Les outils

Ceux parmi vous qui ont entendu parler de co-création se rendent compte qu’elle se produit presque instantanément. Ceux parmi vous qui comprennent ce qu’est l’intention, et qui savent comment l’Univers fonctionne avec vous, reconnaissent les relations de cause à effet qu’ils ont maintenant.

Comment pouvez-vous co-créer pour vous-mêmes, et manifester les choses dont vous avez besoin ?

Ne soyez pas l’ignorant à l’égard de ces questions. Ce message sera clair.

Vous n’avez pas toujours été  la personne qui est assise ici maintenant ou qui est en train de lire ces paroles. Vous êtres vos propres ancêtres, et beaucoup d’entre vous ont pris une part active dans l’histoire que vous êtes sur le point de lire… laissant des messages à votre intention. C’est une grande ironie que vous soyez en train de les déterrer maintenant, exposant ainsi au grand jour vos propres paroles et vos propres actions ! (peuple israélite votre essence est transportée dans l’arche d’alliance).

Mettons les choses au clair ici :

Moïse s’est agenouillé devant l’Esprit, il ne s’est pas mis à genoux devant un buisson ardent ; il s’est agenouillé devant le messager de l’Esprit. Dans des channelings et des écrits antérieurs, je vous ai dit quelle apparence nous avions, car nous sommes des entités dont la taille équivaut environ à celle d’une de vos maisons. C’était ce que Moïse a vu comme un buisson ardent ainsi qu’il l’a décrit.

Comment aurait-il pu percevoir autrement l’Esprit ?

Lorsque Moïse revint et exécuta les instructions reçues, quelque chose d’autre se produisit que vous deviez savoir, car il est temps que vous le sachiez pour dissiper cette confusion possible. Lorsque Moïse mena les Israélites hors de l’Egypte, comme l’Esprit lui avait dit de le faire, il leur fit traverser la Mer Rouge (qui était alors connue sous le nom de Mer de Roseaux). Et si vous aviez été là, vous auriez vu les hautes falaises bordant chaque côté de cette grande masse d’eau… Moïse se mit alors à la recherche d’un point de repère bien connu, une langue de terre qui franchissait cette mer, et les Israélites la franchirent librement et de leur plein gré. Ce fut ce pont de terre qui s’effondra sous le poids des troupes et des machines du pharaon, les noyant et les engloutissant dans les eaux.

Lorsque votre essence n’était pas transportée d’un endroit à l’autre, elle était conservée dans la salle sacrée du temple. C’est là que se trouvait votre véritable essence que vous ne pouviez pas encore porter en vous, car vous ne vous étiez pas encore mérité l’illumination que vous avez atteinte aujourd’hui. Ces temples étaient des lieux magnifiques où seuls quelques-uns étaient autorisés à entrer – là où votre moi supérieur était préservé. Sachez ceci, lorsque le temple sera rebâti, on y retrouvera à nouveau l’essence et l’énergie sacrées, mais ce sera différent.

Voilà ce qui changera sur Terre. Tel est le plan, et le contrat, car la Terre deviendra alors le phare dans l’Univers pour les voyageurs comme moi, les incitant à venir… et à rester.

Ce sont là les outils dont nous parlons. Ce sont vos outils dont vous vous servirez pour co-créer. Il y a quatre choses que vous devriez savoir à propos de la co-création. Si vous désirez vous servir de ce nouveau pouvoir de co-création, vous devez apprendre le fonctionnement de ces quatre mécanismes.

Intention :

Pour que vous parveniez à co-créer, et permettre à l’électricité qui est Esprit d’affluer dans votre corps humain (pour que votre pleine essence spirituelle se mette à circuler dans votre essence physique), vous devez d’abord exprimer à l’Univers votre intention qu’il en soit ainsi.  Vous devez soit traverser ce karma, ou bien demander l’implant, car il est très important d’annuler le karma et d’être le corps de lumière pour que le pouvoir co-créateur puisse se manifester.  C’est la première étape si critique. Votre intention met en mouvement les mécanismes qui annuleront votre karma, et concrétiseront des situations qui auraient pu autrement perdurer dans l’arrière-plan de votre vie. Elle apporte également un changement de guides.

C’est un moment de calme lorsque vous parler à l’Esprit : « Je souhaite utiliser mon pouvoir et co-créer. Mon intention est de devenir un être de lumière. Mon intention est d’utiliser le don de la nouvelle énergie comme il se doit. » C’est tout ce que ca prend. (L’expression être de lumière est le nom que Kryeon donne à ceux et celles qui ont exprimé une intention, annulé leur karma, et laissé jaillir le plein potentiel de leur essence spirituelle en l’intégrant dans le corps physique).

Réalité :

C’est la deuxième chose à connaître parmi les quatre. C’est la plus difficile. Il vous arrive constamment comme humains d’avoir  à déposer le poids de votre corps dans une chaise, et pourtant jamais vous ne vous demandez si la chaise pourra porter votre poids. Voilà toute la réalité de la chaise pour votre esprit humain. Votre chaise est un outil. Elle vous supporte pendant que vous êtes assis. Le pouvoir de co-création de la nouvelle énergie est un outil. Il vous supporte alors que vous vivez. Et à moins que vous ne l’abordiez avec la même perception de réalité que la chaise, rien ne se produira.

Visualisez-vous en train de vous joindre à une réunion des aînés d’une petite ville de vote côté est, lorsque votre pays et votre culture étaient très jeunes, et que votre religion étai très, très intense. Apportez avec vous, si vous le voulez bien, un de vos petits appareils de calcul fonctionnant à l’électricité, du genre de ceux qui tiennent dans le creux de la main. Présentez-le aux gens assistant à la réunion. Souriez leur en tout amour, et observez en imagination leur réaction, car vous leur avez apporté quelque chose de MAGIQUE.

Leur culture l’a rejeté car ils n’étaient pas prêts pour ça. Dans leur esprit, c’était un objet MAGIQUE, et pour eux, ce qui est magique est diabolique. Vous pouvez sentir la peur entourant tout cela pour eux, et leur refus de croire que ça pourrait représenter quelque réalité que ce soit.

MAGIE  d’hier est devenu la réalité d’aujourd’hui. Ces outils vous appartiennent. Ils ne sont pas issus de l’imagination de quelqu’un. Mais si vous abordez ces choses avec curiosité et incrédulité, ils ne fonctionneront pas, et vous serez frustrés… et ces choses ne vous seront d’aucune utilité ainsi qu’elles étaient destinées à l’être.

Verbalisation :

La troisième chose concerne le mécanisme de la manifestation ; c’est aussi un sujet qui revient fréquemment. Il s’agit de la verbalisation. Vous avez fait le message de qu’est votre INTENTION, et l’univers l’a reçu. Vous voyez la réalité des outils qui s’offrent à vous et vous allez maintenant  exprimer à l’Univers, par l’entreprise de vos guides, l’utilisation que vous compter en faire, afin que vous, en tant qu’être humain en apprentissage, puissiez les entendre pas vous-mêmes.

Vos paroles sortent dans l’air et reviennent dans votre propre esprit, un esprit humain, qui entend ce que vous demandez. Et durant ce processus, il établit un lien avec ce que l’Esprit veut également entendre de vous. Et vous avez donc le corps physique et le corps astral qui entendent simultanément le même message, et vous obtenez alors le mélange des deux esprits (physique et astral). Lorsque vous exprimez vos intentions de vive voix, c’est à ce moment-là que le fluide circule entre ce qui est votre essence en tant que partie de Dieu, et votre essence en tant qu’humain en incarnation. C’est un élément crucial ! La verbalisation de ce que vous voulez et de ce dont vous avez besoin doit être fait à haute voix.

Auto-création :

La quatrième et dernière chose est un autre attribut crucial de la conscience.

Vous devez apprendre comment cela fonctionne. Vous pouvez co-créer tout ce que vous désirez de manière tout à fait appropriée. Si vous avez éliminé tout karma, et si vous êtes illuminés, vous ne pourrez pas créer des événements qui soient mauvais pour vous ou pour les autres autour de vous. Si ce n’est pas votre cas et que vous essayez de tout façon, vous ne pourrez pas créer. Lorsque vous co-créez, créez uniquement pour vous.

N’impliquez pas d’autres humains dans vos créations, ou alors vous ne pourrez employer votre pouvoir. « Mais », pourriez-vous dire, « comment peut-il en être ainsi lorsque je désire créer la paix dans une relation, ou de bonnes choses pour mes enfants ? » Je vais vous donner un exemple de la façon dont cela fonctionne.

Imaginez que vous vous trouvez dans une fosse tapissée de goudron en compagnie de nombreux autres êtres humains, tous couverts de goudron… et vous êtes sale de la tête au pied, incapable de vous déplacer rapidement d’un endroit à l’autre tant le goudron est visqueux. Tel est votre état imaginaire. Subitement, vous découvrez un outil magique donné par Dieu qui nettoie votre corps et le garde propre même lorsque vous êtes dans le goudron ! Votre apparence serait vite remarquée par les autres, car vous seriez différent… blanc et propre tandis que les autres autour de vous sont toujours dans le goudron. Vous vous êtes donc co-créé de la propreté. A présent, pensez-vous que les autres autour de vous vont vous ignorer alors que vous circulez librement au milieu d’eux sans que le goudron ne vous touche ou ne colle à vos pieds ?

Lorsqu’ils verront la différence, chacun d’eux se mettra en recherche et trouvera l’outil secret de Dieu, chacun d’eux se mettra alors à l’utiliser pour lui-même et il y en aura plus qui seront propres, chaque personne créant pour elle-même personnellement.

La co-création est le processus par lequel vous, en tant qu’humains, pouvez interagir avec votre moi supérieur, cette étincelle de Dieu qui réside en chacun de vous, pour changer la réalité de votre vie. Grands mots – grands concepts. Le plus grand défi toutefois est actuellement de croire que ce procédé puisse exister.

Vous ne pouvez co-créer la réalité que pour vous-même. Il y en a bien sûr qui diront : »Kryeon, est-ce que cela signifie que nous ne pouvons pas prier pour les autres ? Qu’en-est-il de l’énergie d’un groupe qui se réunit pour prier pour la santé de ceux qui en ont le plus besoin ?

Laissez-nous vous donner un exemple et une fois de plus, nous allons nous servir de celui que nous préférons, celui du train.

Deux trains, donc, se trouvent en attente sur la voie ferrée. Le premier vous appartient et le second appartient à un autre être humain. Chacun de vous a la possibilité d’envoyer l’énergie qu’il veut à l’autre train pour le mettre en valeur et le rendre meilleur. L’engin est là soufflant et prêt à avancer. Vous pouvez le huiler, le nettoyer, le repeindre et lui faire une beauté, le rendre paisible et silencieux, si vous le voulez. Tout vous est permis, à l’exception d’une seul chose : vous ne pouvez pas alimenter l’autre engin. Vous ne pouvez pas le faire avancer.

En ce qui concerne votre propre train, toutefois, tout vous est permis, y compris alimenter votre engin et jeter du charbon dans le feu pour le faire avancer. Vous et vous seul pouvez décider de la vitesse et de l’orientation de votre train, enfin. Vous seul pouvez le faire avancer.

Ainsi, quand les humains se rassemblent, est-ce que nous vous disons de ne pas prier pour les autres ? NON. Vous pouvez leur transmettre une merveilleuse énergie de paix, afin qu’ils se préparent et qu’ils guérissent mais, chers amis, ils sont les seuls à pouvoir faire avancer leur vie avec leur propre intention !

Il est impossible d’exprimer une intention pure en tenant son moi supérieur par la main et de causer en même temps de la négativité dans la vie d’un autre humain.

 

 *********************

Channeling du 19 juin 1993

Groupe de lumière de Del Mar par Lee-Carroll

Publié dans : CO-CREATION |le 27 juin, 2010 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Homosexualité dans la société |
madioucisse |
Les anniversaires des stars |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sénégal Junior Intelligence
| Anglais pour non-spécialist...
| bobs3