher un hazzan ou chantre afin de diriger la congrégation dans les prières. L’embauche ou la désignation d’un hazzan d’entre les membres de la congrégation par le Rabbin de la communauté dépend de la grandeur de la synagogue.

3323fe11e9595c09af38fe67567a9394-2

Histoire

Les Juifs et le judaïsme 

D’après le Talmud, la prière est un commandement biblique : « vous le servez de tout votre cœur et de toute votre âme- Quel est le service fait avec son cœur ? C’est la prière ». Les prières sont donc connues comme Avodah sheba-Lev (le service du cœur). Maïmonide  catégorise la prière aussi comme un commandement biblique, mais dit que le nombre de prières et leur temps assigné ne le sont pas. C’est de cette citation que certains autorités suggèrent que les femmes ne doivent prier qu’une fois par jour (normalement le matin), bien qu’elles peuvent prier toutes les trois prières journalières.

Le Talmud  donne des raisons différentes pourquoi il y a trois prières de base.

  1. D’après un sage, chacun des patriarches bibliques a institué une prière : Abraham le matin, Isaac l’après-midi et Jacob les prières du soir. Cette idée est soutenue par les citations bibliques, indiquant que chacun des patriarches a prié au moment de la prière lié à eux.

 

  1. Une deuxième opinion suggère que les prières était instituées en parallèle avec les actes d’holocauste au Temple de Jérusalem: l’offrande, ou Tamid, du matin pour les prières du matin, le Tamid de l’après-midi pour les prières de l’après-midi, et l’incinération des restes durant la nuit pour les prières du soir.

9782907963176

Il y a des références bibliques supplémentaires qui suggèrent que le roi David et le prophète Daniel ont prié trois fois par jour. Dans le Psaumes, David dit: « Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, Et il entendra ma voix » (55:18). Comme dans le Daniel : « [...] les fenêtres de la chambre supérieure étaient ouvertes dans la direction de Jérusalem; et trois fois le jour il se mettait à genoux, il priait, et il louait son Dieu, comme il le faisait auparavant. » (6:10).

 

dubai3

Publié dans:PRIERE |on 26 septembre, 2010 |1 Commentaire »

La prière islamique

  

 Prière islamique   La prière islamique  dans PRIERE 250px-Prayer_in_Cairo_1865

 

Salle de prière de la mosquée Noor-e-Islam, à Saint-Denis de la Réunion

La prière musulmane, demande au croyant de louer la grandeur de Dieu (Allah), de se soumettre à Lui, et de Lui demander de pardonner pour ses péchés. Il faut pour cela s’être purifié par les ablutions et avoir une pureté de l’intention (niyya). La prière musulmane est aussi une forme de méditation pratiquée (la prostration) pour se remémorer et ne pas oublier Dieu (Allah). 

La salât, ou salâh (صلاة [alāʰ]) ou namāz désigne la prière islamique, second des cinq piliers de l’islam. Chaque musulman est tenu d’effectuer cinq prières quotidiennes obligatoires (farâ’idh).

La prière doit s’effectuer en état de pureté : il faut avoir accomplit les ablutions au préalable.

Elles peuvent être effectuées à n’importe quel endroit, bien que pour les hommes, accomplir en groupe à la mosquée les cinq prières canoniques est obligatoire, ainsi que pour les prières du vendredi et des deux fêtes.

La prière s’effectue tournée vers la qibla, qui est la Ka’ba de La Mecque.

215px-Mosque dans PRIERE

Les cinq prières quotidiennes   

 

Fidèle qui prient en direction de La Mecque à la mosquée Omeyyade de Damas. 

Aux débuts de l’islam, les prières, en plus d’être un acte de soumission totale à Dieu, servent aussi à réciter les versets du Coran et à les mémoriser, à les fixer dans les esprits des compagnons au fur et à mesure de leur révélation. Cette pratique se fait encore au cours du mois de Ramadan, mois sacré des musulmans marquant le début de la mission prophétique de Mahomet, où le musulman est incité à réciter en entier au moins une fois l’intégralité du Coran, ces prières sont appelées Tarawih

Le vendredi est le jour de la prière pour les musulmans mais ce n’est pas un jour férié et chômé dans la plupart des pays musulmans. La prière est accomplie collectivement pour ceux et celles qui le peuvent. Au moment de l’appel à cette prière, les croyants sont invités à cesser tout négoce. Ensuite, dès la fin de l’office, il y a lieu de se disperser pour vaquer à ses occupations et reprendre ses activités. 

Chaque prière est constituée de 2, 3 ou 4 rakat, c’est à dire de plusieurs « cycles ». Chacun de ces cycles est constitué d’invocation, de la récitation d’une ou de plusieurs sourates, le tout dans des positions bien spécifiques : station debout, incliné, prosternation, à genoux. Les cinq prières journalières obligatoires pour les musulmans : 

  1. La prière de as-soubh ou al-fajr désigne la prière de l’aube, composée de deux rakat. Son temps commence à l’apparition de l’aube véritable (al-fajrou s-sadiq) qui est une lueur blanche transversale à l’horizon est. Son temps d’accomplissmenent dure jusqu’au lever du soleil (chouroûk). 

 

  1. La prière de adh-dhouhr qui est la prière de la mi-journée, après que le soleil a passé son zénith. Elle est composée de quatre rakat. Son temps commence lorsque le soleil s’écarte du milieu du ciel vers le couchant et finit lorsque l’ombre d’une chose quelconque atteint une longueur égale à celle de la chose elle-même plus la longueur de l’ombre qu’elle avait au moment du zénith. On entend par « chose quelconque » un bâton ou un gnomon par exemple, planté verticalement sur un sol plat. L’ombre au zénith, c’est l’ombre de cette chose lorsque le soleil est au milieu du ciel. Lorsque le soleil dévie vers l’ouest, on observe que son ombre s’allonge et tourne vers le levant. C’est là le signe que le temps de adh-dhouhr a commencé. 

 

  1. La prière de al-’asr, la prière de la mi-après-midi, composée de quatre rakat. Son temps commence à la fin du temps de adh-dhouhr et dure jusqu’au coucher du soleil. Donc lorsque la longueur de l’ombre d’une chose quelconque devient égale à la longueur de cette chose plus la longueur de son ombre au zénith, le temps de al-asr commence et celui de adh-dhouhr finit. Selon un des avis des hanafites, la salat-ul-’asr commence lorsque l’ombre devient égale à deux fois la longueur de la dite chose. 

 

  1. La prière de al-maghrib, la prière du coucher du soleil, composée de trois rakat. Son temps commence après le coucher du soleil c’est-à-dire après la disparition de la totalité du disque solaire, et il finit à la disparition de la lueur rouge (shafaq al-ahmar). La lueur rouge est la rougeur apparaissant du côté du couchant après le coucher du soleil. 

 

  1. La prière de al-’icha, la prière de la nuit, composée de quatre rakat. Son temps commence à la disparition de la lueur rouge et finit à l’apparition de l’aube

 

215px-Islamic_Society_of_Akron_%26_Kent_-_women_jummah_prayer

Publié dans:PRIERE |on 26 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Études scientifiques de la prière

 Études scientifiques de la prière dans PRIERE 1d464aea7a2fb4b59f55a1f688ab28be  Diverses études ont examiné la question de l’efficacité des prières dont quelques études médicales.   

Une expérience soit disant menée par le Professeur Rogerio Lobo, chef du service d’obstétrique et de gynécologie de la Columbia University (New York) et publiée en septembre 2001 dans «The Journal of Reproductive Medicine» concluait à l’impact de la prière. L’étude était censée porter sur 199 femmes coréennes en attente de fécondation in vitro et sur des prières faites par divers groupes de prière aux États-Unis, au Canada et en Australie, qui ne connaissaient les femmes que par leur photo. L’article affirmait que les chercheurs avaient relevé une différence entre le groupe de femmes pour lequel on priait et celui pour lequel on ne priait pas : 50 % de grossesses contre 26 %. Il s’est par la suite avéré que cette étude n’avait aucune base scientifique et le professeur Lobo a exigé que son nom soit publiquement dissocié de cet article auquel il n’avait pas collaboré. Une expérience comparable menée en Californie sur 40 malades du sida (prières à distance pour 20 malades par des chrétiens, juifs, bouddhistes, indiens et chamans) indiquait également des résultats positifs pour le groupe pour lequel il avait été prié. 

De son côté, l’American Heart Journal a publié trois études sur le sujet. La première, menée par le cardiologue Mitchell Krucoff (université Duke, Durham, Caroline du Nord) dans le cadre d’un projet Mantra portait sur 150 malades, et montrait un effet positif de la prière et des techniques de relaxation. La seconde, menée par le même chercheur, était menée en aveugle (ni les malades, ni les médecins ni les proches ne savaient quels malades faisaient l’objet des prières) et portait sur 750 malades. Cette étude ne montra aucune différence statistique entre les malades ayant bénéficié des prières et les autres.  Enfin, une dernière étude encore plus importante, rendue publique an avril 2006 par l’American Heart Journal, a été menée sur les effets thérapeutiques de la prière sur des cardiaques et tend à démontrer que la prière n’aide pas au rétablissement de malades ayant subi un pontage coronarien, mais pourrait au contraire même entraîner des complications. Cette étude a eu lieu de 1998 à 2000 et a porté sur 1 802 patients répartis dans six hôpitaux américains. Les malades ont été répartis en trois groupes. 

  • Groupe 1: Les malades sont informés qu’ils vont peut-être faire l’objet de prières, et ils bénéficient de prières. 

  • Groupe 2: Les malades sont informés qu’ils vont peut-être faire l’objet de prières, et ils ne bénéficient pas de prières. 

  • Groupe 3: Les malades sont informés qu’ils vont faire l’objet de prières, et ils en bénéficient effectivement. 

Trois groupes de prière, deux catholiques et un protestant, ont reçu le prénom et l’initiale du nom des patients devant bénéficier de prières, et ont été chargés de prier pour « la réussite de l’opération chirurgicale et une guérison rapide sans complication » des patients.  Aucune différence n’a été trouvée, dans les trente jours après le pontage, entre les malades des groupes 1 et 2. Par contre, les malades du groupe 3 avaient développé davantage de complications que les autres (59% contre 51%), chiffre interprété par les auteurs de l’étude comme résultant probablement du stress subi par des patients inquiets de se savoir « si malades qu’on avait recours à un groupe de prière ». L’American Heart Journal précise que l’étude a été principalement financée par la Fondation religieuse John Templeton, qu’elle n’a pas examiné l’impact de la prière personnelle ou de proches, et qu’elle n’était pas destinée à examiner l’existence de Dieu ou la question de savoir s’il exauce ou non les prières. 

Le-pouvoir-de-la-priere dans PRIERE

Publié dans:PRIERE |on 26 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Les PLEIADES

Les pléiades représentent un collectif d’énergie.

Les PLEIADES dans PLEIADES

Je peux affirmer que les mondes qui entourent la Terre sont tous habités par des formes de vie intelligente très différente de la nôtre.

- certains souhaitent aider la planète Terre
- d’autres l’étudient (en faisant des recherches ethnographique)
- d’autres y puisent les éléments nécessaires à leur survie
- d’autres veulent y asseoir leur pouvoir, leur puissance. 

Les « habitants » des Pléiades, appelés les Pléiadiens ont d’abord vécu sur un continent qui se trouvait dans l’Atlantique, qui a ensuite disparu, avant de se fixer sur le continent nord et puis sud américain. Les Pléiades sous les pieds et les Pléiades au-dessus de la tête. Ceux qui sont à l’origine de la Terre proviennent du groupe d’étoiles que certains appellent les « Sept soeurs » qui constitue Les Pléiades : Alcyone- Électre-Maïa-Mérope-Célaéno-Astérope-Taygète et Atlas et Pléioné leurs parents. 

Un jour, pourchassées ainsi que leur mère pendant sept ans par le chasseur Orion en Boétie, elles implorèrent les dieux de les sauver. Elles furent changées en colombes puis furent placées dans le ciel comme constellation. En fait on ne voit que six étoiles dans le ciel car l’une d’elles se cache:


Méropé, disent certains car c’est la seule qui a avoir eu un mortel comme amant et d’autres prétendent que c’est Electre depuis la mort de Dardanos et la chute de Troie. 

Les Pléiades sont une assemblée d’étoiles géantes bleues encore en enfance. Elles se sont formées à partir d’un nuage de gaz interstellaire qui a commencé à se contracter il y a à peine 100 millions d’années, à une époque où les dinosaures régnaient en maître sur terre. Les plus grandes et les plus brillantes étoiles de l’amas ont une couleur blanche avec des éclats bleutés, et sont environ 5 fois plus grandes que notre propre Soleil.

 Les Pléiades n’existaient donc pas quand Vénus a commencé d’émerger de la nébuleuse proto-solaire il y a 4,5 milliards d’années de cela. 

Il est dit que le 22-23 avril 2009 à 16 h 17 la Lune commencera sa partie de cache-cache avec l’amas des Pléiades, mais la lumière du jour étant encore trop importante, cela ne sera pas observable. Il nous faudra attendre environ une heure après le coucher du Soleil, soit vers 17H15, pour voir aux jumelles les étoiles réapparaître à droite de la Lune. Le moment de la disparition des étoiles derrière la Lune ne sera donc pas visible à l’oeil nu. Cette partie de cache-cache arrive très souvent sur l’espace d’une année terrestre. 

Les Pléiades existent à la fois sous nos pieds et à la fois au-dessus de nos têtes car en effet, il y a plus ou moins 500 000 ans il y avait sur terre des espèces humaines qui avaient développé des civilisations hautement évoluées. Pas celles des Atlantes ou de la Lémurie dont j’ai déjà parlé, non, encore plus anciennes nommée Gondwana. Mais cependant, tout comme les Lémuriens, ces civilisations sont enfouies sous une partie de la calotte glaciaire du continent antarctique. Les habitants des Pléiades d’en haut, sont mi-humains, mi-reptiliens et il n’existe aucune image sur terre pour représenter ces êtres. 

Ils ont formé leur planète afin de faire l’équilibre entre le Ciel et la Terre.. suite au chaos et grâce à leur intelligence ils ont alimenté une grande bibliothèque vivante. Les pléiadiens s’alimentent eux-mêmes de la conscience. D’autres hiérarchies s’alimentent de l’amour et font l’équilibre.  Les pléiadiens originaires de la Terre, m’ont expliqué la formation de leur constellation et c’est comme cela que je peux vous dire qu’en réalité, elle est constituée de 9 étoiles géantes qu’ils m’ont fait visiter ; elles sont d’un bleu qui n’existe même pas sur la Terre. 

Et lorsque je vous ai dit qu’on les appelle les « 7 sœurs » en réalité, ce sont bien 7 étoiles très jeunes mais il y en a 9 car elles sont accompagnées de leurs parents.  Les Pléiades sont tous issus originellement des Lyriens, certains en provenance directe de la Lyre, d’autres après avoir vécu sur Terre et s’être mélangés avec les Terriens ont rejoint les autres groupes Lyriens présents aux Pléiades. 

Mais tu vois, la question de savoir si les pléiadiens sont mortels m’a interpellé… car pour moi, « la mort » n’existe pas, tout n’est que transformation.  Tout comme il y a des hiérarchies sur terre, il y en a également dans le cosmos… 

 dans PLEIADES

Vous pouvez en savoir plus encore…………….. 

Read the rest of this entry »

Publié dans:PLEIADES |on 25 septembre, 2010 |3 Commentaires »

Message Pléiadien

TERRE 

CLÉS PLÉIADIENNES 

DE LA BIBLIOTHÈQUE VIVANTE  Barbara Marciniak 

En collaboration avec Karen Marciniak 

Tera Thomas   

Message Pléiadien dans PLEIADES 000204FB

Nous allons vous exposer certains concepts qui vous permettront de dépasser votre définition de vous-mêmes. Un grand nombre des choses que nous vous suggérons exigent une torsion et une acrobatie de la pensée. Pourquoi faisons-nous cela? Pourquoi voulons-nous vous confondre? Eh bien, si nous pouvons confondre votre vision actuelle de la réalité, peut-être pouvons-nous vous amener à percevoir d’autres réalités; ainsi, notre intention est de vous confondre vers la clarté! Vous êtes si enfermés dans le paradigme reproduit par votre conscience de masse, qu’il vous faudra beaucoup d’efforts et de détermination pour sortir de votre système de croyances actuel. Vos croyances sont fondées sur ce que vous appelez le temps linéaire et sur une connaissance limitée des événements historiques. 

On vous a vendu une version de la réalité et, au moyen de systèmes d’éducation surévalués, vous vous appréciez et vous vous récompensez pour votre habileté à répéter des histoires, comme s’il s’agissait de faits – sans jamais remettre en question ni le contenu ni les méthodes d’enseignement. On vous a raconté bien des histoires, et nous sommes sur le point de vous en raconter quelques nouvelles. Apprenez à utiliser la totalité de votre corps pour lire au-delà des mots que nous vous exposerons. Bien que nous aimons à vous rappeler joyeusement que nous sommes des conteurs, quelque part dans l’ancienneté de votre être résident des outils de vérité, et c’est à vous de découvrir comment et quand les utiliser. Les mots contiennent davantage qu’il n’y paraît. 

Votre langage est encodé, et les sons reflètent des images qui stimulent et structurent la conscience. Les paroles orales ne portent pas les mêmes vibrations que les paroles écrites. Nous aimons jouer avec les deux formes de langage. Lorsque nous parlons, notre intonation a sa propre signature et nous utilisons des variances subtiles en accentuant des sons particuliers. C’est avec soin que nous choisissons ce que nous avons l’intention d’exprimer; nous avons certaines façons d’utiliser chaque mot. Nous savons que vous entendez une chose, mais que les sons que nous produisons ont une signification entièrement différente pour votre corps. Quand vous entrez dans notre vibration, vous obtenez de nombreuses instructions, ce qui déclenche des couches et des couches de connaissances. Il y a les mots que vous entendez et que vous pensez comprendre, et il y a l’espace entre tous les mots, qui est en soi un autre enseignement. Puis, il y a des sons qui font écho dans vos cellules, qui vous racontent une histoire pléiadienne. Les mécanismes intérieurs et extérieurs se joignent pour accélérer votre évolution

  Au commencement était le Verbe, et le Verbe était son. C’est ainsi que la création apparut. Le son vous affecte tous et est en train de changer votre planète. Toutefois, vous n’êtes pas conscients de la subtilité qui sous-tend le processus. Nos paroles imprimées sur une page sont également arrangées et encodées; de façon à vous livrer de nombreuses couches de réalité. 

Avez-vous déjà lu une page de nos paroles en ayant l’impression qu’elles voulaient dire une chose, pour lire ensuite les mêmes paroles de nouveau, plus tard, et découvrir une nouvelle signification? Par même, vous avez peut-être l’impression que ce que vous lisez maintenant n’était pas là auparavant, et peut-être n’y était-ce pas. Les mots nous sommes ici peuvent être refondus en un au langage pour annoncer, d’une manière fondamentale, un élargissement de notre identité. Les mots rappelez-vous ont quelque chose à voir avec le fait de revendiquer la source de votre création, tout comme les mots nous sommes ici. Ces mots identifient la source de votre créateur et, lorsque nous vous parlons, les mots que nous utilisons proclament par le son que nous provenons de la source de votre créateur dans les Pléiades. Vos cellules  entendent cela et poussent votre corps à se le rappeler dans son propre présent

Nous avons suggéré qu’il y a environ 500 000 ans, des événements tumultueux se sont déroulés dans cette zone d’existence qui affecte actuellement la Terre. Dans une large mesure, la Terre a perdu sa souveraineté, et une autre force d’autorité est venue et s’est appropriée ce terrain de premier choix que vous appelez votre demeure. Ces administrateurs frais émoulus qui ressemblaient à des dieux n’ont pas toujours été des plus gentils ni des mieux intentionnés. La Terre a été fondée il y a des milliards d’années, dans un but particulier. Elle devait être un centre intergalactique d’échange d’information faisant partie du système d’une vaste bibliothèque où étaient emmagasinées des données en provenance de nombreuses galaxies – une Bibliothèque vivante, pour être précis

Les dieux créateurs, ceux qui se considéraient comme les forces de la création, se sont rassemblés, ont mis en commun leur savoir et créé des formes de vie. Ils ont emprunté de l’ADN et des combinaisons de matériel génétique de nombreux mondes différents. Ils ont emmagasiné ce matériel dans le système de bibliothèque de la Terre, qui était relié à un système de douze bibliothèques cosmiques. Comme vous pouvez le constater, le plan destiné à la Terre était grandiose. 

Les Planificateurs originels de la Terre étaient membres de la Famille de Lumière : ces êtres s’étaient consacrés et associés à un aspect de la conscience appelé lumière. La lumière, c’est de l’information. Des membres de la Famille de Lumière ont créé le centre d’information qu’ils avaient préconçu; ils ont désigné un endroit où les galaxies fourniraient leur information et seraient capables de participer et de partager des connaissances spécifiques. 

  

Le projet de la Bibliothèque vivante sur Terre finit par être l’enjeu d’une lutte. Il se produisit des escarmouches, et la Terre devint un lieu de conflits et de dualités. Certains dieux créateurs qui avaient le droit de faire tout ce qu’ils voulaient – car la Terre est une zone de libre arbitre – sont venus et ont fait main basse sur la planète. Cela s’est produit il y a environ 500 000 ans, une période historique qui marque pour vous le commencement de la civilisation humaine, mais en réalité, ce n’était que le début de la phase la plus récente de la civilisation, la phase de l’humanité moderne. Des variations de la vie humaine existent depuis des millions d’années.

pleiadesAstronm543px dans PLEIADES

Publié dans:PLEIADES |on 25 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Message des Pléiades

TERRE 

CLÉS PLÉIADIENNES 

DE LA BIBLIOTHÈQUE VIVANTE 

Barbara Marciniak 

En collaboration avec 

Karen Marciniak 

Tera Thomas 

Message des Pléiades dans PLEIADES 000204FB

Notre intention est de vous aider à atteindre une plus grande compréhension des expériences pléiadiennes qui ont influencé la Terre. Dans les temps de chaos et de confusion, des époques durant lesquelles la population humaine a été très sévèrement décimée, plusieurs groupes de notre système mère sont venus en différents endroits sur votre planète et ont pratiqué des ouvertures très subtiles. Ils ont travaillé avec des groupuscules de conscience pour laisser une lueur d’énergie sur votre planète, car beaucoup dans le cosmos savaient que votre planète allait au devant d’énormes calamités. 

La Terre est présentement en difficulté, cela ne fait aucun doute. Cependant, cet état de confusion comporte une grande occasion à saisir. Chacun de vous a été sollicité en vue de répondre à un appel, mais peu ont la volonté de plonger dans l’inconnu et de se sentir à l’aise dans leur rôle de dissidents, de prendre parti pour quelque chose que les foules n’appuieront peut-être pas. 

Nous vous félicitons de vos intentions et vous honorons d’avoir choisi vous-mêmes d’aller vers l’inconnu. Nous rendons hommage à votre volonté de regarder en face les aspects de vous-mêmes, féminin et masculin, que vous n’avez pas du tout compris. Nous sommes tout à fait satisfaits que vous ayez le désir d’explorer une possibilité nouvelle tout en embellissant et en enrichissant ce que vous avez déjà. Il est temps, pour chacun d’entre vous, d’être reconnu dans sa spécificité, d’amplifier les énergies qui vous traversent et de rendre ces énergies accessibles au plus grand nombre à mesure que vous attirez naturellement les rayons de lumière dans votre corps et sur Terre. Nous aimons rire et bien nous amuser. Par le biais d’une approche plaisante, nous révélons ce qui, peut-être, empêche chacun de vous d’aller plus loin. 

Il existe des familles de conscience qui s’assemblent en fonction d’une évolution, d’une intention et d’un plan particulier. La Famille de Lumière, à laquelle vous appartenez, est issue d’une telle lignée de conscience. Qui est lumière? Qui possède la lumière? Qu’existe-t-il au-delà de la lumière? Ressentez ces choses pendant quelques instants et rendez-vous compte que, dans votre esprit humain, vous fabriquez toujours un mythe, une petite histoire ou un conte de fées sur ce qui, selon vous, se passe dans le cosmos. Votre version est simple à la lumière de ce qui existe; aussi, nous vous demandons d’apporter à vos histoires des changements très importants et d’imaginer des versions plus vastes de l’existence

La Famille de Lumière est un collectif d’entités encodées de façon à apporter de l’information sur cette planète. L’encodage est en chaque individu. 

Une fois que vous êtes à même de remettre tout en question et de dépasser l’interprétation courante de la réalité, vous êtes guidés pour créer des formes-pensées afin de déclencher l’encodage chez les autres. Nous formons un groupe d’énergies qui activent les codes humains de la conscience à un certain point du développement planétaire. Ce processus évoluera à mesure que vous évoluerez et il engendrera une quantité énorme d’instructions impliquant l’émergence de nouveaux enseignants pour vous aider. 

La Famille de Lumière est vaste. Ses membres se rassemblent chaque fois qu’il faut disséminer de l’information. Ce sont comme des forces spéciales dissidentes qu’on appelle en cas d’urgence. Les membres de la Famille de Lumière sont capables d’intégrer des changements de réalité et d’y survivre sans détruire les corps ou les forces de vie qu’ils occupent. En tant que membres de la Famille de Lumière, la capacité de changer la réalité existe en vous de façon innée. Vous devez créer le système de croyances selon lequel vous pouvez réaliser cela, car votre esprit est structuré de façon à évoluer et à concevoir votre expérience en fonction de ce que vous commandez, peu importe de quelle plateforme/paradigme vous provenez

pleiades_taurus_sm dans PLEIADES

Publié dans:PLEIADES |on 25 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Qui sont les Pléiadiens

PORTRAIT DES PLEIADIENS

Qui sont les Pléiadiens dans PLEIADES
Ce sont des voyageurs dimensionnels et les gardiens des portes qu’on passe quand on entre ou on sort d’un plan dimensionnel.

Leur approche principale est la manipulation des possibilités de l’espace et du temps, dont leur technologie est une expression de leurs connaissances. Cela leur permet de voyager d’une dimension à l’autre, et accroît leurs connaissances spirituelles par les échanges interculturels qui sont alors possibles en plus grands nombres.

Les Pléïadiens disent que chaque humain a la responsabilité directe d’aider autrui à grandir en conscience. La Création requiert l’unification de la vie en son sein pour grandir constamment. Chaque unité a donc cette responsabilité pour chacune des autres.

Leurs vaisseaux par exemple sont construits à d’autres époques dans le futur et sont renvoyés pour être utilisés dans le passé. Les Pléïadiens disent avoir 3000 ans d’avance technologique sur nous (si nous ne nous écroulons pas avant pour recommencer à zéro comme ça a été le cas plusieurs fois dans leur histoire). Ils sont aidés technologiquement par les DALs qui ont 350 ans d’avance technologique sur eux.

Il y a une race d’êtres de la Lyre qui semblent avoir plusieurs millénaires d’avance technologique sur les DALs et qui aide les DALs et les Pléïadiens. Cela nous donne une bonne idée du type d’aide que les Pléïadiens essaient à leur tout de nous apporter.

 dans PLEIADES

Spécificités de l’espèce :

Le Pléädien type est un mélangé des génotypes Lyriens. Ses cheveux sont souvents blonds, parfois noirs ou marrons foncés. Les yeux sont de bleu lumineux à marron lumineux, la couleur marron lumineuse peut parfois nous paraître donner des yeux dorés (la luminosité provient de la qualité des vibrations du corps). La structure générale est de type Caucasienne. La taille varie de 1,50m à 2,10m (beaucoup plus rare). Ils sont très divers en temps qu’héritiers génétiques de type Caucasien.

Se référer à la descrption du type Lyrien pour les autres caractéristiques. Certains Pléïadiens sont plus marqués par l’appartenance à un sous-groupe qu’à un autre : certains ont les cheveux rouges, certains ont la peau très lumineuse, tous sont des combinaisons parfois même de génétique Lyrienne et Terrienne.

Les Pléïadiens sont affectés par notre atmosphère : ils ont des problèmes de sinus si ils sont exposés trop longtemps à notre air. Leur planète est très semblable à la notre mais ils sont affectés par la pollution de notre air.

Leurs mains sont similaires mais plus fines et articulées plus flexiblement. Ils ont une peau fine sur les mains.

Leur corps émotionnel est plus harmonieux que le notre, grâce à leurs travaux passé pour perdre leur négativité. Les similarités émotionnelles entre eux et nous sont grandes, et elles auraient été en adéquation entre les Pléaïdiens d’il y a quelques millénaires avant l’élimination de leur part négative et nous aujourd’hui.

 

ASTROB1200

Publié dans:PLEIADES |on 24 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Passé – présent – futur

 Une meilleure compréhension du passé, du présent et des possibilités futures

 

Martine Vallée – Dans l’ouvrage Le retour de la Lumière, Kryeon a parlé de l’Akash et des Annales akashiques. D’après ses dires, l’Akash est un champ ésotérique universel où tous les événements passés sont enregistrés, et si assez de gens l’activaient, cela pourrait modifier le cours de l’histoire et, par conséquent, l’avenir de la Terre.

 

Selon la compréhension que j’en ai, est-il juste d’affirmer que l’Akash est présentement la somme des potentialités dont certaines ont été choisies et vécues par l’humanité, que pour activer l’Akash il nous faudrait créer consciemment certaines des autres possibilités et potentialités jugées meilleures, et, enfin, que l’histoire est toujours faite de la dernière possibilité choisie par l’humanité? Quant au champ unifié de Gaia, comment pouvons-nous influer sur celui-ci – ou bien est-il sous l’influence du champ universel? Selon moi, tous ces champs s’influencent mutuellement, en fonction des potentialités choisies. Comment l’Akash influence-t-il le reste de l’univers?

 

Est-ce dans l’Akash que vous, et toute autre civilisation jouant ou non un rôle actif sur terre, regardez pour voir quels sont les progrès accomplis ici, ou pour prendre en quelque sorte le pouls de la direction que nous suivons?

 

Passé - présent - futur dans PROPHETIES akash

D’abord, définissons en des termes simples ce qu’est l’Akash. Selon la définition qu’en donne Kryeon, non seulement l’Akash est-il la force de vie de la planète, mais il constitue également un enregistrement fidèle de toute son histoire. Il englobe le passé, le présent et l’avenir. Il représente toute vie s’y trouvant, autant celle que vous pouvez percevoir que celle qui est de nature interdimensionnelle et que vous ne reconnaissez même pas comme étant de la vie. Il comprend aussi Gaia, qui règne en maître sur l’Akash et veille au bien-être de toute forme de vie. Et bien sûr, Kryeon en fait aussi partie.

 

La force de vie est dynamique et s’adapte en fonction des choix librement consentis par l’humanité. L’Esprit prend effectivement la mesure de l’Akash pour déterminer la vibration de la planète dans son ensemble, et ce, même dans sa dimension ésotérique.

 

Les Annales akashiques de la Terre contiennent l’empreinte énergétique permanente de tout ce que vous avez été au fil des millénaires. Lorsque vous décidez, dans cette récente vie, de changer votre vibration, au même instant, toutes ces autres expressions (incarnations) qui, croyez-vous, appartiennent à votre passé, changent également. Bien des gens ne comprenant pas cela, je vais essayer d’illustrer la chose afin de vous aider tous à comprendre. Je vais même répéter cet exercice avant que toutes vos questions ne soient posées.

 

Si vous vous demandez de quelle manière un changement vibratoire effectué à ce jour peut se répercuter dans vos incarnations passées en modifiant notamment ce sur quoi elles portaient, considérez la chose comme s’il s’agissait d’un roman qui prendrait forme sous vos yeux. Vous découvrez un à un les personnages, ce qu’ils font et les rapports qu’ils entretiennent les uns avec les autres. Vous comprenez en outre que l’auteur du livre peut faire d’eux tout ce qu’il veut.

 

Par exemple, si l’auteur le désire, il peut choisir d’intituler la suite du livre  » Biographie d’une famille », et ce livre ne sera plus alors qu’une intéressante série d’histoires décrivant les relations entre les divers personnages. De nombreux ouvrages de ce genre ont déjà été écrits. Mais supposons, par exemple, que l’auteur devienne soudain un écrivain de grand talent. Dans ce cas, il tisse une trame dramatique complexe qui se termine par une remarquable apothéose héroïque et, dès lors, tous ses personnages, qui étaient jusque-là simplement intéressants, font désormais partie d’une œuvre magistrale. Chacun joue un rôle manifestement important dans le dénouement héroïque du roman. On peut examiner le rôle tenu par chaque protagoniste et se rendre compte que si chacun d’eux n’avait pas posé les gestes décrits, alors cette autre chose ne se serait jamais produite. Chaque personnage était imbriqué dans la trame mystique tissée par les apparentes coïncidences suscitées par l’énergie des autres personnages.

memoires dans PROPHETIES

 

Que faut-il comprendre de cet exemple? Ces personnages du roman représentent des vies passées. Si l’auteur ne fait rien dans sa vie actuelle pour réunir les fils de ces vies antérieures, alors celles-ci ne seront d’aucune utilité particulière dans le présent. Elles seront des jalons intéressants, sans plus. Toutefois, si l’humain (l’auteur de cette histoire) décide de s’éveiller et d’atteindre la maîtrise, la perception qu’il a de ces personnages du passé change du tout au tout. Il réalise soudain que chacun constitue un morceau d’un vaste casse-tête qui a contribué à créer la paix sur terre! Pouvez-vous voir en somme comment, de ce point de vue, ce que vous faites aujourd’hui peut modifier le passé, ou à tout le moins la perception que vous en avez?

 

On peut donc en conclure que ce que vous faites à ce jour exerce absoluement une grande influence sur l’Akash et change même sa nature. Tout est touché par cela; la Terre entière est concernée par ces continuels changements d’énergie. Toute transformation effectuée aujourd’hui dans l’équilibre énergétique a donc pour effet de modifier le passé…

 

Martine Vallée – De nombreux channels ont abordé le concept selon lequel il est possible de modifier notre passé, mais cela aurait pour effet de changer également celui des autres personnes ayant été en relation avec nous. Comment une telle décision se prend-elle? Dans cet exemple, une décision consciente a été prise, dans le présent, de revenir en arrière avant qu’un événement ne se produise, et ce, afin d’éviter un dénouement dramatique. Mais peut-être cela n’a-t-il aucune importance, puisque de nombreux aspects de nous-mêmes contribuent au choix d’un dénouement possible et que chacun sera heureux du choix retenu, quel qu’il soit! Peut-être aussi que ma pensée est toujours sous l’emprise de la dualité et que tout cela me dépasse justement pour cette raison ! Peut-on supposer qu’il s’agit là d’un grand champ unifié de conscience et que nous pouvons jouer tous les rôles désirés, sans conséquences?

 

Prenons la Convergence harmonique. Il ne s’agit pas seulement du nom d’un événement astronomique, car il est devenu également synonyme de l’énergie du 11:11 et de l’époque où vous avez décidé de remodeler le cours de votre histoire. Du moins, c’est ce que vous célébrez chaque année. Il est donc légitime de se demander si tout le monde à l’époque a permis l’organisation de cet événement.

 

Nous vous avons répété à maintes reprises qu’une infime minorité de gens effectueraient un changement pour la vaste majorité des autres. C’est ce qui est survenu, et ils vont continuer à le faire. Nous vous avons affirmé en 2006 que moins d’un demi de 1 % des humains allaient créer un changement global et instaurer la paix sur terre. D’un point de vue purement intellectuel, certains pourraient demander: « Est-ce correct? Qu’arrivera-t-il si le reste de l’humanité ne veut pas de ce que cette minorité a créé? »

SidhNewgrange543px

 

Encore une fois, vous allez devoir changer votre perception pour comprendre tout cela. J’aimerais adresser la question suivante à ceux d’entre vous qui jouissent d’une forme de gouvernement représentatif. Il s’agit d’une analogie offerte uniquement pour l’enseignement ; elle ne s’applique pas à toutes les situations, mais donne un aperçu de la façon dont cela fonctionne. Lorsqu’une loi ayant des répercussions sur votre vie est adoptée par l’assemblée législative de votre pays, vous ne vous précipitez pas dans la rue en criant : « Qui vous a donné la permission de faire cela ? Personne ne me l’a demandé! » En vérité, vous acceptez le fait que vous avez confié à vos représentants politiques élus le pouvoir d’effectuer les changements qu’ils estiment être les meilleurs pour votre pays, puis vous vaquez ensuite aux occupations habituelles nécessaires à votre survie et à votre confort.

 

C’est là un instantané de la manière dont les choses fonctionnent. Rappelez-vous toutefois que vous n’êtes pas entièrement ici, alors que vous vous promenez en prétendant être un humain. De fait, la majeure partie de votre énergie divine est toujours dans l’Akash, en train de planifier avec les autres autour de vous. Considérez cela comme une réunion ininterrompue et un Haut Conseil des Moi supérieurs de tous les humains présents sur terre, qui sont ensemble tout le temps afin de créer des événements semblant relever d’un étonnant synchronisme. Mais non fortuits, ces derniers sont simplement planifiés en fonction de votre propre énergie et de ce que vous désirez manifester.

 

Il existe donc une règle dont nous ne vous avons jamais parlé, selon laquelle le sort de l’humanité entière dépend des quelques humains qui s’efforcent d’atteindre la maîtrise spirituelle, car ce sont eux qui déterminent l’avenir de la planète et sa fréquence vibratoire. Les autres humains ne s’éveilleront peut-être jamais assez pour atteindre l’illumination, ou même ne s’aventureront jamais dans une église autrement que mus par la curiosité ou la peur. Si vous en doutez, alors expliquez pourquoi la présence dans le passé de seulement trois maîtres détermine encore aujourd’hui les croyances de plus de 2,5 milliards de vos semblables? Intuitivement, vous comprenez que tous ces gens leur ont donné la permission de façonner leur vie et leur avenir.

Dans le cas de la Convergence harmonique, vous avez été assez nombreux à vous éveiller et à demander que l’ancienne énergie soit convertie. En fait, vous avez examiné  » l’ancienne fin du roman » de l’aventure humaine et vous avez constaté qu’elle ne correspondait plus à qui vous étiez devenus. Vous avez dès lors choisi de continuer en empruntant un nouveau chemin et de créer de nouvelles possibilités. Votre histoire était loin d’être terminée! C’est ce qui a entraîné mon émergence sur la planète afin de m’exprimer par l’entremise d’un channel et de reconfigurer la grille magnétique, ce qui a permis d’ajuster votre ADN.

Akashic+Field543po

 

L’ensemble des Moi supérieurs de l’humanité a acclamé cette décision et donné son accord au fait que les choses évoluent au-delà de l’ancien dénouement, et des milliards d’humains n’ont pas la moindre idée de ce qui s’est passé. Mais dans votre ADN, chaque cellule le sait parfaitement et s’en réjouit. L’aspect de vous qui se trouve de l’autre côté du voile connaît le véritable but que vous poursuivez sur la planète, et tout ce qui s’est produit dans la foulée de ce que l’énergie du 11:11 a enclenché coïncide précisément avec la raison de votre présence ici. Une infime minorité d’humains continue à façonner l’avenir de tous les autres, et elle le fait avec leur permission sans qu’ils en aient vraiment conscience.

 

En ce qui concerne le karma, vous souvenez-vous du message que nous vous adressions en 1989 ? Si vous vous en rappelez, vous comprenez que le mécanisme de ce que vous appelez le karma n’est plus actif. Révolue est l’époque où une énergie créée dans une vie antérieure demandait à être compensée dans la vie suivante en raison de ce que vous appelez le karma. Vous êtes rendus au-delà de ce processus désuet lié à une vieille énergie d’équilibre. Dans la nouvelle énergie d’équilibre, l’être humain crée un « groupe de soutien pour les vies antérieures » qui lui fournit les outils dont il a besoin pour parvenir à la maîtrise intérieure. L’ancien fardeau qu’il fallait porter toute sa vie à cause du karma est désormais levé, et le nouvel humain est spirituellement plus évolué en raison de ce qui est survenu lors du 11:11.

 

Beaucoup de gens perçoivent ce changement et se sentent perdus! Chaque cellule de leur corps s’attend à subir les conséquences d’un quelconque karma, mais rien ne se passe. Bienvenue sur la Nouvelle Terre ! Bienvenue dans un nouveau système qui honore davantage l’humain qu’à tout autre moment de son histoire. Un grand maître vous a jadis dit que les doux hériteront de la Terre. Voilà de quoi il est ici question, car les doux ont changé votre histoire et votre avenir.

 

LES ANNALES AKASHIQUES DE LA TERRE
par
KRYEON

Extraits du livre 2008 – L’année de l’unité, p. 22-30
Ariane Éditions, 2007

 

Publié dans:PROPHETIES |on 24 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Le karma c’est quoi ?

Question : Quelle est la signification du mot Karma ?

Le karma c'est quoi ? dans KARMA bouddha1-200x300

Le mot Karma trouve racine dans la langue sacrée du sanscrit et signifie « Acte »

Pour ceux qui croient à la notion de Karma, il existe de multiples visions et d’aspects concernant cette croyance. Le karma en Inde est rattaché directement au cycle des renaissances, alors qu’en Hindouisme, Bouddhisme, JaÏnisme, la notion de Karma est la conséquence directe de nos actes, des effets de nos agissements et de nos pensées

Le karma est donc quelque part comme  » notre petite valise  » qu’on reprend comme bagage de vie en vie et qui pourrait s’apparenter à un manuscrit où tous nos comportements, une sorte de compte débit, credit, des moindres de nos pensées et agissements réalisés (dans cette vie ainsi que dans d’autres de nos vies) sont enregistrés pour qu’ au moment de la fin de chaque cycle de notre incarnation, nous ayons la possibilité, une fois de retour dans l’au-delà, de pouvoir faire l’analyse de nos actions par rapport à ce que nous aurions du faire et être dans notre vie. Et c’est donc de cette analyse que viendrons le choix et le besoin de revenir ou non sur terre pour améliorer encore notre  » éducation  » d choix de notre future option

Chaque fois que nous accomplissons une action, celle çi est inscrite dans notre karma, celui ci est donc en perpétuelle transformation. Mais le karma est également là, pour nous aider. C’est pour cela qu’il nous amène à vivre, par nos comportements, nos désirs, parfois même sans explication, des situations qui nous interpellent et nous bouleversent.

 

rpisyclv dans KARMA

 

Mort – Incarnation – Réincarnation – Karma Individuel – Karma Collectif – Karma Familial
Vies Antérieures

Naître, mourir, renaître encore
et progresser sans cesse, telle est la loi Allan Kardec

Publié dans:KARMA |on 23 septembre, 2010 |Pas de commentaires »

Qu’est-ce que le karma individuel

Karma Individuel

Qu'est-ce que le karma individuel dans KARMA gdpoeme
 

Le Karma Individuel est celui que nous nous créons personnellement à chaque incarnation. Dans le Karma Individuel, tout ce que nous faisons, pensons, en bien ou en mal, aura des répercussions sur notre futur. Une bonne action que vous faites aujourd’hui aura une répercussion positive par un évènement agréable dans une vie future. Un mauvaise action faite aujourd’hui aura une répercussion par un évènement désagréable ou dur dans une autre vie. C’est aussi simple que çà. Tout ce qui nous arrivera dans le futur est uniquement conditionné par des actions que nous auront faites par le passé. Dans le Karma Individuel c’est la justice magistrale, la justice absolue. Nous sommes à l’origine de toutes les bonnes ou mauvaises choses qui nous arrivent aujourd’hui dans notre vie.

 

rpisyclv dans KARMA

 

Medium Channel Kristina

Publié dans:KARMA |on 23 septembre, 2010 |Pas de commentaires »
1234

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3