1er niveau

Première couche : L’Intention 

 
Parlons de l’intention. Il y a trois questions auxquelles je voudrais répondre concernant la première couche de la méditation et de la prière. Imaginez-vous en position, prêt à communiquer. Vous êtes seul. (1) « Cher Kryeon, cher Esprit, est-ce qu’une cérémonie est nécessaire pour aller à cet endroit que nous appelons la méditation et la prière ? » Voici notre réponse : L’Esprit aime les cérémonies. La raison pour laquelle nous les aimons, c’est parce que c’est la façon des humains de faire de la place à un événement spécial. Ainsi, c’est un honneur – un honneur à la famille. Donc, nous disons, créez une cérémonie si cela vous fait du bien. Nous n’avons aucune objection. Vous allez entendre cette affirmation de notre part à plusieurs reprises : Nous attendrons patiemment jusqu’à ce que vous soyez prêt ! S’il y a une cérémonie d’impliquée, nous l’honorerons. Si vous construisez un autel, nous serons là, et sinon, nous serons là. Nous sommes prêts, peu importe ce que vous désirez faire, si vous sentez que c’est approprié à la situation.

« Kryeon, est-ce correct de jeûner – pour purifier le corps pour cette rencontre ? » C’est sûr que c’est adéquat. Mais ce n’est pas une règle. Après avoir préparé votre corps, nous serons là. « Bien, alors, combien de temps devrais-je jeûner ? » Combien de temps voulez-vous jeûner ? Quel que soit le temps que vous décidiez de jeûner, nous serons là quand vous aurez terminé. Vous voyez, nous n’allons nulle part. Nous allons seulement vous surveiller. Mais comprenez bien, nous aimons les cérémonies ! De nouveau, ça dépend de vous, si vous voulez honorer la situation.

« Enfin, je pense que ce que je veux dire est ceci : Est-ce que ça aide ou non de purifier le corps avant la prière et la méditation ? » Cela dépend du chemin que vous suivez. Il y a en a certains qui peuvent ouvrir le dialogue et aller directement à la dernière couche, la plus élevée. Il y en a certains qui ouvrent le dialogue et doivent prendre un moment avant d’arriver là. Chaque chemin est différent. Certains aiment prendre leur temps, et d’autres souhaitent aller droit au but. Comprenez que lorsque vous ouvrez le dialogue avec l’Esprit, même si c’est seulement à un niveau superficiel, même si c’est dans la première couche, de notre point de vue, vous donnez seulement une salutation. Vous pouvez jeûner pendant trois jours pour être prêt à ouvrir un dialogue. Dans le processus de ces trois jours, nous rassemblons un entourage pour vous écouter. Vous ne saviez pas ça, n’est-ce pas ? Vous voyez, ça dépend de votre intention. Mais une chose intéressante se produit : Si vous n’allez pas dans la couche suivante, que nous allons décrire brièvement, et que vous restez juste dans la couche de l’intention, c’est comme un millier d’individus qui viendraient voir un film qui ne serait jamais présenté. Vous voyez, quelque chose doit arriver en plus de l’intention.

Voici une autre question : Qu’en est-il du protocole ? Chaque religion semble avoir un certain protocole, et ils sont tous très différents. Vous levez-vous ou restez-vous assis ? Faites-vous face à une certaine direction ou non ? Qu’est-ce qui est le meilleur, le jour ou la nuit ? Qu’êtes-vous supposé porter comme vêtement ?

 Comment vous préparez-vous pour Dieu ?

Ha ! Très cher ! Pourquoi ne pas juste vous asseoir et le faire ?

Nous sommes patients, vous savez. Nous attendrons.

« Mais, Kryeon, il y a certaines cultures sur la planète où les humains montent des escaliers pendant des jours, en prière. Quand ils ont terminé, ils sont exaucés… Parfois, ils le font sur les mains et les genoux – éraflés et blessés. D’autres sociétés et cultures vont se flageller jusqu’à ce qu’ils saignent, ils souffriront ainsi pour arriver à l’autel et parler à l’Esprit. Qu’en pensez-vous? »

De nouveau, la réponse est que nous attendrons. Peu importe ce qui vous semble approprié afin que vous vous sentiez prêt pour nous. Faites ce que vous pensez qui doit être fait. Il n’y a pas de jugement à ce sujet. Nous sommes fins prêts à recevoir la communication, peu importe la façon dont vous souhaitez nous la donner. Mais nous voudrions vous faire une suggestion : Pourquoi ne pas juste vous asseoir et le faire ? Laissez-moi vous poser cette question : Si vous êtes une partie de Dieu, pourquoi devriez-vous traverser toutes ces choses ? Est-ce que vous vous flagellez avant d’appeler votre frère ? Escaladez-vous une montagne pour arriver à parler à votre partenaire ? Malgré tout, il n’y a pas de jugement si vous le faites, et nous vous attendrons.

« Kryeon, il y a toujours eu un problème à savoir combien de temps nous devrions prendre pour demander quelque chose ou comment nous devrions le mieux expliquer les choses dont nous avons besoin. Plusieurs croient qu’afin que l’Esprit comprenne pleinement l’imploration humaine, nous devons continuer à demander. D’autres pensent que la répétition est nécessaire pour n’importe quel genre de prière. Vous savez, j’ai une vie compliquée et ça me prend du temps pour expliquer cela à Dieu quand je prie. Je tombe souvent endormi. Alors, je me réveille et je réalise que je n’ai pas terminé ma prière parce qu’elle est trop compliquée. J’ai cette chose-ci à venir, en plus de cette chose-là à venir, et si une chose n’arrive pas bientôt, alors, l’autre chose pourrait bientôt arriver à la place. Si c’est le cas, alors, j’ai des problèmes ici et j’ai de l’anxiété là. Le drame devient hors de contrôle avec les autres qui ne comprennent pas. Ma vie est compliquée ! »

Je souhaite vous donner une vision : Je vais vous demander de vous imaginer pour un moment que vous avez un ami de toujours qui est attaché à vous de façon interdimensionnelle. Tout ce que vous faites et partout où vous allez, vous le partagez avec cet ami imaginaire. Faites-en un frère, une soeur – quelqu’un de très près. Maintenant, c’est une personne imaginaire, mais vous pouvez quand même lui donner un nom si vous préférez. Si vous voulez, cette personne peut vous ressembler, mais elle est interdimensionnelle, donc, elle n’a pas de poids à transporter ou de bouche à nourrir. Elle fait vraiment partie de vous. Faites-la du sexe que vous voulez, celui qui vous fait plaisir, mais elle/il est collé à vous. Quand vous riez, il rit aussi. Quand vous êtes triste, il est triste aussi. Quand vous êtes frustré, il est aussi frustré. Tout ce qui est connu de vous est connu en même temps par ce partenaire qui est le vôtre. Côte à côte, vous traversez la vie.

Maintenant, c’est seulement une métaphore… Ou est-ce bien cela ? Laissez-moi vous introduire ce partenaire. Il est appelé votre Soi Supérieur. Il est aussi appelé « la connexion à Dieu ». Il vit dans votre ADN. Je vais être très clair : Il sait tout ce que vous savez. Laissez-moi vous dire, être humain, la réponse à la question sur combien de fois vous devez répéter ou combien de fois devez-vous dire à Dieu à quel point les choses sont compliquées ? Pourquoi ne pas vous asseoir et le faire ?

Voici un défi : La prochaine fois que vous vous assoirez pour méditer, ne dites rien ! Pouvez-vous concevoir cela ? Pourquoi ne pas juste vous asseoir et être aimé ? Dans ces couches de l’intention, c’est ce qui est le plus efficace. Sachez que Dieu est littéralement en vous. Toutes les choses que vous êtes et toutes les choses que vous avez traversées sont connues de l’Esprit. Aucune explication n’est désormais nécessaire. Aucune réunion n’est requise. (Rires)

Vous pourriez être surpris d’apprendre qui est plus prêt pour parler à qui. Savez-vous ce que nous voulons faire – ce que nous voulons réellement faire ? Je parle du point de vue de ces « partenaires » autour de vous en ce moment qui sont assis à côté de vous, qui font pression sur vous et vous aiment, et qui sont prêts à écouter quand vous dépassez cette étape de l’intention. Nous voulons continuer et vous aider à régler les problèmes ! Nous voulons nous marier avec vous au niveau énergétique. Nous voulons vous aider à créer votre maîtrise. Nous voulons lever le voile afin que vous puissiez manifester des choses avec vos propres mains. Nous voulons faire en sorte que vous puissiez vous lever de vos sièges et dire, « C’est une vie glorieuse. C’est parfois difficile, mais quel temps spécial pour être sur la planète ! » Voilà ce qu’est Dieu. Dieu est un partenaire qui sait tout, dévoué et prêt à être à vos côtés. Mais le voile, la dualité, et le test qui est devant vous exige toujours que vous recherchiez cela en dehors de vous. Vous êtes réellement une partie de Dieu, mais là encore, ce fait est complètement caché.

Béni soit l’être humain qui peut crier aux éléments : « Je suis heureux avec moi-même. Je suis heureux d’être ici. Je peux rencontrer des défis dans la vie parce que j’ai choisi de faire le remodelage spirituel sévère pendant que je suis ici, mais ces choses vont m’aider en réalité à changer et à changer la planète. Je vais chanter parce que je suis heureux d’être ici. » C’est un être humain sage, très cher, qui peut proclamer le bien-être de l’âme, peu importe ce qui arrive. C’est la sagesse du maître qui chante dans le processus des essais. Ce sont encore les mêmes êtres assis devant moi, écoutant et lisant. Je parle aux Lémuriens dans une très grande pièce hors du temps. Je pense que vous savez qui vous êtes.

 

1er niveau dans PRIERE ET MEDITATION 85b440qe

 

Channeling de Kreyon par Lee Caroll 

Ce channeling en direct a été donné le 20 mars 2004 à Reno, Nevada 

 

Publié dans : PRIERE ET MEDITATION |le 13 juillet, 2010 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3