La religion comme éducation (?)

 La religion comme éducation (?) dans 2009 - PREDICTIONS 000200FF-          Kryeon, qu’est-il advenu du véritable but de la religion ? Aujourd’hui, on fait la guerre au nom de la religion. Des gens se font tuer au nom  de la   religion ; le génocide est permis en son nom, sans parler de tous les scandales sexuels récents à l’intérieur même de l’église. A mon avis, il semble que la religion soit devenue une grosse affaire de pouvoir. Chaque religion a ses croyances et sa façon de les mettre en pratique. Puis, à l’intérieur de cette religion, les gens doivent suivre celui qui prétend « détenir » la vérité. Dans certaines religions, si on va à l’encontre du « grand » chef et de ses idées ou croyances, alors là on s’aperçoit que sa vie peut être en danger. 

Ailleurs, on constate aussi que certains prédicateurs demandent à leurs adaptes des millions de dollars, tout cela pour Dieu, en leur disant qu’ils seront sauvés s’ils partagent leur abondance, alors que, en fait, une grande partie de ces millions va directement dans leurs poches. Dieu constitue pour certains une bonne affaire commerciale, pour d’autres un prétexte à l’abus, et pour d’autres encore une occasion de fabriquer des bombes et de justifier l’assassinat de leurs propres concitoyens et de quiconque leur fait obstacle, parce qu’on leur a dit que douze vierges les attendaient de l’autre côté ! J’ai peut-être l’air de porter un jugement, mais, de mon point de vue, la religion a perdu toute crédibilité. Je me suis toujours demandé ce qui s’était passé… Est-ce qu’il y a déjà eu une « vraie » religion, une religion dont le but est d’enseigner et de mettre en pratique certaines idées telles que la tolérance, l’égalité, l’unité, la compassion, la maîtrise et le service ? Existe-t-elle aujourd’hui ? Où donc s’est produit le dérapage ? 

Comment la religion est-elle vécue dans les sociétés évoluées ? Est-ce qu’elle existait en Atlantide ou en Lémurie ? 

Il n’y a jamais eu de religion en Lémurie. Les Lémuriens comprenaient parfaitement que la vie était profondément liée à la nature et que les humains pouvaient contrôler leur avenir. C’était la base même de leur spiritualité ; ils savaient intuitivement que chaque être humain est responsable tout ce qui leur arrive de bon ou de mauvais. Deux couches interdimensionnelles de leur ADN étaient activées au niveau quantique, ce qui leur permettait de « voir et entendre » des choses qui vous sont encore invisibles. Cela facilitait leur relation avec Dieu.

Quand ces couches se sont désactivées, les humains se sont alors tournés vers les structures spirituelles que vous voyez maintenant, une combinaison de mythologie et d’histoire, souvent organisée autour de la vie d’un prophète qu’ils ont adoré. Le reste, vous l’avez dit vous-même.

Ne soyez toutefois pas trop sévère envers les religions établies. Chez chaque être humain, la recherche de Dieu est une affaire personnelle. Sa propre vérité est faite de ce qu’il perçoit et de ce qu’il accepte, même si cela appartient à une doctrine fondée sur des événements qui n’ont jamais eu lieu ! Ce que je veux dire, c’est que tous les humains ont le droit de chercher Dieu par les moyens qu’ils désirent. Dieu demeure au centre de leur quête et Il y répondra. On ne doit donc juger aucune organisation qui cherche Dieu avec intégrité.

Comme plusieurs autres domaines, toutefois, la religion a été exploitée et gérée à des fins de pouvoir et d’une façon tout à fait inappropriée. C’est le cas de presque toutes les affaires humaines ! Encore une fois, il appartient à chacun, selon son discernement, de distinguer entre la vraie et la fausse spiritualité. Il est cependant facile de ne pas dévier. On n’a qu’à observer la règle suivante : adhérer aux idées qui sont équilibrées dans l’amour. Méfiez-vous de ceux qui vous disent que leur conception de Dieu est la seule qui soit valable et qu’il n’y a qu’une voie possible conduisant à l’illumination. Eloignez-vous de ceux qui vous fournissent une liste de « règles divines« . Ce sont là les attributs des hommes de pouvoir et non de l’amour de Dieu. Dieu n’est pas une force contrôlante. Il est une force libératrice. Recherchez l’amour.

La religion ne disparaîtra pas, mais son intégrité est maintenant remise en question. Enfin, après tant d’années, les gens commencent à poser suffisamment de questions pour forcer les échelons supérieurs de la hiérarchie ecclésiastique à « nettoyer les clochers » et à présenter l’amour de Dieu d’une manière nouvelle, qui convienne davantage aux masses qu’à eux-mêmes. A l’avenir, attendez-vous à un message plus valorisant de leur part.

pqtx792b dans 2009 - PREDICTIONS

Extrait du livre Kryeon 2009 – La grande transformation – L’année de la cocréation- channeling de Kryeon, les Hathors et Marie Madeleine – le Haut Conseil de Sirius, invitée spéciale :Gaia.

Publié dans : 2009 - PREDICTIONS |le 16 août, 2010 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire