Sang de la femme

Les saignements des femmes prendront une grande importance sur le plan communautaire. Alors que la compréhension des femmes grandit grâce à ce pouvoir, la Déesse sera galvanisée et reviendra vers vous tous. 

 

Si vous souhaitez que votre jardin soit fertile, le meilleur jardin en ville, utilisez votre sang dilué dans de l’eau. Votre jardin prospérera. Vous constaterez qu’il peut accélérer la croissance des aliments. Il peut accélérer un grand nombre de choses. Ce n’est pas erreur que les femmes saignent. C’est là l’un des dons les plus grandioses. C’est l’élixir des dieux. 

 Les femmes aborigènes conservent leur sang menstruel dans des pochettes et s’en servent pour guérir des blessures. Les femmes peuvent employer leur sang de plusieurs manières. L’idée d’être femme déplaît à certaines d’entre vous. Lorsque les saignements surviennent, vous trouvez ce moment et cette expérience désagréable, inconfortable, douloureuse et gênante. Les hommes n’ont en général aucune idée de ce qui se passe alors ; c’est un moment embarrassant pour eux également. Dans les jours qui suivent, communiquez avec la Déesse, ouvre votre cœur et découvrez où veulent vous mener les saignements et ce qu’ils peuvent  vous enseigner puisqu’ils recèlent plusieurs des clés qui permettront de ramener la Déesse sur cette planète. Il est nécessaire de revenir à un partage du pouvoir en redevenant partenaires.  

D’autres mystères attendent d’être révélés, manifestés et réinterprétés. Certains s’interrogent sur les raisons pour lesquelles nous traitons de ce sujet. C’est extrêmement important. Si vous ne vous intéressez pas à l’énergie de la Déesse et aux mystères du sang, nous disons que vous êtes sur le point de rater une partie intégrante de la vie et que vous ne comprendrez pas ce qui se produit sur la planète. Si le sujet vous ennuie ou si vous croyez qu’il n’est pas pertinent, vous êtes tout à fait dans l’erreur. Il s’agit de l’un des enseignements les plus puissants que nous puissions vous offrir en ce moment afin de vous aider à comprendre ce qui vient. Ce qu’il vous faut accomplir, pleinement et totalement, en tant qu’hommes et femmes, c’est de rendre hommage à la vibration de la Déesse qui jaillit en votre cœur pour l’aider à s’ouvrir.  

Le sang menstruel est hautement oxygéné, le plus pur, et il recèle de l’ADN décodé. L’oxygène déchiffre ces chaînes et permet la restructuration de l’information. Vos scientifiques explorent déjà une troisième chaîne d’ADN. Ils apprennent à construire des chaînes d’ADH basées sur les lumières de photons – des fibres dans le corps que nous nommons filaments encodés par la lumière. 

 Vos religions modernes ont subverti le mystère du sang. Vous arrive-t-il de vous interroger sur la communion chrétienne ? On vous demande de manger le corps du Christ et de boire son sang. Qu’est-ce que cela signifie ?  

Si vous avez reçu une éducation chrétienne, ce sont des mots qu’on vous a répétés à maintes reprises : « ceci est mon corps. Ceci est mon sang ». Ce rituel est déformé. Le fait de consommer le corps et le sang évoque le cannibalisme et se fonde sur une intrusion archaïque des reptiliens qui n’a pas encore été établie. 

 

Sang de la femme dans SANG barre_separation1

 

Channeling de Barbara Marciniak avec la Pléiadiens 

Issu du livre Terre – Clés pléiadiennes de la bibliothèque vivante

 

 

 

 

Publié dans : SANG |le 16 juillet, 2010 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3